Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 07:47

Sur une planète habitable une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale (genre dinosaure) est une cellule cancéreuse pour l'univers de matière qu'il faut éradiquer au plus vite. Pas pour le Terrien qui aura disparu si une telle biodiversité réapparait sur Terre. Les cellules saines de l'univers de matière sont les biodiversités issues de la domination de l'espèce humaine.

Biodiversité issue des humains et biodiversité issue des animaux ou des végétaux sont incompatibles. C'est soit l'une soit l'autre. Sur Terre actuellement a
ucun risque que les insectes par exemple ou les oiseaux n'atteignent le stade de suradaptation. Le Terrien est là et veille au grain.

Les faits sont là. Sans ambiguïté. Le Terrien domine la Terre par son intelligence. Il peut tout faire sciemment au contraire des animaux et des végétaux qui vivent seulement d'instinct. C'est une position de haute responsabilité. Il a besoin de la biodiversité issue de sa domination pour exister. La biodiversité terrestre actuelle a besoin de la domination du Terrien pour exister. C'est une symbiose. Si l'un des partenaires disparait il entraine l'autre dans sa disparition.

La venue du Terrien sur Terre est le fruit d'une création suivie d'une évolution.
La venue de la biodiversité terrestre actuelle est issue uniquement d'une évolution. 


La biodiversité terrestre actuelle est issue de la domination de l'intelligence du Terrien. Elle est la subordonnée. Elle a un rapport de respect envers le Terrien. C'est inscrit dans son ADN. Aucune espèce animale, aucune espèce végétale ne fait des humains le produit de son ordinaire.

 

Si un quelconque animal tue un humain il doit être abattu sur le champ. Si un humain veut abattre un animal il doit avoir l'aval de la nature de métamatière. 


Le Terrien est intelligent et instinctif. Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs. Cela lui confère des pouvoirs extraordinaires par rapport à la biodiversité. Il est le Roi de la Terre. Il doit avoir un rapport de responsabilité avec la biodiversité terrestre. S'il l'a oublié il devra le réapprendre. Les animaux et les végétaux ne pourront pas le lui faire comprendre. La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, s'en chargera par de douloureux rappels à l'ordre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires