Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 08:12


Les humains font partie du système d’échange symbiotique des natures. Ils sont transmetteurs d’intelligence et non émetteurs. Ils diffusent l’intelligence en provenance de la nature sans matière et ont obligation de communication sincère avec l'instance émettrice d'intelligence. Les énergies symbiotiques que s’échangent les natures doivent être saines. Si les humains coupent la communication avec la nature sans matière et agissent sans contrôle ils diffusent de l’intelligence dévoyée.


Les esprits
font aussi partie du système d’échange symbiotique des natures. Ils sont transmetteurs d’instinct. Ils diffusent l’instinct en provenance de la nature matérielle et ont obligation de communication sincère avec l'instance émettrice d'instinct. La nature sans matière reçoit de l’instinct sain issu de son partenaire. Si les esprits coupent la communication avec la nature matérielle et agissent sans contrôle ils diffusent de l’instinct dévoyé.


Les humains et les esprits possèdent deux forces motrices : L’instinct et l’intelligence. Ils sont les seuls dans leur environnement à avoir deux forces. Les autres êtres n'ont qu'une force : soit l'instinct s’ils vivent dans la nature matérielle, soit l’intelligence s’ils vivent dans la nature sans matière.


La nature matérielle
émet et contrôle l’instinct, la nature sans matière émet et contrôle l’intelligence. L’intelligence n’est pas une force matérielle, l’instinct n’est pas une force sans matière.        
Le comportement instinctif des humains est contrôlé par la nature matérielle.
Le comportement intelligent
des humains est contrôlé par la nature sans matière.            
Le comportement intelligent des esprits est contrôlé par la nature sans matière.
Le comportement instinctif des esprits est contrôlé par la nature matérielle.


Les humains et les esprits sont intrinsèquement faits pour vivre en symbiose. Leur union est le seul système d’échange d’énergies vitales pour les natures. Le moteur qui fait fonctionner l’union de ces deux races est une carence qui les affecte. Les humains ont besoin d’un contrôle de leur intelligence, les esprits ont besoin d’un contrôle de leurs instincts. La nature sans matière contrôle l’intelligence des humains via les esprits, la nature matérielle contrôle les instincts des esprits via les humains.                                              


La symbiose des humains et des esprits
se déroule ainsi : un humain, vivant dans un environnement instinctif, lui même hautement instinctif, transforme naturellement, sans qu’il s’en rende compte, les actions de sa vie quotidienne en « substances instinctives » assimilables par un partenaire esprit. L’esprit capte les substances instinctives et s’en sert pour orienter son comportement instinctif. Il reçoit le contrôle des instincts dont il a besoin de la nature matérielle via un humain. Un esprit, vivant dans un environnement intelligent, lui même hautement intelligent,  transforme naturellement les actions de sa vie en « substances intelligentes » assimilables par un partenaire humain. L’humain capte ces substances intelligentes et s’en sert pour orienter son comportement intelligent. Il est contrôlé en intelligence par la nature sans matière via les esprits.                                                  


La symbiose fonctionnement si les deux parties s’investissent dans l’union. Les esprits contrôlent efficacement et font évoluer l'intelligence et le comportement intelligent des humains à condition que ceux-ci soient à l’écoute et solidaires de leurs partenaires. Les humains doivent orienter leurs comportements quotidiens de façon à produire des substances instinctives saines capables d’attirer un partenaire sans matière sain. Les humains contrôlent et font évoluer les instincts et le comportement instinctif des esprits à condition que ceux-ci soient solidaires avec leurs partenaires humains. Ils doivent orienter leur vie de façon à produire des substances intelligentes attractives capable d’attirer un partenaire humain sain.


La nature matérielle est vulnérable à l'intelligence. La nature sans matière est vulnérable à l’instinct. Cette vulnérabilité est nécessaire pour le fonctionnement de la symbiose  des natures. Par cette ouverture dans l’invulnérabilité se transfèrent les énergies symbiotiques. Les natures ne prendront pas le risque de se transmettre de l’énergie dévoyée ; Il en va de leur propre existence par effet de symbiose.
Les transmetteurs humains et esprits doivent transférer de l’énergie saine.Si les esprits diffusent, dans leur environnement, de l’instinct dévoyé parce qu’ils ont coupé la communication avec la nature matérielle, ils se détruisent. Si les humains diffusent, dans leur environnement, de l’intelligence dévoyée parce qu’ils ont coupé la communication avec la nature sans matière, ils se détruisent. Les natures ont scellé cette loi dans leur union depuis toujours et pour toujours.

 
 
                Claude De Bortoli
     Découvreur de l'univers sans matière



Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires