Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 11:25

La zoophilie est contre nature matérielle et contre nature métamatérielle. C'est une déviance grâve de l'intelligence humaine par rapport aux instincts humains.

Les animaux ne demandent pas de l'amour de la part des humains. Ils leurs demandent du respect. Ils habitent le même foyer que les humains : la Terre. Mais ils ne possèdent pas l'intelligence. Ils possèdent seulement l'instinct. Ils ne peuvent donc pas se libérer des liens de l'instinct. Ils sont comme prisonniers de leurs comportements instinctifs. Les humains eux peuvent s'en libérer grâce à leur deuxième énergie : l'intelligence. Ils ont un avantage sur les animaux. Cet avantage doit se transformer en respect pas en attirance sexuelle pour les animaux. Eux ne sont pas du tout attirés sexuellement par les humains.

 

Les métons produit par des comportements zoophiliques sont  non conformes métamatériellement.

 

Les animaux et les végétaux, seulement instinctifs, demandent aux humains, instinctifs et intelligents, de les respecter et de les laisser vivre leur vie dans la nature de matière. Ils n'ont que l'instinct matériel pour vivre. Ils n'ont pas l'intelligence métamatérielle. Ils n'ont pas un pied dans la nature de métamatière. Ils n'ont pas accès à cette la nature après la mort de leur corps de matière comme les humains. Pour que leur vie vaille la peine d'être vécue, la nature de matière se présente à eux comme un paradis. Si l'intelligence humaine leur enlève ce paradis, leur vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires