Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 07:52
Claude De Bortoli,
Dans quelle mesure peux-tu t'accorder avec certains textes qui t'ont précédé ?
Par exemple :

Livre XIV, d'Hermès Trismégiste, verset : 12

Hermès : Que te dirai-je, mon fils ? Seulement ceci : Quand je perçus en moi-même
une vision indéfinie suscitée par la miséricorde de Dieu,
je sortis de moi-même pour me fondre en un corps immortel.
Ainsi je ne suis plus celui que je fus un jour, mais j'ai été façonné par l'Ame-Esprit.
Or cela ne s'enseigne, ni ne se perçoit avec l'élément matériel permettant à l'homme de voir ici-bas.
Voilà pourquoi je ne me soucie plus maintenant de la forme composée qui fut un jour la mienne.
Je n'ai plus ni couleur, ni sens, ni mesure : tout ceci m'est étranger.

Dans ces lignes, je ne trouve guère l'ego hypertrophié que tu mets en avant.


Je suis naturel.
Donc, si j'apparait avec un égo hypertrofié dans mes discutions et bien c'est surement qu'il faut de l'égo pour faire ce que je fais.

Tu sors un texte du fin fond des ages. Tu lui fais "prendre l'air" alors qu'il a toute sa place dans le musée de la Croyance.

Le Terrien a évolué. Il a besoin d'une croyance nouvelle à leur hauteur de son évolution. Il n'a pas besoin de croyances obsolètes. Les croyance obsolètes, il les met dans le musée de sa mémoire icon_smile.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires