Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 09:15
[/i]L’être humain est une symbiose de matérialité et d’immatérialité. Les courants telluriques transitent par son canal corporel, il est à la fois récepteur et émetteur. Mais il est également créateur d’énergie, ses actes, ses pensées ... sont les fruits de sa création. Et tu as grandement raison de dire que nous récupérons nos images (énergies créées soumises à une loi elliptique) lors du trépas. Et je reste étonnée que des gens jubilent à faire le mal, croyant que ce sont des actes gratuits. [/i]

Nos points de vue convergent sur bien des points !

L'hygiène pour un humain est d'orienter son comportement quotidient de façon à produire et à stocker des molécules de métamatière saines qui lui seront restituées après la mort de son corps de matière et qui lui serviront de base pour son avenir sans matière.


[/i]Les religions, les symboles, les mythes, les rêves … ont beau le dire, nous avertir, notre intelligence nous oriente et s’obstine vers la satisfaction personnelle des instincts. Dans nos sociétés modernes, notre intelligence vire et prône le "géocentrisme" (adoration de son corps, perfection de son image, suggestions concupiscentes …) et salit parallèlement et paradoxalement notre environnement. On ramène tout à la surface de sa personne sans transcender le véhicule qu’est notre corps. [/i]

Quand un humain ou une socièté humaine rompent la communication avec la nature de métamatière, leur intelligence se met au service de leurs instincts et les exacerbe : C'est l'anarchie dans les besoins instinctifs !
Rien ne peut ni ne doit entraver cette anarchie. Pas même le respect de l'environnement matériel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires