Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:23
Un esprit est un être vivant dans la nature de métamatière. Il a une vie. Il a eu une naissance. Il a eu une gestation. Rien ne naît du néant dans la nature de métamatière.

La gestation d'un esprit se déroule dans la vie quotidienne d'un humain. L'esprit en formation mémorise les particules de métamatière issues du comportements quotidien de son géniteur humain. Il mémorise les particules de métamatière saines comme les particules de métamatière malsaines. Il ne peut pas les choisir. Il mémorise ce que le gestateur humain lui donne à mémoriser. Les particules de métamatière s'assemblent en un ensemble cohérent : un foétus d'esprit.

La naissance d'un esprit correspond à la mort du corps humain gestateur. Il naît dans la nature de métamatière avec l'anatomie que son géniteur humain lui aura donné. A sa naissance, la nature de métamatère juge si son anatomie est conforme aux lois naturelles en vigueur.

S'il est jugé viable, tout va bien pour lui. Il accède aux hautes sphères de la nature de métamatière.

Si au contraire, il est jugé non viable, de sérieux ennuis commencent pour lui. Il vaudrait mieux qu'il meurt mais il ne peut pas mourir ; la mort n'existe pas dans la nature de métamatère. Il erre dans des lieux saturés d'angoisses métaphysiques qui l'obligent à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état. Il est obligé de s'améliorer.

La nature de métamatière est tenue de se protéger contre une chose : la non conformité de ses éléments.
La nature de matière est tenue de se protéger contre deux choses : la non conformité de ses éléments et l'excès de matière.

La nature de matière a l'efficacité de la mort pour se protéger conte la non conformité et l'excès de matière.
La nature de métamatière a les angoisses métaphysiques contre la non conformité de ses éléments. Elles sont très très efficaces !!

Un malheureux esprit, tourmenté par les angoisses métaphysiques de la nature de métamatière, ne peut pas s'accommoder de cet état. Impossible pour lui de s'habituer aux angoisses métamatérielles profondes. Il ne peut pas mourir. Il est obligé de s'améliorer.

L'humain gestateur de cet esprit non conforme ne reste pas innocent face à ce fiasco métamatériel. Par la magie de la symbiose des natures matérielles et métamatérielles, après la mort de son corps de matière, il se voit vivre dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie comme il se voyait vivre quand il rêvait. Il se voit lui aussi subir les angoisses infernales de son hôte esprit et il ne peut rein faire. Il ne peut que subir. Ce n'est plus sa vie. C'est la vie de l'esprit issue de sa propre vie. Il en est seulement l'hôte pour l'éternité.

C'était avant, quand il vivait, quand son esprit était en gestation, qu'il pouvait orienter sa vie quotidienne de façon à produire des particules de métamatère les plus conformes que possible afin de faire naître un esprit le plus viable que possible. L'esprit non viable ne peut plus revenir en gestation pour récupérer des particules de métamatière saines. Il est né. Le corps humain gestateur est mort. L'amélioration tant désirée passe par une autre voie. Une voie laborieuse. Celle du parrainage de vie humaine.

Je vous met en garde parce que je vous aime. J'aime l'espèce humaine. J'aime mes frères et soeurs terriens. Je sais qu'ils ne sont pas fondamentalement mauvais et nuisibles. Ils sont tributaires de l'évolution de leur intelligence. Ils doivent apprendre seuls à se comporter de façon responsable dans leur environnement. Je sais, pour avoir découvert la métamatière, qu'ils sont isolés du reste de l'humanité. Les fratries humaines plus âgées de l'univers de matière, capables de leurs montrer le chemin durable et serein, les ont volontairement isolé. Elles n'auront pas de contact avec le Terrien tant qu'il sera dans les phases agressives de son existence. Elles ne craignent pas pour leur vie : leurs technologies sont infiniment plus en avance que celles du Terrien. Elles craignent pour la vie du Terrien. Il prendrait ces technologies hyper-avancées pour finir de s'entretuer. Elles ont bataillées pour faire naître le Terrien sur Terre. Elles ont du annuler la domination des dinosaures. Elles ne vont pas prendre le risque de détruire leur oeuvre en lui montrant des technologies qui ne sont pas de son age.

Les terriens n'ont que la Croyance pour se guider. Si en plus la Croyance les abandonne !! Grand malheur à eux !!

Je ne vous aimerais pas, je vous laisserais vous débrouiller !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires