Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 08:42
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 07:26
Un humain n'a qu'une vie, sa vie de tous les jours dans la nature de matière. Une vie mortelle. Il n'aura pas d'autres vies.

Après la mort de son corps de matière, c'est un avenir éternel qui attend l'humain ; pas une vie.

La différence entre vie matérielle mortelle et avenir métamatériel éternel ?

Nous maitrisons notre vie.
Quand nous avons soif, nous buvons (dans la mesure de possible)
Quand nous avons faim, nous mangeons (dans la mesure du possible)
Quand nous voulons bouger, nous marchons ou on courons (dans la mesure du possible)

Rien de cela dans son avenir métamatériel éternel. Nous ne maîtrisons pas cet état. Ce n'est plus notre vie. Notre corps de matière est mort. Nous nous voyons vivre dans la vie de l'esprit issue de notre propre vie. Ce n'est pas notre vie. C'est l'esprit qui maitrise sa vie. Nous sommes sommes seulement hôte de l'esprit que nous avons généré pendant notre vie matérielle quotidienne.

L'hygiène pour nous est donc d'orienter notre vie quotidienne de façon a produire des particules de métamatière les plus saines que possible pour à
générer et faire naître un esprit le plus viable que possible afin qu'il accède de suite aux hautes sphères de la nature de matière.

Nous sommes éternels. Nous ne connaissons pas la Mort comme la connaissent les animaux et le végétaux ; ils naissent, vivent, meurent et pus plus rien. Après la mort de notre corps de notre cors de matière nous passons dans la nature métamatière comme nous y passions chaque fois que nous rêvions et nous nous voyons vivre danse la vie de l'esprit issu de notre propre vie.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 06:52

Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 09:31
Deux univers adjacents vivent en symbiose.
Un univers fait de matière avec comme énergie, l'instinct.
Un univers fait de métamatière avec comme énergie, l'intelligence.

Les univers vivent en symbiose. Ils ont un besoin de l'énergie du partenaire.
L'univers de matière a un besoin vital d'intelligence métamatérielle.
L'univers de métamatière a un besoin vital d'instinct matériel.

Leur symbiose fonctionne grâce à un flux d'énergie. Des particules de métamatière migrent d'un univers à l'autre.
Des particules de métamatière chargées d'instinct, en provenance de l'univers de matière, migrent dans l'univers de métamatière.
Des particules de métamatière chargées d'intelligence, en provenance de l'univers de métamatière, migrent dans l'univers de matière.

Cette migration de particules métamatérielles est opérée par des transmetteurs d'énergie :
L'espèce humaine est transmettrice d'énergie pour le coté univers de matière.
L'espèce esprit est transmettrice d'énergie pour le coté univers de métamatière.

Les humains sont exceptionnels dans l'univers de matière. Ils sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans un monde dominé exclusivement par l'instinct. Ils ont aussi l'intelligence. Leur intelligence est évolutive. Ils ont besoin d'évoluer en intelligence. Cette carence en intelligence est une pompe aspirante à particules de métamatière chargées d'intelligence provenant de la nature de métamatière.

Les esprits sont exceptionnels dans l'univers de métamatière. Ils sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans un monde dominé exclusivement par l'intelligence. Ils ont aussi l'instinct. Leur instinct est évolutif. ils ont besoin d'évoluer en instinct. Cette carence en instinct est une pompe aspirante à particules de métamatière chargées d'instinct provenant de la nature de matière.

La symbiose des humains et des esprits est le passage des flux de particules nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.

Les humains sont producteurs de particules de métamatière chargées d'instinct et récepteur de particules de mtamatière chargées d'intelligence. Grâce à ces particules chargées d'intelligence, ils vont évoluer en comportements intelligents et améliorer son environnement matériel.

En aspirant les particules de métamatière chargées d'intelligence, les humains évoluent en comportements intelligents et diffuse l'intelligence dans leur environnement matériel.
En aspirant les particules de métamatière chargées d'instinct, les esprits évoluent en comportements instinctifs et diffuse l'instinct dans leur environnement métamatériel.

L'espèce humaine et l'espèce esprit sont très impliquées dans la mécanique des flux de particules de métamatière qui migrent d'un univers à l'autre.

Après la mort de leur corps de matière les humains se voient vivre dans la vie de l'esprit issue de leur propre vie pour l'éternité.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 09:30

Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier.

 

L'intelligence n'est pas nécessaire pour vivre dans la nature de matière. Pire, elle nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis.

L'intelligence est l'énergie qui anime tous les êtres vivants de la nature de métamatière. Dans l'environnement métamatériel, tout est mu par l'intelligence.

L'intelligence humaine est l'énergie métamatérielle qui permet aux humains de se libérer des liens de l'instinct et de vivre comme bon leurs semble.

L'instinct et l'intelligence sont les deux énergies qui animent les humains. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct. Ils n'ont pas l'intelligence.

Faisons la différence entre intelligence et intelligence humaine.

l'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.

L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de se libérer des liens instinctifs qui bride les comportements des êtres matériels et qui leurs permet de vivre comme bon leurs semble.

L'intelligence nous est donnée dès notre naissance pour notre bonheur ou pour notre malheur. Pour notre bonheur si nous sommes capable de la maintenir séparée de nos insctincts. Pour notre malheur si nous mélangeons ces deux énergies.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 09:28
Rien, absolument rien de ce qui est matériel ne passe dans la nature de matière. Et vice versa : rien de ce qui est métamatériel ne passe dans le matériel. Une barrière infranchissable sépare la matière de la métamatière.

Le corps matériel de l'humain, comme de tout être matériel, reste dans la nature de matière et ne passe pas dans la nature de métamatière. Il meurt et se dissipe dans la nature de matière.

Mais les humains ne sont pas faits que d'un corps matériel ; ce serait des animaux. Ils sont faits d'un corps matériel mortel et d'un avenir métamatériel éternel. Après la mort de leur corps de matière, il reste leur avenir éternel. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière comme ils se voyaient vivre dans leurs rêves lorsqu'ils vivaient.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 19:03
la naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable n'est jamais le fruit du hasard. Elle se provoque sciemment.

La fécondation du Terrien a été l'union d'une intervention intelligente et d'un milieu instinctif.

Le Terrien a eu une gestation instinctive dans une matrice mammifère. Il était australpitèque, pas singe !

La naissance du Terrien correspond au moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porte à terme des gestations d'esprits l'a nanti d'intelligence.

La Terre est une goutte d'eau dans l'océan universel. Quand le Terrien nuit à la terre, il nuit à l'univers de matière et par ricochet il nuit aussi à l'univers de métamatière.

Les vaches font partie intégrante de la biodiversité terrestre. La biodiversité terrestre est une biodiversité idéale au regard de l'univers de matière. Une biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité issue et surveillée par l'intelligence humaine.

Contrairement à une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale ayant atteint le stade de suradaptation. Genre dinosaures. Ce n'est pas une biodiversité idéale au regard de l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Le développement des autres espèces est maintenu en respect par l'espèce dominante.

Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter naturellement. Son anéantissement provient d'une extinction de masse issue de l'instinct ou une extinction ciblée, un extinction chirurgicale issue de l'intelligence humaine.

Les vaches ruminent instinctivement. L'instinct contrôle le comportement des vaches. La nature de matière contrôle l'instinct. L'instinct est en total accord avec les lois matérielles naturelles. Tout va bien !

Les humains n' agissent pas seulement d'instinct mais aussi d'intelligence. La nature de matière ne contrôle pas l'intelligence. C'est la nature de métamatière qui la contrôle. Les humains doivent donc rester en constante communication avec elle s'ils veulent un contrôle efficace de leur intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière, leur intelligence n'est plus contrôlée. Elle se me au service des instincts humains. Il s'en suit des comportements humains anarchiques qui nuit et détruisent la nature de matière.

Les vaches font partie intégrante de la biodiversité terrestre. La biodiversité terrestre est une biodiversité idéale au regard de l'univers de matière. Une biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité issue et surveillée par l'intelligence humaine.

Contrairement à une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale ayant atteint le stade de suradaptation. Genre dinosaures. Ce n'est pas une biodiversité idéale au regard de l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Le développement des autres espèces est maintenu en respect par l'espèce dominante.

Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter naturellement. Son anéantissement provient d'une extinction de masse issue de l'instinct ou une extinction ciblée, un extinction chirurgicale issue de l'intelligence humaine.

Les vaches ruminent instinctivement. L'instinct contrôle le comportement des vaches. La nature de matière contrôle l'instinct. L'instinct est en total accord avec les lois matérielles naturelles. Tout va bien !

Les humains n' agissent pas seulement d'instinct mais aussi d'intelligence. La nature de matière ne contrôle pas l'intelligence. C'est la nature de métamatière qui la contrôle. Les humains doivent donc rester en constante communication avec elle s'ils veulent un contrôle efficace de leur intelligence. S'ils coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière, leur intelligence n'est plus contrôlée. Elle se me au service des instincts humains. Il s'en suit des comportements humains anarchiques qui nuit et détruisent la nature de matière.

Pour la Croyance, Néanderthal et Homo-Sapiens se côtoient sur Terre. Les deux sont égaux. Ils forment une seule et même famille : le Terrien.

Seule la morphologie les différencie.
Néanderthal est plus massif et plus robuste. Il s'adapte partout sur Terre.
Homo sapiens est plus... laissez moi trouver le mot. Je dirais ; plus grand frère !!

En découvrant la métamatière, j'ai découvert que l'espèce humaine est éternelle. Il doit toujours, toujours se trouver des humains dans l'univers de matière.

Compte tenue que tout est mortel dans cet univers et que toutes fratries humaines et leur planète habitables finissent un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine. La venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique des fratries humaines forcement etraterrestres ont fait naitre le Terrien dans le but d'éterniser l'espèce humaine. Le Terrien fera de même lorsqu'il sera adulte responsable et capable de voyager dans l'espace intersidéral. Il se reproduira d'intelligence sur d'autres planètes habitables.


Non seulement j'admets mais je confirme en ayant découvert l'univers de métamatière !!

L'espèce humaine est éternelle. C'est elle qui veille à l'harmonie de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière.

Une infinité de fratries humaines peuplent une infinité de planètes habitables. Elles sont dans tous les degré d'évolution.

Certaines fratries humaines sont dans leur prime enfance comme nous le Terrien l'a été lorsqu'il était Homme de Cro-magnon.

Certaines fratries humaines sont dans leur enfance comme le Terrien l'a été.

D'autres sont dans l'adolescence agressive comme nous le sommes actuellement.

D'autres fratries humaines sont dans la phase adulte responsable de leur existence. Elles sont capables de voyager dans l'espace intersidéral. Elles ont pour rôle de reproduire l'espèce humaine sur des planètes habitables vierges d'humains pour éterniser l'indispensable espèce humaine et établir la biodiversité idéale. Elles maîtrisent la notion d'éternité.

D'autres fratries humaines sont dans la sage vieillesse de leur existence.

Sur certaines planètes habitables, la fratrie humaine a disparu faute de reproduction.

Sur d'autres planètes habitables, la fratrie humaine est en gestation comme le Terrien l'a été lorsqu'il était australopitèque.

D'autres planètes habitables n'ont jamais connu de présence humaine. Elle sont dominées par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation caractérisée par le gigantisme de ses éléments.

le Terrien n'est pas à lui seul l'ensemble des humains dde l'univers de matière. D'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables constituent avec le Terrien : l'humanité.

Le Terrien est dans l'adolescence de son existence. Son intelligence est évolutive . Il échappe aux liens de l'instinct. C'est un électron libre dans un monde bridé par l'instinct. En contre partie, il doit apprendre seul à se comporter de façon responsable dans son environnent matériel. La nature de matière ne contrôle pas ses comportements intelligents. la nature de métamatière, via la fonction croire, le guide dans un chemin durable et serein dans la mesure où il reste en communication avec elle.

Ils possèderaient l'intelligence, ils auraient déjà fabriquer des armes beaucoup plus efficaces pour leur chasse, genre fusil !! Ils ne le peuvent pas. Leur technique de chasse est prédéfinie par la nature de matière depuis toujours et pour toujours. L'instinct n'a pas fini de nous épater !!


La technique de chasse des loups est instinctives. Elle ne change pas (ou très peu).
La technique de chasse des humains est intelligente. Elle évolue.


La venue du Terrien ne s'est pas faite de façon hasardeuse. Elle a été sciemment provoquée par de l'intelligence humaine. Seule l'espèce humaine possède l'intelligence dans l'univers de matière. Seule l'espèce humaine peut agir sciemment.

La Terre était dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptation. La venue du Terrien était impossible. Il a donc fallut anéantir la domination reptilienne afin favoriser la domination des mammifères seule ambiance propice à la naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable.

Une bonne volée de météorites de bon calibre est l'arme idéal pour ce genre d'extinction chirurgicale. Elle a un puissance et un effet quasi nucléaires sans effet nocif à long terme.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'insinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

Aucune avance !!

Lorsque le Terrien était en gestation australopitèque, ils étaient à nos cotés. Ils sont restés animaux. Nous sommes nés humains.

Même après des millions d'années d'évolution les animaux et les végétaux n'auront jamais l'intelligence. La nature de métamatière ne s'ingère pas outre mesure dans la nature de matière jusqu'à donner l'intelligence à tout le monde !!! Ce serait la fin de la nature de matière universelle.

Science et Croyance ne sont pas contradictoires mais complémentaires.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle aide sa partenaire la Science.

Les preuves intelligentes de la Croyance sont là pour vérifier que les animaux et les végétaux ne rêvent pas.

Aucun risque !!!

De ma position stratégique à l'extérieur de notre univers de matière, je vois deux univers et seulement deux !! Pas un de plus !!

Inutile à la Science de chercher ! Il n'y en a pas d'autres !!

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 19:25
La seule issue pour sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique est de remettre le guide Croyance dans les rouages de l'évolution humaine. A condition que la Croyance soit crédible.

La Croyance, trop ancienne (elle n'avait pas évoluée depuis des millénaires, depuis la croyance en Dieu) est devenue obsolète par l'apport par la Science de preuves matérielles : la non existence de Dieu dans les Cieux. Les preuves matérielles font voler en éclats les croyances. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance, ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète.

La Croyance a donc été écartée des rouages de l'évolution humaine. L'évolution humaine s'est servie seulement du moteur Science pour avancer. Le moteur Science fait avancé, c'est son rôle ! Mais ne voit pas où il va ; c'est pas son rôle de guider !

L'évolution humaine a avancé vite, très vite mais, faute de clairvoyance, s'est engagée dans une impasse funeste. Elle vient de buter contre le mur qui ferme l'impasse : le dérèglement climatique. L'évolution humaine fait bien forcer le moteur Science pour passer le mur infranchissable mais plus la Science force, plus le mur se renforce.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de faire un bon en avant considérable qui la place au devant de l'évolution humaine et de l'évolution de la Science. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide qu'elle avait perdu car trop ancienne.

La Croyance sait comment sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique. Elle est capable de lui faire faire une manoeuvre délicate : faire reculer un peu l'évolution humaine pour la sortir de l'impasse. Tourner et la remettre en marche avant dans un chemin durable et serein. C'est manoeuvre à haut risque seule une Croyance évoluée peut la diriger.

A cause de la masse de la matière, tout est motel dans l'univers de matière. Tout suit la même évolution : gestation, naissance, vie, mort, dissipation.

Une étoile a une gestation : Les gaz universels s'assemblent en un ensemble cohérent, une planète gazeuse. Elle a une naissance, lorsqu'elle s'éclaire? Une vie de brillance. Une mort : une super nova.

Une planète a une gestation : la matière universelle s'assemble en un ensemble cohérent : une planète solide. Elle a une naissance lorsqu'elle devient habitable. Une vie lorsqu'une biodiversité l'habite. Une mort quand elle n'est plus habitable.

Les animaux et les végétaux ont une gestation : les particules de matière s'assemblent en des ensembles cohérents selon les espèces. Ils ont une naissance une vie, une mort.

Les humains, au niveau de l'individu, suivent la même métamorphose.

Seule l'espèce humaine fait exception dans ces cycles naturels. Au niveau de sa fécondation parce qu'une fratrie humaine sur une planète habitable ne naît jamais du hasard de la génétique. Elle se provoque sciemment. La nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement seulement des espèces qui s'intègrent dan son harmonie.


L'âne n'a que l'instinct pour vivre. Pas de soucis pour lui. L'instinct contrôle et bride ses comportements. Quand il n'a plus soif, il ne boit plus.
les humains ont l'instinct et l'intelligence. Ave l'intelligence, ils se libèrent des liens de l'instinct. Ils échappent aux contrôle de la nature de matière pour leur bonheur et pur leur malheur.
Pour leur bonheur : ils sont des électrons libres dans uns nature totalement bridée par l'instinct.
Pour leur malheur, ils doivent trouver eux même leur destinée au risque de faire des erreurs comportementales funestes.

En se mélangeant, l'intelligence humaine se met au service des instincts humains et les instincts humains se mettent au service de l'intelligence humaine. Il s'en suit des comportements humains anarchiques qui nuisent et détruisent l'environnement matériel.

La Croyance est seule capable de maintenir séparé les instincts humains et l'intelligence humaine.


Cette personne est un scientifique. Son activité est la Science. La Science est tributaire des preuves matérielles. Sans preuve matérielle, elle n'est pas crédible. C'est de la science fiction. La Science n'a pas encore les moyens matériels et les preuves matérielles pour sonder la personnalité de l'univers de matière. La personnalité de l'univers de matière, ce sont les biodiversités peuplant les planètes habitables.

L'univers de matière a une structure de matière.
Il a une personnalité : les biodiversités installées sur les planètes habitables.
Il a une fierté vis à vis de son partenaire l'univers de métamatière : l'espèce humaine.

La Croyance n'est pas tributaire des preuves matérielles. Seules les preuves intelligentes font foi chez elle. Elle a vocation à guider. Elle voit loin devant. Elle est capable d'étudier la personnalité de l'univers de matière et sa relation avec l'univers de métamatière.

Nos géniteurs humains extraterrestres l'avaient déjà compris !!

Une fratrie humaine naît seulement dans une ambiance mammifère. Ils ont donc annulé l'ambiance reptilienne qui cancérisait la Terre en utilisant l'arme idéale : une bonne volée de météorites de bon calibre ! Il ont favorisé le développement des mammifères jusqu'à leurs apogée : le Terrien.

Faisons la différence entre intelligence et intelligence humaine.

l'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.

L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de se libérer des liens instinctifs qui bride les comportements des êtres matériels et qui leurs permet de vivre comme bon leurs semble.

Si les animaux précités possédaient l'intelligence métamatérielle, ils auraient déjà déclaré la guerre aux terriens qui les font tant souffrir !! Mais ils ne peuvent pas. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Ils ne peuvent pas lutter contre l'intelligence humaine. Les humains, eux, ont l'intelligence en plus des instincts. Cette supériorité ne doit pas être un sentiment arrogant vis à vis des animaux et des végétaux. Ce doit être un sentiment de responsabilité envers eux.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

Pour rêver, il faut posséder quelque chose appartenant à la nature de métamatière. Les êtres matériels n'ont rien qui appartienne à la nature de métamatière sauf l'espèce humaine. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle a accès à la nature de métamatière. Elle rêve.

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. Ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne. Le cerveau mort, l'humain continu à rêver pour l'éternité.

Aucun risque !!!

La découverte de la métamatière m'a propulsé en intelligence à l'extérieure de notre univers de matière. J'ai devant moi deux sphères adjacentes infiniment puissantes : une sphère de matière et une sphère de métamatière reliées par un seul et unique point de rencontre pile où se situe l'espèce humaine.

Pas d'autres sphères en vue.

Rien, absolument rien de ce qui est matériel ne passe dans la nature de matière. Et vice versa : rien de ce qui est métamatériel ne passe dans le matériel. Une barrière infranchissable sépare la matière de la métamatière.

Le corps matériel de l'humain, comme de tout être matériel, reste dans la nature de matière et ne passe pas dans la nature de métamatière. Il meurt et se dissipe dans la nature de matière.

Mais les humains ne sont pas faits que d'un corps matériel ; ce serait des animaux. Ils sont faits d'un corps matériel mortel et d'un avenir métamatériel éternel. Après la mort de leur corps de matière, il reste leur avenir éternel. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière comme ils se voyaient vivre dans leurs rêves lorsqu'ils vivaient.

La Terre vieillit, c'est une évidence ! Tous les éléments matériels suivent la même métamorphose de leur naissance à leur mort. Mais nos générations ont fait vieillir la Terre de plusieurs millénaires en quelques décennies. C'est impardonnable vis à viss de nos lointains descendants. Nou serons des générations maudites.

Montrons leurs que nous ne sommes pas fondamentalement mauvais. C'étaient due aux erreurs comportementales dues à notre jeunesse. Nous leurs donnons en contre partie un guide d'évolution : la découverte de la métamatière.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 11:31
La métamatière est une découverte fondamentale. Plus rien ne sera comme avant en Croyance.

A toute découverte, nouveaux sens des mots.

Ce n'est plus "dogme". C'est preuves intelligentes.
Ce n'est plus "prophète". C'est génie en Croyance.

La Croyance étudie la métamatière.
La Science étudie la matière.

La matière est animée par l'instinct.
la métamatière est animée par l'intelligence.

La Science a besoin de nombreux outils matériels performants pour évoluer.
La Croyance a besoin d'un seul outil métamatériel performant pour évoluer : l'intelligence.

Le génie en Croyance se distingue du charlatan en Croyance par l'intelligence qui se dégage de sa théorie. Encore faut-il avoir la maturité d'intelligence pour détecter cette intelligence.

Autre chose :

Le génie en Croyance suit la déontologie de la Croyance : au-delà de la matérialité. La métamatérialité. De sa théorie, il cherche à se créer du patrimoine métamatériel qu'il utilisera après la mort de son corps de matière dans la nature de métamatière.

Le charlatan en Croyance ne suit pas la déontologie de la Croyance. Il cherche à se créer du patrimoine purement matériel qu'il utilisera pendant qu'il vivra dans la nature de matière.

C'est ce que l'on pensait avant la découverte de la métamatière !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.


Tout ce qui dans l'univers de matière est guidé par l'instinct. Une maison ne vit pas !

Une galaxie à une vie. Une étoile à une vie de sa naissance à sa mort. Une planète a une vie de sa naissance à sa mort. Animaux et végétaux ont une vie. Une molécule a une vie. Tous ont leurs comportements bridés par l'instinct. Ils ne peuvent pas vivre et évoluer autrement que ce que l'univers de matière leurs a imposé. L'instinct est la seule impulsion de tous les comportements des éléments matériels.

Une maison ne vit pas !! Un maison est fabriquée de toutes pièces par les humains. Les humains ne donnent pas la vie. Seul l'univers de matière peut donner la vie aux éléments matériels. Dans le cas d'une fécondation, les humains ne font que se rencontrer deux éléments déjà vivants.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas. Son instinct lui commande de ne plus boire. Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

Pas l'ombre d'une intelligence chez eux ... heureusement pour pour nous les humains !! L'enfer pour l'espèce humaine serait de batailler la domination avec une autre espèce intelligente !! Nous n'avons rien à craindre. L'espèce humaine est la seule espèce à posséder l'intelligence dans tout l'univers de matière.



L'instinct n'est pas quelque chose de négatif. Il est aussi valorisant que l'intelligence. La grandeur de l'instinct n'a pas finit de nous épater !!


L'instinct n'est pas quelque chose de négatif. Il est aussi valorisant que l'intelligence. La grandeur de l'instinct n'a pas finit de nous épater !!

Quand les corbeaux ou les singes ou les dauphins ou tout autres espèces animales ou végétales possèderont l'intelligence, les humains trembleront !! Smile

Rien à craindre !! L'univers de matière a une totale emprise sur les éléments matériels grâce à l'instinct. Une seule et unique espèce échappe à cette emprise : l'espèce humaine.

L'espèce humaine fait exception parce quelle joue un rôle primordial dans la symbiose des univers matériel et métamatériel. Elle doit avoir des mains libres, pas des mains bridées par l'instinct, pour agir au nom de la nature de métamatière dans la nature de matière.

Les humains ont des mains intelligentes. D'autres espèces ont aussi des mains mais ce sont des main instinctives.

Je rejette totalement les facultés intelligentes des primates.
Je reconnais et je suis, comme vous, stupéfait des facultés instinctives de ces mêmes primates


De simples soubresauts dus aux connections neurologiques pendant le sommeil. Rien à voir avec les rêves.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Il ne peuvent être vus que par un outil métamatériel : l'intelligence. Aucun outil matériel de la Science ne pourra jamais visionner les rêves

La Croyance étudie la métamatière. Elle est capable d'étudier les rêves. Les rêves sont métamatériels. La Croyance a à sa disposition les preuves intelligentes.
La Science ne peut pas étudier les rêves. Les rêves se situent au-delà de la matérialité.

La Science n'a pas vocation a étudier la personnalité des univers !! Elle est tributaire des preuves matérielles. Sans preuves matérielles, elle n'est pas crédible. c'est de la science fiction !!

La Croyance a vocation à voir loin, très loin, éternellement loin. C'est son rôle. Elle a un rôle de guide. La Science a le rôle de moteur. Elle n'a pas vocation à voir loin. Elle fait avancer, c'est déjà pas mal !!

La Croyance, grâce aux preuves intelligentes, peut étudier la personnalité des univers matériel et métamatériel.

Deux et seulement deux. Pas un de plus !

Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.

Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.

Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.


a science est un moteur au service du véhicule évolution humaine.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du moteur Science et marginalise le guide Croyance, elle avance certes mais au hasard et finit dans une impasse : le dérèglement climatique.

Quand l'évolution humaine se sert seulement du guide Croyance et marginalise le moteur Science, elle n'avance pas. C'est dangereux pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer. C'est le marasme de l'Inquisition.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 07:49
Dans l'univers de matière tout bouge,tout tourne, tout vit d'instinct. De l'infiniment grand à l'infiniment petit, de la galaxie à la molécule en passant par les animaux et les végétaux, rien n'est fait sciemment. Pas l'ombre d'une action sciemment décidée. Pas l'ombre d'une intelligence. Tout est ordonné, guidé et bridé par l'instinct.

Sauf chez les humains ! Ils sont des électrons libres dans un environnement totalement encadré par l'instinct. Pourquoi ?

Parce que l'espèce humaine possède une énergie que les autres éléments matériels n'ont pas : l'intelligence. Cette énergie leur permet de s'affranchir des liens instinctfs qui brident les comportements des êtres matériels.

Pour quelle raison l'espèce humaine possède t-elle l'intelligence ?

Pour comprendre nous devons prendre une échelle plus grande que l'échelle terrestre : l'échelle universelle.

Deux univers vivent en symbiose ; un univers fait de matière, celui dans lequel nous vivons et un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière.

Leur symbiose se manifeste par un échange d'énergie.
L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire métamatériel qui en a fondamentalement besoin.
L'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire matériel qui en a fondamentalement besoin.

Les univers n'agissent pas directement chez le partenaire. Ils utilisent des transmetteurs d'énergie.
L'espèce humaine est transmettrice d'énergie pour le coté univers de matière.
L'espèce esprit est transmettrice d'énergie pour le coté métamatériel.

Avec l'intelligence métamatérielle, les humains s'émancipent des liens instinctifs qui brident les comporteùents des êtres matériels. Ils doivent néanmoins rester en communication permanente avec la nature de métamatière pour le contrôle de leur intelligence et de leurs comportements intelligents. Ils sont les mains intelligentes au service de la nature de métamatière dans sa symbiose avec la nature de matière. L'espèce humaine transfère l'instinct de l'univers de matière en direction de l'univers de métamatière. Elle récupère l'intelligence venant du métamatériel et la diffuse dans la nature de matière. L'espèce humaine est pleinement impliquée dans le bon déroulement de la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Avec l'instinct matériel, les esprits s'émancipent des liens intelligents qui brisent les comportements des êtres métamatériels. Ils doivent néanmoins rester en communication permanente avec la nature de matière pour le contrôle de leur instinct et de leurs comportements instinctifs. Ils sont les ambassadeurs de l'univers de matière dans sa symbiose avec l'univers de métamatière. L'espèce esprit transfère l'intelligence de l'univers de métamatière en direction de l'univers de matière. Elle récupère l'instinct venant de l'univers de matière et le diffuse dans la nature de métamatière. L'espèce esprit est pleinement impliquée dans le bon fonctionnement de la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Une fois la fratrie humaine née sur la planète habitable, les fratries humaine génitrices n'auront pus de contact avec elle.

Comment la nouvelle fratrie humaine va t-elle se guider si elle n'a pas de contact avec des fratries humaine plus âgées susceptibles de lui montrer le chemin durable et serein ?

La Croyance !

La fratrie n'a que la Croyance pour se guider. Elle doit rester en constante communication avec la nature de métamatière qui, par l'intermédiaire de la fonction naturelle croire, guide la nouvelle fratrie humaine dans un chemin durable et serein.


Mon activité est la croyance, pas la Science.
Je suis un croyant, pas un scientifique.
La métamatière est une découverte de la Croyance, pas de la Science.
La métamatière se vérifie par des preuves intelligentes, pas par des preuves matérielles.
Les preuves matérielles sont l'apanage de la Science.
Les preuves intelligentes sont l'apanage de la Croyance.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article