Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 08:04

Une espèce animale ou végétale suradaptée empèche les autres espèces de se dévellopper. On l'a vu avec les dinosaures. Les mammifères par exemple sont restés au stade primitif. Ils se sont développés après la disparition brutale des dinosaures.

La biodiversité issue de la domination d'une espèce amimale ou végétale n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre. 

Les autres espèces s'adaptent mais n'évoluent pas. L'espèce dominante les maintient sous son joug. Elle est assurée de dominer la planète pendant des millions d'années ! La biodiversité idéale pour l'univers de matière est absente. C'est ce qui s'est passé au temps des dinosaures. 

Oui, il peut faire ce qu'il veut. Il est un électron libre dans un environnement bridé par l'instinct mais ses comportements vis à vis de la nature de matière doivent recevoir l'aval de la nature de métamatière. C'est la nature de métamatière qui vit en symbiose avec la nature de matière. C'est la nature de métamatière qui aide sa partenaire dans l'harmonie de sa personnalité, la biodiversité idéale. Les humains ne sont que les trasmetteurs d'énergie de cette super symbiose. Ils doivent transmettre l'intelligence dans l'environnement matériel uniquement avec l'aval de la nature de métamatière. S'ils coupent unilatéralement la communiquation avec la nature de métamatière leur intelligence corrompt leurs instincts. Suivent des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent la nature de matière. 

Le Terrien est jeune. Il ne sera nuisible qu'un temps. Il est dans l'adolescence de son existence. Il doit apprendre seul à se comporter de façon responsable. Il ne connait pas de modèle intelligent dans son entourage terrestre. C'est très long. La Terre sera détruite avant ? Non ! La nature de métamatière rappelera à l'ordre le Terrien.

 Ce que vous savez, tout le monde le sait. Je le sais aussi. Ce sont des acquis. Je ne reviens pas sur les acquis. je les met au fond de ma mémoire et je regarde devant pour évoluer.

Ce que j'ai découvert vous ne le savez pas. Je vous l'explique. Voilà ! C'est tout !!
 

 La Croyance bannie les preuves matérielles. Seules les preuve sintelligentes font foi. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance ce n'est plus une crpyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète par l'apport de preuves matérielles.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 07:50
Les animaux et les végétaux sont bridés par des lois instintives idéales. La nature de matière a donné les instincts selon les espèces depuis toujpours et pour toujours. Elle ne revient pas dessus. Pourquoi ?

Pour être tranquille !!!

Les animaux et les végétaux suivent d'instinct les lois naturelles idéales établies sans possibilité de dévier de ces lois. C'est une sérénité pour la nature de matière. Seule l'espèce humaine pose problême. En plus des instincts elle possède l'intelligence.

L'intelligence humaine pose problême à la nature de matière quand elle n'est pas contrôlée par la nature de métamatière. Quand les humains coupent unilatéralement la communication avec la nature de métamatière détentrice et émettrice d'énergie intelligence, leur intelligence humaine corrompt les instincts humains. Viennent alorst des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent l'environnement matériel.


 Croire et le propre des humains. Croire est innée chez les humains. C'est un besoin naturel comme manger et boire. Donc soit tu crois, soit tu te forces à ne pas croire. Si tu te forces à ne pas croire tu deviens anorexique de croyance. Si tu crois tu as tout un panel de croyances à ta disposition.

 Continues de croire. Crois en ce que tu veux mais crois. Croire est bon pour la santé. Je suis chercheur en Croyance. J'ai cherché à faire évoluer la Croyance et j'ai trouvé une nouvelle croyance qui ouvre des horizons nouveaux aux humains.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 07:54
La Croyance en général le soutient : Une évolution humaine durable et sereine est tributaire de deux activités évoluant de concert : la Science et la Croyance. La Science comme moteur de l'évolution. La Croyance comme guide de l'évolution. 

La biodiversité installée sur Terre a besoin de l'espèce humaine pour veiller à son harmonie et éviter qu'une espèce animale ou végétale n'évolue vers la suradaptation. 

La biodiversité terrestre fait l'objet de plusieurs extinctions. Des grosses météorites anéantissaient tout le monde et on recommencait !

Avec l'extinction des dinosaures c'est différent. Elle n'a détruit que la domination des dinosaures afin que les mammifères se dévelloppent jusqu'à leurs apogée, les humains. Ce fut une extinction chirurgicale. Qui dit chirurgicale dit intelligente. Qui dit intelligente dit humaine. Qui dit humaine dit forcement extratrestre. Des fratries humaines extratrestres ont annulé la domination des dinosaures pour faire naître le Terrien sur Terre dans le but d'éterniser l'espèe humaine.

 Non ! L'univers de matière ne peut pas vivre sans son partenaire l'univers de métamatière et vice versa. Il perd sa personnalité ! Sa personnalité est la biodiversité installée sur les planètes habitables.

Les deux univers vivent en symbiose. L'univers de matière a besoin de l'intelligence de l'univers de métamatière pour veiller à l'harmonie de la biodiversité idéale installée sur les planètes habitables. L'univers de métamatière a doté l'espèce humaine pour être ses bras intelligents dans l'univers matériel. C'est à l'espèce humaine de veiller à la personnalité de l'univers de matière avec l'aval de l'univers de métamatière. 

Et alors ? La biodiversité idéale chère à l'univers de matière se dégraderait. Une espèce animale ou végétale suradaptée caractérisée par le gigantisme, dominerait la planète et laisserait dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre. La biodiversité deviendrait à la faveur de l'espèce dominante. La biodiversité idéale serait absente.

Une biodiversité idéale au regard de l'univers de matière est une biodiversité issue de l'espèce humaine. 

Les deux univers sont égaux en puissance. Ils vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.
Sans l'intelligence de l'univers de métamatière, la biodiversité de l'univers de matière se dégrade. Il perd sa personalité. Il devient une entité morte.
Sans l'instinct de l'univers de matière, la nature de métamatière se dégrade.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 08:35

La Croyance est évolutive. Elle n'est pas figée dans telle ou telle religion. Les croyances d'hier ne sont plus assez efficaces pour guider l'évolution humaine présente. Les mythologies anciennes sont bien installées au musée de la Croyance. La croyance en Dieu les rejoindra sous peu. Ce n'est qu'une question de temps. C'est la loi de l'évolution. Personne ne peut stopper l'évolution.

La Croyance évolue par des déouvertes faites par des cherheurs en Croyance. Il y a eu la découverte de la Croyance en Dieu. Il y a maintenant la découverte de la croyance à l'univers de métamatière. La découverte de la métamatière est sans précédent.

Le fond de la Croyane ne change pas. C'est la forme qui évolue pour s'adapter à l'évolution humaine.


 Pour voir le monde de métamatière il faut sortir du monde de matière ; c'est la condition sine-qua-non.

Trois états permettent aux humains de se voir vivre dans la nature de métamatière
Le sommeil, le coma et la mort.

Inutile bien sur de se suicider !

le sommeil a l'avantage de voir la nature de métamatière et de se réveiller dans la nature de matière pour affiner nos comportements matériels lesquels produisent les molécules de métamatière qui génèrent le patrimoine métamatériel, celui que l'on voit dans les rêves, et que l'on utilisera après la mort de notre corps de matière pour l'éternité.

J'ai visté en intelligence la nature de métamatière. J'ai vu une espèce semblable à l'espèce humaine. Je l'ai appelé, l'espèce esprit. Cette espèce d'êtres vivants sans matière a exactement le même rôle et la même position que l'espèce humaine.

L'espèce humaine est située à l'interface des mondes de matière et de métamatière, coté matière.
L'espèce esprit est aussi située à l'interface des deux mondes mais coté métamatière.

Les espèce humaines et esprits se font face l'une coté matière l'autre coté métamatière. Elles ont exactement le même rôle : transférer les énergies necessaire à la super-symbiose des univers matériel et métamatériel.

L'espèce humaine est à l'extrême limite du monde de matière. Après, c'est le monde de métamatière.
L'espèce esprit est à l'extrême limite du monde de métamatière. Après, c'est le monde de matière.

Les deux espèces ont des moyens pour accomplir leur rôle de transmetteurs d'énergies.elles possèdent toutes deux les énergies de deux mondes.
L'espèce humaine a l'instinct propre aux êtres vivants matériels. Elle a aussi l'intelligence du monde de métamatière.
L'espèce esprit a l'intelligence propre aux êtres vivants métamatériels. Elle a aussi l'instinct du monde matériel.
Ces deux espèce s ont une communauté de sort. Elles sont compatibles. Elles sont programmées pour vivre en symbiose. La symbiose des humains et des esprits est le seul passage pour les énergies nécessaire à la super-symbiose des univers matériels et métamatériels.

Les humains transfèrent l'instinct matériel en direction de leurs partenaires les esprits. Ils récupèrent l'intelligence métamatérielle venant des esprits et la diffusent dans l'environnement matériel.
Les esprits transfèrent l'intelligence métamatérielle en direction de leurs partenaires humains. Ils récupèrent l'instinct venant des humains et le diffuse dans l'environnement métamatériel.


Ton fidèle compagnon a les comportements que la nature de matière lui a imposé. Il ne peut pas sortir des liens inctinctifs. Il n'a pas l'inelligence. En contre partie il a acès aux béatitudes qui présentent la nature de matière omme un paradis.

Les humains ont l'intelligence en plus de l'instinct. A cause de l'intelligence ils n'ont pas accés au paradis terrestre. Par contre grâce à l'intelligence ils sont éternels. Ils ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux. Leur corps de matière meurt mais les humains eux ne meurent pas. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Si tu fais vivre un enfer à un humain il aura toujours son avenir métamatériel pour contre balancer.
Un aimal, si tu le prives de son paradis terrestre, il a tout faux !!! Sa vie ne vaut pas la peine d'être vécue !!

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 08:19
La Croyance est faite de croyances ; religions, sectes et autres spiritualités.
La Science est faite de siences ; médecine, astronomie, etc.

La Science est évolutive. La Croyance est aussi évolutive. Elles évoluent par des travaux faits par des cherheurs qui deviennent des génies du fait de leur découverte.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 07:49
Je laisse le soin d'expliquer la classification scientifique des espèces à la Science. Je lui fais confiance. J'y adhère.

Comprends bien que mon domaine d'activité est la Croyance. Je suis chercheur en Croyance. Je ne suis pas chercheur en Science.

J'explique la classification des espèces selon la Croyance. Trois catégories distinctes composent les êtres vivants de l'univers de matière : les vévétaux, les animaux et les humains. La différence entre les humains et les autres ? Ils possèdent deux énergies : l'instinct et l'intellignece. Les animaux et les végétaux ont une énergie : l'instinct.

Il en résulte que l'intelligence extraterrestre est de l'intelligence humaine. Logique ! sinon; il y aurait belle lurette que nous serions collonisé voir anéantie par une intelligence.autre que l'intelligence humaine.


 Les deux univers sont adjacents. Pas parrallèles.

La Terre est ronde. Les croyanes fondées sur une Terre plate sont devenue obsolètes.

Les univers sont adjacents. Les croyances fondées sur des univers parrallèles deviennent de ce fait obsolètes.

Donc, tu ne peux pas explorer un monde parrallèle parce que que le parrallélisme des univers t'en empêche. Par contre étant idéalement situé à l'interface de deux mondes adjacents tu peux très bien vivre dans le monde matériel et visionner le monde métamatèriel. C'est ce que font tous humains. Ils vivent dans la nature deière pendant leur vie quotidienne et ils visionnent le monde de métamatière quand ils dorment et qu'ils rêvent.
  Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature demétamatière après la mort de leur corps de matière.

Les animaux n'ont pas cette chance. Ils en ont une autre celle de jouir du Paradis Terrestre ; pas nous !. Ils sont placés plus en dedant du monde de matère. Ils n'ont pas la connection avec le monde de métamatière. Ils vivent leur vie quotidienne, dorment mais ne rêvent pas. Ils vivent dans la nature de matière puis meurent et puis ... Plus rien !!


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 08:00

Nous avons une anatomie mammifère mais nous formons une classification à part parce que nous avons l'intelligence que les autres mammifères n'ont pas. Iils n'ont que l'nstinct. La différence entre les mammifères et les humains n'est pas dans leur corpps. Elle est dans leurs comportements. Nous avons une classification propre parce que nous avons la possibilité d'avoir des comportements inbtelligents, sciemment décidés et non des comportements instinctifs bridés par les lois de la nature de matière. Nous sommes des électrons libres dans une nature bridée par l'instinct. 

 Les animaux et les végétaux ne peuvent pas et ne pourront jamais faire autre chose que ce que le nature de matière leurs a imposé. Heureusement pour la nature ! Elle souffre déja tellement de l'intelligence humaine.Si elle devait supporter de l'intelligence chez les animaux et les végétaux ça deviendrait ingérable pour elle.

C'est la nature de métamatière qui a doté de son intelligence l'espèce humaine pour quelle soit son ambassadrice dans la nature de matière. La nature de métamatière sait que de l'intelligence dans un milieu instinctif produit un boulversement considérable. Pour celà elle dote le summum des espèces matérielles, l'espèce huùmaine, de son intelligence pour quelle fasse la liaison avec le monde de matière sous couvert du monde de métamatière.

L'univers de matière a une structure de matière ; galaxies, étoiles, planètes, etc.

Il a une personnalité ; la biodiversité installée sur les planètes habitables.

Il a aussi une fierté ; l'espèce humaine !

Soyons en digne ! Ayons un comportement de paix et de responsabilité envers toute le nature de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 07:34
Les humains composant la fratrie humaine dominant la Terre (je les apelle le Terrien) ne sont plus des animaux. Ils l'ont été pourtant lorsqu'ils étaient en gestation dans une matrice mammifère. Lorsqu'il étaient Australopitèques. Puis la nature de métamatière ayant trouvé le Terrien gestatif mûr l'a doté de son intelligence. C'est le point de dépard de la vie du Terrien sur Terre : sa naissance. Il se démarque depuis des autres mammifères et ne cessera pas de s'éloigner d'eux jusqu'à son extinction naturelle.

Trois catégories dinstinctes d'êtres vivants composent la boidiversité installée sur les planètes habitables de l'univers de matière : les végétaux, les animaux et les humains.

Les humains ne sont pas des animaux et encore moins des végétaux. Ils ont une anatomie animale certe parce qu'il ont besoin d'un corps de matière pour exister mais ils possèdent l'intelligence que n'ont pas les animaux et les végétaux. Eux vivent seulement avec une énergie : l'instinct. Les humains vivent avec deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

Le support matériel pour l'intelligence métamatérielle est obligatoirement une espèce mammifère. L'intelligence n'aura jamais comme support les reptiles, les oiseaux ou les insectes. Uniquement les mammifères et pas n'importe quelle espèce. Une espèce ayant la position debout, les bras libérés de la marche et terminés par des mains au pouce opposé aux autres doigts pour former une pince : des singes ? Non ! leurs bras ne sont pas assez libérés de la marche. Des humains !


 L'amour et la haine existe à l'état naturel et instinctif chez les animaux et les végétaux. Elles restent contenues dans les limites raisonnables que la nature de matière a imposé à chaque espèce animale et végétale.

Les humains ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence exacerbe l'amour et la haine et les fait sortir des limites instinctives. Plus de limite dans la haine et dans l'amour chez les humains.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 08:07

L'unique outil métamatériel que les humains possèdent est leur intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Avec l'intelligence ils preuvent sonder le fin fond de l'univers de matière. Ils peuvent voir en intelligence une infinité de fratries humaines extraterrestres qui peuplent une infinité de planètes habitables et comprendre leur mode de vie. Tout celà grâce à la maturité et à l'efficacité de leur outil intelligence.

Ils peuvent aussi sortir notre univers de matière et là ils visionnent en intelligence le deuxième univers. Un univers au-delà de la matière, un univers fait de métamatière peuplé d'êtres vivants soumis aux lois d'une nature : la nature de métamatière.

Ils peuvent aussi visionner la symbiose des univers matériels et métamatériels enfin comprendre les raisons de la présence de l'espèce humaine intelligente dans un univers totalement instinct.

"la décorporation , la bilocation , le voyage astral, la NDE , EMI. EMC." sont les fruits du travail de l'outil intelligence.

Pas de "la décorporation , la bilocation , le voyage astral, la NDE , EMI. EMC." chez les animaux et les végétaux. Ils ne possèdent pas l'ouitil intelligence. Ils ont uniquement l'outil instinct. Dans l'univers de matière, l'intelligence est présente uniquement chez les humains. Donc les "extraterrestres" sont des humains. Ils ne sont pas des frères parce que pas issus de la même souche l'Homme de Cro-magnon. Ils ne sont pas non plus des cousins. Ils sont nos voisins humains avec des sentiments humains.

Certaines fratries humaines de l'univers sont dans leur prime enfance comme nous l'avons été lorsque nous étions Hommes Préhistoriques.

D'autres sont dans leur enfance comme nous l'avons été dans l'Antiquité.

D'autes sont dans leur adolescence comme nous le sommes actuellement.

Certaines sont dans leur vie adulte et sont capables de voyager dans l'espace intersidéral. Elles ne sont plus agressives. Elles sont responsables.

Certaines sont dans leur vieillesse.

Certaines fratries humaines ont disparue de leur planète habitables faute de reproduction.

Sur certaines planètes habitables la fratrie humùaine est en gestation comme nous l'avons été lorsque nous étions Australopitèque.

Sur d'autres planètes habitables l'Humain n'a jamais existé. Elles sont dominées par une espèce animale ou végétale qui a atteint le stade de sur-adaptation caractérisée par le gigantisme.

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 07:53
La Croyance a besoin de mots nouveaux à consonnance nouvelle pour être crédible au regard d'une Science évoluée et au regard de l'évolution humaine.

Le fond de la Croyance ne change pas c'est la forme de la Croyance qui évolue pour s'adapter à l'évolution humaine.

Mon rôle n'est pas de convaincre mais d'expliquer. J'explique, après ce que vous faites de mes explications ne me regarde plus.


 Pas d'ambiguïté,

La Science étudie la matière contenue dans l'univers de matière selon sa déontologie, la matérialité.
La Croyance étudie ce qui est au-delà de la matière. elle étudie la métamatérialité contenue dans l'univers de métamatière selon une déontolgie au-delà de la matérialité, la métamatérialité.

A quoi sert cette métamatérialité ? Quel intéret a l'univers de métamatériel pour les humains ?

Tous les humains se retrouvent dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière et celà pour l'éternité. De plus, cet avenir métamatériel éternel se prépare dans leur vie quotidienne. En vivant leur vie de tous les jours ils se prépâre un avenir métamatériel qu'ils utiliseront après la mort de leur corps de matière.

Les meilleurs "scènes" de vie matérielles sont selles issues de coportements de paix et de responsabilité.
Paix et responsabilité envers soi-même
Paix et responsabilité envers les humains
Paix et responsabilité envers les animauxet les végétaux.
Paix et responsabilité envers toute la natire de matière.

Les comportements matériels de paix et de responsabilité sont les meilleurs ingrédients pour un avenir éternel dans la nature de métamatière après la mort de son corps de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article