Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 08:47
Le respect de l'autre est le premier pas vers le rapprochement. La Croyance a ses méthodes d'investigation et de communication. Science et Croyance sont différentes pour une meilleur complémentarité. Elles doivent évoluer cote à cote, la main dans la main , en restant spécifiques et sans se faire ingérence. Je pense au contraire poster dans le bon forum. La Croyance interpelle la Science chez elle, dans ses fiefs, pour quelle écoute ce que la Croyance vient de découvrir. Elle a découvert un guide fiable pour une évolution durable. Cette découverte est t remarquable pour la Croyance qui a pour rôle de guider l'évolution humaine. ! C'est comme si la Science, moteur de l'évolution, avait découvert comment voyager plus vite que la lumière dans l'espace intersidéral ! La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle demande maintenant à la Science de l'écouter afin que les deux se rapprochent et sortent les humains de l'impasse du dérèglement climatique. Dérèglement climatique provoqué par l'emballement de la Science et de ses filiiales. Métamatière = Structure de la nature de métamatière Matière = Structure de la nature de matière. Inconscience = Sommeil ou perte de connaissance ou coma. Sommeil, coma = Rêves Rêves = Vision sur la nature de métamatière Rien n'est caché aux humains. Il suffit qu'ils aient la maturité d'intelligence pour créer et comprendre. Même l'invisible, l'intouchable et l'impapable nature de métamatière n'est pas cachée pour eux. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves. Nous visionnons la nature de métamatière dans notre sommeil puis nous revenons dans la nature de matière au réveil. Mais un jour, nous ne reviendrons pas dans la nature de matière. Après la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Cet avenir métamatériel se prépare dans notre vie matérielle quotidienne d'où l'importance pour les humains d 'orienter son comportement quotidient de façon à se créer un patrimoine métamatériel de qualité que l'on utilisera dans la nature de métamatière après la mort de notre corps de matière. La Croyance est évolutive. Elle évolue par des découvertes. Elle n'avait pas évolué depuis la découverte de la croyance en Dieu il y a des siècles. Elle était devenue obsolète au regard de l'évolution humaine. Elle avait perdu de sa crédibilité par rapport à une Science en perpétuel évolution. La Science a besoin de preuves matérielles pour être viables et crédibles. Elle n'a pas de champ de vision. Elle est tributaire de la performance des lunettes de ses téléscopes pour voir loin dans notre univers. C'est un handicap pour elle mais c'est tout à fait normal. Elle est intrinsèquement faite comme cela, miope, elle ne peut pas changer. Par contre, elle est extrêmement mécanique. Elle a pour rôle de faire avancer les humains. Elle a un rôle de moteur de l'évolution humaine. L'évolution humaine a un moteur Science performant. Il lui manquait un guide Croyance performant. En effet, la Science et ses filiales, lancées au hasard à plein régime, viennent de précipiter l'évolution humaine contre le dérèglement climatique. La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle retrouve la vision sur l'éternité. Chez elle, les preuves matérielles sont bannies. Les preuves intelligentes suffisent. Si l'on apporte des preuves matérielles à une croyance, elle vole en éclats. Ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète. La Science, du fait de son évolution, a apporté des preuves matérielles sur la non existence de "Dieu dans les Cieux". Cette croyance est devenue obsolète au regard de l'évolution humaine. La Science n'est pas armée pour sonder la personnalité de l'univers de matière. Elle n'a pas la vision sur l'éternité. Elle ne maîtrise pas cette notion Les humains sont faits de deux états intimement liés pour l'éternité. Ils sont fait d'un état de matière dans une nature de matière pendant leur vie de tous les jours et d'un état sans matière dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière. Les humains ne sont pas seulement fait d'un corps de matière ; ils serait des animaux. Ils ne sont pas non plus seulement fait d'un avenir sans matière ; ils seraient des esprits. Ils sont faits d'un corps de matière mortel et d'un avenir métamatériel éternel. Notre "passage sur Terre" comme tu dis est l'évolution naturel de tout humain. Les humains naîssent dans la nature de matière. Ils y vivent leur vie quotidienne. Leur corps de matière fini par mourir et disparaître mais les humains, eux, ne meurent pas. Ils continue dans une autre nature, la nature de métamatière. Notre comportement quotidient conditionne notre avenir métamatériel éternel. En vivant notre vie de tous les jpurs, nous nous créons un patrimoine métamatériel que nous utiliserons dans la nature de métamatière après la mort de notre corps de matière. D'où l'importance d'orienter son comportement quotidient de façon à ce que notre avenir métamatériel soit le plus conforme et viable que possible. parce que ses outils matériels sont incapables de sonder l'éternité. Pas de limite de temps et d'espace pour le seul outil de la Croyance, l'intelligence. Grâce à elle, la Croyance peut voir le fin fond de notre univers. Elle peut aussi en sortir et là elle voit un deuxième univers adjacent au notre. Pas parrallèle, non, adjacent en un seul et unique point de rencontre. Elle voit aussi la position de l'espèce humaine au sein de la super symbiose des univers. Les humains sont placés à l'interface des univers coté univers de matière. La Croyance voit le rôle des humains. Ils sont transmetteurs des énergies symbiotiques des univers. Ils ont, pour accomplir leur rôle, l'énergie des deux univers. Ils ont l'instinct propre aux êtres vivants matériels et ils ont l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette deuxième énergie. Ils n'ont que l'instinct pour vivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires