Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 08:55
Le moteur Science ne sais pas conduire et veut donner des leçons de conduite au gouvernail Croyance !! :a1:

La Croyance fera reculer un peu l'évolution humaine pour pouvoir se dégager de l'impasse dérèglement climatique et prendra un autre chemin en marche avant plus durable, plus serein. Ce n'est pas une marche arrière radicale, c'est une maneuvre en arrière indispensable pour reprendre une marche en avant durable et sereine.

La maneuvre en arrière sera difficile voire douloureuse vu le bourbier dans lequel l'évolution humaine est enlisée mais cette maneuvre est indispensable ; on ne peut plus avancer, on ne peut pas non plus rester dans cette m..... ! La seule solution est de reculer un peu pour se dégager et reprendre un autre chemin en marche avant.

Mais le moteur Science ne peut pas reculer !! Il est en marche avant !! Qui va passer la marche arrière ? la Croyance ?

Non, la Croyance ne peut pas passer la marche arrière. La Croyance c'est le gouvernail. C'est l'évolution humaine et elle seule qui peut passer la marche arrière.

Mais l'évolution humaine ne veut pas non plus passer la marche arrière. Elle a peur de reculer malgré l'impasse dans laquelle elle se trouve ! Elle a peur de perdre ses acquis et ses privilèges.

Les sociétés dites occidentales qui font l'évolution humaine ne sont pas seules. D'autres sociétés plus "modestes" en évolution souffrent autant qu"elles sinon plus.  Ces sociétés "suiveuses" sont plus nombreuses.

Si les sociétés "premières" ne passent pas la marche arrière pour se dégager de l'impasse dérèglement climatique, les sociétés "suiveuses" prendront elles même possession du véhicule évolution et là ce sera douloureux, très douloureux, très très douloureux pour les sociétés "premières" .

 Pendant que nous autres les sociétés occidentales avons possession de l'évolution humaine, pendant qu'il en est encore temps, faisons la maneuvre adéquat : Freinons l'emballement du moteur Science qui s'éssouffle inutilement à continuer dans cette impasse. Reculons un peu en démantelant les entreprises qui nous détruisent. Puis repartons par un autre chemin plus durable, plus serein.

Nous ne le connaissons pas ce nouveau chemin.

 Il ne sera pas pire que celui qui nous a amené dans l'impasse bouchée par le dérèglement climatique. Nous serons sortis de l'impasse. Nous aurons pris un autre chemin. Un chemin sans l'impasse dérèglement climatique. Un chemin plus durable. Nous aurons l'avantage de voir loin devant. Voir loin devant c'est adapter le présent pour atteindre l'avenir. Et puis, les sociétés suiveuses seront là pour nous aider et nous soutenir dans notre marche en premier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires