Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 17:07
"Pourquoi deux sphères et pas deux cubes ? Il y a certainement une explication scientifique, mais je ne saurais pas te la donner. Mais si on observe l'univers, on s'apercevra que la plupart des objets célestes (le soleil, la terre, la lune, les planètes, etc) sont sphériques ... ce n'est certainement pas par hasard." Non, non ! On est pas dans la Science, hein ! On est dans la Croyance. Donc on oublie la Science et on se consacre entièrement à la Croyance. "Et puis, l'endroit où deux sphères se touchent, sans s'entre-pénétrer, ne peut se résumer qu'à UN seul point. Toi, tu en mets deux (que tu décris comme étant deux espèces) ... OK c'est ton affaire ; on verra bien. Mais pour l'instant c'est toi le prof ... donc tu vas nous dire pourquoi deux sphères et pas autre chose ? Et pourquoi deux points et pas un seul ? " Bon ! 12/20. T'as quand même gagné l'accès à la prochaine étape ! Je n'ai pas dit deux points, j'ai dit un seul point de contact et c'est déja largement suffisant pour les sphères de surveiller ce point de contact. Pourtant, deux cubes peuvent aussi avoir un sommet commun mais le risque extrême est que des cubes peuvent pivoter et se retrouver avec un coté commun c'est à dire une infinité de point de contact et alors là... C'est le Cataclysme Final, l'Explosion Ultime : La Mort des deux univers. Avec deux sphères, aucun risque. Même si elles pivotent c'est toujours un point de contact ! C'est donc par cet unique point de contact que se transfèrent les énergies entre les deux sphères. Mais des énergies pour quoi faire ? On touche là le coeur de l'affaire ! Pour quelle raison, lorsque l'on fait se toucher les deux sphères un mouvement d'énergie apparait aussitôt entre les deux sphères ? Pour quelle raison, lorsque l'on éloigne les sphères le mouvement d'énergie disparait ? Récréation pour tout le monde ! On reprend le cours plus tard !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires