Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 08:55

Les humains ont un rôle essentiel dans la nature matérielle. Sans eux, la nature perd sa saveur et se dégrade. Sans nature matérielle, pas de nature sans matière ; Elles vivent en symbiose, elles se complètent. Elles ne peuvent pas exister seules. Si l'une se dégrade l'autre se dégrade aussi. Si l’une venait à disparaître, l’autre disparaîtrait aussi. Ce qui est aberrant pour la nature sans matière qui est éternelle ; La mort (ou la disparition) n’existe pas chez elle ! La nature sans matière est éternelle, sa partenaire, la nature matérielle, est aussi éternelle en renouvelant sans cesse sa matière.


Pas d’esprits sans
humains
, pas d’humains sans esprits. Ces éléments vivent en symbiose. Seuls, ils ne sont pas viables. Les natures les ont fait de telle sorte qu’ils sont obligés de vivre unis car leur union est l’unique « moteur » de la symbiose de l’univers matériel et de l’univers sans matière. La race esprit est éternelle parce que la mort n’existe pas dans l’environnement sans matière. La race humaine est aussi éternelle en se renouvellant sans cesse. Elle est toujours présente dans un univers qui renouvelle sans cesse sa matière. Le Terrien aura une fin naturelle comme tout ce qui vit dans l’univers matériel. Il ne peut donc pas être considéré, à lui seul, comme la totalité des humains ou comme les seuls humains de l'univers. D'autres fratries humaines, sur d'autres planètes habitables, constituent, avec lui, l'Humanité. Comme toutes les fratries humaines de l'univers et leur planète finissent par disparaître naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable race. La venue du Terrien sur la Terre entre dans cette démarche.


L’Humain
est éternel en petit, au niveau de l'individu ; Son intelligence lui génère un avenir éternel. Il est aussi éternel en grand : au niveau de la race. Par des actions sciemment décidées dans des environnements propices, des fratries humaines à intelligence mature, provoquent la naissance de nouvelles fratries humaines pour perpétuer la race humaine. Une ou des fratries humaines ont provoqué la naissance du Terrien. Ces fratries humaines sont dans la phase adulte de leur existence ; Coté technique, ils sont capables de voyager dans l'immensité intersidérale. Coté évolution de leur intelligence, ils ne sont plus nuisibles mais responsables ; Etre dans la phase adulte responsable est la condition préalable au contact de fratries humaines enfantines des plus vulnérables.


Le Terrien
est plus jeune ; Il est au tout début de son adolescence. Il n’a aucun repère intelligent dans son environnement. Il ne connaît pas de fratries humaines plus âgées qui pourraient le guider dans son comportement. Jeune, sans modèle concret et sans guide à ses cotés il a tendance à dévier. Le Terrien ne peut pas attendre que des fratries humaines plus âgées entrent en contact et lui montrent l’évolution ; Elles ne prendront pas ce risque. Elles ne craignent pas d’être agressées : leur niveau technique est très supérieur, mais leurs techniques sont des techniques de fratries humaines adultes qui ont compris leur rôle dans l’univers matériel, qui ne sont plus agressives et qui ne nuisent plus. Ces techniques hautement avancées ne doivent pas tomber entre des mains enfantines et agressives ; Elles s’en serviraient pour hâter leur destruction. Elles leurs seraient à coup sûr fatales. Le Terrien n’a, pour le moment, aucun contact avec des fratries plus âgées. Il en aura encore moins avec des fratries humaines plus jeunes ; Il n’a pas encore la technique pour entrer en contact avec elles. L’évolution fait bien les choses car jeune et agressif, il importunerait et soumettrait à coup sûr ces fratries humaines enfantines très vulnérables.


Le Terrien
est agressif parce qu’il est jeune. Sa jeunesse le rend inconscient à tel point qu’il en arrive à une aberration : détruire son environnement. Il est agressif, il est donc isolé du reste de l’Humanité. Il est isolé pour qu’il passe sans trop de dommage la phase risquée de la jeunesse et éviter qu’il se détruise brutalement où qu’il ne fasse plus de dégâts dans l’environnement terrestre par l’emploi de techniques qui ne sont pas de son évolution. Aucune fratrie humaine plus âgée ne prendra contact avec lui et lui montrera ses techniques ; C’est trop risqué pour lui et elles n’ont pas le rôle de le guider ! Mais le Terrien n’est pas seul pour autant. Il est sans cesse accompagné, guidé, instruit, et au besoin réprimandé par la nature sans matière. Elle a le rôle et le devoir de l’accompagner et de l’instruire parce qu’elle lui a donné une deuxième force : l’intelligence ; Une force qui peut devenir un poison si elle est mal employée !


Alors, vu son age, une seule règle pour le
jeune Terrien
 : maintenir coûte que coûte le contact avec la nature sans matière. Modérer la frénésie et soigner, à la limite du culte, le contact avec une nature qui peut lui faire passer sans trop de dommage la phase risquée de la jeunesse et lui éviter la dérive fatale. La nature sans matière est capable de le faire « grandir », de le faire évoluer en comportements intelligents. Une autorité matérielle n’en est pas capable : l’intelligence n’est pas du monde matériel. L’instinct lui appartient ; Ce quelle fait c’est guider l’intelligence humaine vers les instincts humains. Elle met inévitablement l’intelligence humaine au service des instincts humains et c’est un cocktail explosif qui dirige le Terrien dans une voie sans issue ; Plus de perspective d’avenir, plus d’espérance à long terme ; Seulement le blocage et le doute !

 

                     

                        Claude De Bortoli

            Découvreur de l’univers sans matière

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires