Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 08:56
Certes, de tout temps, les humains ont eu conscience d'un ou plusieurs univers parallèles. Ils faisaient fausse route ! Pas sur l'existence du ou des univers mais sur sa position par rapport à notre univers. La Croyance vient de découvrir le deuxième univers. Il n'est pas parallèle au notre. Il est adjacent. C'est une différence colossale. Leur réciprocité conditionne l'existence et le rôle des humains dans son environnement. Deux univers parallèles ne se rencontrent jamais. Alors, quel intéret pour les univers ? Aucun ! Deux univers adjacents se rencontrant en un seul point et s'échangeant leur énergie via ce point de passage, là il y a grand intéret pour les univers. Les humains faisaient aussi fausse route sur le nombre d'univers. Il y en a deux et pas un de plus. Un univers dont la structure est faite de matière, celui dans lequel nous vivons qui regroupe toute la matière découverte et à découvrir et un univers qui n'est pas fait de matière mais de métamatière. La métamatière n'est pas du vide. Ce n'est pas non plus de l'antimatière. Ce n'est pas rien. C'est de la métamatière. Comment voir quotidiennement de la métamatière ? Simple ! Quitter momentanement notre univers de matière en dormant. Les rêves sont une fenêtre ouverte aux humains sur la nature de métamatière. Dans leurs rêves, ils se voient vivre dans une nature aux lois différentes. C'est la nature de métamatière. L'univers de matière regroupe ses êtres vivants dans une nature : la nature de matière. L'univers de métamatière regroupe aussi ses êtres vivants dans une nature : la nature de métamatière. L'énergie qui animent tous les éléments vivant dans la nature de matière l'instinct. Tout vit d'instinct dans la nature de matière. L'énergie qui anime tous êtres vivants dans la nature de métamatière est l'intelligence. Tout vit d'intelligence dans la nature de métamatière. les univers matériels et métamatériels vivent en symbiose. Ils s'échangent leur énergie. L'univers de matière transfère son énergie instinct chez son partenaire métamatériel. L'univers de métamatière transfère son énergie intelligence chez son partenaire matériel. Les univers se sont donnés les moyens pour que vivent leur symbiose. Pour le coté univers de matière, le transfère d'énergie est opéré par l'espèce humaine. Les humains sont idéalement situés à l'interface des univers. Les univers leurs ont donné les moyens pour accomplir leur rôle de transmetteurs d'énergies. Les humains ont entre autres l'énergie des deux univers. Ils ont l'instinct propre à tous les êtres vivants matériels, ils ont aussi l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette deuxième énergie, l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire pire elle nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme une paradis. La Croyance fait le pas vers la Science. Pourquoi ? Parce que l'avenir des humains est bouché par le dérèglement climatique. Je m'explique : Les humains ont une particularité que les animaux et les végétaux n'ont pas ; ils sont en perpétuel évolution. Pour que cette évolution humaine est lieu, il faut un moteur et un gouvernail. Le moteur seul peut faire avancer l'évolution humaine mais ce sera au hasard. Le gouvernail seul ne peut pas faire avancer l'évolution humaine. La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique. Elle a le pouvoir de faire avancer l'évolution mais elle est intrinsèquement miope. Elle est tributaire des preuves matérielles et des outils et techniques matériels. Au niveau de l'univers par exemple, elle ne pas pas voir plus loin que le nez du téléscope Hubble. La Croyance est le gouvernail de l'évolution humaine. Elle est extrêmement clairvoyante. Elle a la vision sur l'éternité. Eternité derrière elle. Eternité devant elle. Par contre, elle est intrinsèquement paralytique. Elle est incapable d'appliquer un seul mouvement. Science et Croyance doivent évoluer de concert. Si l'une ou l'autre est en retrait l'évolution humaine en est déséquilibrée. Actuellement, la Science fait évoluer seule les humains. La Croyance est absente des rouages de l'évolution parce que trop anciennes. La Science a apporté des preuves matérielles à la non existence de "Dieu dans les Cieux". Elle a fait volé en éclats cette croyance qui est devenue obsolète et incapable de remplir son rôle de guide de l'évolution. La Science, sans guide Croyance, a fait avancer les humains au hasard et les a inévitablement précipité contre le mur du dérèglement climatique. La Croyance vient d'évoluer en découvrant la métamatière. Elle a retrouvé sa vision sur l'éternité. Elle est revenue à la hauteur de la Science. Elle est en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution. La Croyance fait le pas en direction de la Science pour qu'ensemble, Science et Croyance, nous sortions les humains du fossé réchauffement climatique et que nous leurs donnions un avenir durable et serein.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires