Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 08:49

 Les univers matériels et métamatériels sont partenaires, pas adversaires !

Seuls ils ne sont pas viables. L'univers de matière a besoin de l'intelligence de son partenaire métamatériel pour être viable, l'univers de métamatière a besoin de l'instinct de son partenaire matériel pour être vialble.
 

1 + 1 font 2 .
1 c'est une masse quelle soit physique ou virtuelle. 1 masse + 1 autre masse font 2 masses. Y a pas plus basiquement matériel que ça !

 La preuve intelligente, c'est la venue du Terrien sur Terre.

Mais tous n'ont pas la performance de l'outil intelligence pour comprendre. 
La Croyance sait que la Science est intrinsèquement miope. Elle respecte cette miopie puisque quelle est naturelle.

Seule, la Science fait avancer au hasard comme un moteur sans gouvernail. Si elle n'est pas guider par la Croyance, elle est capable du meilleur comme du pire. Elle est capable de faire avancer l'évolution humaine dans le droit chemin comme elle est capable de la dévier dans des chemins funestes. Tout est hasard. Tout est tattonnement.

La Science souffre de sa miopie. Elle voit bien dans quel merdier (veuillez m'excuser pour ce mot mais c'était trop tentant !rires ) elle a précipité l'évolution humaine mais elle ne peut pas faire marche arrière pour s'en dégager. Sa mécanique est en marche avant. Elle force pourtant. Elle redouble d'effort. Ellle ne ménage pas sa peine pour passer au travers du mur réchauffement climatique mais l'obstacle est trop imposant.

La Science est désemparrée. Elle implore. Le moteur Science a besoin que l'évolution humaine demande au gouvernail Croyance de passer la marche arrière pour pouvoir se dégager de l'impasse dérèglement climatique puis de repasser la marche avant et prendre un autre chemin plus durable, plus serein.

La Croyance voit le désespoir de la Science. Elle attend que les humains la remettent au commande de l'évolution humaine. 0 ce moment là elle sera capable de les sortir de cette ifuneste mpasse.
 

Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence. La nature de matière a bridé leurs comportements instinctifs par des lois idéales et immuables. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct imposés par la nature de matière.

Les humains ont deux énergies. Ils ont l'instinct commun aux êtres matériels et ils ont aussi l'intelligence. Grâce à l'intelligence ils sont capables de sortir des liens instinctifs et de vivre comme bon leur semble. Ils deviennent des électrons libres dans un monde bridé par l'instinct.

Un problême se pose aux humains : comment vivre ? Les animaux et les végétaux, eux ne se posent pas cette question, is n'ont pas d'autres choix que de vivre selon les lois instinctives imposées par la nature de matière. Le parcours d'une fratrie humaine comme le Terrien est donc fait de hasard ? De pas et de chute ? Comment avancer sereinement ? N'y a t-il pas de modèle d'avancement ? N'y a t-il pas une autorité qui donne le cap ? Ou,i il y a en a une : la Croyance. Tant que les humains prennent comme gouvernail la Croyance leur évolution va dans le droit chemin aidé par le moteur Science. S'ils se passent du guide Croyance, le moteur Science n'a plus de cap et les précipite dans le fossé.
 

Logique scientifique !
On est pas dans la Science. On est dans la Croyance. Je suis représentant de la Croyance. J'explique une découverte de la Croyance avec les mots et la déontologie de la Croyance.
 

Tu vois de la métamatière quasiment tous les jours. Chaque fois que tu rêves tu vois de la métamatière. Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière et accessible aux humains de façon quasi quotidienne. 


Ton outil intelligence n'est pas encore assez performant pour voir l'univers de métamatière et comprendre sa relation avec l'univers de matière et avec les humains. Mais je te respecte. Je te comprend tout à fait. En Science c'est pareil. Si tu n'as pas un téléscope puissant et performant tu ne peux pas voir loin et profondément dans l'univers de matière. 


Replonges dans le passé et dans les balbutiements de la Science. A l'époque, elle préconisait d'enlever les organes des morts pour qu'ils ne puissent pas renaître morts vivants. Ca prête à sourir maintenant. Eux ne rigolaient pas ! Ils avaient une trouille pas possible des morts vivants ! 

La nature de métamatière donne son intelligence qu'au summum de la nature de matière : l'espèce humaine.

Pourquoi ?

Parce que les humains ont la position debout, les bras libérés de la marche et terminés par des mains au pouce opposé aux autres doigts pour former une pince. Ils peuvent prendre fermement de la matière. En leur donnant l'intelligence il prennent la matière et la transforment sciemment. Les humains sont les bras armés de la nature de métamatière chez sa partenanire la nature de matière. C'est pas avec des griffes ou des sabots embarrassés par la marche qu'on tient fermement de la matière et qu'on la transforme.
 

Mes lointains descendants évolueront en Croyance. En ce qui me concerne, mon corps de matière ne sera plus et je me verrais vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. 

La Croyance est une aide précieuse pour l'évolution humaine ; elle la guider pour la faire avancer dans des chemins durables. Elle lui donne le cap. La Science ne demande pas mieux. Elle sait que sans guidage elle fait avancer l'évolution humaine au hasard. Elle implore l'évolution humaine de lui donner un cap durable et serein. Ce cap, l'évolution humaine doit le chercher dans la Croyance. 


La Croyance est évolutive. Il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance comme en Science. Dabord les charlatans puis viennent les généralistes puis les spécialistes,puis les chercheurs et enfin au sommet de la hiérarchie, les génies en Croyance. Abraham, Moïse, Jésus, Mahomet, Bouddha pour les plus connus sont de véritables génies de la Croyance. Leur découverte ont guidé l'évolution humaine pendant des millénaires. Elles ont comblé le besoin de croire de centaines de générations d'humains et le font encore dans une moindre mesure.

Je suis chercheur en Croyance. J'ai étudie en Croyance. J'ai cherché en Croyance et j'ai découvert l'univers de métamatière.
 

Mon rôle n'est pas de convaincre mais d'expliquer. Ce que l'on fait de mes explications ne me regarde pas. Ca vous regarde vous ! Vous savez maintenant ; la balle est dans votre camp ! 

Le guide Croyance a entendu la plainte du moteur Science auprès du véhicule évolution humaine. La Croyance voit l'angoisse de la Science quand l'évolution humaine lui demande encore d'accélérer pour passer au travers de l''obstacle insurmontable du dérèglement climatique.
Le guide Croyance compatit avec le moteur Science. La Croyance ne peut rien faire actuellement. L'évolution humaine lui a retiré son rôle de guide. L'évolution humaine ne se sert que du moteur Science pour avancer et le moteur Science fait ce qu'il peut. Il peut faire avancer mais ne sais pas où il faut avancer.
 

On ne dit plus prophète.

On dit génie de la Croyance. Nobelisable si l'évolution humaine n'était pas totalement dominée par la Science sans aucune place pour la Croyance.

Et voilà le résultat quand on utilse uniquement le moteur Science pour avancer : on se retrouve dans le bourbier dérèglement climatique !

Seul le guide Croyance peut sortir l'évolution humaine de l'impasse dérèglement climatique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires