Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 19:43

La particularité de la nature de matière (celle dans laquelle nous vivons notre vie de tous le jours, différente de la nature de métamatière, celle dans laquelle nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière)est que tout est mortel. Tout se renouvelle sans cesse dans cet univers sans jamais se rassasier. Tout nait, tout vit, tout meurt. Tout suit la même évolution : fécondation, gestation, naissance, vie, mort, dissipation.

Un humain suit ce cycle de renouvellement. Sa fécondation est issu de l'amour de ses parents. Il se génère au dépend du corps de la mère comme un organe éphémère. Il naît tout neuf à la vie. Le savoir des vieux meurt avec leur corps. Les nouveaux nés doivent apprendre à vivre. C'est le propre du renouvellement.

La nature de matière s'est donné les moyens pour garantir le renouvellement de l'espèce humaine. Elle leurs a imposé une loi : un enfant humain apprendra à vivre au sein de l'union parentale. L'union de ses parents sera son centre d'attraction naturel le temps de son apprentissage à la vie. Au début soudé à elle, l'enfant puis l'adolescent graviteront autour d'elle en cercles concentriques de plus en plus large. Le jeune homme ou la jeune femme sortira du champ d'attraction de l'union parentale une fois la patrimoine physique et moral établis.

Si par malheur le centre de gravité naturel se désintègre du fait de la désunion des parents, le pauvre enfant se retrouve orphelin moralement. C'est le pire qui peut lui arriver. Il est pétrit d'angoisse sur son devenir.

S'il leurs reste un peu d'union, les parents doivent le sauver et le mettre en évidence pour leurs enfants. Ceux ci s'accrocheront à ce reste d'union et garderont l'espoir. Les angoisses s'éloigneront un peu.

Mettre la reste de l'union parentale sur le devant de la scène et garder la désunion à l'arrière, c'est le devoir de tous parents responsables vis à vis de leurs enfants.

Afficher la désunion en la matérialisant par la séparation et effacer volontairement les restes de l'union parentale est totalement irresponsable vis à vis des enfants. Les personnes extérieures au couple qui incitent à la séparation totale en masquant les brides d'union sont aussi irresponsables. Tant qu'il y a union parentale ne serait-ce que des bribes, il y a espoir pour les enfants.

Un enfant ne renait jamais de la désintégration de son centre d'attraction naturel. Il est obligé de se trouver d'autres centres d'attractions qui ne lui seront pas naturels. La formation de son patrimoine moral se fera dès lors dans la douleur. Tester d'abord la famille proche. Tantes ou oncles. C'est presque les parents. C'est toujours batailler avec le doute et les angoisses. Si le jeune se trouve dans la phase la plus active de sa formation morale : l'adolescence, alors là ça explose littéralement à cause de trop fortes pressions internes !

Tant qu'il y a bribes d'union parentale l'enfant s'en contentera. C'est son centre d'attraction naturel. Il n'est pas en bon état mais il a le mérite d'exister. C'est mieux que s'il ne l'avait plus.

 

 

Plus le couple désuni affichera leur désunion, plus l'enfant souffrira le martyr moral.

Un enfant a besoin de se forger un patrimoine moral et un patrimoine physique qu'il utilisera tout au long de sa vie.

Le martyr moral pour un enfant, c'est de chercher un ou des autres centres d'attractions afin de graviter autour pour se forger son patrimoine moral. C'est une formation morale forgée dans la douleur avec son lot de dysfonctionnement issu de la douleur.

Le martyr physique pour un enfant c'est de chercher quotidiennement sa nourriture afin de grandir. Un adulte lui est grand. Son patrimoine physique est constitué. Il doit seulement l'entretenir. Un enfant doit le former. Le former et l'entretenir. Chercher sa nourriture, batailler pour manger, c'est une formation physique forgée dans la douleur avec son lot de dysfonctionnement issu de la douleur.

Un bol de soupe chaude et un crouton pain sont des bienfaits pour le patrimoine physique des enfants des rues.
Une bise entre les parents désunis et quelques mots amicaux sont des bienfaits pour le patrimoine moral des enfants de divorcés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires

avalanche 11/10/2011 23:19



Bonsoir M. de Bortoli,


Je suis intéressé par vos travaux, que je trouve très clairvoyants bien que malheureusement clairsemés et difficiles d'accès. Je trouve qu'il y a un vrai potentiel dans votre conception de la
métamatière, et que vous montrez une grande maîtrise à manier cette dernière. J'aimerais vous rencontrer afin d'en discuter (par exemple la semaine prochaine à Paris si vous êtes disponible). A
défaut, pourriez-vous m'écrire à cette adresse afin que nous puissions deviser de façon privée et ainsi échanger nos croyances respectives?


Merci pour votre travail,


 


Un chercheur dévoué


PS: votre dernier article comporte une faute: c'est de "bribes" et non de "brides" dont vous parlez.



Claude DE BORTOLI 09/03/2012 07:40



on ignore la date de naissance exacte de claude de bortoli, certains avancent qu'il serait né vers 1940

élève médiocre, il ne parvient même pas à décrocher son certificat d'étude

sans diplôme, sans travail, sans famille, claude de bortoli est ce qu'on appelle un raté

pour combler ce vide, il se réfugie dans la méditation et invente le concept de la métamatière, dont il espère que celui ci le rendra riche et célèbre

piètre chercheur car chercheur autoproclamé, il "découvre" la métamatière, en accumulant des notions qu'il ne maîtrise pas, en un ramassis de mauvaise Science Fiction, qui n'est ni de la science,
ni de la sociologie, ni de la croyance, juste de l'aveuglement

toujours plus seul, et face à la blancheur de la neige immaculée, ne sachant plus très bien s'il est vivant ou mort, claude de bortoli hante les forum, tel une âme tourmentée, incapable de se
faire entendre des hommes, et incapable de les écouter

son fantôme peut surgir de n'importe quel ordinateur, sur n'importe quel écran, pour délivrer sa plainte interminable

sans doute le croiserez vous un jour, au détour d'un LOL ou d'un DTC