Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 09:31
La métamatière n'est pas de la matière. C'est l'opposé de la matière. C'est la symétrie de la matière.

Il y a un univers de matière. Il y a un univers de métamatière.
L'univers de métamatière n'a pas de matière dans son environnement. Toute la matière découverte par le Terrien ou à découvrir, toute l'antimatière, tout le vide entre la matière se trouvent dans l'univers de matière.

Comment voir de la métamatière ?

Dans les rêves. Les rêves sont une fenêtre sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leurs rêves les humain visionnent de la métamatière. Ils se voient vivre dans une nature aux lois différentes de celles de la nature de matière. C'est la nature de métamatière.

Les univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables. L'espèce humaine a pour rôle de transférer les énergies symbiotiques. Pour accomplir ce rôle, elle a l'énergie des deux mondes, l'instinct matériel et l'intelligence métamatérielle.

Avec l'intelligence métamatruelle les humains ont un pied dans la nature de étaamtière. Ils héritent de droit la spécificité de cette nature, l'éternité. Les humains ne connaissent pas la Mort. Après la mort de leur cors de maière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Je confirme, nous sommes éternels pour notre bonheur ou pour notre malheur. Nous ne connaissons pas la Mort comme la connaissent les animaux et le végétaux : la mort et puis plus rien !

A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la nature de métamatière dans un rêve éternel.

Cet avenir éternel se prépare dans notre vie matérielle quotidienne d'où l'importance d'orienter nos comportements quotidiens de façon à produire des molécules de métamatière les plus saines que possible lesquelles génèreront un esprit le plus viable que possible.

La naissance de l'esprit correspond à la mort du corps humain gestateur. L'esprit nait avec l'anatomie que les comportements du gestateur humain auront généré. Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se verra vivre dan la vie de l'esprit issu de sa propre vie et pour l'éternité.

Le fait que nos ancètres les Hommes de Cro-magnon allumaient un feu en frottant un bout de bois contre un autre était déjà de la Science.

La preuve est là, sous nos yeux !
Au temps des dinosaures et de leur domination, les mammifères étaient maintenus au stade primitif de leur évolution. Ces reptiles gigantesques ne laissaient dans leur environnement que ce qui leur était nécessaire pour leur survie.

Libérés du joug des dinosaures par une intervention intelligence sciemment calculée, ils se sont développés jusqu'à leur apogée les humains. Les humains sont le summum de la nature de matière. Pour cela la nature de métamatière leur a donné son énergie, l'intelligence.

êIl faut ptre humain pour posséder l'intelligence. Une espèce animale évoluée même après des millions d'années d'évolution ne possèdera jamais l'intelligence.

L'espèce humaine est indispensable à l'univers de matière parce quelle est la seule espèce la possèder l'intelligence et donc a tout faire sciemment.

Pour quelle raiison l'univers de matière a besoin de l'intelligence de son partenaire l'univers de méamatière via l'espèce humaine ?

Il faut chercher cette raison dans la nature même de l'univers de matière.
L'univers de matière est fait d'une structure de matière en perpétuel mouvement galaxies, planètes, étoiles, etc.
Il a aussi une personnalité, les biodiversités qui se développent sur les planètes habitables.
Compte tenue que tout bougent et tout tourne l'univers de matière n'a pas pu mettre de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales qui peuplent les planètes habitables.
Sans limite supérieure les espèces animales et végétales tendent donc vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments.
Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter.
La biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale suradaptée n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière parce que l'espèce dominante ne lisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie
Une biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité issue de l'intelligence humaine.
Il faut donc qu'il y ait toujours des humains dans l'univers de matière pour maintenir sa personnalité.


Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires