Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 07:27
L'antimatière n'a rien à voir avec la métamatière.

L'antimatière fait partie intégrante de l'univers de matière.
La métamatière fait partie de l'univers de métamatière.

L'antimatière est étudiée par la Science.
La métamatière est étudiée par la Croyance.

La Science cherche désespérément à mettre en évidence l'antimatière.
La Croyance vient de découvrir tout un univers de métamatière.

Le Terrien est né d'une intervention intelligente dans un milieu instinctif.

Sa gestation fut la période où son anatomie s'est longuement affinée pour devenir le summum de la nature terrestre du mammifère primitif à l'Australopitèque, de l'Australopitèque à l'Homme de Cro-magnon.

Sa naissance fut le moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits l'a nanti d'intelligence.

Il se démarque depuis des autres mammifères.

La lumière est pleinement matérielle. Elle ne passe pas dans le métamatériel. Une barrière infranchissable sépare la matière de la métamatière.
Rien de matériel ne passe dans le métamatériel.
Rien de métamatériel ne passe dans le matériel.

Remettre la Croyance dans les rouages de l'évolution humaine. elle seule sera capable de sortir les terriens de l'impasse dans laquelle la Science, sa matérialité, ses dérivés et ses lobbies l'ont précipité.

La Croyance freinera l'emballement de la Science.

Puis elle démentellera les entreprises qui détruisent la nature de matière et nous détruisent.

Elle fera reculer un peu l'évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique.

Elle lui fera faire un virage significatif.

Puis elle la remettra en marche avant dasn un chemin durable et serein.


Notre fécondation était mammifère primitif

Notre gestation a été Australopitèque.

Notre naissance : Homme de Cromagnon.

Et nous sommes Homo sapiens sapiens !!


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 07:07
la nature de métamatière est intelligente au plus haut niveau. Sa consoeur la nature de matière, elle, est instinctive au pus haut niveau.

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière.

Les terriens sont seulement dans l'enfance de leur intelligence. Ce n'est pas à eux à instruire la nature de métamatière. C'est à la nature de métamatière à les faire évoluer en intelligence
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 08:17
Je suis seulement intermédiaire entre la nature de métamatière et les terriens.

La nature de métamatière est détentrice et émettrice d'intelligence. Chez elle, l'intelligence est au plus haut niveau alors que chez les terriens l'intelligence est encore à ses balbutiements. Voilà pourquoi vous ne comprenez pas la communication !

Ce n'est pas moi qui vous parle ; c'est la nature de métamatière ! Je lui met seulement à disposition mon anatomie ; mon cerveau, mes nerfs, mes bras, mes mains, mes doigts, et mon ordinateur.

Lorsque vous répondez, vous répondez à la nature de métamatière. Lorsque vous adhérez, vous adhérez à la nature de métamatière.
Lorsque vous vous moquez, vous vous moquez de la nature de métamatière.

Tout est logique !

L'univers de matière a à gérer le comportement d'une infinité d'éléments : de l'infiniment grand à l'infiniment petit. De la rotation de la galaxie à la multiplication de a molécules en passant par les animaux et les végétaux.

Une seule solution pour garantir la parennité de cet ensemble : bridé les comportements par des liens. C'est l'instinct. L'univers de matière a donné l'instinct aux éléments et ne revient pas dessus.
Les galaxies tourneront toujours comme l'univers de matière leurs imposé de tourner.
es molécules se multiplieront toujours comme 'univers de matière leur a imposé de se multiplier.
Les animaux et les végétaux se comporteront toujours comme l'univers de matière leurs a imposé de se comporté sans possibilité de dévier.

Une seule espèce échappe à la maitrise de l'univers de matière : l'espèce humaine. Les humains sont capable de sortir des liens de l'instinct imposé par l'univers de matière.

Pour quelle raison ?

Parce qu'ils possèdent une deuxième énergie : l'intelligence. L'intelligence n'est pas du monde matériel. C'est l'énergie du monde métamatériel. Grâce à cette énergie, ils peuvent se libérer des liens de l'instinct et vivre comme bon leurs semble.


Etre intelligent dans un monde totalement instinctif ne doit pas reflèter de la supériorité mais doit reflèter de la responsabilité.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 08:36
Je suis chercheur en Croyance.
J'ai étudié en Croyance.
J'ai cherché en Croyance.
J'ai découvert une nouvelle croyance : la croyance à l'univers de métamatière.
Un univers aussi puissant que notre univers de matière et qui vit en symbiose avec lui.

La disparition brutale des dinosaures est la clef pour comprendre le rôle des humains dans l'univers de matière.

Je respecte la Science.
Elle est indispensable aux humains.
Elle est le moteur de l'évolution humaine.
Mais l'évolution humaine ne doit pas avancer seulement avec le moteur Science. Elle doit se servir du guide Croyance pour éviter que le moteur Science s'emballe dans la matérialité et quelle finisse dans le fossé telle que nous sommes actuellement : le dérèglement climatique

Mon activité est la Croyance.
Le fond de la Croyance n'a jamais changé, ne change pas et ne changera jamais. C'est la forme qui s'adapte à l'évolution humaine.

J'ai découvert l'univers de métamatière.
Mon rôle est de l'expliquer à mes comtemprains pour les faire évoluer en intelligence et en comportements intelligents afin qu'ils sortent de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle la Science, ses dérivés et ses lobbies les ont précipité.


C'est clair que j'ai besoin de vous !! Smile

C'est vous en discutant avec moi qui affinez indirectement la découverte de l'univers de métamatière.

Vos questions sont quelques fois tellement subtiles que je dois "travailler"et "travailler" pour vous répondre.


La Science étudie l'univers de matière.
la Croyance étudie l'univers de métamatière.

Rien de divin là dedans ! Rien de louable. Rien de cultuable. Tout est mécanique matérielle et mécanique métamatérielle !!

Qui défini la chaine de la vie matérérielle et la chaine alimentaire ?
L'univers de matière avec son énergie l'instinct.

Tout est mu par l'instinct dans cet univers, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Rien est fait sciemment. Pas l'ombre d'une intelligence... sauf chez les humains.


Science et Croyance sont les deux moyens à disposition de l'évolution humaine pour avancer.

Elles doivent être crédibles l'une par rapport à l'autre. Si l'une est en retard, l'évolution humaine l'a marginalise et l'ôte des rouages de son avancement.

Il fut un temps où la Science était en retard par rapport à la Croyance. L'évolution humaine se servait seulement de la Croyance et marginalisait la Science. Le résultat fut le summum de la métamatérialité : l'Inquisiition.

Actuellement c'est la Croyance qui est en retard par rapport à la Science. l'évolution humaine se sert seulement de la Science pour avancer et marginalise la Croyance. Le résultat est le summum de la matérialité : le dérèglement climatique.

la Croyance est évolutive elle vient d'évoluer en découvrant l'univers de métamatière, sa relation avec notre univers de matière et sa relation avec les humains.

Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine et de la sortir de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle le moteur Science l'a précipité.


Tant que la Science reste dans son domaine, à savoir l'étude de la matière et de l'univers de matière, elle est crédible, même quand elle cherche.
 
Quand elle sort de son domaine d'action, quand elle veut prendre se faire Croyance, quand elle veut étudier la personnalité de l'univers de matière, la personnalité de l'univers de métamatière, la relation des deux univers et leur relation avec les humains; là elle n'est plus crédible. Elle n'a pas les outils pour cela. Elle n'a pas la clairvoyance. Elle n'a pas les preuves intelligentes.  
 
Elle est tributaire des preuves matérielles. Quand elle dépasse son domaine d'action, elle n'est plus crédible c'est de la science fiction. 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 08:32
La théories des cordes ? C'est la Science qui veut se faire Croyance !

La Science est tributaire des preuves matérielles. Sans preuves matérielles elle n'est pas viable. Elle n'est pas crédible. C'est de la science fiction.

La Science n'a pas vocation à faire. Elle n'a pas non plus les moyens pour voir loin dans le temps : éternellement loin. Elle est le moteur de l'évolution humaine. Elle a les moyens pour faire avancer. Elle a un rôle de moteur de l'évolution humaine, pas un rôle de guide.

Le rôle de guide de l'évolution humaine revient à la Croyance. Elle a les moyens pour le faire. Elle n'est pas soumise aux preuves matérielles. Chez elle, seules les preuves intelligentes font foi. Elle est clairvoyante. Elle voit éternellement loin.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 07:29
Les univers sont deux entités différentes dans leur structure :
l'une est faite de matière et l'autre de métamatière.
Leurs lois sont différentes : la mort n'existe pas dans l'environnement métamatériel.
Leurs énergie sont différentes : le matériel est animé par l'instinct, le métamatériel est animé par l'intelligence.

les univers matériel et métamatériel ne se mélangent pas et ne se mélangeront jamais. une barrière infranchissable les sépare ! la barrière entre la matière et la métamatière.

Les univers vivent en symbiose parce qu'ils ont besoin de l'énergie du partenaire :
l'univers de matière a un besoin vital de l'intelligence métamatériel.
L'univers de métamatière a un besoin vital de l'instinct matériel.

Seuls ils ne sont pas viables. Ce serait une personnalité anarchique.

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. C'est la mondialisation de la Croyance.

Avant, les croyances concernaient telles ou telles sociétés. La croyance à la métamatière concerne le Terrien dans son ensemble. Elle unifie en croyance notre fratrie humaine. Le Terrien croit d'une seule voie au regard de l'univers de matière. Elle nous ouvre les portes de deux univers.


Des millénaires d'évolution séparent le Terrien des anciens génies en Croyance.  
 
Leurs croyances sont des oeuvres d'art mais elles ont été ôtées des rouages de l'évolution humaine.  
 
Notre évolution s'est faite seulement avec le moteur Science, sans le gouvernail Croyance, et nous venons de buter contre le mur du dérèglement climatique.

Jésus de Nazareth a découvert sa théorie il y a deux millénaires puis il est mort. Personne ne peut enlever ne serait-ce une seule virgule à sa découverte.
 
Le Terrien lui n'est pas mort avec Jésus. Il n'a pas cessé d'évoluer. Un décalage de deux millénaires les sépare.  
 
La Science a apporté les preuves matérielles de la non existence de Dieu dans les cieux. cette croyance a volé en éclats. Elle est devenue obsolète au regard de l'évolution humaine. Notre évolution la marginalisée. Elle a avancé seulement avec la Science, sans la Croyance. Sans visibilité, elle vient inévitablement de buter contre le mur du dérèglement climatique. 

La Science est tributaire des preuves matérielles. Elle n'a pas vocation a faire croire. Quand la Science veut se faire Croyance, elle n'est pas crédible. C'est de la Science fiction !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 08:07

Dès les premiers signes de comportements intelligents le bébé humain accède à la nature de métamatière. Avant, non ! Il connait la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux : ils meurent et puis plus rien. Le foétus d'esprit commence sa gestation en mémorisant les premiers comportements intelligents de l'humain gestateur.


Si ce sont des foétus d'humains, ils n'ont pas accès à la nature de métamatière.
S'ils sont morts peu après leur naissance, ils n'ont pas accès à la nature de métamatière.
S'ils ont ou s'ils ont eu des comportements intelligents, ils ont accès à la nature de métamatière.


Seule l'espèce humaine a accès à la natue de métamatière. Seule l'espèce humaine possède l'énergie intelligence. Les animaux et les végétaux ne l'ont pas. Ils n'ont pas de comportements intelligents. Ils ont seulement des comportements instinctifs. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière.

Ton singe n'a pas de comportements intelligents. Il a des comportements de dressage.


Deux univers vivent en symbiose.
Un univers fait de matière avec comme énergie, l'instinct.
Un univers fait de métamatière avec comme énergie, l'intelligence.

Les univers vivent en symbiose parce qu'ils ont un besoin vital de l'énergie du partenaire.
L'univers de matière a un besoin vital d'intelligence pour veiller au bon fonctionnement de sa personnalité.
L'univers de métamatière a un besoin vital d'instinct pour n=veiller au bon fonctionnement de sa personnalité.

Leur symbiose se concrétise par un flux d'énergie : des particules de métamatière migrent d'un univers à l'autre.
Des particules de métamatière chargées d'instinct, en provenance de l'univers de matière migrent dans l'univers de métamatière.
Des particules de métamatière chargées d'intelligence, en provenance de l'univers de métamatière migrent dans l'univers de matière.

Cette migration est opérée par des transmetteurs d'énergie.
L'espèce humaine pour le coté univers de matière.
L'espèce esprit pour le coté univers de métamatière.

Les humains sont exceptionnels dans l'univers de matière. Ils sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans un monde dominé par l'instinct. Ils ont aussi l'intelligence. Cette intelligence est évolutive. Ils ont besoin d'évoluer en intelligence.
Ils sont une pompe à particules de métamatière chargées d'intelligence provennant de la nature de métamatière.

Les esprits sont exceptionnels dans l'univers de métamatière. Is sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans un monde dominé par l'intelligence. Ils ont aussi l'instinct. Leur instinct est évolutif. ils ont besoin d'évoluer en instinct.
Ils sont une pompe à particules de métamatière chargées d'instinct provenant de la nature de matière.

Les humains sont producteurs de particules de métamatière chargées d'instinct.
les esprits sont producteurs de particules de métamatière chargées d'intelligence.

La symbiose des humains et des esprits est le seul passage des flux de particules nécessaire à la super symbiose des univers matériel et métamatériel.

Les humains sont producteurs de particules de métamatière chargées d'instinct et récepteur de particules de mtamatière chargées d'intelligence. Grâce à ces particules chargées d'intelligence, ils vont évoluer en comportements intelligents et améliorer son environnement matériel.

Les esprits sont producteurs de particules de métamatière chargées d'intelligence et récepteur de particules de métamatière chargées d'instinct. Grâce à ces particules chargées d'instinct, ils vont évoluer en comportements instinctifs et améliorer son environnement métamatériel.

La mécanique des flux :
Le métamatériel transfère son intelligence qui se répand dans le matériel via la symbiose des humains et des esprits.
le matériel transfère son instinct qui se répand dans le métamatériel via la symbiose des humains et des esprits.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 07:59

A toute découverte nouveau sens des mots !!

Le mot "esprit" change de sens avec la découverte de l'univers de métamatière.

Les esprits sont des êtres vivant dans la nature de métamatière. Ils sont la symétrie des humains. Ils ont la même place que les humains à l'interface des univers mais sont placés coté univers de métamatière.

Un esprit est fait d'une anatomie métamatérielle.
Il a une vie dans l'environnement métamatériel.
Il a une gestation dans la vie quotidienne d'un humain.
Une fois né dans la nature de métamatière, naissance qui correspond à la mort du corps humain gestateur, il vit éternellement. Il ne connait pas la mort. La mort, suppression de matière, existe uniquement dans la nature de matière. Elle n'existe pas dans la nature de métamatière.


La Science, via sa filiale Physique, étudie l'univers de matière.
la Croyance, via sa filiale Métamatière; étudie l'univers de métamatière.


ous les comportements intelligents humains produisent des particules de métamatière. Seule l'espèce humaine en produit. Les animaux et les végétaux n'en produisent pas.

Pas de production de particules de métamatière, pas de rêves. Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Les rêves sont un contrôle sur les particules de métamatière mémorisées par le foétus d'esprit en gestation dans la vie quotidienne humaine.


Ces particules de métamatière, chargées d'instinct, interagissent dans la nature de métamatière.

Comment ?

Elles sont captées par des esprits en besoin d'évolution en instinct.

Si ces particules sont saines, elles font évoluer l'instinct des esprits. Les comportements instinctifs des esprits s'améliorent. En s'améliorant, ils améliorent leur environnement métamatériel.

Si ces particules sont malsaines, les comportements instinctifs des esprits se détèriorent. Ils nuisent et détruisent leur environnement matériel.

Regardons ce qui ce passe coté nature de matière :

Les comportements instinctifs des esprits produisent aussi des particules de métamatière. Ces particules, chargées d'intelligence, sont captées par des humains en besoin d'évolution intelligente si les humains sont en comunication.

Si ces particules sont saines, elles font évoluer l'intelligence des humains. Les comportements intelligents humains s'améliorent. En s'améliorant, ils améliorent leur environnement matériel.

Si les particules sont malsaines, les comportements intelligents humains se détèriorent. En se déteriorant, ils nuisent et détruisent l'environnement matériel.


La raison matérielle seule mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.
La raison métamatérielle seule mène au summum de la métamatérialité : l'Inquisition.

Un partenariat des deux est la seule solution valable.


A toute découverte nouveau sens des mots !!

Le mot "esprit" change de sens avec la découverte de l'univers de métamatière.

Les esprits sont des êtres vivant dans la nature de métamatière. Ils sont la symétrie des humains. Ils ont la même place que les humains à l'interface des univers mais sont placés coté univers de métamatière.

Un esprit est fait d'une anatomie métamatérielle.
Il a une vie dans l'environnement métamatériel.
Il a une gestation dans la vie quotidienne d'un humain.
Une fois né dans la nature de métamatière, naissance qui correspond à la mort du corps humain gestateur, il vit éternellement. Il ne connait pas la mort. La mort, suppression de matière, existe uniquement dans la nature de matière. Elle n'existe pas dans la nature de métamatière.


La Science, via sa filiale Physique, étudie l'univers de matière.
la Croyance, via sa filiale Métamatière; étudie l'univers de métamatière.


ous les comportements intelligents humains produisent des particules de métamatière. Seule l'espèce humaine en produit. Les animaux et les végétaux n'en produisent pas.

Pas de production de particules de métamatière, pas de rêves. Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Les rêves sont un contrôle sur les particules de métamatière mémorisées par le foétus d'esprit en gestation dans la vie quotidienne humaine.


Ces particules de métamatière, chargées d'instinct, interagissent dans la nature de métamatière.

Comment ?

Elles sont captées par des esprits en besoin d'évolution en instinct.

Si ces particules sont saines, elles font évoluer l'instinct des esprits. Les comportements instinctifs des esprits s'améliorent. En s'améliorant, ils améliorent leur environnement métamatériel.

Si ces particules sont malsaines, les comportements instinctifs des esprits se détèriorent. Ils nuisent et détruisent leur environnement matériel.

Regardons ce qui ce passe coté nature de matière :

Les comportements instinctifs des esprits produisent aussi des particules de métamatière. Ces particules, chargées d'intelligence, sont captées par des humains en besoin d'évolution intelligente si les humains sont en comunication.

Si ces particules sont saines, elles font évoluer l'intelligence des humains. Les comportements intelligents humains s'améliorent. En s'améliorant, ils améliorent leur environnement matériel.

Si les particules sont malsaines, les comportements intelligents humains se détèriorent. En se déteriorant, ils nuisent et détruisent l'environnement matériel.


La raison matérielle seule mène au summum de la matérialité : le dérèglement climatique.
La raison métamatérielle seule mène au summum de la métamatérialité : l'Inquisition.


Mon implication dans le processus d'évolution de l'intelligence des terriens s'arrète à expliquer la découverte de l'univers de métamatière.

Après, avec ce que vous savez, c'est à vous de continuer le processus d'évolution intelligente pour faire évoluer les comportements intelligents du Terrien afin qu'il sorte de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle il s'est fourvoyé. Il en va de sa vie !!


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 08:27
le Terrien est jeune. Il est dans l'adolescence de son existence. Son intelligence est évolutive. il doit tout apprendre seul. Il est pour l'instant isolé du reste de l'humanité. Il tatonne. Il essaie. Quelque fois, ça marche. Quelques fois c'est un flop. Il est sujet aux erreurs de jeunesse.

Le dérèglement climatique est une grave erreur de jeunesse. Il a fait vieillir sa planète de plusieurs millénaires en quelques décennies. Cette erreur est venue à cause de son manque connaissance. Il ne savait pas qu'avancer seulement avec le moteur Science, sa matérialité, ses dérivés et ses lobbies était avancé au hasard, à l'aveugle. Il est maintenant dans l'imapsse dérèglement climatique. Il ne s'est plus comment s'en sortir.

Il fait alors forcer le moteur Science pour franchir le mur infranchissable du dérèglement climatique. Il cherche des solutions matérielles pour contrer l'infranchissable summum de la matérialité. Funeste paradoxe : Plus le moteur Science force plus le dérèglement climatique se renforce.

La solution n'est pas encore plus de matérialité ! On est déjà au summum de la matérialité !

La solution est de l'apport de métamatérialité pour contrer le summum de la matérialité.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 09:14

ous tes comportements intelligents produisent naturellement des particules de métamatière. Alors, prudence !

Ces particules servent à deux choses :

Elles sont récupérées par des esprits en besoin d'amélioration. En retour, ces esprits parrainent ton intelligence - dans la mesure où tu n'as pas rompu unilatéralement la communication avec la nature de métamatière - pour t'inciter à te comporter de façon le plus métamatériellement conforme lesquels comportements produiront des particules de métamatière de qualité qui feront le bonheur des esprits parrains.

Elles s'assemblent en un ensemble cohérent : un foétus d'esprit. Le foétus d'esprit naitra le jour de la mort de ton corps de matière. Toi, tu ne mourras pas. Tu te verras verra dans la vie de l'esprit issu de ta propre vie pour l'éternité. De la même façon que ton corps meurt un peu chaque fois dans ton sommeil mais tu te vois vivre en rêves, tu te verras rêver pour l'éternité à la mort complète de ton corps de matière.

Tes compotements intelligents produisent automatiquement des particules de métamatière. Ces particules peuvent êtres conformes métamatériellement comme elles peuvent être non conformes métamatériellement selon la nature de tes comportements intelligents. Le foétus d'esprit, qui sera ton hôte pour l'éternité après la mort de ton corps de matière, mémorise toutes les particules de métamatière produites, les conformes comme les non conformes. A la naissance de l'esprit, qui correspond à la mort de ton corps de matière, la nature de métamatière juge la viabilité du nouvel esprit. S'il est jugé viable tout va bien pour lui (et pour toi qui te vois vivre dans sa vie) s'il est jugé non viable les gros ennuis commence pour lui (et pour toi qui te vois vivre dans sa vie).


Les rêves sont là pour avoir un contrôle sur la formation du foétus d'esprit. Selon la nature des rêves, les humains peuvent modifier ou persévérer dans leurs comportements intelligents.

La nature de métamatière ne prend pas les humains au dépourvu. Elle leur permet de visionner quasi quotidiennement l'état de croissance de leur foétus d'esprit lesquels seront leurs hôte pour l'éternité.


rêves, tu es en tête à tête avec ton foétus d'esprit.

Les rêves ne sont pas issus de ton cerveau mais de l'esprit en formation dans ta vie.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article