Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 08:44

Les métons n'ont ni dimension, ni masse, ni durée. Ce sont des particules de métamatière, pas des particules de matière. Dans la nature de métamatière, pas d'idée de dimension ni de masse ni de durée. Ces concepts font partie de la nature de matière om tout est mortel, pas de la nature de métamatière où tout est éternel.

Tu vois de la métamatière chaque fois que tu rêves. Tous les éléments qui forment tes rêves sont faits de métamatière. Tu te vois vivre dans une nature faite de métamatière. Pour se voir de la métamatière il faut obligatoirement quitter la nature de matière. Lorsque tu la quittes momentanément ou définitivement dans le sommeil, le coma ou la mort, tu passes automatiquement en mode métamatière. Puis tu reviens en mode matière au réveil. Mais un jour tu ne te réveilleras pas. Ton corps de matière mourra. Tu resteras alors en mode métamatière pour l'éternité.

Les métons ne sont pas perceptibles par nos sens matériels. Je les ai mis en évidence par mon sens métamatériel : l'intelligence.

Par déduction :

D'abord, la découverte l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.
Un univers est composé d'éléments sinon pas d'univers. L'univers de matière est composé d'éléments faits de matière. L'univers de métamatière lui est composé d'éléments faits de métamatière.
Un éléments qu'il soit composé de matière ou de métamatière ne naît pas du néant. Il a une fécondation, gestation, une naissance, une vie. Pour les éléments matériels ce sont des particules de matière qui s'assemblent, pour les éléments métamatériel ce sont obligatoirement des particules de métamatière qui s'assemblent. Je les ai appelé : des métons.

Comment je les ai mis en évidence ?

En visitant en intelligence la nature de métamatière, j'ai découvert une espèce d'êtres vivants particulière. Cette espèce a exactement le même rôle est la même position dans la nature de métamatière que l'espèce humaine dans la nature de matière. Je l'ai appelé ; l'espèce esprit.

Les esprits non plus ne naissent pas du néant. Ils ont une gestation, une naissance et une vie. Ils n'ont pas de mort. La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Une fois nés dans la nature de métamatière, il vivent éternellement. C'est leur gestation qui intéresse directement les humains. Elle se déroule dans leur vie quotidienne. La gestation des esprits, qui sont des êtres vivants métamatériels, se déroule dans le Matériel au dépend de la vie des humains.

Donc, un esprit est fait de métamatière. Il vit dans la nature de métamatière. Son anatomie est constituée de particules de métamatière assemblées en un ensemble cohérent. Elle s'est faite au cours d'une gestation dans la vie d'un humain.

Comment s'est-elle faite ?

L'humain gestateur vit sa vie quotidienne normalement. L'esprit en formation se génère au dépend de cette vie humaine. Voilà où sont les métons !! L'humain gestateur, pendant sa vie matérielle, produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des particules de métamatière lesquelles sont mémorisées par un esprit en gestation. Tous les comportements quotidiens humains sont transformés en métons. L'esprit en gestation dans la vie humaine les mémorise et s'en sert pour se générer.

La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit. Il entre dans la nature de métamatière avec l'anatomie générée pendant la gestation dans la vie humaine.

Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de l'esprit issue de sa propre vie, pour l'éternité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires

dtr 10/05/2010 21:46



gt