Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2005 2 13 /12 /décembre /2005 07:59

 
Dans la symbiose des univers, les humains ont pour rôle de transférer et de diffuser les énergies nécessaires à cette union. Ils partagent ce rôle avec d’autres êtres vivants situés dans la partie sans matière. Pour faciliter l’écriture je propose de les appeler : les esprits.

Les humains et les esprits sont situés dans le système d’échange symbiotique des univers ; Les humains dans la partie matière, les esprits dans la partie sans matière. Ils transfèrent des énergies. De quelles énergies s’agit-il ?


Un univers a un environnement ; une nature. Cette nature est composée d’éléments qui ont besoin d’une énergie pour fonctionner, pour se mettre en mouvement, pour vivre.


L’énergie de l’univers de matière est l’instinct.
L’énergie de l’univers sans matière est l’intelligence.


Dans la nature de matière, tout vit d’instinct.
Dans la nature sans matière, tout vit d’intelligence.


La nature matérielle contrôle l'instinct.                             
La nature sans matière contrôle l'intelligence.


La nature matérielle est impuissante face à l'intelligence, cette énergie n’est pas de son monde.         
La nature sans matière est impuissante face à l’instinct, cette énergie n’est pas de son monde.


La nature matérielle, réputée invulnérable, devient vulnérable face à l'intelligence.               
La nature sans matière, réputée invulnérable, devient vulnérable face à l'instinct.
             
Cette vulnérabilité est nécessaire. Les natures sont vulnérables à l’énergie partenaire pour que s’accomplissent les effets de la symbiose. L’intelligence de la nature sans matière pénètre et se diffuse dans la nature matérielle. L’instinct de la nature matérielle pénètre et se diffuse dans la nature sans matière. La vulnérabilité des natures à l’énergie partenaire est le chemin pour le fonctionnement de la symbiose des deux univers.


A part chez les humains, il n'y a pas d'intelligence dans la nature matérielle. Tout vit d'instinct. L'intelligence n'est pas nécessaire pour une vie dans la nature matérielle. L'instinct suffit largement.
                                                                                                                                  
A part chez les esprits, il n'y a pas d'instinct dans la nature sans matière. Tout vit d'intelligence. L'instinct n'est pas nécessaire pour une vie dans la nature sans matière. L'intelligence suffit largement.


L’univers de matière et l’univers sans matière ne se mélangent pas. Ils sont, de toute façon, séparés par une barrière infranchissable qui rend impossible le transfert d’éléments : la barrière entre la matière et de la non matière. Aucun élément de la nature matérielle ne peut passer et agir dans la nature sans matière. Aucun élément de la nature sans matière ne peut passer et agir dans la nature matérielle. Un transfert d’éléments aurait des conséquences apocalyptiques pour les deux natures. Les énergies sont transférables. L’intelligence peut passer dans la nature matérielle à condition quelle soit contrôlée par la nature sans matière. L’instinct peut passer dans la nature sans matière à condition qu'il soit contrôlé par la nature matérielle.


L’intelligence transférée dans le Matériel doit être contrôlée par la nature sans matière. L’instinct transféré dans la nature sans matière doit être contrôlé par la nature matérielle. De l’intelligence non contrôlée nuit à la nature matérielle. De l’instinct non contrôlé nuit à la nature sans matière.


            Claude De Bortoli
Découvreur de l'univers sans matière



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires