Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 07:56

Pendant sa vie, un humain se constitue un patrimoine éternel qu’il utilisera après la mort de son corps ; Un esprit se forme à partir des images de sa vie. L’humain se verra vivre dans la vie de cet esprit. Il importe donc à l’humain d’orienter son comportement de façon à faire naître un esprit viable. Mais encore faut-il pouvoir visionner l’état de croissance du foétus d’esprit pour adapter son comportement. L’humain visionne le degré et la qualité de la formation de son esprit dans ses rêves. Les rêves sont pour lui un regard sur la formation de son esprit. Ils sont une fenêtre ouverte sur la nature sans matière. Il y voit les êtres, les éléments et les scènes de sa vie mémorisées par l'esprit en formation. Des images de vie humaine converties par le foètus d’esprit en images en phase avec les lois de la nature sans matière. Il transforme les molécules abstraites émanant de la vie de son gestateur en molécules abstraites appropriées à son anatomie. L’humain regarde les êtres et les scènes de sa vie métamorphosés au goût du foétus d’esprit.


Un humain
a un avenir éternel dans la nature sans matière. Cet avenir se construit dans sa vie matérielle. Il est impossible que la nature sans matière laisse se construire une vie spirituelle au hasard, sans moyen de contrôle. Il est naturel que le gestateur ait un regard sur la gestation de son esprit. Il peut en évaluer le degré et la qualité et peut adapter son comportement de façon à  produire des images saines qui feront naître un esprit viable lequel sera son hôte pour l’éternité. Il est facile de le faire pendant la vie matérielle, il est difficile pour un esprit né non viable de s'améliorer.


L’humain ne maîtrise pas
ses rêves
. Il ne maîtrise rien de la nature sans matière. Les images de sa vie qu’il voit dans ses rêves font maintenant partie de l’anatomie d’un esprit. Elles font partie d’un ensemble d’images que l’esprit a mémorisé. Des images cohérentes aptes à vivre dans l’environnement sans matière. Les images de la vie humaine sont transformées et scellées dans l’anatomie de l’esprit. L’humain ne peut plus rien faire. Ce n’est pas son environnement de vie. Il ne peut que produire des images saines pour que l’anatomie de son esprit soit le plus possible composé d’images conformes aux lois de la nature sans matière.


Rien n'est caché aux humains ; Il suffit d’avoir
la maturité d’intelligence
pour analyser et créer. Même la nature sans matière se fait entrevoir. Les humains la visionnent de façon quasi quotidienne dans leurs rêves. Ils jugent le degré de formation de leur esprit, ils évaluent leur patrimoine éternel.


Les rêves
sont une fenêtre sur le monde sans matière. Ils font partie intégrante de ce monde. Ils sont réservés aux humains. Les autres êtres vivant dans la nature matérielle n’ont pas accès à cette fenêtre. Ils ne peuvent pas visionner la nature sans matière. Ils n’ont aucun lien avec cette nature. Ils ne génèrent pas d’êtres sans matière. Ils n’ont pas d’avenir éternel. Ils ne rêvent pas. La nature sans matière ne s’ingère pas dans leur vie ni dans leurs comportements ; C’est le domaine réservé de la nature matérielle. La nature sans matière s’investit que chez les humains. Eux seuls ont accès à ce monde. Ils le visionnent pendant leur vie, ils s’y voient vivre dans leur avenir abstrait.


Rien dans la nature matérielle ne permet de voir la nature sans matière ; Pas même les sens. Pour voir ce monde il faut que les humains sortent du Matériel, qu’ils quittent momentanément la nature matérielle dans une demie mort :
le sommeil.
Dans leurs rêves, les humains apprécient la qualité de la gestation de leur esprit. Cela leur permet d’orienter leurs comportements pour produire des images saines nécessaires à la viabilité des futurs esprits. La forme des rêves importe peu ; Ce sont des scènes de vie matérielle transformées par la nature sans matière pour former un esprit. Elles ne sont plus en phase avec la logique matérielle mais obéissent à une logique sans matière. Ce n’est pas la forme des rêves qui est important pour les humains, c’est dans le fond : il faut se voir sortir vainqueur des situations vues dans les rêves.

                

                      Claude De Bortoli
            Découvreur de l’univers sans matière

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires