Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 08:21

 Dans l'univers de matière, tout bouge, tout tourne, tout vit
d'instinct. Rien n'est fait sciemment. Tout obéit sans possibilité de
dévier aux lois immuables de la nature de matière universelle.

Les galaxies, les étoiles, les planètes tournent en une ronde éternelle
consignée depuis toujours et pour toujours par des lois. Aucune
galaxie, aucune étoile, aucune planète ne peut dévier sciemment de sa
trajectoire céleste. Galaxies, étoiles, planètes, etc. forment la
structure de matière de notre univers en perpétuel mouvement dans le
vide.

Les biodiversités qui peuplent les planètes habitables de l'univers
sont la personnalité de notre univers de matière. Les animaux et les
végétaux vivent tous d'instinct. La nature de matière leur a donné une
façon de vivre et ne revient pas dessus. Ils ne peuvent pas vivre
autrement que ce que la nature de matière leur a imposé.
Les baleines par exemple suivent leur migration depuis toujours et pour toujours. Rien ne peut les faire dévier.
Les oiseaux construisent leur nid selon les espèces depuis toujours et
pour toujours. Ils ne peuvent pas dévier de cette façon de faire. Ils
sont bridés par des lois instinctives.
Une espèce de singes cassent des noix avec une pierre de la même façon
depuis toujours et pour toujours. S'ils n'arrivent pas à casser les
noix avec la pierre ils se passeront de noix. Ils n'ont pas la
possibilité de trouver une autre technique. Ils sont bridés par les
liens instinctifs que la nature de matière leur a imposé.

L'énergie qui anime l'univers de matière est l'instinct. Tout vit, tout
tourne d'instinct. Rien est fait sciemment... Sauf chez les humains !!
Eux peuvent vivre sciemment. Ils ne sont pas bridés par les liens de
l'instinct. La nature de matière n'a pas d'emprise sur leurs
comportements. Elle ne peut pas les bridés. Les humains peuvent vivre
comme bon leur semble.
L'espèce humaine peut devenir une épilne dans le pied de la nature de matière.

Pour quelle raison l'espèce humaine est un électron libre dans un monde bridé par l'instinct ?

Parce quelle possède une deuxièlme énergie qui n'existe pas dans
l'univers de matière : l'intelligence. Grâce à l'intelligence, les
humains font tous sciemment. C'est un avantage parce qu'ils sont
libres, c'est aussi un inconvénient parce qu'ils doivent tout apprendre
seuls et parfois faire des erreurs qui met en péril leur évolution.

Les humains sont en perpétuelle évolution parce que l'intelligence est évolutive.
Les animaux et les végétaux n'évoluent pas ou peu parce que leurs
instincts sont bridés par les lois immuables de la nature de matière.

Pour quelle raison l'espèce humaine possède l'intelligence que les autres espèces n'ont pas ?
Parce qu'ils sont situés à l'interface de deux univers qui vivent en
symbiose. Les humains qui font la liaison pour le coté matériel entre
l'univers de matière et l'univers de métamatière. Ils ont l'énergie des
deux mondes, l'instinct du matériel et l'intelligence du métamatériel.

Les humains intelligents sont les ambassadeurs et les bras armés de
l'univers de métamatière chez son partenaire l'univers de matière dans
la mesure ou ils sont en communication permanente avec le métamatériel.


Tant qu'ils agissent en intelligence responsable sous couvert de la
nature de métamatière et en communication avec elle, ils sont la fierté
de l'univers de matière.
S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de
métamatière leur intelligence corrompt leurs instincts. Ils nuisent à
la nature de matière plus qu'ils ne l'harmonisent. Ils deviennent la
honte de l'univers de matière.

 

 Pour quelle raison l'univers de matière a besoin de l'univers de métamatière ?

Les biodiversités installées sur les planètes habitables évoluent
suivant les lois naturelles établies. Compte tenu que toutes les
planètes tournent et bougent, la nature de matière ne peut pas mettre
de limite supérieure à l'adaptation des espèces. Toutes les espèces
animales et végétales tendent donc vers une suradaptation pour la
domination qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la
planètes pour des millions d'annèes. Exemple pour la Terre : les
dinosaures.
La biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale
suradaptée n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière.
L'espèce laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire
pour vivre.

Une biodiversité idéale est une biodiversité issue de l'intelligence
humaine. Pour établir une biodiversité idéale sur une planète habitée
par une espèce suradaptée, il suffit d'y faire naître une fratrie
humaine. C'est ce qui s'est passé sur Terre. La Terre était sous
domination des dinosaures. Ce n'était pas une biodiversité idéale pour
l'univers de matière. Une ou des fratries humaines extraterrestres ont
annulé cette domination ce qui a permis aux mammifères primitifs de se
dévelloper jusqu'à son apogée, une nouvelle fratrie humaine ; les
terriens !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires