Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 09:11

Les humains possèdent deux forces : l’instinct et l’intelligence. Elles sont les énergies de deux états : une vie matérielle mortelle et un avenir sans matière éternel. L’instinct fait bénéficier de la particularité de la nature matérielle : la mort. L’intelligence fait bénéficier de la particularité de la nature sans matière : l’éternité. Les esprits possèdent aussi deux forces donc deux états. Avec l’intelligence ils sont compatibles avec une vie sans matière éternelle, avec l’instinct ils sont compatibles avec un renouvellement dans la nature matérielle.


Un esprit
a une vie éternelle dans l'environnement sans matière ; La notion de temps et d’espace n’existe pas dans cet environnement. Il maîtrise sa vie mais il ne maîtrise pas sa gestation. Il n'a aucun pouvoir sur sa formation. Le foétus d’esprit ne fait que mémoriser les images d’une vie humaine. Il se construit à partir des images de la vie de son gestateur. Un humain n'a qu'une vie : sa vie mortelle dans la nature matérielle. Il n’a pas d’autres vies. Une vie est un état que l'on maîtrise. L'avenir sans matière d'un humain n'est pas une vie. Il ne maîtrise pas cet état. Il est seulement l'hôte d’une vie sans matière pour l'éternité. C'est l'esprit qui maîtrise sa vie. L’humain n’a aucun pouvoir sur cette vie. Il est soudé à elle pour toujours.


Les humains et les esprits ont tout à gagner en s’investissant dans leur rôle
de transmetteurs d’énergies
. C’est, de toute façon, le rôle que les natures leurs ont donné. Elles les ont conçu en ce sens ; Pour que l’union de ces deux races soit le système d’échange de leur symbiose. La mécanique de la symbiose des humains et des esprits est les substances abstraites qui se dégagent naturellement de leur vie. Elles sont récupérées par les partenaires qui s’en servent pour évoluer. En évoluant positivement, ils irrigent leur environnement d’énergie pure. C’est ce que cherchent les natures. Elles veulent se transmettrent et recevoir de l’énergie pure. Elles ont conditionné les humains et les esprits en ce sens. Ils n’ont pas d’autres alternatives de vie que de s’impliquer dans leur rôle. C’est là qu’ils trouveront leur façon de vivre et qu’ils Viveront.


En adaptant son comportement de façon à irriguer
l’environnement matériel
d’intelligence responsable, une vie humaine produit des substances attractives qui attirent un partenaire esprit. Les substances sont chargées d’instinct parce quelles proviennent d’une nature instinctive. De l’instinct en phase avec la vie de l’esprit qui le fera évoluer en comportements instinctifs. En évoluant en comportements instinctifs, il améliore son environnement. Son désir naturel est d’atteindre les hautes sphères de la nature sans matière. Il y arrive en s’investissant dans la communication avec des vies humaines. Il se renouvelle sans cesse dans le Matériel. Il n’est pas figé dans l’éternité. La vie de l’esprit dégage naturellement des substances abstraites chargées d’intelligence. De l’intelligence en phase avec la vie humaine. L’humain les récupère et évolue en intelligence. Son désir est d’atteindre les hautes sphères de la nature matérielle. Il y arrive en s’investissant dans la communication avec la vie spirituelle. En évoluant en intelligence et en comportements intelligents il se constitue aussi un patrimoine sans matière de qualité qu'il utilisera après la mort de son corps de matière


Les esprits
ont besoin des humains. Dès la naissance, les images abstraites, mémorisées dans une vie humaine, constituent l’anatomie d’un esprit. Il entre dans une nature dont l’énergie est l’intelligence. La venue dans cet environnement a pour effet d’amplifier les images. Elles entrent en action. Le nouvel esprit se présente à la nature sans matière avec cette anatomie. Si l’anatomie est en phase avec ses lois, tout est pour le mieux pour l’esprit. Si elle n’est pas en phase, l'esprit ne sera pas viable. Il ne meurt pas. Il voudrait peut-être mourir mais la mort n’existe pas dans cet environnement. Il est tourmenté par des angoisses infernales qui l'obligent à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état. Il doit faire appel à des vies humaines pour évoluer. Elles produisent les substances instinctives qui lui sont nécessaires. Chez un esprit, l’instinct est évolutif. Il va chercher à entrer en symbiose avec des vies humaines qui produisent les substances instinctives saines capables de le sortir de cet enfer.


Chez les humains,
l’intelligence est évolutive
. Ils ont besoin des esprits pour évoluer en intelligence. La nature matérielle a des lois immuables. Les humains vivent dans cet environnement et doivent s’y conformer. Si le comportement intelligent des humains n’est pas en phase avec les lois de la nature matérielle, ils s’exposent à sa réaction : la souffrance. Mais la souffrance dans l’environnement matériel n’est pas aussi intense que dans l’environnement sans matière. Les humains peuvent,  tant bien que mal, s’accommoder de la souffrance morale et continuer à vivoter. Qu’est ce qui peut les inciter à évoluer ?  L’incitation se situe dans le caractère mortel de leur vie ; La notion de temps est bien présente dans l’environnement matériel. Les humains n’ont qu’une vie. Ils n’en auront pas d’autres. Leur avenir sans matière n’est pas une vie ; Ils se voient vivre dans une vie spirituelle. Le temps pour vivre leurs est compté. Pas une minute de plus, pas une seconde ajoutée à leur vie. Le temps est précieux pour tenter de s’élever et Vivre. Le temps consumé par la souffrance morale est du temps perdu pour toujours.

 

                 Claude De Bortoli

    Découvreur de l’univers sans matière

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires