Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 07:51

J'explique la découverte par amour pour l'espèce humaine ; je connais son rôle dans l'univers de matière. Par amour pour mes frères et soeurs terriens ; je sais qu'ils ne sont pas fondamentalement mauvais et nuisible. Je vois leur avenir bouché par le dérèglement climatique. Je vois leur souffrance.

Je veux me constituer un patrimoine métamatériel de qualité que j'utiliserai après la mort de mon corps de matière. Comment mieux y arriver en travaillant pour la nature de métamatière elle même !! Elle n'a pas oublié le Terrien. Elle lui envoie une nouvelle croyance. La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. C'est un guide d'évolution évolué, fiable et fort capable de guider l'évolution du Terrien dans un chemin durable et serein.

J'ai visité en intelligence la nature de métamatière grâce au surplus d'intelligence que la nature de métamatière m'a doté. Tous nos comportements intelligents produisent naturellement, sans que nous nous en rendons compte, des métons lesuels s'assemblent en un ensemble cohérent : un esprit. Notre esprit mémorise tous les métons. Les sains comme les malsains. Son anatomie métamatérielle se génère avec les métons produits par les comportement humains gestateurs. Il ne peux pas les choisir. Il les mémorise tous.

Le corps de matière de l'humain gestateur mort correspond à la naissance de l'esprit. Il entre dans la nature de métamatière avec l'anatomie générée pendant sa gestation. La nature de métaatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard de ses lois. S'il est jugé viable, tout va bien pour lui. Il peux espérer atteindre les hautes sphères de la nature de métamatière. S'il est jugé non viable les ennuis commencent pour lui. Il ne meurt pas. la mort n'existe pas dans cette nature. Il erre dans les basses shères de la natue de métamatière, des endroits hantés d'angoisses métaphysiques qui obligent le malheureux esprit à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état. Il est obligé de s'améliorer. Les angoisses qu'il ressent sont trop profondes.

La nature de matière se protège de la non conformité de ses éléments par la mort. Dans la nature demétamatière la mort n'existe pas. Tout est éternel. Elle se protége de la non conformité par un élargissement considérable de son coté malheur et angoisse qui oblige l'élément non conforme à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état.

Cerise sur le gâteau, l'humain gestateur de cet esprit non conforme après la mort de son corps de matière, se voit lui aussi subir ces angoisses métaphysiques sans pouvoir rien faire. Il ne peut plus faire revenir en gestation l'esprit issu de sa vie ; le corps de matière n'est plus.

L'esprit non conforme n'a qu'une solution ; s'améliorer. Pour s'améliorer, il doit parrenner des vies humaines afin de récupérer des métons sains qui amélioreront son anatomie non conforme et le feront sortir de cet enfer métamatériel.

Ce que j'explique est de la santé publique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article

commentaires