Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 10:27
Une étoile ne naît pas de rien. Elle a une gestation, les molécules de matière qui s'agglomèrent. Elle a une naissance, au moment où elle brille. Une planète comme la Terre n'ont plus ne naît pas de rien. Elle a une gestation et une naissance lorsque la vie apparait. Les planètes solides comme Mars sont dans planètes en gestation. D'autres comme Jupiter sont des étoiles en gestation.

Les humains ont deux énergies l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence.

Il faut savoir que l'intelligence humaine est évolutive. On est pas tous égaux en intelligence par contre on est tous égaux en instincts. J'ai les mêmes instincts que toi. Nous avons les mêmes instincts que tous les autres humains.

C'est pas évident d'évoluer en intelligence, de passer d'une intelligence moindre à une intelligence standard et d'une intelligence standard à une intelligence supérieure. Il faut un support, un mobile. C'est la découverte de l'univers de métamatière

En découvrant l'univers de métamatière je suis passé d'une intelligence standard à une intelligence supéreure ou plus exactement je suis passé à une intelligence supérieure et j'ai découvert l'univers de métamatière. Je suis maintenant capable de voir la nature de métamatière en direct et en continu. Les générations futures seront aussi capables de voir et comprendre la nature de métamatière en continue. C'est de l'égo ? Non, c'est une charge, un poids !

Mon rôle est d'aider mes contemporains à accéder à cette intelligence supérieure. Je suis convaincu que mes phrases étonnent et c'est tant mieux parce quelles sont là pour hisser leur intelligence à mon niveau. C'est à vous de monter. Pas à moi de descendre. Descendre n'aurait aucun intéret. Encore une fois ce n'est pas de l'égo. C'est plus une charge pour moi.

Croyance et Science sont soeurs jumelles.

Il y a des charlatans, des généralistes, des spécialistes, des chercheurs et des génies en Croyance. Abraham, Moïse, Jésus, Bouddha, Mahomet, pour les plus connus sont de véritables génies en Croyance. Leurs découvertes ont guidé l'évolution humaine pendant des millénaires.

Tout vient de la maturité de l'intelligence.

Imagines parler de la lune et de ses cratères à un homme de Cro-magnon . Toi tu les vois ces cratères lunaires, ces mers, ce sol lunaire. Lui ne les voit pas et ne les comprend pas parce qu'il est moins évoluer que toi en intelligence. Moi, la nature de métamatière je la vois en direct et en continu. Je vois en permanence le mode de vie de ses êtres vivants. Je vois la symbiose des univers métariel et métamatériel. Je vois aussi en direct la relation de la nature de métamatière avec les humains. Les générations futures le verra aussi aussi facilement que je le vois actuellement.


Les univers matériel et métamatériel ne sont jamais apparus et ne disparaitront jamais. Ils sont éternels. Ils n'ont ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Big bang ne peut pas être le début de l'univers de matière.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 10:30
Ils apprennent dans les limites de l'instinct et ne vont pas au-delà. Un singe par exemple apprend instincctivement à casser des noix avec une pierre. S'il n'arrive pas à casser les noix avec la pierre il se passeront de noix mais ne pprendront pas autre chose qu'une pierre.

Ca prouve les connections neurologues pendant le sommeil. Ca prouve pas le rêve !!

Le rêve fait partie de la nature de métamatière. Il ne peut pas être détecté et étudié par la Science et ses outils matériels. Il ne peut être étudié que par la Croyance et son outil intelligence parce la Croyance étudie la nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 09:31
Ce n'est pas réincarnation. C'est renouvellement.

Après la mort de leur corps de matière les humains se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité

Ce que tu vois dans tes rêves sont ce que ton foétus d'esprit a mémorisé au dépend de ta vie quotidienne. Les images vues dans tes rêves forment l'anatomie de ton esprit lequel, une fois ton corps de matière mort, naitra dans la nature de métamatère. Et toi, tu te verras vivre dans la vie de l'esprit issu de ta propre vie pour l'éternité.

La nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

Le Terrien est pour l'heure hautement nuisible. Sa venue ne s'est donc pas faite de façon naturelle. Si elle ne s'est pas faite de façon naturelle elle a été sciemment provoquée.

Le Terrien est né de l'union d'une intervention intelligence et d'un milieu instinctif. Il en a les marques d'affinité, l'instinct de la matrice la nature terrestre et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.


La Croyance est un "marché" ouvert à toutes les croyances et à toutes les théories. Tout le monde peut apporter sa thorie et sa croyance.

Comment discerner le vrai du faux en Croyance ?

Pas par des preuves matérielles. Les preuves matérielles sont du domaine de la Science.

Par des preuves intelligentes.

Les preuves intelligentes qui se dégagent des croyances font la différence entre le vrai et le faux en Croyance, entre le génie et le charlatan en Croyance.

'ai visité en intelligence la nature de métamatière. J'ai vu comment vivent les esprits. J'ai vu où vont les humains après la mort de leur corps de matière. J'ai réussi à sortir en intelligence de notre univers de matière pour voir la symbiose des univers matériels et métamatériels.

Comment j'ai fait ?
Par l'intelligence.
L'intelligence humaine est évolutive.

Qui donne l'intelligence ? Qui fait évoluer l'intelligence humaine ?
La nature de métamatière est seule détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Elle fait évoluer les humains en intelligence par degré au fur et à mesure de leur évolution.

Comment s'y prend elle ?
Toujours de la même façon? Elle dote d'un surplus d'intelligence un humain pour qu'il découvre un pan supplémentaire de son environnement avec comme charge de l'expliquer à ses contemporains.

Pour "bénéficier" de la "vie éternelle" il faut avoir accès à la nature de métamatière.

Pour avoir accès à la nature de méamatière, il faut avoir un pied dans la nature de métamatière. Si on est appartient complètement à la nature de matière et qu'on a pas de pied dan la nature de métamatière on n'a pas accès à la nature de métamatière. On reste dans la nature de matière.

Les animaux n'ont rien qui appartient à la nature de métamatière. Les humains ont quelque chose qui lui appartient : l'intelligence

Grâce à l'intelligence les humains héritent de la spécificité de la nature de métamatière: l'éternité.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils n'ont donc pas accès à la nature de métamatière et ne sont pas éternels. Ils meurent et puis plus rien.

En contre partie de leur mortalité, la nature de matière se présente à eux comme un paradis. Leur vie vaut la peine d'être vécue. Si l'intelligence humaine les prive de leur paradis terrestre leur vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

Pour vivre dans l'univers matériel il faut un corps de matière et une énergie. Sans énergie, pas de vie matérielle. Sans corps de matière, pas de vie matérielle. Une seule énergie est largement suffisante pour animer un corps de matière. cette énergie est instinct.

Pour vivre dans l'univers de métamatière il faut un corps de métamatière et une énergie. Sans énergie, pas de vie métamatérielle possible. Sans corps de métamatière, pas de vie métamatérielle. Une seule énergie est largement suffisante pour animer un corps métamatériel. Cette énergie est l'intelligence.

Pour vivre dans l'univers matériel il faut un corps de matière et une énergie. Sans énergie, pas de vie matérielle. Sans corps de matière, pas de vie matérielle. Une seule énergie est largement suffisante pour animer un corps de matière. cette énergie est instinct.

Pour vivre dans l'univers de métamatière il faut un corps de métamatière et une énergie. Sans énergie, pas de vie métamatérielle possible. Sans corps de métamatière, pas de vie métamatérielle. Une seule énergie est largement suffisante pour animer un corps métamatériel. Cette énergie est l'intelligence.

qu'est ce qu'un esprit ?

Deux univers adjacents vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Un univers de matière et un univers de métamatière.

Les univers se sont dotés de transmetteurs d'énergie pour que leur symbiose fonctionne. Ces transmetteurs d'énergie sont des espèces d'êtres vivants. Il y a une espèce transmettrice d'énergie et une seule dans chacun des univers.
Pour l'univers de matière, c'est l'espèce humaine qui transmet et reçoit les énergies symbiotiques.
Pour l'univers de métamatière, c'est l'espèce esprit qui transmet et reçoit les énergies symbiotiques.

Les esprits sont des êtres vivants de la nature de métamatière. Ils ont exactement la même position à l'interface des univers et le même rôle de transmission d'énergie que les humains. Ils sont la symétrie des humains dans la nature de métamatière.

Les humains sont instinctifs au plus haut degré parce qu'ils vivent dans un monde exclusivement aminé par l'instinct. Ils ont aussi l'intelligence métamatérielle.
Les esprits sont intelligents au plus haut degré parce qu'il vivent dans un monde totalement animé par l'intelligence. Ils ont aussi l'instinct matériel.

Humains et esprit ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre e symbiose. Leur symbiose est la seule liaison entre l'univers de matière et l'univers de métamatière

Non, après la mort de son corps de matière un humain ne vit plus. Il se voit vivre dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie. C'est différent.
La vie humaine se déroule pendant la vie de tous les jours dans l'univers de matière. On n'aura pas d'autres vies. Après la mort de notre corps de matière ce n'est plus une vie qui nous attend ; C'est un avenir.

La différence entre un avenir et une vie ?

Une vie est quelque chose que l'on maitrise. Quand on a faim on mange (quand il y a de quoi manger) Quand on a soif, on boit (idem) Quand on veut courir, on court (idem) Quand on veut marcher, on marche (idem).

Rien de cela dans notre avenir métamatériel. On ne maitrise pas notre avenir métamatériel éternel. C'est l'esprit qui maitrise sa vie. On est seulement hôte de la vie de l'esprit issue de sa propre vie. On ne peut plus rien arbitrer. C'est avant, quand l'esprit est en gestation dans notre vie quotidienne qu'on peut agir sur sa conception et le rendre le plus viable que possible. Après la mort de notre corps de matière qui correspond à la naissance de notre esprit on ne peut que jouir ou subir de la vie viable ou non viable de notre hôte esprit.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 09:31
La métamatière n'est pas de la matière. C'est l'opposé de la matière. C'est la symétrie de la matière.

Il y a un univers de matière. Il y a un univers de métamatière.
L'univers de métamatière n'a pas de matière dans son environnement. Toute la matière découverte par le Terrien ou à découvrir, toute l'antimatière, tout le vide entre la matière se trouvent dans l'univers de matière.

Comment voir de la métamatière ?

Dans les rêves. Les rêves sont une fenêtre sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leurs rêves les humain visionnent de la métamatière. Ils se voient vivre dans une nature aux lois différentes de celles de la nature de matière. C'est la nature de métamatière.

Les univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables. L'espèce humaine a pour rôle de transférer les énergies symbiotiques. Pour accomplir ce rôle, elle a l'énergie des deux mondes, l'instinct matériel et l'intelligence métamatérielle.

Avec l'intelligence métamatruelle les humains ont un pied dans la nature de étaamtière. Ils héritent de droit la spécificité de cette nature, l'éternité. Les humains ne connaissent pas la Mort. Après la mort de leur cors de maière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Je confirme, nous sommes éternels pour notre bonheur ou pour notre malheur. Nous ne connaissons pas la Mort comme la connaissent les animaux et le végétaux : la mort et puis plus rien !

A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la nature de métamatière dans un rêve éternel.

Cet avenir éternel se prépare dans notre vie matérielle quotidienne d'où l'importance d'orienter nos comportements quotidiens de façon à produire des molécules de métamatière les plus saines que possible lesquelles génèreront un esprit le plus viable que possible.

La naissance de l'esprit correspond à la mort du corps humain gestateur. L'esprit nait avec l'anatomie que les comportements du gestateur humain auront généré. Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se verra vivre dan la vie de l'esprit issu de sa propre vie et pour l'éternité.

Le fait que nos ancètres les Hommes de Cro-magnon allumaient un feu en frottant un bout de bois contre un autre était déjà de la Science.

La preuve est là, sous nos yeux !
Au temps des dinosaures et de leur domination, les mammifères étaient maintenus au stade primitif de leur évolution. Ces reptiles gigantesques ne laissaient dans leur environnement que ce qui leur était nécessaire pour leur survie.

Libérés du joug des dinosaures par une intervention intelligence sciemment calculée, ils se sont développés jusqu'à leur apogée les humains. Les humains sont le summum de la nature de matière. Pour cela la nature de métamatière leur a donné son énergie, l'intelligence.

êIl faut ptre humain pour posséder l'intelligence. Une espèce animale évoluée même après des millions d'années d'évolution ne possèdera jamais l'intelligence.

L'espèce humaine est indispensable à l'univers de matière parce quelle est la seule espèce la possèder l'intelligence et donc a tout faire sciemment.

Pour quelle raiison l'univers de matière a besoin de l'intelligence de son partenaire l'univers de méamatière via l'espèce humaine ?

Il faut chercher cette raison dans la nature même de l'univers de matière.
L'univers de matière est fait d'une structure de matière en perpétuel mouvement galaxies, planètes, étoiles, etc.
Il a aussi une personnalité, les biodiversités qui se développent sur les planètes habitables.
Compte tenue que tout bougent et tout tourne l'univers de matière n'a pas pu mettre de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales qui peuplent les planètes habitables.
Sans limite supérieure les espèces animales et végétales tendent donc vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments.
Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter.
La biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale suradaptée n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière parce que l'espèce dominante ne lisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie
Une biodiversité idéale pour l'univers de matière est une biodiversité issue de l'intelligence humaine.
Il faut donc qu'il y ait toujours des humains dans l'univers de matière pour maintenir sa personnalité.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 10:00
Ces conclusions logiques découlent de la découverte de l'univers de métamatière :

Deux univers adjacents vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : un univers de matière et un univers de métamatière.
Seuls les univers ne sont pas viables.
L'espèce humaine a pour rôle de transmettre les énergies symbiotiques.
ll faut donc toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de matière.
Compte tenu que toutes les fratries humaines finissent par disparaître naturellement de leur planète habitable il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.
La venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique. Il ne serait jamais né sur Terre sans cette intervention intelligente.

Le point de départ de ma théorie est la découverte de l'univers de métamatière. J'ai découvert l'existence du deuxième univers, l'univers de métamatière. Je ne l'ai pas découvert avec des outils matériels perfrmants. Je l'ai découvert avec un outil métamatériel performant, l'intelligence.

La découverte de l'univers de métamatière fait partie de la Croyance. En voici les bases :
Deux univers adjacents (pas parallèles) vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : un univers de matière et un univers de métamatière.
Seuls les univers ne sont pas viables.
L'espèce humaine est située à l'interface des univers et a pour rôle de transmettre les énergies symbiotiques.
ll faut donc toujours qu'il y ait des humains dans l'univers de matière.
Compte tenu que toutes les fratries humaines finissent par disparaître naturellement de leur planète habitable il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.
La venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique. Il ne serait jamais né sur Terre sans cette intervention intelligente.

Non, je suis formel : Je ne vois pas qu'il rêve !!!

Je vois seulement des soubressauts dus à des connections neurologiques. Je ne vois aucun rêve. Toi non plus tu ne vois pas ton animal de compagnie rêver. Tu penses qu'il rêve parce qu'on t'a dit que ces soubressauts sont des rêves. Tu te trompes. Personne ne peux voir les rêves d'une autre personne (et encore moins ceux d'un chat puisqu'il ne rêve pas).
Pourquoi ?
Parce que les rêves ne prennent pas leur source dans le cerveau humain et ne sont donc pas détectables par des instruments et outils matériels. Ils prennent leur source dans la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de la vie quotidienne d'un l'humain gestateur. Ils sont détectable que par un instrument métamatériel, l'intelligence.

Ca vous dis de faire un voyage dans le temps, 60 millions d'années en arrière et voir comment les dinosaures ont disparu ? Oui?

Bon Ok :

Il y a 60 millions d'années des humains extraterrestres hyperévolués soucieux de fonder de nouvelles fratries humaines sur de nouvelles planètes habitables afin d'éterniser l'espèce humaine ont repéré la Terre.

Ca va ? Je vais pas trop vite ?

Le problème est que la planète est dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptation qui se caractérise par le gigantisme : les dinosaures.

Vous suivez ?

Impossible de faire naitre une fratrie humaine dans ces conditions. La seule solution pour faire naître une fratrie humaine sur cette planète est d'anéantir la domination des dinosaures pour permettre aux mammifères primitifs de se développer jusqu'à son apogée, les terriens.

Comment vont-ils faire ?

Pas de problème pour eux. Ils savent faire. Ils ont l'arme idéale !
Ils vont dévier des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toutes vies ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir que la domination des dinosaures et vont les faire s'écraser sur Terre.

Le résultat est immédiat. L'extinction est chirurgicale. Seule la domination des dinosaures est atteinte. Les mammifères primitifs ne sont pas touchés et peuvent se développer jusqu'à leur apogée, nous.


Le guide Croyance entend les gémissements de son partenaire le moteur Science quand l'évolution humaine l'oblige à franchir l'infranchissable mur dérèglement climatique. Le moteur Science ne peut pas faire autre chose que de forcer et forcer encore, de gémir et gémir encore.

Forcer oui mais où ? Dans quelle direction ? Dans la direction du mur dérèglement climatique ? Plus on force le mur plus le mur se renforce !!

Seul le guide Croyance est capable de faire reculer un peu l"évolution humaine pour mieux la dégager de l'impasse dérèglement climatique, la faire bifurquer et le mettre en marche avant dans un chemin plus durable avec l'aide de son partenaire le moteur Science.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 09:48
Les énergies symbiotiques sont l'instinct et l'intelligence.

L'énergie qui anime l'univers de matière est l'instinct.
L'énergie qui anime l'univers de métamatière est l'intelligence.

Les deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Seuls ils ne sont pas viables.

L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire métamatériel.
L'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire matériel.

Les univers se sont donnés des moyens pour que leur symbiose fonctionne. Ils se sont dotés de transmetteurs d'énergie. L'espèce humaine en fait partie. Elle a pour rôle de transférer l'instinct du matériel en direction du métamatériel, de récupérer l'intelligence métamatérielle et de la diffuser dans l'environnement matériel.

Couper unilatéralement la communication avec la nature de métamatière a pour conséquence de transmettre de l'instinct non conforme dans la nature de métamatière et de diffuser de l'intelligence non conforme qui induit des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent la nature de matière.

L'espèce humaine est la seule dans l'univers de matière a possèder l'énergie des deux mondes. Elle a l'instinct de l'univers de matière et l'intelligence de l'univers de métamatière. Ls animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.

L'espèce humaine a des pouvoirrs extraordinaires dans la nature de matière que les animaux et les végétaux n'ont pas. Elle est capable de sortir des liens de l'instinct et vivre comme bon lui semble chose que les anmaux et les végétaux ne peuvent pas faire.

Si la Science voyait clair elle ne distillerait pas le pétrole a ce rythme éfreiné. Elle ne produirait pas de voitures et avions vecteurs de pollution.

Actuellement l'évolution humaine se sert que du moteur Science pour avancer.

La Science fait avancer mais dans quelle direction ? Dans la direction de la matérialité. Elle ne peut pas faire autrement. Son activité est la matérialité.

La Science a bien fait son travail. Trop bien fait même ! Elle a mener l'évolution humaine au summum de la matérialité, le dérèglement climatique.

La Science a besoin qu'on la guide.
La Croyance entend gémir sa partenaire la Science lorsque l'évolution humaine force sa vitesse pour franchir le mur infranchissable du dérèglement climatique : Avancer, oui mais où ? Dans quelle direction ? Dans la direction du mur ? Il est infranchissable !
Plus la Science force pour passer le mur dérèglement climatique, plus le mur se renforce !

La Croyance propose de reculer un peu, de bifurquer et prendre un autre chemin plus durable et plus serein. La Croyance peut faire cette manoeuvre. La Science ne peut pas le faire.


Une fois la manoeuvre de recul faite, quelle direction prendre ? Quel chemin empreinter ? Les petits frères seront là pour nous montrer le chemin durable !

L'Humain intelligent dans un monde instinctif est une abération jusqu'à ce que l'on découvre l'univers de métamatière et sa symbiose avec notre univers de matière;

Deux univers vivant en symbiose et s'échangent leur énergie par l'intermédiaire de transmetteurs d'énergie. L'espèce humaine est transmettrice d'énergie. Pour remplir son rôle elle est dotée des énergies des deux mondes : l'instinct matériel et l'intellgence métamatérielle. Elle transfére l'instinct en direction du métamatériel, elle récupère l'intelligence métamatérielle et la diffuse dans la nature de matière qui en a fondamentalement besoin. La nature de matière a besoin de l'intelligence de sa partenaire métamatérielle pour veiller au bon fonctionnement de son environnement.

Maintenant, des humains intelligents dans un monde totalement dominé par l'instinct n'est plus une abération. C'est logique : la nature de matière vit en symbiose avec la nature de métamatière pour maintenir sa biodiversité idéale. La nature de métamatière dépêche le summum des espèces matérielles, l'espèce humaine, pour faire le travail. Elle lui donne son énergie l'intelligence. Avec l'intelligence l'espèce humaine peut sortir des liens de l'instinct et agir sciemment. Elle a des pouvoirs surpuissants, des pouvoirs à la hauteur de la puissante nature de matière.


L'espèce animal la plus évoluée ne possèdera jamais l'intelligence même après des millions d'années d'évolution. L'intelligence est réservée à l'espèce humaine.

L'évolution humaine a à sa disposition un moteur Science et un guide Croyance pour avancer.

Une évolution humaine axée uniquement sur les profits de la matérialité ne se sert que du moteur pour avancer et marginalise le guide Croyance.

Lévolution humaine ne savait pas qu'en se servant uniquement du moteur Science elle finirait inévitablement dans le fossé dérèglement climatique. Elle le sais maintenant ! Elle doit remettre la Croyance dans les rouages de son évolution avant quelle ne subisse un rappel à l'ordre et quelle y soit obliger.





Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 10:56
La Croyance est le guide de l'évolution humaine.
La Croyance est évolutive.
La croyance en Dieu est une étape dans l'évolution de la Croyance.
La croyance en Dieu a perdu son rôle de guide de l"évolution humaine car trop ancienne et devenue obsolète.
L'évolution humaine s'est faite seulement avec le moteur Science qui s'est emballé et a précipité l'évolution humaine dans le fossé dérèglement climatique.

Le corps matériel humain ne passe pas dans la nature de matière. Il reste dans le matériel et fini en poussière. mais l'humain ne meurt pas. Après la mort de son ccorps de matière, il se voit vivre dans la nature de métamatière comme dans un rêve éternel. Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains de façon quasi quotidienne.

Des millénaires nous séparent des découvertes des anciens génies de la Croyance. Eux sont morts depuis longtemps. Nous, nous ,n'avons pas cessé d'évoluer. Leurs écrits ne peuvent plus rien pour nous car trop anciens et dépassées par l'évolution humaine.


Tout se renouvelle sans cesse dans l'univers de matière sans jamais se rassasier.


Non, soyons réalistes !! La chair morte ne réssucite jamais !!

Ils ressentent ce que l'instinct des chats leur fait ressentir. Aucun sentiment intelligent chez les chats pas plus que chez les autres animaux et les végétaux. Ils ont des sentiments bridés par les liens de l'instinct et ne peuvent pas en sortir.

Seule l'espèce humaine peut de défaire des liens intinctifs et vivre comme bon lui semble. Elle possède une deuxième énergie que les animaux et les végétaux n'ont pas : l'intelligence.

Les univers matériels et métamatériels sont adjacents, pas parallèles. Deux univers parallèles ne se rencontrent jamais. Alors à quoi bon ! Les deux univers adjacents se rencontrent en un seul et unique point. L'espèce humaine est située sur ce point de rencontre.


Deux et seulement deux univers. Pas un de plus. Pas trois, pas dix, pas une infinité. Deux univers qui vivent en symbiose et qui s'échangent leur énergie : un univers de matière et un univers de métamatière.
Voir le profil de l'utilisateur


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 10:21
La matière et la métamatière ne se mélangent pas. Une barrière infranchissable les sépare.
Aucun élément matériel ne peut passer dans le métamatériel.
Aucun élément métamatériel ne peut passer dans le Matériel.
Les univers matériels et métamatériels sont distincts et gardent leur intégrité.

Le propre de l"univers de matière est le renouvellement. Tout se renouvelle sans cesse dans cet univers.
Le prropre de l'univers de métamatière est l'éternité. Tout est éternel dans cet univers.

Pour qu'une galaxie, une planète, une étoile, un animal, un végétal, un humain, bougent, il leurs faut une énergie. L'énergie qui anime les éléments matériels est l'instinct. Tout vit, tout tourne, tout bouge d'instinct. Rien n'est fait sciemment dans l'univers de matière sauf chez les humains.

La métamatière n'est pas le vide. Ce n'est pas non plus de l'antimatière. Le vide entre la matière et l'antimatière appartiennent à l'univers de matière, pas à l'univers de métamatière.

La nature matériele universelle se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier.

La naissance et la mort sont deux paliers anti-retour dans la métamorphose d'un humain.
Gestation
Naissance
vie
Mort
Avenir éternel

Un humain est formé de deux états intimement liés pour l'éternité : Un état de matière pendant sa ie de tous les jours et un état de métamatière après la mort de son état de matière.


l'amour et la haine sont des états naturels. Chez les animaux et les végétaux ils sont bridés par les lois immuables de la nature de matière qui maintiennent les maintiennent dans des limites raisonnables.

Les humains ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence exacerbe l'amour et la haine naturels. Plus de limite dans l'amour et dans la haine chez les humains.


La Mort du corps humain gestateur correspond à la naissance d'un esprit. L'esprit entre dans la nature métamatérielle avec comme anatomie ce que l'humain gestateur lui aura fait mémoriser. A la mort de son corps de matière l'humain gestateur se verra dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité.

Un humain n'a qu'une vie, sa vie de tous les jours dans la nature de matière. Après la vie de son corps de matière c'est un avenir qui attend l'humain. C'est pas une vie. Une vie est quelque chose que l'on maitrise. Un humain ne maitrise pas son avenir métamatériel. Ce n'est plus sa vie. C'est a vie de l'esprit issu de sa propre vie. C'est l'esprit qui maitrise sa vie. l'humain n'est que l'hôte d'un esprit pour l'éternité d'ou l'importance de faire naitre un esprit le plus viable que possible.

Non, c'est pas la seule espèce à se situer à l'interface des univers matériels et métamatériels. Une autre espèce d'êtres vivants sont aussi placés à l'interface des univers mais coté métamatériel : les esprits.

Les esprits ont la même position et le même rôle que les humains.
Les humains sont situés coté univers de matière.
Les esprits sont situés coté univers de métamatière.
Humains et esprits sont face les uns des autres. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est le seul passage des énergies nécessaire à la super symbiose des univers.

Les animaux et les végétaux n'ont pas accès au monde métamatériel. Ils sont situés plus en dedans du matériel. Seuls les humains ont accès à a nature de métamatière compte tenu de leur position.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 10:21
La métamatière est ce qui compose le deuxième univers.

Deux univers vivent en symbiose : un univers de matière dans lequel nous vivons et un univers de métamatière dans lequel nous nus verrons vivre après la mort de notre cors de matière.

L'univers de métamatière concerne les humains dans la mesure ou ils s'y verront vivre pour l'éternité après la mort de leur corps de matière.

L'avenir métamatériel d'un humain se prépare dans sa vie matérielle quotidienne d'ou l'importance d'orienter son comportement matériel de façon à ce que le patrimoine métamatériel soit le plus conforme que possible.

Une infinité de fratries humaines dans une infinité de degré dévolution peuplent une infinité e planète habitables.

Certaines fratries humaines sont dans leur prime enfance comme lorsque nous étions Homme de Cro-magnon.
D'autres sont dans leur enfance comme nous l'avons été.
D'autres sont dans leur adolescence comme nous le sommes actuellement.
D'autres sont dans leur vie adulte et sont capable de faire naître de nouvelles fratries humaines sur de nouvelle planètes habitables.
D'autres sont dans leur vieillesse.

Sur certaines planètes habitables l'Humain a disparu.
Certaines planètes habitables sont vierges d'humains. Elles sont dominées par une espèce animale ou végétale ayant atteint le stade de suradaptation comme la Terre avec les dinosaures.
Sur certaines planètes habitables la fratrie humaine est en gestation comme lorsque nous étions australopitèque.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 11:08
L'énergie qui anime les éléments matériels est l'instinct. Les galaxies, les planètes, les étoiles, les animaux, les végétaux, tout vit, tout bouge, tout tourne, d'instinct. Rien n'est fait sciemment dans l'univers de matière Tout est bridé par les liens instinctifs que l'univers de matière à imposé. Pas l'ombre d'une intelligence sauf chez les humains.

L'énergie qui anime les éléments métamatériels est l'intelligence. Tout vit d'intelligence dans l'univers de métamatière. Tout est bridé par les liens intelligents que l'univers de métamatière a imposé. Pas l'ombre d'un instinct dans cet univers sauf chez les esprits.

L'intelligence, contrairement à l'instinct, est évolutive. La découverte de l'univers de métamatière est une évolution de l'intelligence.
 
Qui fait évoluer l"intelligence  ?  
C'est la nature de métamatière qui fait évoluer l'intelligence de la fratrie humaine par degré au fur et à mesure de son évolution.
 
Comment s'y prend-elle ?
Elle donne un surplus d'intelligence à un humain pour qu'il découvre un pan supplémentaire de son environnement avec pour rôle de l'expliquer à ses contemporains. Ce surplus d'intelligence lui a été donné d'un coup. Il a découvert d'un coup un nouveau visage de l'univers de métamatière.  
 
la Croyance est évolutive. Avant il y avait Dieu. Maintenant il y a un véritable univers de métamatière vivant en symbiose avec notre univers de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article