Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 19:25
La seule issue pour sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique est de remettre le guide Croyance dans les rouages de l'évolution humaine. A condition que la Croyance soit crédible.

La Croyance, trop ancienne (elle n'avait pas évoluée depuis des millénaires, depuis la croyance en Dieu) est devenue obsolète par l'apport par la Science de preuves matérielles : la non existence de Dieu dans les Cieux. Les preuves matérielles font voler en éclats les croyances. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance, ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète.

La Croyance a donc été écartée des rouages de l'évolution humaine. L'évolution humaine s'est servie seulement du moteur Science pour avancer. Le moteur Science fait avancé, c'est son rôle ! Mais ne voit pas où il va ; c'est pas son rôle de guider !

L'évolution humaine a avancé vite, très vite mais, faute de clairvoyance, s'est engagée dans une impasse funeste. Elle vient de buter contre le mur qui ferme l'impasse : le dérèglement climatique. L'évolution humaine fait bien forcer le moteur Science pour passer le mur infranchissable mais plus la Science force, plus le mur se renforce.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de faire un bon en avant considérable qui la place au devant de l'évolution humaine et de l'évolution de la Science. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide qu'elle avait perdu car trop ancienne.

La Croyance sait comment sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique. Elle est capable de lui faire faire une manoeuvre délicate : faire reculer un peu l'évolution humaine pour la sortir de l'impasse. Tourner et la remettre en marche avant dans un chemin durable et serein. C'est manoeuvre à haut risque seule une Croyance évoluée peut la diriger.

A cause de la masse de la matière, tout est motel dans l'univers de matière. Tout suit la même évolution : gestation, naissance, vie, mort, dissipation.

Une étoile a une gestation : Les gaz universels s'assemblent en un ensemble cohérent, une planète gazeuse. Elle a une naissance, lorsqu'elle s'éclaire? Une vie de brillance. Une mort : une super nova.

Une planète a une gestation : la matière universelle s'assemble en un ensemble cohérent : une planète solide. Elle a une naissance lorsqu'elle devient habitable. Une vie lorsqu'une biodiversité l'habite. Une mort quand elle n'est plus habitable.

Les animaux et les végétaux ont une gestation : les particules de matière s'assemblent en des ensembles cohérents selon les espèces. Ils ont une naissance une vie, une mort.

Les humains, au niveau de l'individu, suivent la même métamorphose.

Seule l'espèce humaine fait exception dans ces cycles naturels. Au niveau de sa fécondation parce qu'une fratrie humaine sur une planète habitable ne naît jamais du hasard de la génétique. Elle se provoque sciemment. La nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement seulement des espèces qui s'intègrent dan son harmonie.


L'âne n'a que l'instinct pour vivre. Pas de soucis pour lui. L'instinct contrôle et bride ses comportements. Quand il n'a plus soif, il ne boit plus.
les humains ont l'instinct et l'intelligence. Ave l'intelligence, ils se libèrent des liens de l'instinct. Ils échappent aux contrôle de la nature de matière pour leur bonheur et pur leur malheur.
Pour leur bonheur : ils sont des électrons libres dans uns nature totalement bridée par l'instinct.
Pour leur malheur, ils doivent trouver eux même leur destinée au risque de faire des erreurs comportementales funestes.

En se mélangeant, l'intelligence humaine se met au service des instincts humains et les instincts humains se mettent au service de l'intelligence humaine. Il s'en suit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent l'environnement matériel.

La Croyance est seule capable de maintenir séparé les instincts humains et l'intelligence humaine.


Cette personne est un scientifique. Son activité est la Science. La Science est tributaire des preuves matérielles. Sans preuve matérielle, elle n'est pas crédible. C'est de la science fiction. La Science n'a pas encore les moyens matériels et les preuves matérielles pour sonder la personnalité de l'univers de matière. La personnalité de l'univers de matière, ce sont les biodiversités peuplant les planètes habitables.

L'univers de matière a une structure de matière.
Il a une personnalité : les biodiversités installées sur les planètes habitables.
Il a une fierté vis à vis de son partenaire l'univers de métamatière : l'espèce humaine.

La Croyance n'est pas tributaire des preuves matérielles. Seules les preuves intelligentes font foi chez elle. Elle a vocation à guider. Elle voit loin devant. Elle est capable d'étudier la personnalité de l'univers de matière et sa relation avec l'univers de métamatière.

Nos géniteurs humains extraterrestres l'avaient déjà compris !!

Une fratrie humaine naît seulement dans une ambiance mammifère. Ils ont donc annulé l'ambiance reptilienne qui cancérisait la Terre en utilisant l'arme idéale : une bonne volée de météorites de bon calibre ! Il ont favorisé le développement des mammifères jusqu'à leurs apogée : le Terrien.

Faisons la différence entre intelligence et intelligence humaine.

l'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.

L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de se libérer des liens instinctifs qui bride les comportements des êtres matériels et qui leurs permet de vivre comme bon leurs semble.

Si les animaux précités possédaient l'intelligence métamatérielle, ils auraient déjà déclaré la guerre aux terriens qui les font tant souffrir !! Mais ils ne peuvent pas. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Ils ne peuvent pas lutter contre l'intelligence humaine. Les humains, eux, ont l'intelligence en plus des instincts. Cette supériorité ne doit pas être un sentiment arrogant vis à vis des animaux et des végétaux. Ce doit être un sentiment de responsabilité envers eux.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

Pour rêver, il faut posséder quelque chose appartenant à la nature de métamatière. Les êtres matériels n'ont rien qui appartienne à la nature de métamatière sauf l'espèce humaine. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle a accès à la nature de métamatière. Elle rêve.

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. Ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne. Le cerveau mort, l'humain continu à rêver pour l'éternité.

Aucun risque !!!

La découverte de la métamatière m'a propulsé en intelligence à l'extérieure de notre univers de matière. J'ai devant moi deux sphères adjacentes infiniment puissantes : une sphère de matière et une sphère de métamatière reliées par un seul et unique point de rencontre pile où se situe l'espèce humaine.

Pas d'autres sphères en vue.

Rien, absolument rien de ce qui est matériel ne passe dans la nature de matière. Et vice versa : rien de ce qui est métamatériel ne passe dans le matériel. Une barrière infranchissable sépare la matière de la métamatière.

Le corps matériel de l'humain, comme de tout être matériel, reste dans la nature de matière et ne passe pas dans la nature de métamatière. Il meurt et se dissipe dans la nature de matière.

Mais les humains ne sont pas faits que d'un corps matériel ; ce serait des animaux. Ils sont faits d'un corps matériel mortel et d'un avenir métamatériel éternel. Après la mort de leur corps de matière, il reste leur avenir éternel. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière comme ils se voyaient vivre dans leurs rêves lorsqu'ils vivaient.

La Terre vieillit, c'est une évidence ! Tous les éléments matériels suivent la même métamorphose de leur naissance à leur mort. Mais nos générations ont fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. C'est impardonnable vis à viss de nos lointains descendants. Nou serons des générations maudites.

Montrons leurs que nous ne sommes pas fondamentalement mauvais. C'étaient due aux erreurs comportementales dues à notre jeunesse. Nous leurs donnons en contre partie un guide d'évolution : la découverte de la métamatière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires