Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 07:55

 La volée d'astéroïdes a détruit la domination des dinosaures. Point barre ! La Croyance reste là dessus pour l'heure !

Deux façons de dominer une planète habitable : soit par l'instinct ou soit par l'intelligence.

Pour dominer une palanète par l'instinct, une seule solution, être plus gros que les autres. La domination par le gigantisme induit une biodiversité. Les reptiles avaient atteint le stade du gigantisme et dominaient la Terre. Une biodiversité s'est installée : des gros dinosaures et des tout petits mammifères. Des fougères à profusion pour nourir les dinosaures mais peu ou pas d'autres espèces végérales. Cette biodiversité là n'est pas idéale pour l'univers de matière.

Pour dominer une planète par l'intelligence, une seule solution, être plus intelligent que les autres. La domination par l'intelligence induit une biodiversité. Les humains dominent la Terre grâce à l'intelligence. Une biodiversité s'est installée, des humains de taille modeste, des mammifères, des reptiles, des oiseaux, des insectes, des végétaux à profusion. Tous de taille modeste, tous libre d'évoluer. Cette biodiversité là est idéale pour l'univers de matière.

Les biodiversité installées sur les plkanètes habitables sont la personnalité de l'univers de matière. L'univers de matière a une structure de matière. Il a une personnalité. Il a une fierté. sa fierté est l'espèce humaine. Une biodiversité issue du gigantisme est une atteinte à la personnalité de l'univers de matière.

L'espèce humaine a pour rôle de garantir la personnalité de l'univers de matière en annulant les biodiversités instinctives génantes et en installant des biodiversités intelligentes.

Regardons encore plus loin. Sortons de notre univers de matière.La Croyance peut le faire. Son outil est l'intelligence. pas de limite matérielle à l'intelligence. En nous positionnant à l'extérieur de notre univers de matière, nous voyons un autre univers aussi puissant que le notre. Les deux univers sont absolument égaux en puissance. Ils vivent en symbiose. ils sont reliés par un seul point. Par ce point passent les énergies symbiotiques. Notre univers de matière a besoin de l'intelligence de son partenaire métamatériel pour garantir sa personnalité, pour veiller à ce que les biodiversités soient issues de l'intelligence et non pas de l'instinct.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires