Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 08:11
si d'un point de vue pragmatique elle est difficilement conçevable en terme de lieu, et de fonctionnement concret, force est de constater que cette théorie est une grille de lecture du monde attractive et dynamique, avec du mouvement, de l'énergie, des monades, des esprits, de l'atomisme, de la transcendance, un monde visible/matériel et un monde invisible/immatériel et ce sans frontière,oui "un esprit lié à chacun de nous pour l'éternité", cette découverte est plus de l'ordre du "rêve"d'immortalité que chaque humain porte en lui qu'une découverte réelle, mais tu la vis comme réelle et que tu te vis "éternel", j'envie ton bonheur! en attendant, à défaut de me vivre immortelle et de conçevoir le reste de l'humanité comme éternelle, je rêve à un monde sans défunts.


Dans la nature matérielle le seul fait de se savoir mortel fait mériter l'éternité !

Compte tenu que dans cette nature tout est mortel, pour que la vie vaille la peine d'être vécue la nature se présente comme un paradis.

Les animaux et les végétaux ne se savent pas mortels jusqu'au moment de leur mort. Ils ont accès, tout au long de leur vie, aux béatitudes matérielles qui présentent la nature de matière comme un paradis.

Les humains se savent mortels. Celà nuit à leur vie. Ils n'ont pas accès aux béatitudes matérielles qu'éprouvent les animaux et les végétaux. Ils se savent mortels parce qu'ils possèdent une force que les autres êtres vivants n'ont pas : L'intelligence.

Les humains n'ont pas demandé l'intelligence. Elle leur a été imposée dès leur naissance par la nature de métamatière pour qu'ils soient des transmetteurs d'intelligence dans la nature de matière. La nature de métamatière transmet son intelligence à sa partenaire la nature de matière via les humains.

Mais l'intelligence nuit à la vie des humains : A cause d'elle ils se savent mortels !
Il est donc juste et naturel qu'ils reçoivent une compensation à la hauteur du travail fourni. Le salaire est l'éternité.
Les humain ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière au travers de la vie de l'esprit issue de leur propre vie.

Les humains vivent dans une nature où tout est mortel. Ils n'échappent pas à la mort.
Mais ils ont aussi un "pied" dans la nature de métamatière puisqu'ils possèdent la force de cette nature : L'intelligence.
Les humains héritent aussi de droit de la spécificité de la nature de métamatière : L'éternité !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires