Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 08:16
Les humains sont faits ainsi. Ils sont intrinsèquement faits pour être transmetteurs d'énergies au sein de la symbiose des univers matéréiel et métamatériele. C'est comme ça ! Ils n'ont pas d'autres choix. Ils sont différents des animaux et des végétaux ; ils ossèdent deux énergies, l'intinct et l'intelligence, alors que les autres éléments matériels en possèdent qu'une, l'instinct. Leur position dans l'univers de matière est aussi différente ; les animaux et les végétaux sont situés au dedans de l'univers de matière. L'espèce humaine, elle, est située à l'interface de deux univers qui vivent en symbiose. Elle vit bien dans l'univers de matière mais elle a un "pied" dans l'univers de métamatière dans la mesure où elle possède son énergie, l'intelligence. Les humains héritent donc de droit de la spécificité des deux univers : du renouvellement matériel et de l'éternité métamatérielle.

Les humains sont faits de telle sorte qu'ils sont obligés de remplir efficacement leur rôle de transmetteurs d'énergie. Leur avenir en dépend. La nature de métamatière leurs a donné l'intelligence pour qu'ils soient ses ambassadeurs chez sa partenaire la nature de matière.

La nature de métamatière ne peut pas agir directement chez sa partenaire la nature de matière. Elle est métamatérielle alors que sa partenaire est matérielle. La nature de métamatière délègue donc des pouvoirs aux humains intelligents pour qu'ils agissent sous son couvert dans la nature de matière. Les humains doivent agir dans leur environnement matériel avec l'aval de la nature de métamatière. Ils doivent être en constante communication avec l'intense émettrice d'intelligence, la nature de métamatière.

Tout va pour le mieux pour les natures matérielles et métamatérielles quand ce processus est respecté. Les humains font la fierté de l'univers de matière.

Ils en deviennent la honte s'ils coupent la communication avec la nature de métamatière et agissent sans son aval dans la nature de matière. Leurs instincts et leur intelligence ne sont plus maintenus séparés par la Croyance. Ils se mélangent. Le pire des scénarii pour la nature de matière !! Les instincts humains se mettent au service de l'intelligence humaine et l'intelligence humaine se met au service des instincts humains. Le scénario catastrophe par excellence !!! La nature de matière ne peut rien faire contre de tels comportements anarchiques. Elle ne peut pas lutter contre l'intelligence. L'intelligence n'est pas de son monde. La nature de matière est menacée de mort, elle réputée invulnérable. Seule sa partenaire la nature métamatérielle peut l'aider. Elle va rappeler à l'ordre les humains fautifs. C'est la seule solution.

Mon activité est la Croyance. Je suis chercheur en Croyance. J'ai découvert l'univers de métamatière. J'ai des preuves intelligentes à l'appui !

Depuis le temps qu'on martyrise les animaux et les végétaux, ils se seraient déjà rebellés s'ils avaient l'intelligence et s'ils pouvaient sortir des liens instinctifs que la nature de matière leurs a imposé. Mais ils ne le peuvent pas. Leurs comportements sont bridés par l'instinct. Ils n'ont pas la possibilité de faire autre chose que ce que la nature de matière leur a imposé de faire. Ils n'ont pas l'énergie intelligence qui leurs permettrait de se libérer des liens instinctifs et de vivre comme bon leurs semble.

Nous, humains intelligents, nous pouvons nous libérer des liens instinctifs et vivre comme bon nous semble. Nous sommes des électrons libres dans un monde totalement bridé par l'instinct. Nous ne devons pas avoir un sentiment de supériorité envers la animaux et les végétaux mais un sentiment de responsabilité.

Nous sommes libres mais nous devons rester en constante communication avec la nature de métamatière qui nous a donné l'intelligence libératrice sinon nous devions et nous mourrons en entrainant dans la mort tout notre environnement.

La Croyance n'est pas figée. Elle est évolutive. Elle est ouverte à toutes les croyances. Tout le monde peut mettre sa croyance dans le marché ouvert de la Croyance.

A quoi reconnait-on, d'un seul coup d'oeil, un charlatan en Croyance d'un génie en Croyance ?

La préoccupation première d'un charlatan en Croyance est de tirer du patrimoine purement matériel de sa théorie.
Celle d'un génie en Croyance est d'en tirer du patrimoine purement métamatériel.

La déontologie de la Croyance est métamatérielle. Celle de la science est matérielle.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 09:02
Evolutionisme ou créationisme ?

Tout est question de progression !

Avant, au temps où la Croyance dominait l'évolution humaine, au temps de l'Inquisition, c'était créationisme qui gagnait. La Croyance était largement en avance sur la Science.

Maintenant, c'est la Science qui domine l'évolution humaine. La Sience est largement en avance sur la Croyance. C'est évolutionisme qui gagne sans conteste.

La Science, ses chercheurs et ses génies, depuis la Terre, ont fait évoluer les outils et les preuves matériels pour découvrir et soutenir sa notion d'évolution.
La Croyance des terriens est naturellement devenue obsolète avec le temps.
La notion ancienne de créationisme de la Croyance est largement dépassée par la notion d'évolutionisme de la Science.

Une découverte majeure en Croyance vient faire évoluer ces conceptes : la découverte de la métamatière.

Grâce à la découverte de la métamatière, la Croyance ne regarde plus depuis la surface de la Terre pour comprendre. Elle regarde depuis l'extérieur de l'univers de matière. La vision d'ensemble est infiniment plus grande !

De sa position stratégique, que voit-elle ? C'est évolutionisme ou créationisme ?

C'est les deux !

Créationisme :
La biodiversité terrestre actuelle a été crée de toutes pièces par des humains extraterrestres à intelligence mature. Ils ont annulé la domination des dinosaures, laquelle n'était pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. Ils ont ainsi favorisé le développement et la domination des mammifères pour faire naître une nouvelle fratrie humaine : le Terrien.

Le but de cette action intelligente est premièrement le rétablissement d'une biodiversité idéale pour l'univers de matière et deuxièmement la naissance d'une fratrie humaine laquelle sera garante du maintient et de l'harmonie de cette biodiversité idéale.

Evolutionisme :
Une fois fécondée par l'intelligence, la biodiversité terrestre a suivi un processus d'évolution naturelle.

Sans cette création intelligente, l'évolution de la biodiversité terrestre ne serait pas harmonisée par des "demi-dieux", les terriens, mais par de véritables diables. Si le diable devait se matérialiser se serait sans conteste un Tiranosaurus Rex !!

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 09:56
Le sommeil est une demie mort. Le Coma, une trois quart mort. La mort, une mort complète.
Dans le deux premiers cas, les humains rêvent. C'est une certitude.

Qu'est ce qui fait rêver les humains dans les deux premiers cas ?

Le facteur "mort".

Le facteur mort étant commun aux trois états, les trois états rêvent. C'est d'une logique mathématique

Plus un humain se rapproche de sa mort, plus les images vues dans ses rêves s'intensifient.

Le sommeil : les images vues dans les rêves sont dans le calme de la gestation.
Le coma, un degré de plus vers la mort : les images vues dans les rêves s'animent e s'agitent de la naissance proche.
La mort complète : la naissance des images vues dans les rêves. Elles entrent dans la nature de métamatière ce qui provoque leur intensification maximum.

st ce que la Science croit. Mais il lui faut des preuves matérielles. Là, il y a problème !

Pour seules preuves, elle a les soubressauts du corps en sommeil dus aux connections neurologues. Elles croit que se sont les rêves. La Science n'a pas vocation à faire croire. Elle n'a aucunes images matérielles des rêves. Aucune image matérielle des rêves ne s'affiche sur ses écrans et n'en aura jamais.

Pourquoi ?

Parce que les rêves ne font pas partie du monde de matière. Ils échappent totalement à la surveillance de la Science dont l'activité est d'étudier la matière. Les rêves seraient issus du cerveau, la Science les auraient déjà matérialisé. Ils ne sont donc pas issus de quelque chose de matériel. Ils sont issus de quelque chose de métamatériel qui échappe à l'emprise de la Science.

J'ai découvert la source des rêves en découvrant l'univers de métamatière.

La nature de métamatière est composée d'êtres vivants fait de métamatière. Pour que les êtres vivants métamatériels puissent naître, il doivent passer par l'étape gestation comme les êtres vivants matériels.

La gestation d'une espèce d'être métamatériel intéresse les humains. J'ai appelé cette espèce métamatérielle "l'espèce esprit"

La gestation des esprits se déroule dans la vie quotidienne de humains. Les esprits en formation mémorisent toutes les particules de métamatière produitent naturellement par les humains gestateur sans rien arbitrer. Ils mémorisent ce qui est bon pour leur formation comme ce que est mauvais pour leur formation. Ils n'ont la possibilité de trier.

La naissance d'un esprit correspond à la mort du corps humain gestateur. Le nouvel esprit entre dans la nature de métamatière avec l'anatomie que la vie humaine gestatrice lui aura donné.

Là, deux possibilités pour le nouvel esprit : soit la nature de métamatière juge son anatomie conforme aux lois métamatérielles et le déclare viable. Soit son anatomie est jugée non conforme auquel cas il est déclaré non viable. Rien de bien nouveau : c'est la même chose dans la nature de matière !!

Sauf qu'on est pas dans la nature de matière. Dans l'environnement métamatériel la mort n'existe pas. Un esprit né non viable ne meurt pas !! Les gros problèmes commencent pour lui !!

la nature de métamatière est (comme sa partenaire la nature de matière) tenue de se protéger contre la non conformité de ses éléments. C'est vitale pour elles !! Dans la nature de matière, pas de problème ! La mort est là. La perspective de la mort est là aussi. Via l'instinct de conservation, elle suffit normalement à persuader les éléments non conformes de s'améliorer.

La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. La nature de métamatière a autre chose pour se protéger contre la non conformité de ses éléments. C'est son coté angoisse qui s'élargit considérablement. Un esprit non conforme, perclue d'angoisses métaphysiques, ne peut pas s'accommoder de cet état. Sa souffrance est trop intense. Ses angoisses sont trop profondes. Il est obligé de s'améliorer.

La nature de matière n'a pas besoin d'angoisses aussi profondes. Elle a la mort. Pas de mort dans la nature de métamatière. ce sont les angoisses métaphysiques qui obligent les malheureux esprits non viables à s'améliorer. Pour s'améliorer ils doivent obligatoirement faire appel à des vies humaines lesquelles peuvent être non disposées à cette entente.

Pour couronner le tout d'un ornement d'épine, l'humain gestateur de cet esprit non viable ne s'en tire pas indemme. Par la magie de la symbiose de la nature de matière et de la nature de métamatière, il se voit vivre dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie. Il se voit lui aussi subir les angoisses métaphysiques de son hôte esprit et il ne peut rien faire. Il ne peut que subir. c'était avant lorsqu'il vivait qu'il pouvait orienter sa vie quotidienne de façon à faire naître un esprit le plus viable que possible. Maintenant que son corps de matière es mort, il ne peut plus rien faire.

Le coté bonheur métamatériel s'élargit de la même proportion pour un parfait équilibre.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 07:17
La Science sait.
La Croyance croit.

Science et Croyance sont différentes pour une meilleure complémentarité dans l'avancement de l'évolution humaine.

La Science a les moyens de savoir. Elle a les preuves matérielles. Les preuves matérielles sont le carburant du moteur Science.

La Croyance a les moyens de croire. Elle a les preuves intelligentes. Les preuves intelligentes sont les yeux du guide Croyance.

Les deux doivent rester séparées tout en étant partenaires sans se faire ingérence.

Quand la Science veut se faire Croyance, elle n'est plus crédible à cause du manque de preuve matérielle.
Quand la Croyance veut se faire Science, elle n'est plus crédible à cause du manque de preuve intelligente.

L'instruction est l'assemblage d'une énergie avec de la matière.
Si tu assembles de l'intelligence avec de la matière, ça donne de l'instruction évolutive.
Si tu assembles de l'instinct avec de la matière, ça donne de l'instruction figée.

La matière étant une constante, tu peux en déduire que l'intelligence est évolutive et que l'instinct est figé au plus haut degré.

Intelligence + matière = instruction évolutive Exemple : la fabrication d'un ordinateur par des humains
Instinct + matière = instruction figée Exemple : la fabrication d'un nid par des oiseaux

Les humains sont capables de fabriquer des ordinateurs et des nids d'oiseaux.
les oiseaux sont capables de fabriquer des nids mais pas des ordinateurs.

On peut en déduire que :
les humains ont l'intelligence et l'instinct
les oiseaux ont l'instinct mais pas l'intelligence.

C'est d'une logique quasi mathématique !!! :a1:

Je le prouve par des preuves intelligentes irréfutables :

Pour rêver il fut quitter momentanément ou définitivement la nature de matière dans le sommeil le coma ou la mort. Impossible de vivre sa vie de tous les jours et en même tant rêver.

Dans nos rêves, nous nous voyons évoluer dans une nature différente de celle dans laquelle nous vivons notre vie de tout les jours. C'est la nature de métamatière.

La nature de métamatière n'est pas faite de rien ou de vide. Nous la visionnons chaque fois que nous quittons la nature de matière et que nous rêvons.

Nous la visionnons donc elle existe !!

Ses éléments ne sont pas faits de matière palpable par nos sens matériels. Ils sont donc faits d'autre chose. Nous devons trouver un nom à cette nouvelle composition. C'est de la métamatière. La métamatière est palpable par le seul sens métamatériel à disposition des humains : l'intelligence.

Logique !! tout est logique !! Rien est caché aux humains. Il suffit qu'ils aient la maturité d'intelligence pour comprendre.

Je n'ai pas eu le choix !! Je n'ai que le média internet pour expliquer la découverte de la métamatière. Je me suis donc adapté à Internet.

Internet a des inconvénients et des avantages. L'inconvénient majeur est que c'est beaucoup plus long de taper des posts dans des forums que de parler à un auditoire dans une conférence. Le gros avantage est qu'on peut répondre à qui on veut. Dans une conférence, si tu ne réponds pas à une question et tu l'ignores, c'est mal vu !! Sur internet, aucun problème !! C'est très confortable !! :a1:

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 07:39
Grâce à la découverte de la métamatière les mots "preuves intelligentes" font désormais partie du vocabulaire de la Croyance. Comme les mots "génie en Croyance". Tout évolue ! même la Croyance !

Ce sont de véritables preuves ; des preuves intelligentes trouvées à l'aide d'un outil métamatérel : l'intelligence.

Plus l'outil métamatériel est efficace et performant, plus les preuves intelligentes sont flagrantes.

Un preuve intelligente :

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. Le cerveau mort, on continue à rêver pour l'éternité. Ils sont issus de la gestation du esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne. Notre foétus d'esprit mémorise tout se qui se dégage de notre vie quotidienne. Au cours de nos rêves, nous visionnons ce qu'il a mémorisé. Nous pouvons ainsi modifier ou persévérer dans une hygiène de vie matérielle pour que notre foétus d'esprit mémorise des particules de métamatière saines lesquelles seront son anatomie dès sa naissance dans la nature de métamatère.

La naissance de l'esprit correspond à la mort du corps humain gestateur. Par la magie de la symbiose des natures matérielles et métamatérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se verra rêver dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité.

L'hygiène pour un humain est donc d'orienter sa vie quotidienne de façon à produire des particules de métamatière les plus saines que possibles pour générer un esprit le plus viable que possible. Après la mort de son corps de matière, l'humain se verra vivre dans la vie de son esprit pour l'éternité comme il se voyait vivre dans ses rêves.

Tu prends de l'intelligence pure. Tu l'additionne à de la matière et tu trouves l'instruction.
Intelligence pure + matière = instruction

Tu prends de l'instruction. Tu la soustrais à de la matière et tu trouves de l'intelligence pure.
Instruction - matière = intelligence pure

Ce qui est très dangereux pour le Terrien est qu'il se soit servit seulement du moteur Science pour avancer et a marginaliser un guide Croyance devenu obsolète car trop ancien. Il ne savait que le moteur Science n'a pas vocation à voir loin. Il a vocation à faire avancer mais ne voit pas plus loin que ce que lui montre le bout du nez de ses outils et ses preues matérielles.

Quand le Terrien se sert seulement du moteur Science, il avance à grand pas mais au hasard et finit inévitablement dans une impasse telle que nous sommes actuellement avec le dérèglement climatique.

Il savait que se servir seulement du guide Croyance et marginaliser le moteur Science même au marasme de l'Inquisition. Il ne savait pas que se servir seulement du moteur Science et marginliser le guide Croyance même au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

Nous devons remettre au plus vite la Croyance au rennes de notre évolution pour quelle nous sorte de cette impasse funeste. La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle a retrouvé sa vision sur l'éternité. Elle est en mesure de faire reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dans laquelle la Science et ses dérivés l'ont perdu. Elle est capable de lui faire faire un virage significatif puis la remettre en marche avant dans un chemin durable et serein. La Science n'est pas capable faire une telle manoeuvre. Il faudrait quelle se saborde. Impossible pour elle !

Le Big bang et ses dérivés sont l'affaire de la Science !

L'univers de métamatière est une découverte de la Croyance.

La Croyance aide sa partenaire la Science et vice versa.

La Croyance a découvert que l'univers de matière est éternel parce qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière dans lequel la mort n'existe pas. Seuls, les univers ne sont pas viables. Leur symbiose est vitale.

La Croyance infrme la Science quelle fait fausse route avec sa théorie du Big-bang.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 07:51
Mes réponses sont le reflet de vos questions !!

Les univers matériel et métamatériel vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables. Ils ne seraient que deux structures sans vie ; une structure de matière, une autre de métamatière.

Dans l'univers de métamatière, la mort n'existe pas. Tout est éternel.

L'univers de métamatière est éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sans cesse sa matière sans jamais se rassasier.

Le Big-bang ne peut pas être le début de l'univers de matière. Sa vie est une ronde sans commencement ni fin. Le Terrien l'a pris et la quitter au passage


L'intelligence est l'énergie de la nature de métamatière.
L'instinct est l'énergie de la nature de matière.

Tout vit d'intelligence dans la nature de métamatière. Pas l'ombre d'un instinct dans cet environnement sauf chez les esprits qui ont deux énergies : l'intelligence commune aux êtres métamatériels et l'instinct matériel.

Tout vit d'instinct dans la nature de matière. Pas l'ombre d'une intelligence dans cet environnement sauf chez les humains qui ont deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

Chez les humains, ne pas confondre instruction et intelligence pure.
L'instruction est de l'intelligence pure en contact avec de la matière;

Deux formes d'instruction car deux énergies :
Une instruction issue de l'instinct.
Une instruction issue de l'intelligence.

L'instruction issue de l'instinct ne change pas (ou très peu). Exemple : le mode de fabrication des nids d'oiseaux.
L'instruction issue de l'intelligence est en perpétuelle évolution. exemple : la fabrication des ordinateurs.

La matière étant une constante, on peut en déduire que :
L'intelligence est en perpétuelle évolution.
L'instinct est figé au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

La question est de savoir : que fait le Terrien avec son intelligence évolutrice et destructrice dans un monde harmonisé et figé dans l'instinct ? Sa présence dans l'environnement terrestre parait une abhérration.

La présence du Terrien sur Terre est une abhérration si on regarde seulement le nez collé à la Terre.
C'est une aubaine pour la Terre si on regarde avec plus de recul : en s'éloignant de l'univers de matière et en regardant la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Le Terrien est sur Terre pour veiller à l'harmonie de l'environnement terrestre. Il a besoin d'avoir les mains libres pour accomplir son rôle. Il a besoin d'avoir des mains intelligentes capables de se libérer des liens de l'instinct. Il peut agir sciemment et corriger si nécessaire les disfonctionnements de l'environnement terrestre. Certains animaux ont aussi des mains mais elles sont seulement instinctives. Elles ne sont pas intelligentes. Elles ne sont pas capables de se libérer des liens instinctifs qui les enserrent.

Le problème est que le Terrien n'a pas l'intelligence infuse. Son intelligence est évolutive. Il doit appendre à se comporter de façon responsable en intelligence. Il doit tout apprendre seul sans l'aide de fratries humaines extraterrestres plus âgées que lui. Il n'a que la Croyance pour se guider.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 08:07
Sans preuve matérielle, la Science n'est pas viable.

Les preuves matérielles sont sa force et sa faiblesse :
Sa force, parce que grâce aux preuves matérielles elle fait avancer l'évolution humaine.
Sa faiblesse, parce qu'à cause des preuves matérielles; la Science ne voit pas loin. elle ne peut pas voir plus loin que ce que lui montre ses outils et ses preuves matériels.

Sans preuve intelligente, la Croyance n'est pas viable.

Les preuves intelligentes sont sa force et sa faiblesse :
Sa force, parce que grâce aux preuves intelligentes, elle peut voir loin, très loin, éternellement loin. Elle peut guider l'évolution humaine.
Sa faiblesse, parce qu'à cause des preuves matérielles elle ne peut pas faire avancer l'évolution humaine. Elle peut guider mais pas faire avancer.

Science et Croyance sont différentes pour une meilleure complémentarité dans l'avancement de l'évolution humaine. La Science est le moteur, la Croyance est le guide.

Un tableau noir et une craie, du papier et un stylo, un clavier d'ordinateur sont des supports matériels indispensables aux mathématicien.

Pour les croyants, leur seul support est métamatériel. C'est leur intelligence.

Cette installation magnifie la domination de la Science sur l'évolution humaine.

Avant, c'était la Croyance qui dominait l'évolution humaine. La Croyance construisait des cathédrales monumentales. Elles servaient à magnifier la Croyance.

Maintenant c'est la Science qui domine l'évolution humaine. Elle a construit cet accélérateur monumental. Il ne sert qu'à magnifier la Science.


La théorie des cordes, c'est la Science.
La métamatière, c'est la Croyance.

La théorie des cordes de la Science n'a aucune valeur pour la Croyance.

La Science n'a pas les moyens pour analyser la personnalité de l'univers de matière. Elle est soumise aux preuves matérielles. Elle est tributaire de la performance de ses outils matériels. Elle ne voit pas plus loin que le bout du nez de ses téléscopes géants. Sans preuve matérielle, Elle n'est pas viable. Quand elle s'amuse à se faire Croyance, elle n'est pas crédible. C'est de la science fiction.

 

 

L'univers de métamatière se situe au-delà de l'univers de matière. Si on pouvait sortir de notre univers de matière on verrait deux sphères adjacentes infiniment puissantes reliées par un seul et unique point de rencontre. A leur interface, coté univers de matière, se situe l'espèce humaine.


La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Elle n'est pas figée. Elle évolue par des découvertes faite par des chercheurs en Croyance.

A toute découverte, nouveaux mots et évolution du sens des mots !

Par exemple :
"Dogme" devient : preuve intelligente.
"Prophète" devient : génie en Croyance.
"Et ton "monde psychique" devient : univers de métamatière.



Il y a d'abord eu la découverte de la gestation du Terrien magnifiée par les peintures rupestres. Puis la découverte de la notion d'éternité magnifiée par les pyramides. Puis la découverte d'entités extramatérielles : les dieux. Puis la découverte d'une seule entité extramatérielle : Dieu.

On y était presque !!

Ca y est !! On l'a découvert ! C'est un véritable univers, aussi puissant que notre univers de matière et qui vit en symbiose avec lui.

La découverte de l'univers de métamatière est la suite logique dans l'évolution de la Croyance.

Je remercie la nature de métamatière de ne pas avoir oublié le Terrien, lui, tellement isolé du reste de l'humanité sur sa minuscule planète habitable.

La Science a les outils matériels performants pour visionner les galaxies lointaines : les téléscopes de la NASA.

La Croyance a l'outil métamatériel performant pour sortir de l'univers de matière : l'intelligence pure de Claude De Bortoli.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 07:37
Mon domaine d'activité est la Croyance. La métamatière est une découverte de la Croyance. La Croyance est le gouvernail de l'évolution humaine. La Science en est le moteur.

Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet (pour les plus connus) font partie du cercle très très fermé des génies en Croyance.

Leurs découverte ont fait évoluer la Croyance et font le bonheur des croyants.

La théorie des cordes ? C'est la Science qui veut se faire Croyance !!Very Happy

La Science se nourrit exclusivement de preuves matérielles. Sans preuves matérielles, elle n'est pas crédible ; c'est de la science fiction !!

La Croyance, elle, se nourrit de preuves intelligentes. Elle a donc les moyens d'étudier l'univers de métamatière, sa relation avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

 

Il faut poser les bonnes questions pour qu'un dialogue s'installe entre la nature de métamatère et toi !!!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 09:24
Il n'y a qu'un seul et unique univers de matière, celui dans lequel nous vivons. Il rassemble toute la matière découverte et à découvrir. Aucune molécule de matière échappe à l'attraction de l'univers de matière. Aucune particule de matière se "balade" en dehors de l'univers de matière.

Pour que ces particules de matière se mettent en mouvement, s'assemblent, tournent ou vivent il leurs faut une énergie. c'est l'instinct. Tout est mu par l'instinct dans l'univers de matière. Rien, absolument rien n'est fait sciemment. Pas l'ombre d'une intelligence...

sauf chez les humains !!!

Pourquoi ? Pour quelle raison l'espèce humaine échappe t-elle à l'emprise totale de la nature de matière ? Pour quelle raison peut-elle vivre comme bon lui semble ?

C'est grâce au fonctionnement de la symbiose des univers matériel et métamatériel. Elle est totalement impliquée dans ce processus. Elle en est même le coeur. C'est elle, pour le coté matériel, qui transfère les énergies nécessaire à la super symbiose des univers. Elle est armée pour le faire. Elle possède l'énergie des deux univers : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle.

L'espèce humaine transfère l'instinct en direction de la nature de métamatière, elle récupère l'intelligence en provenance de la nature de métamatère et la diffuse dans la nature de matière. Elle fait fonctionner la symbiose des univers matériel et métamatérielle.

Le problème est que dans l'univers de matière tout est mortel. Tous les humains meurent. Toutes fratries humaines et leur planète habitable finissent un jour par disparaitre. Il importe de fonder, sur de nouvelles planètes habitables, de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

Le venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique. Une ou des fratries humaines, forcement extraterrestres, hyperévoluées car dans la phase adulte de leur existence, ont repéré une planète habitable verge d'humain : la Terre.

La Terre était naturellement dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptataion : les dinosaures. En l'état, la planète n'était pas propice à la naissance d'une fratrie humaine. Il a fallu faire le ménage à savoir annuler la domination des dinosaures et mettre en place le nid mammifère propice à la naissance de la fratrie humaine.

Pour cela, les géniteurs humains extraterrestres ont employé une arme idéale : des météorites des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petite pour avoir l'effet escompté : l'annulation de la domination des dinosaures. Ils les ont dévié et les ont fait s'écraser sur Terre.

Cette action est la fécondation du Terrien. Une ou des fratries humaines extraterrestres adultes hyperévoluées ont fécondé de leur intelligence la nature terrestre. Le Terrien en a les marques d'affinité : l'instinct de la matrice la nature terrestre et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.

Les animaux et les végétaux terrestres (et universels) n'ont pas été générés par une intelligence extraterrestre. Ils sont seulement issus de la matrice planétaire. Ils n'ont donc pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct.

Une fois la matrice planétaire fécondée par l'intelligence : l'annulation de la domination animale ou végétale suradaptée, une fois la domination des mammifères installée, la gestation de la fratrie humaine enclenchée, la naissance arrivée, les fratries humaines extraterrestres génitrices n'auront plus de contact avec la nouvelle fratrie humaine. Plus de contact tant que la fratrie humaine n'aura pas passer les phases agressives post-natales, enfantines et adolescentes de son existence. Trop risqué pour elle. Elle prendrait la technologie hyperavancée des fratries humaines extraterrestres pour finir de s'entretuer.

Mais alors, qui va guider la toute jeune fratrie humaine dans un chemin durable afin de lui éviter quelle s'engage dans une impasse fatale si aucun modèle d'évolution durable lui est présentée ?

La Croyance et la fonction croire sont là pour guider la jeune fratrie humaine dans un chemin durable et serein. La Coyancce est le guide d'évolution. le gouvernail du navire évolution humaine. Elle est à sa disposition pour lui éviter quelle finisse dans une impasse fatale. A condition quelle s'en serve !

Si, par manque d'expérience, la jeune fratrie humaine marginalise le guide croyance et se sert seulement du moteur Science, elle se perd dans une impasse funeste telle que nous nous sommes perdus avec le dérèglement climatique. Sa seule issue est de reprendre en main son gouvernail Croyance.

Les fratries humaine extraterrestres adultes hyperévoluées ne sont plus agressives parce quelles ont passé les étapes enfantines et adolescentes de leur existence. Elles sont maintenant adultes et surtout responsables condition sine qua non pour l'exploration de l'univers de matière et la connaissance des fratries humaines enfantines des plus vulnérables.

Les fratries humaines extraterrestres adultes capables de voyager dans l'espace intersidéral et capables de reproduire l'espèce humaine sur de nouvelles planètes habitables sont passées elles aussi par les phases enfantines et adolescentes agressives. Elles ont elles aussi souffert comme souffre le Terrien. Elles ont elles aussi risquée leur existence en s'engageant dans des impasses funestes. Elles ont compris, à force d'égarements et de rappels à l'ordre, où était leur chemin elle ont compris où était leur responsabilité au sein de leur environnement. Elles ont compris leur rôle dans l'univers de matière. Elles ne sont plus agressives. Elles ont maternelles.


La découverte de l'univers de métamatère est prouvée par des preuves intelligentes. Elle ne peut pas être prouvée par des preuves matérielles, son environnement est métamatériel. lle ne peut pas être étudiée par la Science, la Science se nourrit exclusivement de preuves matérielles. Elle est étudiée par la Croyance. La Croyance se nourrit de preuves intelligentes.


L'univers de métamatière se situe au-delà de l'univers de matière.


Notre évolution est entre nos seules mains. Nous seuls sommes capables de nous détruire ou suivre la bonne voie. Les fratries humaines extraterrestres ne sont pour rien, mais alors pour rien dans notre évoluton !!! Tout vient de nous !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 08:38
Pour faire partie du cercle très, très fermé des génies en Croyance il faut passer par la case chercheur en Croyance puis par la case découvreur en Croyance.

Vos comportements doivent être en corrélation avec la déontologie de la Croyance : au delà de la matérialité.

Votre découverte doit faire évoluer la Croyance et pas seulement remuer les acquis ; les dieux et Dieu sont des acquis de la Croyance.

Je suis effectivement sur la bonne voie pour devenir membre du cercle très très fermé des génies en Croyance.

Un humain est fait de deux états intimement liés pour l'éternité : un état matériel mortel et un état métamatétiel éternel après la mort de son état matériel.

Il n'est pas seulement fit d'un état matériel mortel. Il serait un animal.
Il n'est pas seulement un état métamatériel éternel. Il serait un esprit.

Après la mort de son état de matière l'humain se voit vivre dans la nature de métamatière au travers de la vie de la vie de l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité.

L'avenir métamatriel d'un humain est soudée à la vie métamatérielle d'un esprit.

La particularité d'un esprit est qu'il n'est pas figé dans l'éternité. Il est capable de se renouveler et de s'améliorer dans la nature de matière en parrainant l'intelligence et les comportements intelligents d'un humain.

L'humain gestateur de cet esprit parrain, soudé à sa vie, se voit lui aussi se renouveler dans la vie des humains parrainer.

Un humain est un être vivant dans un univers où tout est mortel. Sa particularité est qu'il est éternel dans la nature de métamatière.
Un esprit est un être vivant dans un univers où tout est figé dans l'éternité. Sa particularité est qu'il se renouvele dans la nature de matière.


Dans la nature de matière, le simple fait de se savoir mortel fait mériter l'éternité.

Pourquoi ?

Parce que se savoir mortel nuit gravement à une vie matérielle.

Les animaux et le végétaux ne se savent pas mortels jusqu'au moment de leur mort. La nature de présente à eux comme un paradis. Ils ont accès aux béatitudes métamatérielles.

les humains se savent mortels parce qu'ils possèdent l'énergie métamatérielle : l'intelligence. Les annimaux et les végétaux ne l'ont pas. Ils n'ont que l'instinct matériel. A cause de l'intelligence, les humains n'ont pas accès aux paradis matériel.

Alors, leur vie matérielle vaut-elle la peine d'être vécue ?

En contre partie d'avoir porter l'intelligence métamatérielle au sein de la nature matérielle, les humains reçoivent le plus beau cadeau, le plus beau salaire, la plus belle récompense qu'un être matériel mortel puise espérer : l'éternité.

Si un humain, au cour de sa vie matérielle, ne croit pas à son éternité, sa vie est irrémédiablement gâchée par l'intelligence.

Croire à son éternité, c'est bien ! En avoir des preuves, c'est mieux !!!Smile

Quasiment quotidiennement, la nature de métamatière nous montre le degré d'évolution de notre avenir métamatériel éternel dans nos rêves. Nos rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière pour nous montrer notre futur éternel.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article