Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 09:19

La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'uniivers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport à la famille.

 

Le noyau stable d'une société humaine est la famille. Ce noyau stable doit être protégé et privilégié.

Une famille se compose d'un homme et d'une femme unis avec enfant(s). Un homme et une femme unis sans enfant est une famille en formation ou un simple couple. Deux hommes unis ou deux femmes unies ne formeront pas une famille.

Dans une famille l'homme et la femme sont égaux en valeur. Ils n'ont pas les mêmes fonctions. Ils n'ont pas les mêmes dispositions physiques et mentales. L'homme de part son anatomie robuste et son mental rude est le défenseur de la famille des agressions extérieures. Les attaques viennent butées contre le roc paternel. La voie grave du père signale sa présence. La femme de part son anatomie constructrice et son mental puéril est la garante de la naissance et de l'éveil à la vie des enfants. Elle permet aux enfants de passer en douceur les premières étapes de leur vie ; prime enfance, enfance, adolescence. La voie douce de la mère entre en concordance avec celle des enfants. Puéril n'est pas réducteur. Puéricultrice n'est pas un sous métier.

Au regard de la nature de matière, deux hommes unis ne peuvent pas créer une famille. Les enfants qu'ils adoptent sont trop impressionnés par la rudesse masculine. Ils leurs manque le lien douceur pour accompagner leur innocence. Deux femmes unies ne peuvent pas non plus créer une famille. Trop de douceur fatigue le besoin en douceur des enfants. Il leurs manque la rudesse masculine.

 

Les hommes sont les garants de la protection de leur famille. Rien ne doit entraver leur autorité. Dans leur processus de reproduction, ils sont naturellement attirés par les formes des femmes. Afin de leurs éviter un état de frustration permanent, c'est aux femmes de dissimuler leurs formes aux regards de tout le monde. Ce n'est pas aux hommes de porter quelques artifices de chasteté.

Pour une femme, dissimiler ses formes aux regards de tout le monde est une marque de respect envers les hommes. Pour un homme porter un artifice de chasteté est une atteinte à son autorité naturelle.
Pour un homme donner une famille à une femme est une marque de respect envers elle.
Pour une femme être privée d'enfants est une atteinte à sa maternité naturelle.

 

L'adoption d'un enfant par un homme et une femme unis ne pose aucun problème pour la nature de matière ni pour la nature de métamatière.

 

Mieux comprendre ses différences naturelles c'est mieux se respecter.
A la femme la puéralité naturelle propice à l'éveil à vie des enfants.
A l'homme la rudesse naturelle propice à la protection de la famille.

Aucun des deux partenaires n'est dévalorisé. Femmes et hommes sont égaux en valeur. Ils ont simplement des fonctions différentes dans la famille donc des dispositions naturelles différentes. 

 

 

La spécificité de l'univers de matière est le renouvellement.
Celle de l'univers de métamatière est l'éternité.

Tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier dans l'univers de matière.
Le renouvellement des humains se déroule dans le nid familial. Un homme et une femme, chacun à sa place, chacun dans son élément, égaux en puissance et en valeur, assurent le renouvellement de l'espèce humaine. Ce processus de renouvellement est inscrit dans les lois de la nature de matière pour l'éternité.

Deux femmes en couple ou deux hommes en couple ne peuvent pas assurer le renouvellement de l'espèce humaine.

Une femme seule séparée de son conjoint ou un homme seul séparé de sa conjointe ne peuvent pas garantir un bon déroulement du processus de renouvellement de l'espèce humaine.

Seuls une femme et un homme unient peuvent garantir un bon déroulement du processus de renouvellement de l'espèce humaine.

 

Dans une famille l'homme et la femme sont égaux en puissance et en valeur. L'homme est garant de la protection de la famille des agressions venant de l'extérieur comme de l'intérieur. La nature de matière lui a des moyens pour impressionner : une force physique, une voie tonnante et un rude mental. La femme est garante du bon déroulement des premiers stades de la vie des enfants. La nature de matière lui a donné des moyens pour ce rôle ; un mental et une douceur proches des enfants pour ne pas les apeurer et accompagner en douceur les premier pas de leur vie. Un mental et une douceur puéril. Rien de négatif ou de dégradant là dedans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires

Roxane 05/05/2012 00:04


Article fondamentalement essentialiste, sexiste, patriarchiste et homophobe.


Il est temsp de sortir du métaobscurantisme!

schnokl 17/03/2012 22:41


Bonjour


Vous proposez de voiler les femmes et de forcer les hommes à se promener tout nus et à pratiquer l'exhibitionnisme au nom de leur "autorité naturelle" !?


Excellente idée. La nature de métamatière m'oblige hélas à ne pas vous en dire plus, car il me faut aller en toute urgence aux toilettes.