Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 07:39

 La croyance en Dieu trop ancienne est devenue obsolète par l'apport des preuves matérielles de la Science et de son évolution. La croyance en Dieu n'a plus été capable de tenir son rôle de guide de l'évolution humaine. L'évolution humaine s'est faite seulement avec le moteur Science à plein régime lequel s'est emballé dans sa matérialité. Sans visibilité, l'évolution humaine a buter contre le mur du réchauffement climatique.

La croyance en Dieu n'a par exemple pas été capable de guide la Science et sa filiale pétrochimie. Elle n'a pas été capable de les obliger à laisser le pétrole dans les profondeurs de la Terre. Trop ancienne, elle s'est effacée face à l'évolution de la Science.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière. Elle est maintenat en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution. Elle va faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique puis elle va la remettre en marche avant dans un chemein plus durable, plus serein.  

Laisses les croyances anciennes bien à leur place au musée de la
Croyance. Elles l'ont bien mérité. Elles ont bien travaillé. Elle ne
sont plus capables de guider notre évolution.

Il nous faut une croyans capable de freiner l'emballement de la
Science. Une Science capable de ralentir le moteur Science qui force
inutilmement pour passer l'obstacle dérèglmement climatique. Plus le
moteur Science force, plus l'obstacle se consolide.

Nous avons besoin d'une croyance capable de faire reculer un peu
l'évoilution humaine pour nous sortir de l'impasse dans laquelle la
Science et ses filiales nous ont engager. Une croyance capable de
remettre en avant notre évolution dans un chemin plus durable.


 Ton "Ecclésiaste." ne peut plus rien pour nous. Laisses le reposer en paix au musée la Croyance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires