Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 07:09
Pour vivre il faut naître.

Le foétus n'est pas encore né. Il ne vit donc pas ; Il fonctionne.

Il fonctionne d'instinct comme fonctionne un organe. Il n'a aucun sentiment ni comportement intelligent.

Ce n'est pas encore un humain. C'est un foétus d'humain. Il fait partie intégrante du cors de la mère. Sorti trop tôt du corps maternel, il n'est pas viable comme n'est pas viable un coeur qui pourtant bat "à sa façon" et varie selon les émotions.

La mère dispose de son foétus à sa guise comme elle dispose de ses organes ou de ses membres.

Un foétus est un organe éphémère.

Après la naissance mais pendant la gestation il fait partie intégrante du corps de la mère

L'avortement ; la nature de matière dit oui !

A condition quelle ne provoque pas une naissance suivie de la mort d'un individu des plus innocent. Une fois né et vécu ne serait-ce qu'un instant, une fois le premier cri poussé, le foétus devient un individu.

Tu les a vu bouger et tu penses qu'ils rêvent !! Ce ne sont que des soubresauts dus aux connections neurologiques pendant le sommeil.

Les rêves font partie de la nature de mématière. Aucun outil aucun instrument matérie ne peut et ne pourra jamais visionner les rêves.

Les rêves sont liés à l'intelligence. Seule l'espèce humaine possède cette énergie. Seule les humains rêvent. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne rêvent pas.


Les notions de temps et d'espace ne sont pas de rigueur dans la nature de métamatière. Elles appartiennent à la nature de matière, pas à la nature de métamatière.

Chez elle c'est éternité et métamatérialité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires