Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 09:06

La vie quotidienne d'un humain produit des particules de métamatière qui s'assemble en un ensemble cohérent : un foétus d'esprit. La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit. Il commence sa vie dans la nature de métamatière avec l'anatomie métamatérielle que l'humain gestateur lui aura généré.

A la naissance, la nature de métamatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard des lois naturelles. S'il est jugé viable tout est pour le mieux pour lui. S'il est jugé non viable les ennuis commencent. Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de l'esprit issue de sa propre vie et pour l'éternité. L'humain gestateur profite ou subit une vie spirituelle viable ou non viable.

Un esprit né non viable ne meurt pas. La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Elle se protège de la non conformité par l'extension considérable de son coté souffrance. Un esprit non viable est obligé de s'améliorer. Les angoisses qu'il subit sont trop profondes. Impossible pour lui de s'accommoder de cette existence. La nature de matière n'a pas besoin d'angoisse aussi profondes pour inciter à s'améliorer. La mort ou sa perspective suffise normalement. La mort n'existe pas dans le métamatériel.

Pour s'améliorer un esprit en mal d'amélioration est obligé de récupérer des particules de métamatière saines, chargées d'instinct, produites par des vies humaines. Il devra parrainer l'intelligence d'humains de façon à ce qu'ils aient des comportements sains lesquels vont produire des particules de métamatière saines que l'esprit parrain récupère pour améliorer son anatomie métamatérielle. C'est un travail laborieux. Les humains parrainés peuvent ne pas être disposés à cette entente. Mieux vaut que l'esprit soit viable de suite.

L'humain gestateur, qui se voit vivre dans l'esprit issu de sa propre vie, se voit lui aussi parrainé des vies humaines. Certains comportements de l'humain gestateur, métamatérialisés dans la vie de l'esprit, peuvent déteindre dans la vie des humains parrainés.

Pendant sa vie matérielle un humain génère un esprit. La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit dans la nature de métamatière. L'humain gestateur se voit vivre dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité. La nature de métamatière juge si le nouvel esprit est viable ou non viable. L'esprit est capable de parrainer des vies humaines via leur intelligence afin de récupérer des particules de métamatière saines pour améliorer son anatomie métamatérielle.

A l'opposé des angoisses métaphysiques qui obligent les esprits non viables à s'améliorer se situe le bonheur métaphysique pour un parfait équilibre dans la nature de métamatière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires