Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 09:49
C'est clair que le "pays des rêves" (comme tu dis) existe puisqu'on le visionne chaque fois que l'on quitte le monde de matière dans une demie mort : le sommeil, une trois quart mort : le coma profond ou une mort complète. Rien est caché aux humains pas même l'invisible nature de métamatière.

Lorsque les humains quittent la nature de matière, ils se retrouvent obligatoirement dans la nature de métamatière. Pas d'autre choix !! C'est pas moi qui le dis, c'est l'évidence : on dort, on rêve obligatoirement.

La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. C'est pas moi qui le dis, c'est l'évidence !! on ne meurt jamais dans nos rêves. On peut se voir transpercé par toutes les flèches ou toutes les lames possibles, on ne meurt pas pour autant. On peut se voir tomber d'une hauteur incroyable, on ne meurt pas !

En découvrant l'univers de métamatière j'ai aussi découvert que dans nos rêves quotidiens nous visionnons l'état de croissance du foétus d'esprit qui se génère au dépend de nos comportements intelligents.

Les humains sont totalement impliqués dans la gestation des esprits. Les humains les génèrent. Ils produisent les particules de métamatière dont les foétus d'esprits se servent pour former leur anatomie métamatérielle. L'implication des humains n'en reste pas là. A la naissance des esprits qui correspond à la mort des corps humains gestateurs, les humains se retrouvent hôte des esprits issus de leur poropre vie pour l'éternité.

Quand un humain, pendant sa vie matérielle, oriente ses comportements intelligents de façon à produire des particules de métamatière saines, il est assuré, après la mort de son corps de matière, de se voir vivre dans la vie d'un esprit viable.

Si au contraire il oriente sa vie de façon à produire des particules de métamatière malsaines, il est assuré de se voir vivre dans la vie d'un esprit non viable.

La nature de métamatière garanti ainsi la conformité des nouveaux esprits arrivant dans son environnement.

La nature de matière fait la même chose. Elle implique totalement la mère (et le père) dans la venue d'un nouvel humain. La mère fait tout (normalement) pour que son enfant naisse le plus viable que possible parce elle sait quelle endurera elle aussi la venue d'un enfant non viable.

J'ai découvert l'univers de métamatière. Je sais !!

Toi tu sais pas parce que tu n'as pas la vision d'ensemble. Moi je l'ai. Je regarde depuis l'extérieur de notre univers de matière. Je vois les autres fratries humaines sur les autres planètes habitables. Je vois que l'espèce humaine doit être éternelle parce que c'est elle, pour le coté univers de matière, qui transfère les énergies nécessaire à la super symbiose des deux univers. Sans elle, pas de vie pour l'univers de matière, pas de vie pour l'univers de métamatière.

Je vois que l'espèce humaine doit obligatoirement être éternel. Comte tenue que toutes les fratries humaines et leur planète habitable finissent un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitable de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine. La venue du terrien sur Terre entre dans cette logique.

Je vois enfin que le protocole pour faire naitre une fratrie humaine sur une planète habitable est toujours le même.
D'abord faire le ménage sur la nouvelle planète habitable c'est à dire annuler la domination animale ou végétale qui ne manquera pas d'être installée. Pour cela, on doit employer les grands moyens avec l'arme idéale : une bonne volée de météorites de bon calibre fera amplement l'affaire. Des météorites ni trop petites pour avoir l'effet escompté ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie.

Ensuite installer un nid mammifère et laisser l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : les humains J'ai découvert l'univers de métamatière. Je sais !!

Toi tu sais pas parce que tu n'as pas la vision d'ensemble. Moi je l'ai. Je regarde depuis l'extérieur de notre univers de matière. Je vois les autres fratries humaines sur les autres planètes habitables. Je vois que l'espèce humaine doit être éternelle parce que c'est elle, pour le coté univers de matière, qui transfère les énergies nécessaire à la super symbiose des deux univers. Sans elle, pas de vie pour l'univers de matière, pas de vie pour l'univers de métamatière.

Je vois que l'espèce humaine doit obligatoirement être éternel. Comte tenue que toutes les fratries humaines et leur planète habitable finissent un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitable de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine. La venue du terrien sur Terre entre dans cette logique.

Je vois enfin que le protocole pour faire naitre une fratrie humaine sur une planète habitable est toujours le même.
D'abord faire le ménage sur la nouvelle planète habitable c'est à dire annuler la domination animale ou végétale qui ne manquera pas d'être installée. Pour cela, on doit employer les grands moyens avec l'arme idéale : une bonne volée de météorites de bon calibre fera amplement l'affaire. Des météorites ni trop petites pour avoir l'effet escompté ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie.

Ensuite installer un nid mammifère et laisser l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : les humains

La volée de météorites de bon calibre est l'arme idéale. Une puissance quasi nucléaire sans effet nocif à long terme. Idéal !!

C'est une obligation ! La Croyance doit discuter avec la Science et la Science doit discuter avec la Croyance pour que l'évolution humaine retrouve un développement durable et serein. Sinon, c'est la Croyance seule qui sortira les terriens de l'impasse dérèglement climatique et là ça fera très mal à la Science comme ça fait à la Croyance quand la Science la marginalise et fait avancer seul les terriens. La Science seule ne peut pas reculer. Alors, elle force sur le mur infranchissable du dérèglement climatique mais plus elle force plus le mur se renforce. La Croyance, elle, peut faire reculer seule l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse. Mais ce sera au détriment de la Science. Alors, avant qu'intervienne le Grand Recul, concertons nous pour trouver une sortie de crise dérèglement climatique honorable pour tout le monde.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:23
Un esprit est un être vivant dans la nature de métamatière. Il a une vie. Il a eu une naissance. Il a eu une gestation. Rien ne naît du néant dans la nature de métamatière.

La gestation d'un esprit se déroule dans la vie quotidienne d'un humain. L'esprit en formation mémorise les particules de métamatière issues du comportements quotidien de son géniteur humain. Il mémorise les particules de métamatière saines comme les particules de métamatière malsaines. Il ne peut pas les choisir. Il mémorise ce que le gestateur humain lui donne à mémoriser. Les particules de métamatière s'assemblent en un ensemble cohérent : un foétus d'esprit.

La naissance d'un esprit correspond à la mort du corps humain gestateur. Il naît dans la nature de métamatière avec l'anatomie que son géniteur humain lui aura donné. A sa naissance, la nature de métamatère juge si son anatomie est conforme aux lois naturelles en vigueur.

S'il est jugé viable, tout va bien pour lui. Il accède aux hautes sphères de la nature de métamatière.

Si au contraire, il est jugé non viable, de sérieux ennuis commencent pour lui. Il vaudrait mieux qu'il meurt mais il ne peut pas mourir ; la mort n'existe pas dans la nature de métamatère. Il erre dans des lieux saturés d'angoisses métaphysiques qui l'obligent à s'améliorer. Il ne peut pas s'accommoder de cet état. Il est obligé de s'améliorer.

La nature de métamatière est tenue de se protéger contre une chose : la non conformité de ses éléments.
La nature de matière est tenue de se protéger contre deux choses : la non conformité de ses éléments et l'excès de matière.

La nature de matière a l'efficacité de la mort pour se protéger conte la non conformité et l'excès de matière.
La nature de métamatière a les angoisses métaphysiques contre la non conformité de ses éléments. Elles sont très très efficaces !!

Un malheureux esprit, tourmenté par les angoisses métaphysiques de la nature de métamatière, ne peut pas s'accommoder de cet état. Impossible pour lui de s'habituer aux angoisses métamatérielles profondes. Il ne peut pas mourir. Il est obligé de s'améliorer.

L'humain gestateur de cet esprit non conforme ne reste pas innocent face à ce fiasco métamatériel. Par la magie de la symbiose des natures matérielles et métamatérielles, après la mort de son corps de matière, il se voit vivre dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie comme il se voyait vivre quand il rêvait. Il se voit lui aussi subir les angoisses infernales de son hôte esprit et il ne peut rein faire. Il ne peut que subir. Ce n'est plus sa vie. C'est la vie de l'esprit issue de sa propre vie. Il en est seulement l'hôte pour l'éternité.

C'était avant, quand il vivait, quand son esprit était en gestation, qu'il pouvait orienter sa vie quotidienne de façon à produire des particules de métamatère les plus conformes que possible afin de faire naître un esprit le plus viable que possible. L'esprit non viable ne peut plus revenir en gestation pour récupérer des particules de métamatière saines. Il est né. Le corps humain gestateur est mort. L'amélioration tant désirée passe par une autre voie. Une voie laborieuse. Celle du parrainage de vie humaine.

Je vous met en garde parce que je vous aime. J'aime l'espèce humaine. J'aime mes frères et soeurs terriens. Je sais qu'ils ne sont pas fondamentalement mauvais et nuisibles. Ils sont tributaires de l'évolution de leur intelligence. Ils doivent apprendre seuls à se comporter de façon responsable dans leur environnement. Je sais, pour avoir découvert la métamatière, qu'ils sont isolés du reste de l'humanité. Les fratries humaines plus âgées de l'univers de matière, capables de leurs montrer le chemin durable et serein, les ont volontairement isolé. Elles n'auront pas de contact avec le Terrien tant qu'il sera dans les phases agressives de son existence. Elles ne craignent pas pour leur vie : leurs technologies sont infiniment plus en avance que celles du Terrien. Elles craignent pour la vie du Terrien. Il prendrait ces technologies hyper-avancées pour finir de s'entretuer. Elles ont bataillées pour faire naître le Terrien sur Terre. Elles ont du annuler la domination des dinosaures. Elles ne vont pas prendre le risque de détruire leur oeuvre en lui montrant des technologies qui ne sont pas de son age.

Les terriens n'ont que la Croyance pour se guider. Si en plus la Croyance les abandonne !! Grand malheur à eux !!

Je ne vous aimerais pas, je vous laisserais vous débrouiller !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 11:02
Normal que tu ne comprennes pas !!

Je t'explique la découverte de la métamatière depuis l'avant garde de la Croyance. Toi, tu es dans le peloton de la Croyance. Tu essaies de transposer des explications venant de l'avant vers à ta position en arrière. C'est une erreur !! Le flux va que dans un sens.

Tu ne peux pas, en restant à l'arrière, prendre des explications venant de l'avant et les confronter à l'arrière. Elles ne sont pas en phase avec l'arrière. Alors, tu ne comprend plus !!

Tu ne peux qu'évoluer vers l'avant de la Croyance et là tu comprendras les explications avant-gardistes. Mais c'est impossible pour toi. La société dominée par la matérialité qui pirate ton intelligence et tes comportements intelligents, t'a programmé pour que tu ne puisse pas évoluer vers l'avant de la Croyance. Elle ne veut pas de contre pouvoir. Elle t'a programmé pour que tu restes dans le peloton des acquis inoffensifs de la Croyance. Mais toi, tu n'es pas satisfait de ce que le peloton de la Croyance te propose. Tu cherches naturellement à évoluer en Croyance.

Entre les deux, ton coeur balance !!! Tu veux bien évoluer en Croyance mais tu ne veux pas te mette au banc de la société. Tu n'as pas d'autre choix que d'abandonner la mort dans l'âme !!! Voilà, c'est tout simple !!!

Toi, à ton niveau social, tu ne le savais pas. Le PDG de la SNCF, lui à son niveau social, le savait. Tu ne peux pas polémiquer avec lui au sujet de la SNCF.

Toi, à ton niveau d'intelligence standard, tu ne comprends pas la découverte de la métamatière. La nature de métamatière est l'instance supérieure détentrice de l'intelligence au plus haut degré. Tu ne peux pas polémiquer avec elle. La différence d'intelligence est infiniment trop grande.

Sois fort !! Acceptes mes critiques comme j'accepte les vôtres !!

La métamatière est une découverte fondamentale. Plus rien ne sera comme avant.

La théorie de Darwin ? Dépassée !! Des humains extaterrestres ont créé de toute pièce la biodiversité terrestre en annulant la domination des reptiles et en favorisant le développement des mammifères jusqu'à leur apogée, les terriens.

Le Big-bang ? Dépassé !! Il ne peut pas être le début de notre univers de matière. Notre univers de matière est éternel en renouvelant sans cesse sa matière.

Les religions traditionnelles ? Dépassées par la découverte de la métamatière.

Les religions traditionnelles, trop anciennes, n'ont pas pu guider l'évolution humaine dans un chemin durable et serein. Elles se sont laissées dépasser par une Science évoluée. Le résultat ? Le moteur Science a mené seul l'avancement jusqu'au summum de la matéérialité, le dérèglement climatique. L'évolution humaine est bloquée, le nez collé contre le mur infranchissable du dérèglement climatique. C'est mauvais pour une évolution qui par définition a un besoin vital d'avancer.

La seule solution est une évolution de la Croyance qui reprendra les rennes de l'évolution humaine. Elle lui fera faire une manoeuvre délicate de recul pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique. Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein.

Si, plus tard, nos lointains descendants, plus matures en intelligence et en comportements intelligents, trouvent des incohérences dans la découverte de la métamatière (qui sera ancienne pour eux) ce sera une évolution normale de la Croyance. J'accepte totalement. Que les générations actuelles trouvent des incohérences dans l'explication de la métamatière ? Elles n'ont pas la maturité d'intelligence pour analyser et polémiquer avec l'instance supérieure détentrice de l'intelligence au plus haut degré.

Je connais ma position dans la hiérarchie de la Croyance. Je suis chercheur en Croyance.

Je ne suis pas devenu chercheur en Croyance comme çà, d'un coup. Je suis passé la case "étude" en Croyance. Je me suis appuyé sur mes études en Croyance pour chercher et découvrir l'univers de métamatière. Je me suis hissé sur les bases solides de la Croyance pour regarder loin devant et découvrir la métamatière.

Une preuve ? Des brides de Croyances anciennes se retrouvent dans la découverte de la métamatière. La découverte de la métamatière est la suite logique de la Croyance.

N'insistes pas. Tu n'as aucune chance contre moi !!! 

Tu me haïs comme un intrus. C'est ta faiblesse !!

Moi, je t'aime comme un frère. C'est ma force !!!

Sois fort  ! Résistes au coup de butoir de la critique. Ne baisses pas la tête ! Redresses la ! De l'égo ! L'égo est le nerf de la personnalité !!

La nature de métamatière a besoin de personnes fortes et averties pour faire évoluer la Croyance des terriens.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 08:46
Je t'ai déjà répondu mais tu sembles ne pas avoir compris !! :a1:

Mon rôle n'est pas de remuer les acquis de la Croyance. Je les regarde comme des oeuvres superbes.

Mon rôle en Croyance est de regarder loin devant.

Je ne me situe pas à l'arrière de la Croyance. Je me situe à l'avant garde de la Croyance.

De ma position à l'avant, je peux regarder vers l'arrière. J'ai parcouru le chemin menant à l'avant. Je comprend maintenant que l'évolution de la Croyance est une suite logique qui a débuté avec les peintures rupestres et qui se poursuit avec la métamatière.

Toi, de ta position à l'arrière, tu ne peux pas voir loin devant. Tu n'as pas encore parcouru le chemin vers l'avant. Tu ne peux que regarder vers l'arrière, vers les acquis, et à l'arrière de l'arrière il y a ton Ragnarok et les autres et tu les remues et tu les sollicites jusqu'à les déranger dans leur retraite bien méritée au musée de la Croyance. Par cette méthode, tu essaies de comprendre pour avancer en Croyance mais rien à faire. Au lieu d'avancer, tu recules. Ce sont des acquis. Ils mènent à l'arrière. Ils ont fait leur temps. Ils ont tout donné en leur temps.

Je respecte les acquis de la Croyance. Ils sont la base solide de la Croyance sur laquelle je me suis hisser pour regarder loin devant. Je respecte aussi l'arrière garde de la Croyance. Ils sont gardiens des acquis de la Croyance. Je respecte leur rôle. Je te respecte.

Je suis en droit de te demander de respecter l'avant garde de la Croyance.

Qu'est-ce qu'un esprit exactement ?

La nature de métamatière, comme sa partenaire la nature de matière, sont peuplées d'êtres vivants. Ces êtres vivants forment des biodiversités. Ces biodiversités sont la personnalité des univers.

Les univers sont formés d'une structure ; une structure de matière pour l'univers de matière, une structure de métamatière pour l'univers de métamatière.

Ils ont une personnalité : les biodiversités. Une biodiversité matérielle pour l'univers de matière, une biodiversité métamatérielle pour l'univers de métamatière.

Au sein de la biodiversté matérielle se trouve l'espèce humaine.
Au sein de la biodiversité métamatériele se trouve l'espèce esprit.

Les humains sont des êtres formés d'une anatomie matérielle
les esprits sont des êtres formés d'une anatomie métamatérielle.

Ils sont différents dans leur anatomie parce qu'ils vivent dans un monde différent dans leur structure.
Les humains ont une anatomie faite de matière pare qu'ils vivent dans un univers dont la structure est faite de matière.
Les esprits ont une anatomie faite de métamatière parce qu'ils vivent dans un univers dont la structure est faite de métamatière.

A première vue, tout les sépare. Ils ne sont pas du même monde. Les humains vivent dans un monde dominé par l'instinct, les esprits vivent dans un monde dominé par l'intelligence. Mais une chose les rapproche : ils ont tous deux deux énergies :
les humains ont l'instinct commun aux êtres matériels, ils ont aussi l'intelligence métamatérielle.
Les esprits ont l'intelligence commune aux êtres métamatériels, ils ont aussi l'instinct matériel.

Humains et esprits ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est le seul passage des énergies nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.

La métamatière ne m'appartient pas. Je l'ai découvert mais elle appartient au patrimoine du Terrien. Je n'ai aucun droit dessus. Personne ne peut avoir de droit sur elle.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 08:16
La nature de métamataire est peuplée d'êtres vivants fait de métamatière ; les esprits en font partie. Sa partenaire la nature de matière est peuplée d'êtres vivants fait de matière ; Les humains en font partie.

Les esprits sont la symétrie des humains. Ils ont exactement le même rôle dans leur environnement et la même position à l'interface des univers. Les humains coté univers de matière, les esprits, coté univers de métamatière. Ils sont en face les uns des autres.

Les univers matériel et métamatériel les ont programmé pour qu'ils vivent en symbiose. Leur union est la seule liaison entre les deux mondes. Seuls, les humains ou les esprits ne sont pas viables.

Les humains et les esprits possèdent deux énergie : l'instinct et l'intelligence. Les autres éléments matériels ne possèdent que l'instinct. Les autres éléments métamatériels ne possèdent que l'intelligence.

Les humains sont instinctifs au plus haut niveau. Pas d'évolution de leurs instincts. Leur intelligence est évolutive. Ils ont un besoin naturel d'évoluer en intelligence.
Les esprits sont intelligents au plus haut niveau. Pas d'évolution de leur intelligence. Leurs instincts sont évolutifs. Ils ont un besoin naturel d'évoluer en instinct.
Leur symbiose les complète.

Les natures matérielle et métamatérielle les ont programmé comme cela :
la carence en intelligence des humains est comblée par l'intelligence très haut niveau des esprits.
La carence en instinct des esprits est comblée par l'instinct très haut des humains.

Tout fonctionne à merveille dans une parfaite harmonie si les humains et les esprits participent activement à leur symbiose et restent en communication permanente les uns les autres. Tout le monde en profite ; les esprits, les humains, la nature matérielle et tout ses éléments, la nature de métamatière et tout ses éléments.

Si les humains coupent unilatéralement la symbiose avec leurs partenaires esprits, tout bascule dans l'horreur. Les instincts humains et l'intelligence humaine ne sont plus maintenus séparés. Ils se mélangent. C'est la cata ! Tout le monde en pâtit ! Les humains, les esprits, la nature de matière et ses éléments, la nature de métamatière et ses éléments

La métamatière ne m'appartient pas. Je l'ai découvert mais elle appartient au patrimoine du Terrien. Je n'ai aucun droit dessus. Personne ne peut avoir de droit sur elle.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 18:54
Akhenaton ? Trop puissant pour être intermédiaire entre la nature de métamatière et les terriens. Trop souverain pour devenir génie en Croyance !! :a1:

Faire partir du cercle très fermé des génies en Croyance signifie avoir été choisi intermédiaire par la nature de métamatière. intermédiaire entre elle et les terriens.

L'intelligence est l'apanage de la nature de métamatière. Elle est détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Sa partenaire la nature de matière, elle, est détentrice et émettrice de l'énergie instinct.

Un humain seul, aussi puissant qu'il soit, sans l'aide de la nature de métamatière, est incapable d'avoir le surplus d'intelligence nécessaire pour comprendre un pan supplémentaire de l'environnement métamatériel. C'est toujours la nature de métamatière qui, a un moment donné dans l'évolution de la fratrie humaine, dote un humain d'un surplus d'intelligence pour qu'il découvre un pan supplémentaire de son environnement. Cet humain devient intermédiaire entre la nature de métamatière et les humains. La nature de métamatière se sert de son anatomie matérielle pour communiquer avec les humains et les faire évoluer en intelligence. L'intermédiaire humain devient génie en Croyance. La communication devient une religion.

Un humain seul, sans l'aide de la nature de métamatière, ne peut pas évoluer en intelligence jusqu'à découvrir un pan supplémentaire de l'environnement métamatériel. C'est toujours la nature de métamatière fait évoluer l'intelligence des humains parce qu'elle détient et émet l'intelligence. La nature de métamatière est intelligente au plus haut degré comme sa partenaire la nature de matière est instinctive au plus haut degré.

Les pyramides sont un culte à l'éternité ! Rien de plus stable dans le temps qu'une pyramide. Une pyramide est la matérialisation de la notion d'éternité.

Le Terriens nouveau né a rendu un culte aux mammifères dans ce qui était pour lui des endroits sacrés : les grottes.

Puis il a découvert la notion d'éternité et lui a rendu un culte avec les pyramides.

Puis il a découvert la notion d'entités extramatérielles et lui ont rendu un culte dans des édifices.

Puis il a découvert la notion d'une seule entité extramatérielle et lui a rendu un culte dans des églises, temples, etc.

Il vient de découvrir l'univers de métamatière et ne rendra plus de culte. Il vient d'entrer dans l'adolescence de son évolution. Rendre un culte ? C'est fini pour lui !! Il est grand maintenant !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 07:07
C'est une question de découverte.

La croyance en la gestation du Terrien chez les mammifères, la croyance en l'éternité, la croyance en des dieux, la croyance en Dieu, la croyance à l'univers de métamatière sont des découvertes faites par des chercheurs en Croyance qui deviennent des génies en Croyance.

A un moment donné dans l'évolution humaine, un chercheur en croyance découvre une nouvelle croyance. Sa découverte fait évoluer la Croyance comme une découverte scientifique fait évoluer la Science. Rien de cultuable, rien de sacral, rien de sanctifiable, rien de mystérieux là dedans !

La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Elle évolue par des découvertes faites par des génies en Croyance.

Avec la découverte de l'univers de métamatière, la Croyance prend un virage radical. Le Terrien entre dans l'adolescence de l'évolution de son intelligence et de l'évolution de ses comportements intelligents.

La découverte de la métamatière est la mondialisation de la Croyance. Ce ne sont plus des sociétés indépendantes en Croyance qui s'expriment au niveau terrestre. C'est le Terrien dans son ensemble qui s'exprime d'une seule voix au niveau de l'univers de matière.

Le Terrien sort de son enfance. Il regarde hors de son foyer la terre et se montre au reste de l'Humanité.

Remuer les acquis en Croyance pour évoluer en Croyance ne sert à rien !!

Presser et presser encore les religions anciennes pour espérer trouver une évolution de la Croyance est peine perdue. Elles ont déjà tout donné en leur temps !!!

Admirons les comme des oeuvres superbes puis regardons vers l'avant. Devant nous s'ouvrent des horizons nouveaux. Des horizons ouvrent par la découverte de la métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 09:47
les "lois de la nature" on les connait depuis belle lurette !!! Elle sont parfaites !!! Y a rien à retoucher !!! :a1:

C'est pas la nature qui pose problème. Ce sont les comportements intelligents des humains !!

Ce que est nouveau et que l'on ne connaissait pas c'est le rôle des humains dans la nature et dans l'univers de matière.

En démantelant systématiquement et implacablement toutes les entreprises qui portent atteinte la nature de matière et qui la détruisent. Plus de voitures, plus d'avions, plus de nucléaire, plus de vecteurs de pollution.

L'impasse dérèglement climatique est longue. Le Terrien a mis du temps pour arriver au mur qui la ferme. La manoeuvre de recul sera longue elle aussi. Elle sera aussi incertaine et mal aisée. Elle se fera en marche arrière. Le Terrien aura des doutes. Il devra manoeuvrer avec rigueur, en marche arrière, jusqu'au commencement de l'impasse. Il devra être guider par une Croyance de fer. Il n'ira pas jusqu'au Moyen Age mais presque ! C'est le prix à payer pour sortir du chemin sans issue dans lequel il s'est perdu.

Une fois complètement dégagé de l'impasse le Terrien tournera le dos à ce piège funeste. Plusieurs chemins durables et sereins s'offriront à lui. Il en prendra un. Il s'y engagera. Sa progression sera fulgurante ! Il rattrapera très vite le retard pris en reculant.

Ce que l'on sait, c'est notre patrimoine. Il ne s'envole pas comme par magie !!! :a1:  :a1:

[b]Rien[/b]de ce que l'on connait aujourd'hui ne sera oublier !!!

Au contraire, tout ce que l'on connait aujourd'hui sera notre "réserve de carburant mental " pour supporter une manoeuvre de recul difficile et périlleuse.

Le but de la manoeuvre n'est pas de tout oublier ; ce serait une erreur fatale ! Le but est de se sortir de l'impasse dérèglement climatique.

La nature de métamatière a tout pouvoir sur l'intelligence humaine dans la mesure où les humains restent en communication avec elle. S'ils coupent unilatéralement la communication, plus rien ne passe entre elle et les humains. L'intelligence humaine n'est plus maitrisée. Les comportements humains deviennent anarchiques du fait du mélange des instincts humains et de l'intelligence humaine. C'est la pire des situations pour la nature de matière. Elle ne peut rien faire. Elle ne peut que subir.

Dans de telles situations, la nature de métamatière entre en conflit avec les humains dévoyés. Ce ne sera pas un conflit direct entre elle et les humains dévoyés. Ca se fera par factions humaines interposées.

En coupant la communication avec l'instance émettrice d'intelligence, la faction cancéreuse se retrouve coupée de la source d'intelligence indispensable et de ce fait se retrouve défavorisée en intelligence. La nature de métamatière lui oppose une faction qui n'aura pas coupé la communication avec elle. Une faction qui continue à être alimentée en intelligence. Cette faction deviendra faction anticorps. Cette faction anticorps, favorisée en intelligence, entrera directement en conflit avec la faction cancéreuse défavorisée en intelligence. Cette dernière n'aura aucune chance de s'en sortir.

La manoeuvre de recul sera difficile et périlleuse. Je comprend ton angoisse.

Les grands frères seront en marche arrière. Mais nous ne serons pas seuls. Les petits frères, toujours en marche avant, seront à nos cotés pour nous soutenir dans notre manoeuvre de recul.

L'évolution humaine ne peut plus avancer. Elle bute contre le mur qui ferme l'impasse nommée dérèglement climatique. Inutile de faire forcer le moteur Science pour tenter de franchir le mur infranchissable : plus le moteur Science force, plus le mur se renforce.

Sa seule issue est une marche arrière pour se dégager de cette impasse funeste. La manoeuvre sera périlleuse. Seule une Croyance forte, ferme et évoluée peut la conduire.

Vous avez raison. Gardez votre esprit critique. C'est vital.

Ne faites pas l'erreur, malgré votre besoin naturel d'évoluer en intelligence, de vous abandonnez entre les mains de charlatans en Croyance qui pirateraient sans état d'âme votre intelligence pour leurs profits matériels.

Plus vous gardez un esprit critique, plus vous êtes forts, plus vous intéressez la nature de métamatière. Elle a besoin de personnes averties et fortes en Croyance pour guider l'évolution de Terrien.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 07:41
Une seule solution pour sortir l'évolution humaine de l'impasse nommée "dérèglement climatique' dans laquelle la Science, ses dérivés et ses lobbies l'ont perdu : remette la Croyance comme guide de l'évolution humaine.

L'évolution humaine s'est servit seulement du moteur Science pour avancer et à marginalisé le guide Croyance devenu obsolète au fil du temps. Erreur de jeunesse fatale !! Le moteur Science a vocation à faire avancer certes mais n'a pas vocation à voir loin. Faute de clairvoyance, Il a engagé l'évolution du Terrien dans une impasse funeste.

Avec le moteur Science lancé à plein régime, l'évolution humaine a avancé très vite mais au hasard et elle s'est perdue dans l'impasse nommée "dérèglement climatique". Elle tente bien de passer cette impasse en faisant forcer son moteur Science mais rien à faire. Plus le moteur force, plus le mur de l'impasse se renforce. La solution ne vient donc pas du coté du moteur Science.

La seule solution pour sortir de cette impasse funeste est de remettre le guide Croyance aux commandes de l'évolution humaine. La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver sa vision sur l'éternité. Elle estt maintenant en meure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine.

Que va t-elle faire dès quelle retrouvera son rôle de guide ?

Elle va d'abord freiner l'emballement du moteur Science et le ramener à une vitesse raisonnable.
Elle va faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique. Elle démantèlera les entreprises qui détruisent la nature de matière et nous détruisent ; plus de pétrole, plus de voiture, plus d'avion, plus de nucléaire, plus de vecteur de pollution.
Elle fera faire un virage significatif à l'évolution humaine.
Puis elle la remettra en marche avant dans un chemin durable et serein.

Le moteur Science ne peut pas commander une telle manoeuvre. Ce n'est pas son rôle et elle n'en a pas le moyens. Elle a un rôle de motricité pas un rôle de guide. Elle n'a pas la clairvoyance nécessaire. Lorsqu'elle est sollicitée par l'évolution humaine, elle ne peut que forcer et forcer encore pour tenter de passer le mur infranchissable du dérèglement climatique. Elle ne peut pas reculer. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle.

Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. La matérialité n'est pas la tasse de thé de la Croyance. Sa déontologie est au-delà de la matérialité. C'est la métamatérialité. Le guide Croyance peut donc manoeuvrer librement.

Plus exactement : Je suis le premier terrien à avoir découvert l'univers de métamatière.

Les terriens savaient que quelque chose d'extramatérielle existait. Ils en avaient une impression avec la Croyance en Dieu. Ils le sentaient. C'est un véritable univers, aussi puissant que notre univers de matière et qui vit en symbiose avec lui.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 08:07
La nature de métamatière est détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Elle a tout pouvoir sur l'intelligence. Elle a donc tout pourvoir sur l'intelligence humaine.

La nature de matière est détentrice et émettrice de l'énergie instinct. Elle a tout pouvoir sur l'instinct des éléments matériels.

La nature de métamatière et la nature de matière vivent en symbiose. Seules elles ne sont pas viables.

La nature de métamatière ne peut pas transférer directement son énergie intelligence chez sa partenaire matérielle pour accomplir leur symbiose. Elle n'est pas faite de même nature. Elle est métamatérielle alors que sa partenaire est matérielle.

La nature de métamatière va employer un autre moyen. Elle va transfère son intelligence chez sa partenaire matérielle par l'intermédiaire d'une espèce matérielle à laquelle elle aura donner son énergie intelligence et son aval. C'est l'espèce humaine.

L'espèce humaine doté des deux énergies, l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle, devient un électron libre dans une nature totalement bridée par les liens de l'instinct. Grâce à l'intelligence, cette espèce est capable de se libérer des liens instinctifs qui brident touts éléments matériels et de vivre comme bon lui semble. C'est une grave menace pour la nature de matière ! Cette espèce est capable de bouleverser le fonctionnement de la biodiversité matérielle chère à l'univers de matière. Doter une espèce matérielle de l'intelligence métamatérielle dans une nature totalement dominée par l'instinct est un risque considérable pour la nature de matière. Mais c'est indispensable pour le fonctionnement de la symbiose des univers.

Aussi, les natures matérielles et métamatérielles ont mis une clause à leur partenariat. Si l'espèce humaine coupe unilatéralement la communication avec la nature de métamatière et agit sans son aval dans la nature de matière jusqu'à lui nuire et la détruire, elle est implacablement rappeler à l'ordre par l'instance détentrice et émettrice d'intelligence, la nature de métamatière.

La nature de métamatière suit toujours le même protocole pour rappeler à l'ordre les humains dévoyés et guérir la nature de matière des méfaits de l'intelligence corrompue. Le protocole a fait ses preuves. Il est efficace à cent pour cent. Il épargne les éléments sains de la nature de matière.

Dans un rappel à l'ordre, la nature de métamatière entre directement en conflit avec le humains dévoyés. Et là, ça fait très très mal !!

La phase préliminaire du rappel à l'ordre consiste à préparer le terrain pour éviter un enchainement de faits fatal à la planète.

La phase active consiste à installer une force anticorps en réponse à la force anarchique. La force anarchique n'a aucune chance de survie.

En phase finale, mieux vaut être innocent de son comportement.

Un rappel à métamatériel n'est pas une simple querelle fratricide. C'est un énorme bouleversement qui marque à jamais la vie de la fratrie humaine.

Le Terrien a déjà eu des rappels à l'ordre. Les Anciens qui l'ont subit nous le crient depuis le fond de la nuit des temps : Attention ! si vous coupez la communication avec la nature de métamatière, si vous vous comportez en inteligence de façon irresponsable, si vous déviez de votre rôle de responsabilité, si vous nuisez jusqu'à détruire la nature de matière, vous allez subir un rappel à l'ordre comme nous l'avons subit.

De l'intelligence corrompue dans un environnement instinctif est la pire des situations pour la nature de matière. Sans l'intervention direct de la nature de métamatière sur l'intelligence humaine dévoyée, s'en est finit pour la nature de matière.

A cause de son comportement intelligent anarchique sans précédent dans son environnement matériel, l'évolution humaine est en passe de subir un rappel à l'ordre métamatériel. Il est déjà dans sa phase active. Une faction anticorps est entrain de se mettre en place. Le protocole a déjà passé la phase préliminaire.

La nature de métamatière ne prend jamais la fratrie humaine dévoyée au dépourvu. Elle l'informe toujours de l'éminence du rappel à l'ordre.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article