Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 08:37
On ne te ment pas ! On te donne à croire une croyance adaptée à ton age.

Croire est une fonction naturelle chez les humains. Tu as besoin de croire comme tu as besoin de manger.

La fonction croire est liée à l'intelligence.
La fonction manger est liée à l'instinct.

Les animaux et les végétaux mangent mais ne croient pas. Ils ont l'instinct mais pas l'intelligence.

Les humains croient et mangent. Ils ont l'intelligence et l'instinct.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 08:42
Les natures matérielles et métamatérielles nous on est fait comme ça ! il faut l'accepter !! Le rejeter ne sert à rien sinon nous faire du mal.

Elles nous ont donné la fonction manger pour que notre corps de matière puisse vivre et elles nous ont donné la fonction croire pour que nous fassions les intermédiaires entre elles. Nous sommes condamnés à manger et à croire toute notre vie. Alors mangeons et croyons à sassiété !!

Est ce que c'est négatif de donner de la bouillie de légumes cuits à un bébé ? Non ! Son anatomie n'est pas encore adaptée à des légumes crus. Et pourtant, il doit manger. C'est vital pour lui.

Est ce que c'est négatif de lui donner à croire au Père Noël ? Non ! Sa fonction Croire n'est encore adaptée à des croyances d'adultes. Il a pourtant besoin de croire. C'est vital pour lui.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 08:02
La Croyance est évolutive. Elle n'est pas figée. C'est donc un marché ouvert à toutes les croyance. Tout le monde peut mettre sa croyance dans le marché de la Croyance.

Comment reconnaitre le vrai du faux en Croyance ?

Seule la maturité et l'efficacité de notre outil intelligence peut faire la différence.

A l'image de la Science lorsqu'elle dit avoir découvert une planète, seule l'efficacité d'un téléscope peut faire la différence entre le vrai du faux. Sinon, c'est croire sur parole !

Comment reconnaitre le génie et le charlatan en Croyance afin de croire ou ne pas croire sur parole ?

On le reconnait au patrimoine qu'il se prépare !

Le charlatan se constitue un patrimoine purement matériel sur le dos de la Croyance alors que la déontologie de la Croyance est au-delà de la matérialité. Il perd ce patrimoine à la mort de son corps de matière.

Le génie suit la déontologie de la Croyance : la métamatérialité. Il n'a de cesse que de se préparer un patrimoine métamatériel de qualité qu'il utilisera dans la nature de métamatière après la mort de son corps de matière pour l'éternité.

La matérialité n'est pas la tasse de thé des acteurs de la Croyance.

Aux règles de la métamatérialité !

La matière est mortelle. Tout se renouvelle sans cesse dans l'univers de tière sans jamais se rassasier.
La métamatière est éternelle. Tout est éternel dans l'univers de métamatière.

Le patrimoine matériel meurt avec le corps de matière de celui qui l'a généré. Autrement dit : il ne l'emporte pas au paradis !!!

Le patrimoine métamatériel survit à la mort du corps de celui qui l'a généré : il l'"emporte au paradis ou en enfer"... pour son bonheur ou pour son malheur !!!

Attention !! Vous êtes éternel ! Tous vos comportements matériels produisent naturellement des particules de métamatière qui s'assemblent en un ensemble cohérent : un esprit, lequel sera votre hôte pour l'éternité après la mort de votre corps de matière.

L'hygiène pour un humain est d'orienter ses comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière le plus saines que possible afin de faire naitre un esprit le plus viable que possible.

Croire est inné. Les humains naissent croyant. C'est une fonction naturelle chez eux comme manger ou boire. Il faut se forcer pour ne pas croire.

Le Père Noël en est la preuve ! On croit à tout age comme on mange à tout age.

La fonction croire est liée à l'intelligence.
La fonction manger est liée à l'instinct.

Les animaux et les végétaux mangent mais ne croient pas. Ils ont donc l'instinct mais pas l'intelligence.

Les humains croient et mangent. Ils ont l'intelligence et l'instinct.

Le rapport entre la Science et la Croyance est exécrable et pour cause, la Croyance n'avait pas évoluée depuis des siècles alors que la Science est en perpétuelle évolution ; un fossé les séparait !!

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle doit s'expliquer maintenant.

Science et Croyance ne sont pas ennemis. Elles sont partenaires. Vos questions sont du plus grand intéret pour la Croyance.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 07:56
La Science et la Croyance sont des partenaires fondamentalement différentes pour une meilleur complémentarité dans l'avancement de l'évolution humaine ; la Science comme moteur du véhicule évolution humaine. La Croyance comme guide. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence. 

Les univers matériel et métamatériel sont adjaents et séparés par la barrière infranchissable entre la matière et la métamatière.
Rien de ce qui est matériel passe dans le métamatériel.
Rien de ce qui est métamatériel passe dans le matériel.
 
Cette barrière infranchissable à l'avantage de séparer deux mondes différents dans leur structure et dans leur environnement. Sans cette barrière, les éléments modèleraient l'espace partenaire et modifieraient les lois naturelles en vigueur. La vie dans les deux univers serait impossible !!

L'espèce humaine et l'espèce esprit sont situées à l'interface des univers. Elles ont pour rôle de transférer les énergies symbiotiques nécessaire à la super symbiose des univers.
 
L'espèce humaine transfère l'instinct matériel en direction du métamatériel. Elle récupère l'intelligence en provenance du métamatéiel et la diffuse dans l'environnement matériel.
 
L'espèce esprit transfère l'intelligence métamatérielle en direction du matériel. Elle récupère l'instinct en provenance du matériel et le diffuse dans l'environnement métamatériel.

La Science n'a pas vocation à faire croire. Sans preuve matérielle, elle n'est pas viable. Quand elle veut se faire Croyance elle n'est pas crédible ; c'est de la Science fiction.  Smiley
 
A chacun son rôle.
A la Science l'étude de la matière et de la structure de l'univers de matière. Elle a les moyens et les outils matériels pour le faire.
A la Croyance étude de la personnalité de l'univers de matière, de sa relation avec l'univers de métamatière et sa relation avec les humains. Elle a les preuves intelligentes et l'outil intelligence pour le faire.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 07:36
La Science, c'est de l'intelligence en contact avec la matière.
la Croyance, c'est de l'intelligence en contact avec la métamatière.

La matière étant animée par l'instinct, son savoir est de l'instruction.
La métamatière étant animée par l'intelligence, son savoir est de l'intelligence pure.

Pas d'intelligence chez les animaux et les végétaux donc pas de Science chez eux !!
Pas non plus de Croyance chez les animaux et les végétaux pour les même raison.

Chez eux c'est l'instinct qui est en contact avec la matière. Ils n'évoluent pas ou très peu. Les humains intelligents quand à eux sont en perpétuelle évolution. La matière étant une constante, on peut en déduire que l'instinct est figé au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière et que l'intelligence est évolutive.

Sur ces bonnes paroles : Bonne Année à tous et à toutes ! Smile
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 08:17

L'égo sort la personnalité de la soupe aux légumes dans laquelle elle mijote !!

Mon dentiste est plus instruit que moi en science dentaire, c'est pas pour ça que je me sens inférieur à lui !!!

J'ai besoin de la science de mon dentiste pour calmer mes maux de dents.
L'évolution humaine a besoin de ma croyance pour se sortir de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science et ses dérivés l'ont mené.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 09:17
Normal ! vous n'avez pas l'outil métamatériel intelligence assez performant pour visionner l'univers de métamatière. C'est comme si je m'abîmais les yeux pour voir les galaxies lointaines avec mes jumelles de randonnée !!!

L'univers de métamatière se visionne et se comprend uniquement avec une intelligence mature. Je suis ici pour vous faire évoluer en intelligence. Pour vous faire passer d'une intelligence standard à une intelligence supérieure.

Avec la découverte de l'univers de métamatière nous connaissons le rôle des humains dans l'univers de matière et le rôle des terriens sur la planète Terre. Nous pouvons donc orienter nos comportements de façon à nous sortir de l'impasse dérèglement climatique et retrouver un avenir durable et serein.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 09:03
La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence.

Je suis son ambassadeur chez les terriens.

Pour quelle raison la nature de matière a fondamentalement besoin de sa partenaire la nature de métamatière ?

la nature de matière a seulement besoin de l'énergie de sa partenaire métamatérielle.

L'univers de matière est formé d'une structure de matière en perpétuel mouvement dans le vide. Tout bouge, tout tourne, tout évolue : les galaxies, les planètes, les étoiles.

Les planètes habitables n'échappent pas à cette règle. Les biodiversités installées sur ces planètes suivent le mouvement et sont aussi en perpétuelle adaptation.

Les biodiersités installées sur les planètes habitables sont la personnalité de l'univers de matière.

l'univers de matière ne peut pas mettre de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales présentent sur les planètes habitables. Les espèces tendent donc toutes vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme et la férocité de ses éléments. Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. C'est ce qui est arrivé aux reptiles. Ils sont parvenus au stade de suradatation ; les dinosaures.

La biodiversité issue de la suradaptation d'une espèce animale ou végétale n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre. Le développement des autres espèce est tenu en respect.

Ce n'est pas une biodiersité idéale pour l'univers de matière. Pour lui, une biodiversité idéale est issue de l'intelligence humaine et non pas de l'instinct d'une espèce animale ou végétale dominante.

Pour installer une biodiversité idéale sur une planète à dominante animale ou végétale, une fratrie humaine doit y naître.

Pour faire naître une fratrie humaine sur une planète habitable, il faut d'abord annuler la domination animale ou végétale en place avec une arme idéale et infaillible : une bonne volée de météorites de bon calibre !!!

Moi, je le nie !!!

La gestation du Terrien n'a pas été singe mais australopitèque. Le parcours prénatal du terrien a été le suivant : mammifère primitif, australopitèque, Homme de Cro-magnon ; jamais il n'a été singe !

Lorsque le Terrien était australopitèque, les singes étaient présents à ses cotés. Ils sont devenus singes. Le Terrien lui est devenu humain. Il n'a jamais été singe. Il n'est pas singe. Il ne sera jamais singe.

Après sa fécondation par une intervention intelligente dans un milieu instinctif, le Terrien a eu une longue gestation dans une matrice mammifère pendant laquelle il s'est forgé son anatomie. Tout celà a été prévu, planifié, provoqué par des fratries humaines extraterrestres hyperévoluées soucieuses d'éterniser l'espèce humaine. L'espèce humaine est la seule espèce de l'univers de matière capable de se reproduire à l'infini sur une infnité de planète haitables.

La naissnce du Terrien fut le moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits l'a nanti de son énergie, l'inteligence. Il se démarque depuis des animaux et des végétaux à la vitesse grand V !!

Quand on glorife, on n'exprime pas ses joies et peines personnelles.

Quand les anciens ont découvert la notion d'éternité, ils l'ont glorifié dans les pyramides. Ils n'ont pas exprimé leurs joies et leurs peines.
Quand ils ont découvert Dieu, ils l'ont glorifié dans des temples, églises, Mosquée, etc. Ils n'ont pas exprimé leurs joies et leurs peines.

Le Terrien est né d'une matrice mammifère. Il lui rend un vibrant hommage comme les premiers grands sentiments d'un enfant. Les premiers mots leurs revient : Papa,, Maman !! Au plus profond de ce qui était précieux pour eux, dans l'intimité de grottes, ils ont rendu un culte à la matrice mamifère et à l'intelligence génitrice : Maman mammifère qui nous a porté en son sein. Papa intelligence extraterrestre qui nous a généré.

Tant que le terrien était en gestation australopitèque, il était sous domination de l'instinct. Comme tout ce qui vit dans l'univers de matière, il ne pouvait pas dévier des liens de l'intinct.

Le problème est venu lorsque la nature de métamatière l'a doté de son intelligence pour être tranmetteur d'énergie dans la super-symbiose qui l'unit à son partenaire l'univers de matière. Dès lors instinct et intelligence se sont cotoyés au risque de se mélanger. En se mélangeant l'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service des instincts. Suivent des comportements humains anarchiques qui nuisent à la nature de matière.

La nature de métamatière a tout prévu. En même temps que son intelligence, elle a donné la Croyance. C'est la Croyance qui maintient séparé l'instinct de l'ntelligence et évite le mélange explosif.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 07:36
Le Terrien est né de l'union d'une intervention intelligente et d'un milieu instinctif. Une ou des fratries humaines extraterrestres ont fécondé de leur intelligence la nature terrestre. Ils ont annulé la domination des dinosaures en déviant des météorites de bon calibre et les ont fait s'écraser sur erre avec l'effet escompté à savoir, annuler uniquement la domination des reptiles et laisser les mammifères se développer.

La gestation du Terrien fut la période pendant laquelle son anatomie s'est longuement affinée pour devenir le summum de la nature terrestre. Du mammifère primitif à l'australopitèque. De l'australopitèque à l'Homme de Cro magnon.

la naissance du Terrien fut le moment ou la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits l'a nanti d'intelligence

Il se démarque depuis des animaux et des végétaux.

les premiers grands sentiments du Terrien nouvellement né fut pour ses parents. Il leurs a rendu un culte dans ce qui était pour lui des lieux intimes : les grottes.

Les peintures rupestres veulent dire deux mots et seulement deux mots : Papa, Maman.
Maman en hommage à la matrice mammifère qui l'a enfanté. Les peintures représentent des mammifères.
Papa en hommage à l'intelligence qui la généré. Les peintures glorifient l'intelligence par la beauté des représentations.

La fratrie humaine habitant la planète Terre se nomme : Terrien.
Les animaux et les végétaux peuplant la planète Terre sont des telluriens
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 07:38
Je prouve par l'intelligence que deux univers adjacents vivent en symbiose et s'échangent leur énergie :
l'univers de métamatière transfère son intteligence chez son partenaire matériel qui en a fondamentalement besoin.
l'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire métamatériel qui en a fondamentalement besoin.

Le transfère d'énergie est opéré par deus espèces transmettrices d'énergie :
l'espèce humaine pour le coté univers de matière.
L'espèce esprit pour le coté univers de métamatière.

les humains et les esprits sont exceptionnels dans leur environnement. Ils sont dotés des énergies des deux mondes. Ils possèdent l'instinct et l'intelligence alors que les autres êtres vivants n'ont que l'instinct pour ceux qui vivent dans l'univers de matière ou que l'intelligence pour ceux qui vivent dans l'univers de métamatière.

La métamatière n'est pas une découverte de la Science. C'est une découverte de la Croyance;

En Croyance seules les preuves intelligentes font foi. Les preuves matérielles sont bannies.

La découverte de l'univers de métamatière transpire de preuves intelligentes, encore faut il avoir la maturité d'intelligence pour les détecter !!!


J'écris des messages sur les forums et je les copie/colle sur mon blog qui est mon bloc note.

C'est vous qui faite vivre la découverte de l'univers de méamatière. Vous posez des questions à la nature de matamatière. Je ne fais que les transmettre et vous rapporter les réponses !!!


Les grandes avancées de la Croyance sont les suivantes :

D'abord, la découverte de ses origines mammifères en les glorifiant dans ce qui étaient pour eux des lieux intimes, les grottes. Les hommes préhistoriques ont rendu un cule aux mammifères.

L'interprétation de leurs peintures veut dire deux mots et seulement deux mots : Papa, maman.
Maman en hommage à la matrice mammifère qui a enfanté le Terrien. Papa en hommage à l'action intelligente qui a fécondé le Terrien.

Puis le Terrien a découvert la notion d'éternité. Notion pas évidente à découvrir dans un monde où tout est mortel. Il a rendu un culte à l'éternité en la glorifiant dans les pyramides.

Il a découvert Dieu. Il lui a rendu un culte.

le Terrien vient de découvrir la suite logique : l'univers de métamatière

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article