Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 08:03
Je m'en doute mais c'est nécessaire !

Evoluer n'est pas une partie de plaisir mais on n'arrête pas l'évolution !

La Croyance aussi est évolutive. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance.

La Croyance vient de découvrir l'univers de métamatière. Elle est maintenant en phase avec l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle a retrouvé la vision sur l'éternité qui lui confère le rpole de guide de l'évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 08:11
J'ai découvert la métamatière. J'apporte des éléments de compréhension nouveau aux sujets des rêves.

Lorsque nous rêvons nous nous voyons dans un autre environnempent que notre environnement de matière. C'est un environnement fait sans matière avec ses êtres vivants sans matière et ses lois. Ce n'est pas un enironnement matériel. C'est donc un environnement métamatériel.

C'est cet environnement métamatériel que j'ai découvert. C'est plus qu'un environnement. C'est un univers aussi puissant que notre univers de matière.

L'univers de métamatière a une nature aussi puissante que la nature de matière. Elle est peuplée d'êtres vivants qui sont soumis à des lois naturelles. Ils sont tous animés par une même énergie, l'intelligence. A savoir que les éléments vivantsdans la nature de mpatière sont soumis eux par la même énergie, l'instinct.

L'intelligence est une énergie métamatérielle.
L'instinct est une énergie matérielle.

Pas l'ombre d'une intelligence dans la nature de matière à part chez les humains. Tout vit d'instinct et celà suffit largement. L'intelligence n'est pas nécessaire.

Pas d'instinct dans la nature de métamatière à part chez les esprits. Tout vit d'intelligence. L'instinct n'est pas nécessaire. L'intelligence suffit largement.

Les humains sont idéalement situés à l'interface de deux univers adjacents. Ils vivent dans le monde de matière et peuvent visionner le monde de métamatière quand ils quittent le monde de matière en rêvant.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 08:25
C'est l'évolution humaine qui fait son chemin.

Les humains demandent, le moteur Science fourni...  à l'aveugle.

Et nous voilà contre le mur du dérèglement climatique. Il manquait un guide Croyance adapté à notre évolution pour la guider. C'est chose faite. La Croyance vient d'évoluer en découvrant l'univers de métamatière.


 La Croyance est évolutive. Elle évolue par des découvertes faites par des génies en Croyance.

Abraham, Moïse, Jésus, Bouddha, Mahomet sont de véritables génies en Croyance. Leurs découvertes ont guidé les humains pendant des siècles et le font encore. Elles ont comblé le besoin de croire de milliers de générations et le font encore. Mais l'évolution humaine a avancé. Ces croyances non ! La Science a aussi avancé. A l'aide de techniques et d'outils performants elle a apporté les preuves matérielles qui ont rendu ces croyances obsolètes. Elles ont perdu leur rôle de guide. Elles ne font plus partie des rouages de l'évolution humaine. L'évolution humaine s'est faite seulement avec la Science lancée à plein régime mais à l'aveugle car privée de guide Croyance. L'évolution humaine a inévitablement fini contre un mur : le dérèglement climatique.


 Notre univers de matière a besoin de l'intelligence de son partenaire l'univers de métamatière pour veiller à l'harmonie de la biodiversité idéale chére à l'univers de matiière.

Je m'explique :

L'univers de matière est constitué de matière en perpétuel mouvement dans le vide. C'est le structure de l'univers.

Il a aussi une personnalité, la biodiversité installée sur les planètes habitables. Cette biodiversité suit le mouvement de leur planètes habitables. Elles ont besoin de s'adapter en permanence.

La nature de matière n'a donc pas mis de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales.

Les espèces tendent donc vers une suradaptation pour la domination de leur planète. Cette suradaptation se caractérise par le gigantisme des éléments. Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pendant des millions d'annèes. Aucune autre espèce ne peut la suplanter. L'espèce suradaptée ne laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre. La biodiversité chère à l'univers de matière est donc en danger.

La nature de matière ne peut rien faire. Les éléments de l'espèce suradaptée suit les lous naturelles sans dévier. Le problême n'est pas au niveau des éléments. Il est au niveau de l'espèce. elle a atteint la suradaptation et mais en danger la biodiversité idéale.

La nature de matière a besoin de l'intelligence de sa partenaire la nature de métamatière pour remédier au problême de suradaptation des espèces. La nature de métamatière dote une espèce matérielle de son intelligence pour aider la nature de matière. C'est l'espèce humaine. L'espèce humaine a pour rôle de diffuser l'intelligence métamatérielle dans la nature de matière afin de garantir la biodiversité idéale chère à la nature de matière.


 L'univers de métamatière a besoin de l'instinct de son partenaire l'univers de matière pour veiller à l'harmonie des éléments métamatériels.

Pour comparer :

La nature de matière a besoin de l'intelligence de la nature de métamatière pour veiller à l'harmonie des espèces matérielles.

La nature de métamatière a besoin de l'instint de la nature de matière pour veiller à l'harmonie des espèces métamatérielles.


 J'ai découvert un nouveau monde. Un monde qui n'est pas fait de matière. Il est fait de métamatière. La métamatière n'est pas rien. Ce n'est pas non plus du vide. La métamatière c'est ce que l'on voit lorsque nous rêvons.

Jusque là ça va ?

Ce monde de métamatière est peuplé d'être vivants sans matière. Il sont formés de métamatière. Ils sont animés par une énergie, l'intelligence.

J'explique ce monde à mes contemporains. J'explique ses lois, sa nature, ses êtres vivants, sa symbiose agvec notre monde de matière et la place des humains dans l'union de l'univers de matière et de l'univers de métamatière.

Voilà ! Je veux seulement expliquer ma découverte en expéranytaider mes concitoyens à retrouver un avenir durable et serein.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 07:51
Bonjour

Méta veut dire : au-delà.

L'univers de métamatière se situe au-delà de l'univers de matière.

La métamatière se trouve au-delà de la matière.

La nature de métamatière se situe au-delà de la nature de matière.

Pour visionner la nature de métamatière il est impératif de sortir de la nature de matière. Des états permettent aux humains de la visionner : le sommeil, le coma ou la mort. Les rêves sont une vision quasi quotidienne sur la nature de métamatière.


 Les mathématiques sont un temple de la matérialité.

Quand tu fais une équation sur un tableau ou sur une feuille, tu alignes des chiffres bien palpable, bien concrets. Il te faut un résultat en chiffres bien palpable, bien concret.

Autrement dit, pour faire des mathématiques il te faut des moyens matériels, du papier et un crayon ou un tableau et une craie ou mieux, un supercalculateur. Sans moyen matériel, pas de mathématiques digne de ce nom.

En Croyance, pas besoin de moyens matériels. Un seul outil est nécessaire : l'intelligence. Pas de frontière matérielle à l'intelligence. Avec la maturité et l'efficacité de l'intelligence nous pouvons sonder le fin fond de notre univers sans l'aide de moyens matériels. Nous pouvons même sortir de notre unoivers. C'est avec cette maturité d'intelligence et cette efficacité que j'ai découvert l'univers de métamatière et sa symbiose avec notre univers de matière.


 Ca démontre que la Croyance est évolutive. Les croyances comblent le besoin de croire et guide l'évolution humaine un temps puis elles deviennent obsolètes avec le temps comme en Science. Avant il y avait les saignées puis les ventouses puis l'aspirine puis les antibiotiques, etc. etc.

 Tu juge l'efficacité de la croyance en une Terre plate avec un décalage de 600 ans !
Est ce que je juge l'efficacité des saignées ? Non. Je les respecte. Elles ont été utiles en leur temps. Elles sont maintenant dépassées par l'évolution.

C'est pareil pour la croyance en une Terre plate. Tu la juges 600 ans plus tard !!


 Si la Science voyait clair sa filiale Pétrochimie n'aurait pas prospecté, extrait et distillé le pétrole à ce rytme effreiné.
(Et paf ! En pleine poire !!! )

Ses dérivés, Automobile et Aviation ne produiraient pas un tel nombre de vecteur de pollution !

La Science est intrinsèquement miope. Elle n'a pas besoin de voir loin puisquelle a le rôle de moteur de l'évolution. Un moteur n'a pas besoin de voir. Il doit être mécanique, c'est tout.

La Croyance doit voir loin. Elle a pour rôle de guider les humains. Elle n'a pas besoin d'être mécanique. Elle est même intrinsèquement paralytique.


 Elle vient de découvrir l'univers de métamatière.

Elle vient de découvrir le rôle des humains dans l'univers de matière et dans la symbiose des univers matériels et métamatériels.

Elle vient de découvrir l'origine des humains habitant la planète Terre.

Elle vient de découvrir le pourquoi de la disparition des dinosaures.

Elle connait le futur proche et le futur lointain des terreins.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 08:47
La Croyance est une activité différente de la Science. Elle ne s'écrit pas avec des équations. Elle ne se prouve pas par des preuves matérielles.

La Croyance guide l'évolution humaine. La Science l'a fait avancer. Pour guider la Croyance est clairvoyante ; elle voit loin. Elle voit loin. Elle voit très loin grâce à ses preuves intelligentes. Les preuves matérielles ne permettent pas de voir aussi loin. Par exemple, dans le cas de l'Astronomie, elles permettent de voir pas plus loin que le bout du nez du téléscope Hubble.

Avec les preuves intelligentes de la Croyance, les humains peuvent voir et comprendre le fin fond de notre univers. Ils peuvent même sortir de notre univers et là ils voient le deuxième univers, l'univers de métamatière. Ils voient l'union de deux univers adjacents, pas parallèles comme on le pensait, adjacents. Sur le point de contact, l'espèce humaine. Les humains sont idéalement placés à l'interface des univers. Ils vivent dans l'univers de matière et peuvent visionner l'univers de métamatière.

Les animaux et les végétaux ne peuvent pas le faire. Ils sont placés plus à "l'intérieur" de l'univers de matière. Ils vivent dans cet univers comme les humains mais ne peuvent pas visionner l'univers de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 08:05
Je suis chercheur en Croyance. J'ai découvert le deuxième univers. Un uniivers fait du contraire de la matière : la métamatière.

Mon but est d'expliquer la découverte de l'univers de métamatière à mes contemporains. Ses lois, sa nature, ses êtres vivants, sa relation avec notre univers de matière.

L'univers dans lequel nous vivons est fait de matière, de vide entre la matière et d'antimatière.

L'unuvers que j'ai découvert n'est pas fait de matière. Il est fait d'autre chose que de la matière. Quelque chose au-delà de la matière. Il est fait de métamatière.

L'univers de métamatière interresse les humains. Les humains vivent dans la nature de matière pendant leur vie mortelle. Ils se voient vivre éternellement dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 07:47
Les preuves matérielles sont bannies en Croyance. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète.

Les preuves matérialles sont du domaine de la Science. La Science est viable que grâce aux preuves matérielles.

La Croyance est une activité différente de la Science. Chez elle, ce sont les preuves intelligentes qui font foi.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 07:57
L'univers de métamatière que j'ai découvert n'est pas fait de matière mais de l'opposé de la matière : la métamatière.

L'univers de métamatière est adjacent à notre univers de matière. Des univers parallèles ne se rencontrent jamais ; alors à quoi bon !

Les univers sont adjacants et se rencontrent en un seul point. Ils vivent en symbiose. Par ce point de contact passent toutes les énergies nécessaire à la symbiose des univers.

L'espèce humaine est située sur ce point de rencontre. Elle peut donc vivre dans le monde de matière tout en visionnant le monde de métamatière. Nous visionnons le monde de métatière lorsque nous quittons momentanément ou définitivement le monde de matière dans les rêves.


 Les uniuvers matériel et métamatériel vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

L'énergie qui anime l'univers de matière est l'instinct.
L'énergie qui anime l'univers de métamatière est l'intelligence.

L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire métamatériel.
l'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire matériel.
Pour transférer leur énergies, les univers utilisent deux espèces d'êtres vivants. Pour le coté matériel c'est l'espèce humaine. Pour le coté métamatériel c'est l'espèce esprit.

L'espèce humaine remplir son roôe de transmettric d'énergi l'espèce humaine a donc les énergies des deux monde ; l'instinct du matériel et l'intelligence métamatériel alors que les autres êtres vivants matériels n'ont que l'instinct pour vivre.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 07:50
 
Chers frères et soeurs
Chers collèges

Nous sommes tous frères et soeurs au regard de l'univers et des temps géologiques car tous issus de la même souche : l'Homme de Cro-magnon.

Nous oeuvrons pour la même activité : la Croyance. Vous dans le maintient et le gardiennage des acquis. Moi dans la recherche. A chacun son rôle pour que notre activité fonctionne.

Seulement là, il y a urgence. Il y a dérèglement climatique causé par l'emballement de la Science et de ses dérivés. Notre foyer, la nature terrestre est menacée. Nos partenaires animaux et végétaux en patissent. Notre avenir est bouché. Nous "envoyons" des déchets nucléaires toxiques et un climat déréglé aux générations futures, chose sans précédent dans l'histoire des terriens.

Votre rôle dans la Croyance est le maintient et le gardiennage des croyances acquises. Vous avez recu ces croyances par des personnes physiques qui les ont elles mêmes reçu d'autres personnes physiques, etc. Vous avez la charge de les garder et de les transmettre intact aux générations futures. votre rôle est respectable. L'origine de ces croyances remontent à la nuit des temps. Elles ont été découvertes par des découvreurs de génies en Croyance à un moment T de l'évolution humaine. Puis ces découvreurs de génies sont morts. L'évolution humaine, elle, n'a pas cessé d'avancer. Personne ne peut changer un mot de leur découverte. Personne ne peut adapter leur découverte à l'évolution humaine. Leurs découvertes leurs sont propres. Elles se transmettent de générations en générations par les conservateurs en Croyance. C'est ainsi que leurs découvertes nous arrivent quasi intactes du fin fond des ages mais complètement décalées au regard de l'évolution humaine et de l'évolution de la Science.

Pour que l'évolution humaine soit durable et sereine, Science et Croyance doivent être crédibles l'une par rapport à l'autre sinon il y a déséquilibre et l'évolution humaine en patit. Si la Croyance est en avance, l'évolution stagne. Si la Science est en avance, l'évolution avance au hasard et fini contre un mur.

C'est ce qui s'est passé. Nous venons de buter contre le mur du réchauffeemnt climatique. L'évolution humaine a avancé seulement avec le moteur Science évolué.

Vous, gardiens des croyances acquises, vous sondez ces croyances pour tenter de comprendre le présent et trouver des solutions pour le futur. Rien ne sort et pour cause, un décalage de plusieurs siècles voire plusieurs millénaires sépare la découverte de ces croyances de notre niveau d'évolution. Décus, vous vous repliez sur vous même et vous vous dérobez naturellement du rôle de la Croyance, guider l'évolution humaine.

Moi, je suis dans la recherche en Croyance. Je n'ai pas sondé mes acquis pour en faire sortir un "jus" qui ne veut plus sortir car déja trop pressé. Non, j'ai mis mes acquis au fond de ma mémoire, sans les renier, et j'ai regarder loin devant. Là, j'ai découvert l'univers de métamatière. J'ai compris la relation entre l'univers de matière et l'univers de métamatière. J'ai découvert le rôle des humains et le rôle de la Croyance dans cette union.

Etant bien en phase avec mon temps j'ai compris le lien entre dérèglement climatique, Science et Croyance. J'en appelle à la mobilisation des acteurs de la Croyance. La Croyance est la seule capable de sortir les humains de l'impasse dérèglement climatique dans laquelle Science et dérivés les ont précipité ! La Science et les scientifiques ne peuvent rien faire. Ils ne feraient qu'ajouter de la matérialité au summum de la matérialité. L'évolution humaine a besoin d'autre chose que de la matérialité. Elle a besoin de métamatérialité.
 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 08:05
Un pas de géant !

Une évolution durable est tributaire de deux pôles d'activité crédibles l'une par rapport à l'autre : la Science et la Croyance. La Science est le moteur de l'évolution. La Croyance en est le guide.

La Science et ses dérivés ont fait évoluer seuls les humains. La Croyance était absente car trop ancienne et obsolète au vu de l'évolution humaine.

Le moteur Science s'est emballé dans sa matérialité et a précipité l'évolution humaine contre le mur du réchauffement climatique ; Le réchauffement climatique est l'épotéose de la matérialité. Le guide Croyance, trop désuet par rapport à l'évolution de la Science, s'est tu et s'est dérobé.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière. Elle vient de retrouver sa vision sur l'éternité qui lui confère son rôle de guide de l'évolution. Elle est maintenant capable de guider les humains de façon durable et seriene.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article