Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 07:24

"Dérèglement Climatique" est une appellation générique. C'est le nom de l'impasse dans laquelle le Terrien s'est fourvoyé.

L'évolution humaine a un besoin vital d'évoluer. Si elle stagne elle disparait à long terme ; Plus d'humains sur Terre. C'était la destinée du Terrien s'il restait bloqué contre le mur infranchissable du "Dérèglement Climatique".

Pour son salut, la nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, lui fait faire une manoeuvre de recul pour se dégager de l'impasse fatale. La manoeuvre se nomme "Nouvel Ordre Mondial". Elle se fait dans la douleur parce que c'est une régression de l'évolution humaine. "Démocratie" est le véhicule dans lequel les peuples s'embarquent pour la manoeuvre de régression. Le Terrien doit régresser, régresser, et régresser encore pour atteindre le Reset. Le summum de la douleur. Après le Reset il repartira en marche avant dans un autre chemin plus durable et serein. Il connaitra alors un bonheur intense. Evoluer est source de bonheur. Reculer n'est que douleur.

Actuellement la manoeuvre de recul est gênée par un gros caillou russe. Néanmoins, à force de burinage, des signaux indiquent qu'il commence à se fissurer prélude à son concassage lequel libèrera la voie au Nouvel Ordre Mondial.

Le processus salutaire définit par la nature de métamatière pour éviter au Terrien une asphyxie contre le mur infrachissable de l'impasse "Dérèglement Climatique" est : Manoeuvre de recul au moyen du véhicule "Démocratie", remise à zéro ; effacement des erreurs qui nous ont conduit dans l'impasse funeste, redémarrage dans une direction durable et sereine avec comme guide une nouvelle croyance en phase avec l'évolution. Aucune force matérielle ou humaine ne peut s'opposer à ce processus.

La suite logique est la suivante :

le dérèglement climatique engendre le nouvel ordre mondial. On en est là. On recule, on régresse pour se dégager de l'impasse.
Le nouvel ordre mondial engendre la "remise à zéro". Le Reset. On efface tout ce qui nous a amené dans l'impasse funeste.
Le Reset engendre le nouveau départ dans un chemin durable et serein. La découverte de la métamatière entrera à ce moment là dans sa phase active.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 07:10

L'évolution humaine a un besoin vital d'avancer. Quand elle se sert seulement du moteur Science, elle marginalise le guide Croyance et avance au hasard pour finir dans une impasse. Celle où le Terrien est actuellement immobilisé s'appelle Dérèglement Climatique.

Le Dérèglement Climatique est le summum d'une évolution humaine dominée par la Science, ses dérivés techniques et ses lobbies entreprises. Forcer ce mur infranchissable ne sert à rien. Plus la Science force, plus le Dérèglement Climatique se renforce ! La seule issue est une manoeuvre de recul pour se dégager de l'impasse funeste et repartir un chemin plus durable et serein. C'est une manoeuvre délicate mais elle est accompagnée par un Rappel à l'Ordre. Le passage est étroit. La visibilité est réduite du fait du recul. Le guide Croyance doit être fort et sûr. Le moteur Science en petite vitesse et aux ordres. Une manoeuvre de recul se fait dans la douleur. Douleur physique, douleur morale.

Le Terrien bloqué dans l'impasse Dérèglement Climatique mène vigoureusement sa douloureuse manoeuvre de recul. Elle s'appelle Nouvel Ordre Mondial : Appauvrissement en intelligence d'une grande partie des terriens, enrichissement en intelligence d'une petite partie des terriens. Une fois bien dégagé de l'impasse la nature de métamatière provoque un Rappel à l'Ordre.

La nature de métamatière, détentrice et émettrice de l'énergie intelligence, est toute puissante sur l'intelligence humaine. Dans une manoeuvre de recul elle anime deux camps antagonistes ; un camp appauvrit en intelligence à un niveau diabolique et un camp enrichit en intelligence à un niveau extraterrestre. Elle influe via l'intelligence humaine sur les factions en présence pour quelles propagent avec frénésie l'appauvrissement ou la richesse en intelligence. Tout se passe dans la douleur. Douleur physique, douleur morale. Les populations tentent de faire barrage à la pauvreté ou la richesse en intelligence mais elles entrent irrémédiablement dans leur société par la jeunesse.

Quand la nature de métamatière a décidé de mettre en place un processus de rappel à l'ordre chez une fratrie humaine dévoyée aucune action humaine peut l'arrêter. L'action se situe en dehors du temps matériel. Elle est trop longue pour que les humains puissent tenter quoi que ce soit. Elle s'étale sur des siècles. Le Matériel est tributaire du temps. Le Métamatériel ne l'est pas. Cette notion n'existe pas dans la nature de métamatière. Tout vit éternellement. La puissance de ce processus métamatériel est inimaginable pour le commun des mortels. Il se situe à un niveau universel, inconcevable pour les terriens ordinaires qui le subissent en masse.

La phase de préparation terminée, à savoir l'installation de deux camps antagonistes, les diaboliques étant supérieurs numériquement aux extraterrestres, la phase finale peut commencer : le douloureux Rappel à l'Ordre. La nature de métamatière via l'intelligence humaine met en conflit les deux camps antagonistes. Le camp appauvrit en intelligence ne fait pas le poids contre le camp enrichit en intelligence. La douleur du Terrien est à son paroxysme. Le vainqueur, le camp enrichit en intelligence, mène alors l'évolution humaine jusqu'au Reset. Reset en Croyance, Reset en Science.

Le Reset est le signal que l'évolution humaine est sortit de l'impasse où elle s'était fourvoyée. Elle peut de nouveau avancer. Un guide Croyance nouveau, fort et évolué trouvera le bon chemin et guidera l'évolution humaine dans un avenir durable et serein. Il montera au Terrien d'où il est issu, où il en est et où il doit aller pour passer de l'adolescence agressive vers sa destinée d'adulte raisonnable, en paix avec lui même, en paix avec les animaux et les végétaux, en paix avec l'univers de matière, en paix avec l'univers de métamatière. Une destinée responsable qui permettra au Terrien d'entrer en contact avec les autres fratries humaines de l'univers de matière.

La manoeuvre de recul Nouvel Ordre Mondial est vitale pour le Terrien. S'il reste dans l'impasse Dérèglement Climatique il meurt. Le conflit Rappel à l'Ordre qu'il va subir entre les diaboliques et les extraterrestres est douloureux certes mais salutaire. Le Reset est l'objectif à atteindre. La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains est le nouveau guide fiable qui le mènera vers sa destinée d'adulte responsable dans un chemin durable et serein.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 09:57

Compte tenu que tout est mortel les fratries humaines de l'univers crée des naissances de fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

Une fois la nouvelle fratrie humaine en place sur une nouvelle planète habitable les géniteurs extraterrestres n'ont plus de contact physique avec elle et n'en auront plus jusqu'à ce que la fratrie humaine atteigne l'age adulte responsable. Pendant les phases de l'enfance et de l'adolescence la nouvelle fratrie humaine est trop agressive pour entrer en contact avec des fratries humaines adultes hyperévoluées. Elle connaitrait alors les technologies hyper avancées qui amèneraient à son autodestruction.

Autrement dit : Tant que nous nous tapons dessus avec les armes que nous avons fabriqué selon notre évolution, pas de risque d'extinction prématuré. Si une fratrie humaine extraterrestre adulte hyper évoluée nous montrait sa technologie nous nous en servirions pour nous exterminer. Les fratries humaines extraterrestres adultes le savent pour être aussi passer par les stades de l'enfance et de l'adolescence. Ils ne prendront pas le risque d'avoir des contacts avec nous.

Pour installer une fratrie humaine sur une planète habitable il faut la faire naître c'est à dire passer par les stades de la fécondation, de la gestation et de la naissance. Parachuter des humains sur une nouvelle planète dans l'espoir qu'ils la colonisent ne fonctionne pas. La colonie s'éteint de suite. Une fois née les géniteurs extraterrestres n'auront plus de contact avec elle. Trop risqué ! La fonction croire qui met en contact les humains avec la nature de métamatière détentrice et émettrice de l'énergie intelligence guidera désormais la jeune fratrie humaine dans des chemins durables et sereins jusqu'à ce quelle devienne adulte responsable.

La création d'une fratrie humaine sur la planète Terre afin d'éterniser l'espèce humaine a réussit. Les géniteurs humains extraterrestres peuvent en être fiers.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 13:39

Les forums sont des nids où l'explication de la métamatière entend patiemment le moment favorable pour éclore. Elle a le temps.

Si tu vois l'explication et que tu ne la comprends pas ou ne veux pas la comprendre c'est quelle ne t'est pas destinée. Ignores la et continues ton chemin mais ne détruis pas le nid au risque de devoir rendre des comptes à ta mort. Au moment où tu commenceras à te voir vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Dès ce moment, la nature de métamatière jugera si le nouvel esprit né de votre vie matérielle est viable ou non viable au regard des lois de la nature de métamatière.

Les forums sont des nids où l'explication de la métamatière entend patiemment le moment favorable pour éclore. Elle a le temps.

Si vous voyez l'explication et que vous ne la comprenez pas ou ne voulez pas la comprendre c'est quelle ne vous est pas destinée. Ignorez la et continuez votre chemin mais ne détruisez pas le nid au risque de devoir rendre des comptes à votre mort, au moment où vous commencerez à vous voir vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Dès ce moment, la nature de métamatière jugera si le nouvel esprit né de votre vie matérielle est viable ou non viable au regard des lois de la nature de métamatière.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 09:06

La vie quotidienne d'un humain produit des particules de métamatière qui s'assemble en un ensemble cohérent : un foétus d'esprit. La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit. Il commence sa vie dans la nature de métamatière avec l'anatomie métamatérielle que l'humain gestateur lui aura généré.

A la naissance, la nature de métamatière juge si le nouvel arrivant est viable ou non viable au regard des lois naturelles. S'il est jugé viable tout est pour le mieux pour lui. S'il est jugé non viable les ennuis commencent. Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de l'esprit issue de sa propre vie et pour l'éternité. L'humain gestateur profite ou subit une vie spirituelle viable ou non viable.

Un esprit né non viable ne meurt pas. La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Elle se protège de la non conformité par l'extension considérable de son coté souffrance. Un esprit non viable est obligé de s'améliorer. Les angoisses qu'il subit sont trop profondes. Impossible pour lui de s'accommoder de cette existence. La nature de matière n'a pas besoin d'angoisse aussi profondes pour inciter à s'améliorer. La mort ou sa perspective suffise normalement. La mort n'existe pas dans le métamatériel.

Pour s'améliorer un esprit en mal d'amélioration est obligé de récupérer des particules de métamatière saines, chargées d'instinct, produites par des vies humaines. Il devra parrainer l'intelligence d'humains de façon à ce qu'ils aient des comportements sains lesquels vont produire des particules de métamatière saines que l'esprit parrain récupère pour améliorer son anatomie métamatérielle. C'est un travail laborieux. Les humains parrainés peuvent ne pas être disposés à cette entente. Mieux vaut que l'esprit soit viable de suite.

L'humain gestateur, qui se voit vivre dans l'esprit issu de sa propre vie, se voit lui aussi parrainé des vies humaines. Certains comportements de l'humain gestateur, métamatérialisés dans la vie de l'esprit, peuvent déteindre dans la vie des humains parrainés.

Pendant sa vie matérielle un humain génère un esprit. La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit dans la nature de métamatière. L'humain gestateur se voit vivre dans la vie de l'esprit issu de sa propre vie pour l'éternité. La nature de métamatière juge si le nouvel esprit est viable ou non viable. L'esprit est capable de parrainer des vies humaines via leur intelligence afin de récupérer des particules de métamatière saines pour améliorer son anatomie métamatérielle.

A l'opposé des angoisses métaphysiques qui obligent les esprits non viables à s'améliorer se situe le bonheur métaphysique pour un parfait équilibre dans la nature de métamatière.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 09:12

L'instinct des animaux torturé par l'intelligence humaine peut donner des comportements instinctifs anarchiques qui font penser à de l'intelligence.

Certaines espèces de singe que des humains torturent par privation de nourriture puis appât avec de la nourriture peuvent imiter certains gestes humains qui font penser qu'ils proviennent de l'intelligence. Heureusement pour la nature de matière qui a bridé les comportements instinctifs des animaux et des végétaux de façon idéale pour une parfaite harmonie de son environnement, le singe, de suite libéré de l'emprise de l'intelligence retrouve des comportements instinctifs ordonnés.

Les animaux et les végétaux ne possèdent pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire. Elle nuit à une vie matérielle dans la mesure où l'espèce humaine qui la possède n'a pas accès aux béatitudes qui présentent la vie matérielle comme un paradis.

L'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de l'univers de métamatière.
L'instinct est l'énergie qui anime les êtres vivants de l'univers de matière.

L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains d'outre-passer les liens de l'instinct et de vivre comme bon leurs semble. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne peuvent pas outre passer les lois que la nature de matière leurs a imposé selon les espèces.

Une espèce d'oiseau a fait, fait et fera toujours le même nid idéal pour pondre ses oeufs et élever ses oisillons. La marmotte a fait, fait et fera toujours le même terrien idéal pour s'y réfugier. Ils n'ont pas la faculté de changer de comportements. Ils ne peuvent rien faire sciemment. Leurs comportements sont bridés par les liens de l'instinct que la nature de matière leurs a imposé.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct est vivre comme bon lui semble parce quelle possède une deuxième énergie : l'intelligence.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 10:19

Les fondements de la découverte de la métamatière :
Deux univers et seulement deux :
- un univers fait matière, celui dans lequel tous les éléments faits de matière vivent. Il rassemble toute la matière découverte et à découvrir. Il n'y a pas d'autres univers de matière.
- un univers fait d'autre chose que de la matière : de la métamatière, celui dans lequel tous les éléments qui ne sont pas fait de matière vivent. Il rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir. Il n'y a pas d'autres univers de métamatière.

L'énergie qui anime l'univers de matière et ses éléments est l'instinct
L'énergie qui anime l'univers de métamatière et ses éléments est l'intelligence.

Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matière.

Pour résumer, il n'y a pas une infinité d'univers. Il y en a deux et seulement deux. Un univers qui rassemble toute la matière et un univers qui rassemble autre chose que la matière : de la métamatière. Les deux univers sont très proche l'un de l'autre. Ils sont adjacents parce qu'ils vivent en symbiose en s'échangeant leur énergie. L'univers matériel transfère son instinct chez son partenaire métamatériel qui en a fondamentalement besoin. L'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire matériel qui en a fondamentalement besoin. Ce transfert d'énergie est opéré par deux espèces d'êtres vivants d'exception : l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 07:57

La spécificité de la nature de matière est que dans son environnement tout est mortel. Elle est faite de matière donc de masse. Afin d'éviter un environnement saturé dès ses premiers moments, tout doit mourir et disparaitre afin de laisser la place à d'autres arrivants. Des etres matériels éternels sont inconcevables dans la nature de matière. Elle ne pourrait pas fonctionner avec des etres vivant éternellement dans son environnement.

Il en va autrement dans la nature de métamatière. Sa spécificité est que tout est éternel dans son environnement. Elle est faite de métamatière. L'idée de masse n'est pas de rigueur chez elle. Les etres métamatériels n'étant pas faits de matière, tout peut etre éternel. Tout nouvel arrivant à autant de place et de chance pour se développer. 

Pour pérenniser son environnement, la nature de matière a installer l'instinct de reproduction chez les etres vivants avec l'addiction à l'orgasme pour les obliger à s'accoupler. Contrecarrer la naissance d'un enfant par des artifices contraceptifs est contre nature matérielle et soumis à sa riposte : la souffrance. L'addiction à l'orgasme s'atténue sans effet secondaire lorsque le devoir de reproduction est accompli. Toute image ou tout acte à but lucratif ou promotionnel, extérieur au couple, visant à réactiver l'addiction à l'orgasme est immorale et doit etre jugé un délit. 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 09:57

La spécificité de la nature de matière est que tout est mortel dans son environnement. Tout se renouvelle sans cesse s'en jamais se rassasier : Fécondation, gestation, naissance, vie, mort, dissipation.
La spécificité de la nature de métamatière et que tout est éternel dans son environnement : gestation, naissance, vie.

Pour garantir son existence la nature de matière a imposé la reproduction à ses éléments. Pour inciter l'espèce humaine à se reproduire elle a donné aux humains l'orgasme au moment de l'acte de reproduction. L'orgasme est une addiction. Une addiction puissante parce que l'orgasme est orchestrée et soutenue par la nature de matière afin garantir son existence. La puissance de la nature de matière se reflète dans l'extase au moment de l'accouplement. Un couple homme et femme ne peuvent pas résister à l'orgasme. La nature de matière est puissante. Elle les obliger à s'accoupler et s'accoupler encore dans le but de faire naître de nouveaux humains pour palier à la mort d'autres humains. Plus les humains s'accouplent plus ils ont besoin de s'accoupler.

Mais la nature de matière est clémente. Tous ne veulent pas, ne veulent plus, ne peuvent pas ou ne peuvent plus s'accoupler. L'addiction à l'orgasme est de type naturel. Elle est encouragée et controlée par la nature de matière. L'addiction à une drogue est de type artificiel. Elle échappe à la nature de matière. L'arrêt d'une drogue provoque des symptômes préjudiciables pour le corps. L'arrêt de l'orgasme ne produit pas de symptôme préjudiciable pour le corps. L'arrêt prolongé de l'accouplement ou la fin du devoir d'accouplement affaiblissent naturellement l'addiction à l'orgame jusqu'à le mettre en sommeil sans aucun symptôme néfaste pour le corps.

Rien ne doit réveiller l'addiction à l'orgasme des personnes ne voulant plus ou ne pouvant plus s'accoupler. Toutes actions visant à réveiller ou à provoquer l'addiction à l'orgasme des personnes ne voulant pas ou ne pouvant pas s'accoupler est prohibées. Réveiller ou provoquer l'addiction à l'orgasme sur ces personnes dans un but lucratif est un acte criminel.

 

 

L'orgasme est une addiction créée et controlée par la nature de matière. La nature de matière est clémente. Séparé un temps de sa compagne ou de son compagnon, l'addiction à l'orgasme s'estompe sans effet secondaire. Une fois le couple réunit il retrouve l'addiction à l'orgasme sans possibilité de s'en échapper.

La nature de matière a installé l'addiction à l'orgasme dans le couple pour qu'il produise des humains afin de compenser la mort d'autres humains et perpétuer l'espèce humaine. Lorsque la femme est enceinte la nature de matière est clémente. Le couple résiste à l'addiction à l'orgasme. Les rapports sexuels sont interrompus. Pas d'effet secondaire désagréable. La nature de matière n'oblige plus le coupe à s'accoupler jusqu'à la naissance du bébé.


L'addiction à l'orgasme s'estompe sans effet secondaire lorsque le couple a remplit son role de parents et son devoir de procréation. 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 08:08

Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence. L'intelligence humaine a l'inconvénient de montrer aux humains qu'ils sont mortels. Cela nuit à leur vie de tous les jours. Au moment de leur mort les humains ont le choix entre accepter de mourir et ne pas accepter de mourir. Ne pas accepter de mourir rend le passage anti-retour de la mort plus difficile à passer. Accepter de laisser la place aux générations suivantes afin de leurs permettre de vivre et de se développer adoucit l'inquiétant passage de la mort.

 

 

Ce ne sont pas nos anciens qui nous ont astreint à vivre. Ne les condamnons pas. C'est la nature de matière qui l'a fait en donnant aux humains l'instinct de reproduction. Se reproduire est irrésistible chez les êtres vivants matériels. Si ta vie est un réel fardeau, n'en veux pas à tes parents de t'avoir fait naître. Si tu as des objections quant à ta venue sur Terre, c'est à la puissante nature de matière à t'adresser et à elle seule.

 

 

La mort est un passage anti retour obligatoire et inquiétant. Le passage obligatoire entre une vie matérielle mortelle et un avenir métamatériel éternel. Un passage inquiétant parce que nous savons ce que nous quittons coté matériel mais nous ne savons pas exactement ce que nous allons trouver coté métamatériel.

 

Accepter de mourir pour laisser la place aux générations futures est un sacrifice digne d'un hommage permanent. Nos anciens nous ont donné la vie. Ils se sont tant donnés pour nous nourrir, pour nous élever, pour nous protéger. Ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre. Le sacrifice suprême. Honorons-les.

 

 

Nous ne choisissons pas de naître. C'est la nature de matière qui a installé l'instinct de reproduction chez nos parents. C'est elle qui a décidé de nous faire naître pour perpétuer l'espèce humaine. Nos parents ont été la matrice et l'élan dans la vie. Honorons-les. Honorons aussi la nature de matière. Sans l'instinct de reproduction chez nos parents, nous ne serions jamais nés.

Nous choisissons la façon de mourir. La nature de matière nous a permis de vivre. Glorifions la ! Elle demande à notre corps de matière de mourir afin de laisser la place à d'autres humains pour que s'accomplisse la déontologie matérielle ; tout est mortel. Tout se renouvelle sans cesses sans jamais se rassasier. Acceptons-le sans regret. La mort est le passage anti retour du mode matière mortel du mode métamatière éternel.

 

 

Les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct.
A cause de l'intelligence, les humains se savent mortels. Cela nuit à leur vie matérielle. Ils n'ont pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Les animaux et les végétaux ont accès au paradis terrestre dans la mesure où ils sont le moins possible en contact avec l'intelligence humaine.
Grâce à l'intelligence, les humains ne connaissent pas la Mort. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Les animaux et les végétaux n'ont pas accès à l'éternité. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Pour que leur vie vaille la peine d'être vécue, l'intelligence humaine doit interférer le moins possible.

 

 

La nature de matière, étant fait de matière donc de masse, est tenue de se protéger contre l'excès de matière. Il lui est nécessaire de faire en permanence de la place pour que les nouveaux arrivants puissent vivre et se développer. La mort est le moyen utilisé par la nature de matière pour éliminer de la matière. Sans elle l'environnement matériel serait saturé dès ses premiers moments.

Le corps matériel des humains font partie intégrante de la nature de matière. Il sont soumis aux lois naturelle. Les humains doivent accepter que leur corps de matière meurt afin que de nouveaux humains puissent naître, vivre et se développer.

Les humains ont l'intelligence métamatérielle en plus de l'instinct matériel. Cet avantage leur permet d'avoir un pied dans la nature de métamatière et de bénéficier de sa spécificité : l'éternité. Les humains ne connaissent pas la mort comme la connaissent les animaux et les végétaux : ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Les humains naissent, vivent, leur corps de matière meure mais eux ne meurent pas. Après la mort de leur cors de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

 


La mort est la suite finale d'une vie matérielle comme la naissance est la suite de la gestation et la vie, la suite de la naissance. Elle n'est pas une malheureuse fatalité. La malheureuse fatalité serait d'être condamné à vivre éternellement une vie matérielle. L'humain a de la chance par rapport aux animaux et aux végétaux ; la mort n'est qu'un passage pour lui. La passage du mode matière au mode métamatière. La mort pour les animaux et les végétaux est une fin. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Les humains eux naissent, vivent, leur corps de matière meurent mais eux ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

 


Quelle est l'énergie qui permet aux humains d'être éternel ?

L'intelligence métamatérielle.

Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence contrairement au animaux et aux végétaux qui en ont qu'une : l'instinct.

L'instinct est l'énergie qui anime les êtres matériels. Les êtres dotés de cette énergie héritent de la spécificité de la nature de matière : le renouvellement et donc la mort.
L'intelligence est l'énergie qui anime le êtres métamatériels. Les êtres dotés de cette énergie héritent de la spécificité de la nature de métamatière : l'éternité.

Les humains sont fait de deux états, un état matériel mortel pendant leur vie quotidienne et un état métamatériel éternel après la mort de leur corps de matière. Les animaux et les végétaux sont faits que d'un seul état ; l'état matériel mortel. Il n'ont pas accès à la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière. En contre partie, ils ont accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Ils ont accès au "paradis terrestre". Les humains n'y ont pas accès.

 

 

Le mariage homosexuel comme l'homosexualité est une originalité de l'intelligence humaine. L'intelligence humaine n'est pas une énergie matérielle. C'est l'instinct l'énergie matérielle. C'est une énergie métamatérielle.

La nature de matière se lave donc les mains au sujet de l'homosexualité. Ce n'est pas son problème. C'est une originalité de l'intelligence humaine. L'intelligence humaine n'est pas de son ressort. Ce qui est de son ressort c'est l'instinct humain.

Par contre la nature de matière n'est pas favorable à l'adoption d'enfant par des couples homosexuels. Elle réagit à à cette situation par la souffrance de ou des enfants adoptés. Au regard de la nature de matière, un enfant doit avoir un père et une mère unis pour se développer normalement.

 

La nature de métamatière n'est pas contre l'homosexualité. Ce qui compte pour elle ce sont les comportements intelligents conformes métamatériellement. L'homosexualité n'est pas un comportement intelligent non conforme métamatériellement.

 

 

 


Les humains ont des obligations pour espérer Vivre (avec un grand V) leur vie de tous les jours. Comme les animaux et les végétaux, ils doivent impérativement manger et boire des produits comestibles. Ils ont une autre obligation que les animaux et les végétaux n'ont pas : croire. Ils doivent impérativement croire à des croyances comestibles.

Croire est une fonction innée chez les humains. Seuls les humains ont cette fonction. Les animaux et les végétaux ne l'ont pas.

Pourquoi ?

Parce que l'espèce humaine a une fonction particulière que les animaux et les végétaux n'ont pas. Elle fait la liaison entre le monde de matière dans lequel elle vit et le monde de métamatière. Elle transmet les énergies instinct et intelligence nécessaire à la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Comment cela peut-il se faire ?

Deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire l'univers de métamatière et l'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire l'univers de matière.

Ce transfère d'énergie symbiotique est réalisé par une espèce matérielle : l'espèce humaine et une espèce métamatérielle : l'espèce esprit.

Chez l'espèce humaine c'est la fonction croire permet le transfert des énergies symbiotiques. Grace à leur fonction croire les humains sont en communication avec la nature de métamatière. Ils récupèrent l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffusent dans leur environnement de matière qui en a fondamentalement besoin. Il transfère l'instinct de la nature de matière en direction de la nature de métamatière qui en a aussi fondamentalement besoin.

La nature de matière a besoin de l'intelligence de sa partenaire la nature de métamatière. La nature de métamatière a besoin de l'instinct de sa partenaire la nature de matière. Le transfert des énergies symbiotiques est possible, pour partie, grace à la fonction croire de l'espèce humaine.

Une preuve que tout les humains naissent croyant ?

Les enfants croient au Père Noel. Signe de l'activité de leur fonction croire.

Un enfant qui croit au Père Noel est indicateur d'une bonne santé morale.

 

A un bébé, tu ne lui donnes pas un steak à manger. Il n'a pas encore de dents pour le mastiquer. Tu adaptes son régime alimentaire à son anatomie matérielle. A sa jeunesse. Tu lui donnes des petits pots pour assouvir sa fonction vitale manger. Ils sont adaptés à son anatomie matérielle. C'est la même chose pour sa fonction vitale croire. Tu ne lui donnes pas la croyance en Dieu pour assouvir sa fonction vitale croire. Il n'a pas encore l'intelligence pour la comprendre. Tu adaptes sa nourriture spirituelle à sa jeunesse métamatérielle. Tu lui donnes la croyance au Père Noël. La croyance au Père Noël n'est ni un mensonge ni un leurre. C'est une croyance initiale adaptée à l'anatomie métamatérielle naissante des enfants.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI
commenter cet article