Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 09:07
C'est la fête ! Alors continuons ! Je vous propose un voyage dans le temps et dans l'espace avec comme véhicule l'intelligence. Pas de limite matérielle pour l'intelligence. Avec elle, nous pouvons voyager infiniment loin et éternellement. Smile La Croyance, en découvrant l'univers de métamatière, a aussi découvert l'origine des terriens. Deux univers adjacents vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables. Ils s'échangent leur énergie via un seul point de passage, là où se situe l'espèce humaine, coté univer de matière. Dans l'univers de métamatière, tout est éternel. La mort n'existe pas. Sa structure étant faite sans matière, l'idée de place, de masse n'est pas de rigueur. L'univers de métamatière étant éternel, son partenaire de symbiose, l'univers de matière, est aussi éternel en renouvellant sans cesse sa matière. L'espèce humaine, transmettrice d'énergie de cette super symbiose, est, du fait de l'éternité des univers, éternelle elle aussi. Compte tenue qu'une fratrie humaine comme le Terrien et son foyer, la Terre finissent un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables, de nouvelles fratries humaines, pour éterniser l'indispensable espèce humaine. Une fratrie humaine sur une planète habitable, ne naît jamais naturellement. Sa venue se provoque sciemment. La nature de matière ne concoît pas seule une espèce nuisible pour son environneent. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie. Une ou des fratries humaines, forcement extraterrestres, hyperévoluées car capables de voyager dans l'espace intersidéral, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine, ont repéré une planète habitable propice à la venue et à l'intallation d'une fratrie humaine.: la Terre. Un problême récurant sévissait sur cette planète. Un problême tout à fait naturel mais néfaste.pour l'univers. La structure de notre univers est faite de matière en perpétuel mouvement. Pour une question d'adaptation au mouvement aléatoire, l'univers de matière ne peut pas mettre et n'a pas mis de limite supérieur à l'adaptation des espèces animales et végétales. Les espèces tendent donc vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments. Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Nos humains extraterrestres sont donc tombés sur une espèce animale suradaptée dominant la planète habitable qu'ils venaient de découvrir.. Impossible de fonder une nouvelle fratrie humaine dans de telle condition. Une seule solution : annuler cette domination reptillienne. C'est pas chose facile ! Les dinosaures sont bien implantés. Il ont employé les grands moyens : des météorites ! Oui, carremment des météorites ! Ils ont choisi des météorites de bon qualibre ni trop petites pour avoir l'effet escompté c'est à dire anéantir seulement les dinosaures ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie ; il faut absolument préserver les mammifères. Ils ont dévié ces météorites et les ont fait s'écraser sur Terre. L'effet a été imédiat, radical. Les dinosaures ont disparu. Les petits mammifères sont restés. Ils ont pu se dévellopper jusqu'à leur apogée : le Terrien. Voilà comment est né le Terrien. Il est issu de l'union d'une intervention intelligente dans un milieu instinctif. Il en a les marques d'affinité : l'instinct de sa matrice la nature de matière et l'intelligence de ses géniteurs humains.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires