Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 09:57

Compte tenu que tout est mortel les fratries humaines de l'univers crée des naissances de fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

Une fois la nouvelle fratrie humaine en place sur une nouvelle planète habitable les géniteurs extraterrestres n'ont plus de contact physique avec elle et n'en auront plus jusqu'à ce que la fratrie humaine atteigne l'age adulte responsable. Pendant les phases de l'enfance et de l'adolescence la nouvelle fratrie humaine est trop agressive pour entrer en contact avec des fratries humaines adultes hyperévoluées. Elle connaitrait alors les technologies hyper avancées qui amèneraient à son autodestruction.

Autrement dit : Tant que nous nous tapons dessus avec les armes que nous avons fabriqué selon notre évolution, pas de risque d'extinction prématuré. Si une fratrie humaine extraterrestre adulte hyper évoluée nous montrait sa technologie nous nous en servirions pour nous exterminer. Les fratries humaines extraterrestres adultes le savent pour être aussi passer par les stades de l'enfance et de l'adolescence. Ils ne prendront pas le risque d'avoir des contacts avec nous.

Pour installer une fratrie humaine sur une planète habitable il faut la faire naître c'est à dire passer par les stades de la fécondation, de la gestation et de la naissance. Parachuter des humains sur une nouvelle planète dans l'espoir qu'ils la colonisent ne fonctionne pas. La colonie s'éteint de suite. Une fois née les géniteurs extraterrestres n'auront plus de contact avec elle. Trop risqué ! La fonction croire qui met en contact les humains avec la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence guidera désormais la jeune fratrie humaine dans des chemins durables et sereins jusqu'à ce quelle devienne adulte responsable.

La création d'une fratrie humaine sur la planète Terre afin d'éterniser l'espèce humaine a réussit. Les géniteurs humains extraterrestres peuvent en être fiers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires