Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 09:54

La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport à l'homosexualité.

Les relations homme/homme et femme/femme sont sans incidence au regard de la nature de métamatière. Elles ne produisent pas de métons non conformes. L'homosexualité est une originalité de l'intelligence humaine par rapport à l'instinct humain de reproduction.

 

Les humains sont instinctivement attirés sexuellement par le sexe opposé du sien. Si l'attirance se porte sur le même sexe que le sien pas de réel problème pour la nature de métamatière. Elle l'est dans une certaine mesure pour la nature de matière qui se prive ainsi d'une source de matière première généré par la reproduction. L'homosexualité impacte la nature de matière pas la nature de métamatière. C'est une singularité propre aux humains lesquels possèdent deux énergies : l'instinct et l'intelligence. L'intelligence joue quelque fois des tours aux instincts humains. Ils sont à la fois hommes et femmes. La riposte de la nature de matière contre l'homosexualité est la stérilité de couple homosexuel.

 

Chez les animaux mammifères le processus de reproduction implique un mâle et une femelle. Ils ne peuvent pas dévier des liens instinctifs imposés par la nature de matière. Ils n'ont pas l'intelligence pour le faire. C'est différent chez les humains. Ils ont l'intelligence en plus des instincts. L'intelligence influe sur l'instinct, l'instinct influe sur l'intelligence. Le processus de reproduction peut être outrepassé. Un homme peut vouloir s'accoupler avec un homme. Une femme peut vouloir s'accoupler avec une femme. La survie de l'espèce humaine n'est pas menacée. La reproduction homme/femme sera toujours prédominante.

 

La nature de matière a fait le mâle et la femelle comme acteurs du processus de reproduction de certaines espèces d'êtres vivants. Ils se reproduisent d'instinct en suivant les lois établies sans possibilité de dévier. L'espèce humaine est à part. Elle a l'intelligence en plus des instincts. La nature de matière est impuissante face à l'intelligence. L'homosexualité sort des compétences de la nature de matière. Elle s'en lave les mains ! Ce n'est pas un problème instincto-instinctif. C'est un problème instincto-intelligent. L'homosexualité n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance mais elle sera stérile. Elle n'est pas contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.
 

Le rôle de mère ne convient pas à un homme unit à un autre homme voulant adopter un enfant. Il n'y a plus cette douceur naturelle indispensable à l'évolution normale de l'enfant. Le rôle de père ne convient pas à une femme unit à une autre femme voulant adopter un enfant. Il n'y a plus cette force naturelle indispensable à l'évolution normale de l'enfant. Un couple homosexuel restera sans enfant.

 

L'accouplement homme/homme consentants et femme/femme consentantes est une singularité du binôme intelligence humaine/instinct humain.

L'accouplement homme/enfant et femme/enfant est contre nature matérielle. L'enfant n'est pas conscient de cet acte pour être consentant. C'est un abus de supériorité intelligente de l'adulte sur l'enfant.

L'accouplement homme/animal et femme/animal est contre nature matérielle. L'animal n'est pas du tout consentant. C'est une déviance grave de l'intelligence humaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires

Claude de Bortoli 01/08/2016 10:31

Bonjour

Etre transgenre est une contestation de l'intelligence humaine sur les décisions de la nature de matière. La nature de matière a fait une personne de tel sexe, l'intelligence de cette personne le conteste. C'est une singularité de l'intelligence humaine que de contester les décisions de la nature de matière. Les animaux et les végétaux ne peuvent pas le faire. Ils n'ont pas l'intelligence pour cela.

Une personne transgenre ne produit pas de métons non conforme

Fred 31/07/2016 14:17

Bonjour Claude,
Vous dites que l'homosexualité est conforme matériellement et métamateriellement, que c'est une singularité de l'intelligence humaine. Est-ce que la transsexualité est, de même, une singularité de l'intelligence humaine ? Produit-elle des métons non-conformes ?

Merci de vos éclaircissements !