Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 10:16
Les humains sont des êtres vivant dans la nature de matière. Ils sont les transmetteurs d'énergie d'une symbiose de deux univers. Pour cela ils ont l'énergie des deux natures : l'instinct de la nature de matière et l'intelligence de la nature de métamatière.
 
Coté nature de métamatière, ce sont les esprits qui transmettent les énergies symbiotiques. Les esprits sont des êtres vivants dans la nature de matière. Ils ont exactement le même rôle que les humains dans leur environnement. Les esprits ont aussi l'intelligence de la nature de métamatière et l'instinct de la nature de matière.
 
Voyons comment naissent ces êtres vivants.  
Nous savons comment naissent les humains. Le foétus d'humain tire sa formation du corps de sa mère. Les molécules de matière s'assemblent en un ensemble cohérent, un corps humain. La trace laissée par un humain dans la nature de matière va de sa conception à la dissipation du corps. Sa métamorphose est la suivante : fécondation, gestation, naissance, vie, mort, dissipation.
 
Les esprits ont une vie. Ils ont aussi une gestation. Dans la nature de métamatière comme dans la nature de matière, rien ne naît du néant ! La gestation des esprits se passe dans la vie quotidienne des humains. Les humains sont gestateurs d'esprit. Leurs comportements intelligents quotidients produisent naturellement, sans qu'ils s'en rendent compte, des molécules de métamatière qui s'assemblent en un ensemble cohérent, un esprit. Le foétus d'esprit tire sa formation du comportement quotidient de son gestateur humain. Sa naissance dans la nature de métamatière correspond à la mort du corps humain. Par un processus défiant les lois matérielles, après la mort de son corps de matière, l'humain gestateur se voit vivre dans la vie de son esprit pour l'éternité.
 
Le foétus d'esprit mémorise tout ce qui se dégage de la vie de son gestateur humain, le bien comme le mal pour lui, sans rien arbitrer. Les rêves sont une vision sur l'état de croissance du foétus d'esprit. L'humain visionne ce que le foétus d'esprit a mémorisé. Par l'intermédiaire des rêves, l'humain peut améliorer ou persévérer dans son comportement quotidient lequel produit les molécules de métamatière nécessaire à la formation du foétus d'esprit.

--------------------------------------

La particularité de l'espèce humaine dans l'univers de matière est quelle est éternelle. Il faut toujours, toujours, qu'il y ait des humains dans l'univers de matière. C'est la seule espèce universelle capable de se reproduire à l'infini sur une infinité de planètes habitables parce qu'ils ont l'intelligence. Ils peuvent tout faire sciemment alors que les autres espèces animales et végétales de l'univers ont seulement l'instinct et ne font rien sciemment.
 
Personne n'a créé l'espèce humaine. Elle est éternelle. Elle a toujours été et sera toujours.

Les deux. L'Humain est le summum des êtres vivants dans l'univers de matière. C'est un mammifère homnivore avec la position debout, les bras libérés de la marche, terminés par des mains en forme de pince capables de prendre fermement de la matière et de la transformer. C'est la condition sine qua non pour avoir l'appellation humain.
 
De plus; l'Humain possède l'intelligence que n'ont pas les autres espèces vivantes de l'univers de matière. Ils peuvent tous faire sciemment. Ils peuvent tout transformer sciemment avec leurs mains performantes. Certainesespèces animales ont aussi des mains mais elles n'ont pas l'intelligence pour agir sciemment.
 
L'intelligence humaine provient de la nature de métamatière. L'intelligence est l'énergie de la nature de métamatière. Les humains sont les mains intelligentes de la nature de métamatière chez sa partenanire la nature de matière. Par l'intermédiaire des humains la nature de métamatière transfère et diffuse son intelligence dans la nature de matière pour que s'accomplisse la supersymbiose des univers.

Le terrien n'est pas à lui seul la totalité des humains. Une infinité de fratries humaines sur une infinité de planètes habitables constituent avec la Terrien l'Humanité.
 
Les fratries humaines de l'univers sont dans tous les états de croissance. Certaines sont dans leur gestation comme lorsque nous étions Australopitèques. Certaines sont dans leur naissance comme lorsque nous étions Homme Préhistorique. Certaines sont dans leur enfance comme lorsque nous étions dans l'Antiquité. Certaines sont dans leur adolescence comme nous le sommes actuellement. D'autres sont dans leur vie adulte, d'autres dans leur vieillesse. Sur certaines planètes habitables l'Humain a disparu, sur d'autres encore il n'est pas encore né et ces planètes sont dominées par une espèce animale ou végétale qui s'est suradaptée et a atteint le stage du gigantisme comme avec les dinosaures pour la Terre préhumaine. 

La naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable n'est jamais le fruit du hasard. Elle se provoque pour la simple raison que la nature de matière ne crée jamais seule une espèce aussi nuisible et déstructrice que l'espèce humaine. Elle est potentiellement dangereuse parce quelle possède une énergie que la nature de matière ,ne peut pas contrôler, l'intelligence. L'intelligence n'est pas de son monde. Elle devient vulnérable à l'intelligence elle, réputée invulnérable.
 
Des humains extraterrestres ont fécondés de leur intelligence une nature terrestre instinctive. Le Terrien est né de cette union.

-----------------------------------

Le fond de la Croyance ne change pas c'est la forme qui évolue pour s'adapter à l'évolution humaine.
 
Des humains extraterrestres hyperévolués ont annulé la domination des dinosaures pour que les mammifères se dévelloppent jusqu'à leur apogée, l'Humain.

---------------------------------

L'instinct n'évolue pas (ou très peu). La nature matérielle a vérouillé le comportement instinctif des animaux et des végétaux pour qu'ils s'insèrent dans l'harmonie qu'est l'environnement matériel. 

L'intelligence humaine est évolutive. Les humains intelligents échappent au controle de la nature de matière. Elle n'a aucun pouvoir sur l'intelligence humaine. Les humains peuvent donc voivre comme bon lmeur semble.

 

L'univers de matière est composé de matière en perpétuel mouvement. Les planètes, les étoiles, les galaxies, toutes tournent, toutes bougent. Pour cette raison, la nature matérielle n'a pas mis de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales qui composent la biodiversit édes planètes habitables. Les espèces tendent donc vers une suradaptation pour la domination. Une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments. Une espèce arrivée au stade de suradaptation et degigantisme est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. C'est ce qui s'est passé avec les reptiles sur Terre.

 

La biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétal suradaptée n'est pas une biodiversité idéale pour la nature matérielle. L'espèce dominante ne laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre. Les autres espèces animales ou végétales restant à l'état primitif.

 

Une biodiversité idéale pour la nature matérielle est une biodiversité issue de l'intelligence humaine. Encore faut-il que cette intelligence soit responsable envers la nature de matière et non pas irresponsable comme elle l'est actuellement avec les terriens.

----------------------------------

L'humain n'a été crée par personne. Il est éternel. Il est présent dans l'univers de matière depuis l'éternité et sera encore présent pour l'éternité.
 
Par contre le Terrien, lui, ne sera pas éternel. Il fera son temps sur la planète Terre et disparaitra naturellement faute de reproduction. Avant celà il aura eu lui aussi le temps de reproduire de nouvelle fratrie humaine sur de nouvelles planètes habitables pour éterniser l'indispensable espèce humaine comme l'ont fait les humains qui les fait naître.

-----------------------------

La fécondation du Terrien est l'action intelligente d'annuler la domination des dinosaures. Le Terrien est né d'une action intelligente, sciemment décidée, dans un milieu instinctif.
 
La gestation du Terrien fut la période où son anathomie s'est longement affinée pour devenir le summum de la nature terrestre, du mammifère post-dinosaurien à l'Australopitèque, de l'Australopitèque à l'Homme de Cro-magnon.
 
La naissance du terrien fut la période où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte et mûr pour porter à terme des gestations d'esprits l'a doté de son intelligence.
 
Le Terrien se démarque depuis des animaux et des végétaux. Il forme une catégorie à part du fait de son intelligence. Ils ne sont pas des animaux et encore moins des végétaux.

---------------------------------------

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article

commentaires