Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 06:40

Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence. L'intelligence humaine a l'inconvénient de montrer aux humains qu'ils sont mortels. Cela nuit à leur vie de tous les jours. Au moment de leur mort les humains ont le choix entre accepter de mourir et ne pas accepter de mourir. Ne pas accepter de mourir rend le passage anti-retour de la mort plus difficile à passer. Accepter de laisser la place aux générations suivantes afin de leurs permettre de vivre et de se développer adoucit l'inquiétant passage de la mort.

 

 

Ce ne sont pas nos anciens qui nous ont astreint à vivre. Ne les condamnons pas. C'est la nature de matière qui l'a fait en donnant aux humains l'instinct de reproduction. Se reproduire est irrésistible chez les êtres vivants matériels. Si ta vie est un réel fardeau, n'en veux pas à tes parents de t'avoir fait naître. Si tu as des objections quant à ta venue sur Terre, c'est à la puissante nature de matière à t'adresser et à elle seule.

 

 

La mort est un passage anti retour obligatoire et inquiétant. Le passage obligatoire entre une vie matérielle mortelle et un avenir métamatériel éternel. Un passage inquiétant parce que nous savons ce que nous quittons coté matériel mais nous ne savons pas exactement ce que nous allons trouver coté métamatériel.

 

Accepter de mourir pour laisser la place aux générations futures est un sacrifice digne d'un hommage permanent. Nos anciens nous ont donné la vie. Ils se sont tant donnés pour nous nourrir, pour nous élever, pour nous protéger. Ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre. Le sacrifice suprême. Honorons-les.

 

 

Nous ne choisissons pas de naître. C'est la nature de matière qui a installé l'instinct de reproduction chez nos parents. C'est elle qui a décidé de nous faire naître pour perpétuer l'espèce humaine. Nos parents ont été la matrice et l'élan dans la vie. Honorons-les. Honorons aussi la nature de matière. Sans l'instinct de reproduction chez nos parents, nous ne serions jamais nés.

Nous choisissons la façon de mourir. La nature de matière nous a permis de vivre. Glorifions la ! Elle demande à notre corps de matière de mourir afin de laisser la place à d'autres humains pour que s'accomplisse la déontologie matérielle ; tout est mortel. Tout se renouvelle sans cesses sans jamais se rassasier. Acceptons-le sans regret. La mort est le passage anti retour du mode matière mortel du mode métamatière éternel.

 

 

Les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct.
A cause de l'intelligence, les humains se savent mortels. Cela nuit à leur vie matérielle. Ils n'ont pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Les animaux et les végétaux ont accès au paradis terrestre dans la mesure où ils sont le moins possible en contact avec l'intelligence humaine.
Grâce à l'intelligence, les humains ne connaissent pas la Mort. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Les animaux et les végétaux n'ont pas accès à l'éternité. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Pour que leur vie vaille la peine d'être vécue, l'intelligence humaine doit interférer le moins possible.

 

 

La nature de matière, étant fait de matière donc de masse, est tenue de se protéger contre l'excès de matière. Il lui est nécessaire de faire en permanence de la place pour que les nouveaux arrivants puissent vivre et se développer. La mort est le moyen utilisé par la nature de matière pour éliminer de la matière. Sans elle l'environnement matériel serait saturé dès ses premiers moments.

Le corps matériel des humains font partie intégrante de la nature de matière. Il sont soumis aux lois naturelle. Les humains doivent accepter que leur corps de matière meurt afin que de nouveaux humains puissent naître, vivre et se développer.

Les humains ont l'intelligence métamatérielle en plus de l'instinct matériel. Cet avantage leur permet d'avoir un pied dans la nature de métamatière et de bénéficier de sa spécificité : l'éternité. Les humains ne connaissent pas la mort comme la connaissent les animaux et les végétaux : ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Les humains naissent, vivent, leur corps de matière meure mais eux ne meurent pas. Après la mort de leur cors de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

 


La mort est la suite finale d'une vie matérielle comme la naissance est la suite de la gestation et la vie, la suite de la naissance. Elle n'est pas une malheureuse fatalité. La malheureuse fatalité serait d'être condamné à vivre éternellement une vie matérielle. L'humain a de la chance par rapport aux animaux et aux végétaux ; la mort n'est qu'un passage pour lui. La passage du mode matière au mode métamatière. La mort pour les animaux et les végétaux est une fin. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Les humains eux naissent, vivent, leur corps de matière meurent mais eux ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

 


Quelle est l'énergie qui permet aux humains d'être éternel ?

L'intelligence métamatérielle.

Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence contrairement au animaux et aux végétaux qui en ont qu'une : l'instinct.

L'instinct est l'énergie qui anime les êtres matériels. Les êtres dotés de cette énergie héritent de la spécificité de la nature de matière : le renouvellement et donc la mort.
L'intelligence est l'énergie qui anime le êtres métamatériels. Les êtres dotés de cette énergie héritent de la spécificité de la nature de métamatière : l'éternité.

Les humains sont fait de deux états, un état matériel mortel pendant leur vie quotidienne et un état métamatériel éternel après la mort de leur corps de matière. Les animaux et les végétaux sont faits que d'un seul état ; l'état matériel mortel. Il n'ont pas accès à la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière. En contre partie, ils ont accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Ils ont accès au "paradis terrestre". Les humains n'y ont pas accès.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires

Fanfan 15/09/2012 13:03



Fanfan 15/09/2012 12:52


Faux !


Les chimpanzé sont intelligents et proches de l'homme, ils ont eu un ancêtre commun :


Lebonobo1(Pan paniscus), mot découlant de la déformation du nom de la ville deBolobo(République démocratique du Congo), est une espèce depaninés(genrePan), membres de lafamilledeshominidéset de l'ordredesprimates. On l'appelle aussichimpanzé nainouLawrencus Primatus. Il se distingue notamment duchimpanzé communpar une face foncée plutôt que claire.







Sommaire
  [masquer] 



1 Habitat


2 Régime alimentaire


3 Intelligence


4 Organisation sociale et sexualité


4.1 « Mythe du bonobo »




5 Caractéristiques


6 Reproduction


7 En voie de disparition


8 Découverte


9 Proximité génétique avec
l'homme


10 Notes et références


11 Voir aussi


11.1 Liens internes


11.2 Bibliographie










fanfan 14/09/2012 20:51



Fanfan 12/09/2012 17:50


Dans la nature de matière tout est mortel. Tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier. La reproduction est le nerf de la nature de matière. Sans reproduction, pas de nature de
matière.

La nature de matière a mis les moyens pour garantir l'indispensable reproduction des espèces. L'extase pendant l'accouplement est un moyen efficace pour inciter à la reproduction. Il n'y a pas
plus grande délectation en ce monde matériel que pendant l'accouplement. La nature de matière met le maximum du bonheur dans l'accouplement pour garantir la reproduction des espèces. La
reproduction des espèces est indispensables à sa survie.

La nature de matière a fait les hommes et les femmes différents et complémentaires pour assurer le suivi de la reproduction.

La femme élève les enfants.
L'homme protège la famille.

La femme veut une famille pour élever les enfants.
L'homme veut une famille pour protéger les enfants.

Priver une femme d'enfant est une atteinte à sa dignité.
Priver un homme de besoin de protection est une atteinte à sa dignité.


 


L'accouplement est un grand plaisir. Il est à consommer avec modération. Sinon il devient une addiction puis une drogue puissante.


 


L'addiction au sexe est un comportement humain anarchique provoqué par le mélange de l'instinct de reproduction et de l'intelligence. Pas d'addiction au sexe chez le animaux. Ils ne possèdent pas
l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils ne peuvent pas se libérer des liens de l'instinct. Ils suivent sans dévier les lois naturelles établies selon les espèces. Ils sont à l'abri de
cette addiction.

Les humains eux ont l'intelligence en plus de l'instinct. Ils peuvent se libérer des liens de l'instinct et vire comme bon  leurs semble. C'est un avantage mais aussi un inconvénient. Il
doivent se rendre en charge eux même. La nature de matière n'est plus là pour brider leurs comportements lesquels peuvent être dévoyés par l'intelligence et devenir anarchiques.

deadend 04/08/2012 12:05


Bonjour Claude, le problème avec les révélations c'est quand on oublie que ce que l'on perçoit est traduit dans notre culture, nos connaissances. Quiconque s'éveille à meilleur temps d'essayer de
succiter l'éveil, par le questionnement, par la mise en oeuvre de sa propre narration, plutôt que de développer un système théorique fatalement caduque. L'experience perceptive que vous avez
connu ne peut être transmise sans être terriblement altérée aidez les autres à avoir l'occasion d'expérimenter sinon vous risquez de vous stratifier dans un système de plus en plus rigide à
mesure ou les autres rejeterons ce qui pour eux ne fait pas sens car n'est pas traduisible. Désolé si je répète plusieurs fois la même chose, mais par exemple dénié l'intelligence aux animaux et
une énorme connerie, alors que vos remarques sur la nature coévolutive de l'univers unique et de l'univers multiple sont très intéressants. En clair plutot qu'essayer de développer votre pensée à
l'infini je vous suggère de chercher la graine c'est plus facile à transmettre et ça permet que chacun soit acteur de sa révélation, sous la forme qu'elle ou il désire. Ne faites pas l'erreur de
ceux qui ont cru en une forme unique http://youtu.be/WUb-MXqVBd0 pourquoi ne pas modéliser sur l'essence en empreintant différentes formes. Avec humour = sagesse.