Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 08:58

Une extinction de masse ne se produit jamais à cause d'un impact négatif de la part de l'espèce dominante sur la biodiversité issue de sa domination. L'espèce animale ou végétale dominante ne se tire pas une balle dans le pied. Elle en est incapable. Il faudrait quelle le fasse sciemment, par l'intelligence or elle ne possède pas l'intelligence. Elle n'a que l'instinct pour vivre. Elle vit en symbiose parfaite avec la biodiversité issue de sa domination sans possibilité de dévier des lois naturelles établies par la nature de matière. Sur une planète habitable, lorsqu'une espèce animale ou végétale est parvenue au stade de suradaptation - genre dinosaure - elle est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Son extinction ainsi que celle de la biodiversité issue de sa domination survient suite à une apocalypse d'origine universelle : météorite, irruption volcanique, climat.

Le Terrien est né d'une extinction de masse intelligente, sciemment décidée. Une ou des fratries humaines extraterrestres dans la phase adulte de leur évolution ont annulé la domination des dinosaures dans le but de faire naître une fratrie humaine sur Terre. L'humain est l'espèce dominante. La biodiversité terrestre est issue de sa domination. Il n'y a pas d'extinction de masse. Le Terrien n'est pas fou pour anéantir sa partenaire la biodiversité. Terrien et biodiversité issue de sa domination ne font qu'un. Si un des deux disparaît l'autre disparaît aussi. Ce qui se passe actuellement entre la biodiversité terrestre et lui est un problème passager qu'il est en passe de résoudre. 

Le Terrien est jeune. Il est dans la phase adolescente de son évolution. Il doit apprendre à ne jamais couper unilatéralement la communication avec la nature de métamatière laquelle le soutient et le fait évoluer en intelligence. Il a coupé la communication et le soutient métamatériel faute de croyance crédible. Il s'est retrouvé orphelin et il a eu peur. Il a alors créer des idoles pour se mettre sous leur protection : les entreprises. Ces idoles entreprises, sensées protéger le Terrien, ont au contraire mis en péril son avenir en impactant négativement sur la biodiversité issue de sa domination. Ce n'est pas le Terrien qui nuit à la biodiversité terrestre mais les idoles entreprises qu'il a lui-même créé. Dans la phase finale du rappel à l'ordre il sera indispensable de les anéantir pour pouvoir repartir dans un chemin durable et serein. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires