Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 09:48
Les énergies symbiotiques sont l'instinct et l'intelligence.

L'énergie qui anime l'univers de matière est l'instinct.
L'énergie qui anime l'univers de métamatière est l'intelligence.

Les deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables.

L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire métamatériel.
L'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire matériel.

Les univers se sont donnés des moyens pour que leur symbiose fonctionne. Ils se sont dotés de transmetteurs d'énergie. L'espèce humaine en fait partie. Elle a pour rôle de transférer l'instinct du matériel en direction du métamatériel, de récupérer l'intelligence métamatérielle et de la diffuser dans l'environnement matériel.

Couper unilatéralement la communication avec la nature de métamatière a pour conséquence de transmettre de l'instinct non conforme dans la nature de métamatière et de diffuser de l'intelligence non conforme qui induit des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent la nature de matière.

L'espèce humaine est la seule dans l'univers de matière a possèder l'énergie des deux mondes. Elle a l'instinct de l'univers de matière et l'intelligence de l'univers de métamatière. Ls animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

L'espèce humaine a des pouvoirrs extraordinaires dans la nature de matière que les animaux et les végétaux n'ont pas. Elle est capable de sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon lui semble chose que les anmaux et les végétaux ne peuvent pas faire.

Si la Science voyait clair elle ne distillerait pas le pétrole a ce rythme éfreiné. Elle ne produirait pas de voitures et avions vecteurs de pollution.

Actuellement l'évolution humaine se sert que du moteur Science pour avancer.

La Science fait avancer mais dans quelle direction ? Dans la direction de la matérialité. Elle ne peut pas faire autrement. Son activité est la matérialité.

La Science a bien fait son travail. Trop bien fait même ! Elle a mener l'évolution humaine au summum de la matérialité, le dérèglement climatique.

La Science a besoin qu'on la guide.
La Croyance entend gémir sa partenaire la Science lorsque l'évolution humaine force sa vitesse pour franchir le mur infranchissable du dérèglement climatique : Avancer, oui mais où ? Dans quelle direction ? Dans la direction du mur ? Il est infranchissable !
Plus la Science force pour passer le mur dérèglement climatique, plus le mur se renforce !

La Croyance propose de reculer un peu, de bifurquer et prendre un autre chemin plus durable et plus serein. La Croyance peut faire cette manoeuvre. La Science ne peut pas le faire.


Une fois la manoeuvre de recul faite, quelle direction prendre ? Quel chemin empreinter ? Les petits frères seront là pour nous montrer le chemin durable !

L'Humain intelligent dans un monde instinctif est une abération jusqu'à ce que l'on découvre l'univers de métamatière et sa symbiose avec notre univers de matière;

Deux univers vivant en symbiose et s'échangent leur énergie par l'intermédiaire de transmetteurs d'énergie. L'espèce humaine est transmettrice d'énergie. Pour remplir son rôle elle est dotée des énergies des deux mondes : l'instinct matériel et l'intellgence métamatérielle. Elle transfére l'instinct en direction du métamatériel, elle récupère l'intelligence métamatérielle et la diffuse dans la nature de matière qui en a fondamentalement besoin. La nature de matière a besoin de l'intelligence de sa partenaire métamatérielle pour veiller au bon fonctionnement de son environnement.

Maintenant, des humains intelligents dans un monde totalement dominé par l'instinct n'est plus une abération. C'est logique : la nature de matière vit en symbiose avec la nature de métamatière pour maintenir sa biodiversité idéale. La nature de métamatière dépêche le summum des espèces matérielles, l'espèce humaine, pour faire le travail. Elle lui donne son énergie l'intelligence. Avec l'intelligence l'espèce humaine peut sortir des liens de l'instinct et agir sciemment. Elle a des pouvoirs surpuissants, des pouvoirs à la hauteur de la puissante nature de matière.


L'espèce animal la plus évoluée ne possèdera jamais l'intelligence même après des millions d'années d'évolution. L'intelligence est réservée à l'espèce humaine.

L'évolution humaine a à sa disposition un moteur Science et un guide Croyance pour avancer.

Une évolution humaine axée uniquement sur les profits de la matérialité ne se sert que du moteur pour avancer et marginalise le guide Croyance.

Lévolution humaine ne savait pas qu'en se servant uniquement du moteur Science elle finirait inévitablement dans le fossé dérèglement climatique. Elle le sais maintenant ! Elle doit remettre la Croyance dans les rouages de son évolution avant quelle ne subisse un rappel à l'ordre et quelle y soit obliger.





Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires