Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 09:35

Au dessus du clivage des croyances il y a la raison de la Croyance : guider l'évolution humaine.

L'évolution humaine a grand besoin du guide Croyance dans son problême de dérèglement climatique.

Vu l'état d'urgence de la planète, une union sacrée de la Croyance doit se mettre en place.

Ta croyance n'est pas concue pour une telle évolution ? C'est parce quelle est obsolète.

Tu ne cherches pas à guider tes frères et soeurs terriens pour qu'ils retrouvent un avenir durable et serein ? C'est par peur des rejets vu l'ancienneté et l'inéfficacité de ta croyance.

A cette étape là, si tu es un digne représentant de la Croyance, soit tu évolues en Croyance et tu agis pour participer à l'avancement de l'évolution humaine soit tu préfères rester sur tes acquis et tu deviens gardien de musée.

 Personne, aucun humain, n'aurait la force et la possibilté de visioner et d'entrer dans un monde parallèle à notre monde de matière parce que qu'ils sont parallèles et qu'ils ne se rencontrent jamais.

Dans le cas d'univers adjacents, une espèce placée idéalement à leur interface peut très bien visionner les deux mondes. Elle peut vivre dans le monde de matière et se voir vivre dans le monde de métamatière.
 

 Non ! Ce serait une parfaite iniquité !

Les univers matériels et métamatériels vivent en symbiose. Les échanges d'énergie vont dans les deux sens.

L'univers de métamatière aide son partenaire matériel en transférant chez lui l'intelligence nécessaire à l'harmonie de ses éléments matériels.

L'univers de matière aide son partenaire métamatériel en transférant chez lui l'instinct nécessaire à l'harmonie des éléments métamatériels.

 Je sais qui vous êtes. Vous êtes des scientifiques ou des pseudo
scientifiques. Vous croyez à conditions d'avoir des preuves concrêtes
et matérielles à l'appuie. Les preuves matérielles sont l'essence même
de la Science. Sans preuves matérielles pas de Science possible. Elle
est viable qu'à condition qu'il y aient des preuves matérielles.

La Science est extrêmement mécanique mais elle est intrinséquement miope. Elle a
le pouvoir de faire avancer plus ou moins vite l'évolution humaine mais
elle le fait au hasard, sans vision sur le lointain. 

Si La Science voyait clair sa filiale Pétrochimie n'aurait pas prospecté, extrait et
distillé le pétrole à ce rytme effreiné. Ses dérivés, Automobile et Aviation, n'auraient pas produit une telle quantité de vecteurs de pollution.


Je respecte lnéanmoins la Science. Je vous respecte.

Sachez qu'un deuxième pôle d'activité est nécessaire une l'évolution
humaine durable et sereine : la Croyance. La Croyance n'a pas besoin de
preuves matérielles pour être viables. Les preuves matérielles sont
même bannies chez elle. Si on apporte des preuves matérielles à une
croyance ce n'est plus une croyance. Elle vole en éclat et devient
obsolète. Les preuves intelligentes suffisent en Croyance. Pas de
frontière matérielle aux preuves intelligentes. Pas de limite
matérielle à l'outil intelligence. La Croyance, avec son outil
intelligence, peut sonder sans problême le fin fond de notre univers.
Elle peut même sortir en intelligence de notre univers de matière et là
elle visionne la symbiose de l'univers de matière et de l'univers de
métamatière. Elle comprend le rôle des humains au sein de cette union.
Elle voit l'éternité derrière elle et l'éternité devant elle.

La constitution de la Croyance la rend extrêmement clairvoyante. Par
contre elle est intrinsèquement paralytique. Elle est incapable de
faire avancer l'évolution humaine. Elle est capable de la guider mais
pas de la faire avancer.

L'évolution humaine a besoin de la Croyance et de la Science pour
avancer sereinement. Seulement avec la Science, elle avance certe, très vite, trop vite, mais
au hasard et ll'évolution humaine fini inévitablement contre un mur tel que le dérèglement
climatique. Seulement avec la Croyance, l'évolution stagne et n'avance pas.

La Croyance, redevenue clairvoyante mais toujours aussi paralytique,
frappe à la porte de la Science, devenue extrêmement mécanique mais
toujours aussi miope. Elle lui demande de l'écouter, de la considérer
pour qu'ensemble, la main dans la main, nous fassions évoluer les
humains
de façon sereine. Pour qu'ensemble nous redonnions un avenir aux
humains. Pour qu'ensemble nous préparions une nature durable pour les
générations futures

Ne lui fermez pas la porte au nez. La postérité jugera vos actes.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 09:19

le rôle de la Croyance est de guider la Science. Encore faut-il que la Croyance soit crédible. Vous vous taisez au niveau de l'évolution non pas par tradition mais par embarras. Vous n'êtes plus crédibles aux yeux des scientifiques. Vous êtes sujet à leurs moqueries. Vos propos sont dépassés. Ils ont faits leur temps. Ils ont comblé le besoin de croire de beaucoup de générations et le font encore dans une moindre mesure mais ils sont maintenant dépassés par la Science évoluée qui même seule l'avancement des humains.

Une évolution de la Croyance vient d'arriver : la découverte de l'univers de métamatière. C'est une croyance logique, en phase avec l'évolution humaine et l'évolution de la Science. C'est n'est plus l'image de Dieu, c'est la symbiose de deux univers. 

Non, vous vivez dans le monde le matière et vous vous préparez un avenir dans le monde de métamatière. Vous n'êtes pas une exception. Tous les humains font pareil.

Vous êtes dans l'erreur lorsque vous pensez être entre deux mondes parallèles. Les mondes matériels et métamatériels ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Deux mondes parallèles ne se rencontrent jamais. Comment pouvez-vous prétendre avoisinner le monde de métamatière tout en vivant dans le monde de matière si les deux mondes ne se rencontrent jamais. Pas étonnant que les scientifiques se moquent de vous !

Les univers sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul point. L'espèce humaine est située sur cet unique point de rencontre. Voilà pourquoi nous avons l'énergie des deux mondes ; l'instinct du monde matériel et l'intelligence du monde métamatériel. Nous avons deux énergies. Les animaux et les végétaux n'en ont qu'une : l'instinct. Ils n'ont pas notre position. Ils sont placés plus en dedant du monde de matière. Ils n'ont que l'instinct pour vivre et non pas l'intelligence.


Au temps de l'Inquisition, la Croyance dominait l'évolution humaine. Maintenant c'est la Science qui domine l'évolution humaine 

 La Croyance rassemble toutes les religions, toutes les sectes et toutes les spiritualités. 

 Ouvrez les yeux et revenez sur Terre !

Sur Terre l'évolution humaine a avancé seulement avec le moteur Science et vient de buter contre le mur du dérèglement climatique. Mais que faisait le guide Croyance ??? Obsolète, il s'est tu et s'est dérobé ! La postérité jugera nos générations.


 Pas parallèles. Adjacents ! C'est important !

Deux univers parallèles ne se rencontrent jamais. Alors à quoi bon !
Quel intéret deux mondes qui ne se rencontrent jamais ? Auciun !

Les univers sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul et unique
point. L'espèce humaine est située sur ce point dee rencontre. Voilà
pourquoi nous avons deux énergies, l'instinct du monde matériel et
l'intelligence du monde métamatériel. Les animaux et les végétaux sont
placés plus à l'intérieur du monde de matière. Ils n'ont qu'une énergie
pour vivre : l'instinct et non pas l'intelligence.


 L'évolution humaine a avancé seulement seulement avec le moteur Science
lancé à plein régime sans le guide Croyance. Sans guide, l'évolution
humaine vient inévitablement de buter contre un mur : le dérèglement
climatique.

Mais que faisait le guide Croyance ?

Plus crédible car trop ancien, il s'est tu et s'est dérobé.

L'avenir des humains est bouché par le dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer en découvrant le deuxième univers. Un
univers fait de métamatière. Elle a découvert ses lois, ses
êtres vivants sans matière, sa nature sans matière, sa relation avec
notre univers de matière, et surtout le rôle des humains au seiln de la
supersymbiose des univers.

La Croyance est de nouveau capable de reprendre son rôle de guide de
l'évolution. Elle a les solutions pour sortir les humains de l'impasse
dérèglement climatique. Elle est capable de les mettre en pratique. Il
suffit quelle retrouve sa place dans les rouages de l'évolution humaine.

La Croyance fait le pas vers la Science. Elle frappe à la porte de la
Science. Elle lui demande de l'écouter, de la comprendre, pour
qu'ensemble nous redonnions aux humains une évolution durable et
sereine.


 Oui, lui claquer la porte au nez serait une grave erreur. La postérité jugera !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 08:00

La nesséssité est de trouver le moyen de se sortir de l'impasse
dérèglement climatique dans laquelle la Science et ses dérivés nous ont
précipité.

La Croyance, grâce à la découverte de l'univers de métamatière, a la
solution et les moyens nécessaire pour retrouver une évolution durable :
Primo : freiner l'emballement de la Science et dérivés. Les ramener à un niveau d'avancement raisonable.
Secondo : Démanteler les entreprises qui détruisent la nature et qui nous détruisent.

Il suffit de remettre la Croyance dans les rouages de l'évolution humaine.


 Mon but est simple et transparent. J'ai découvert l'univers de
métamatière. J'ai des éléments de compréhension nouveaux. Je suis
chercheur en Croyance. La Croyance a la solution pour sortir les
humains de l'impasse dérèglement climatique.
 

rci modérateur pour votre impartialité. La finalité, aider les
humains à retrouver une évolution durable et sereine. Une seule
solution : remettre la Croyance dans les rouages de l'évolution aux
coté de la Science. La Science comme moteur et la Croyance comme guide
de l'évolution. Encore faut-il que Science et Croyance soient crédibles
l'une par rapport à l'autre. La Croyance n'avait pas évoluer depuis des
siècles. Elle avait perdu de sa crédibilité. Mais elle vient d'évoluer
en découvrant l'univers de métamatière. Elle est maintenant en mesure
de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine.

Je suis chercheur en Croyance. J'ai décoiuvert l'univers de
métamatière. Mon rôle est d'expliquer à mes contemporains cette
découverte.

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 08:15
Je ne me suis pas trompé de forum. Je parle bien de dévellopement
durable. L'heure n'est plus aux contreverses. La Terre chauffe. Le
dérèglement climatique n'est pas près de s'inverser. Toujours plus de
pétrole. Toujours plus de voitures, camions, avions. Toujours plus de
pollution. L'évolution humaine est incapable d'enrayer le phénomène.

Pourquoi ?

Parce qu'elle avance uniquement avec la Science et ses dérivés. La
Science fait avancer selon sa déontologie, la matérialité. Le
dérèglement climatique est l'apothéose de la matérialité.

Pour se sortir de l'impasse du dérèglement climatique l'évolution
humaine doit intégrer la Croyance. La déontologie de la Croyance n'est
pas la matérialité. C'est la métamatérialité. La Croyance est capable
de maîtriser l'emballement de la Science et de ramener matérialité à un
niveau raisonable.

50 % de matérialité et 50% de métamatérialité, voilà le cocktail pour retrouver un dévellopement durable et serein.
C'est l'archétype même de la Croyance ! La métamatérialité, pas la matérialité ! La Croyance a pour rôle de guider les humains, pas de les faire avancer. Elle en est incapable. Elle est intrinsèquement paralytique. C'est la Science qui a le rôle de moteur de l'évolution. C'est elle qui a le pouvoir de faire avancer l'évolution humaine mais elle est intrinsèquement miope. Il lui faut le guide Croyance sinon elle s'emballe et fait dévier l'évolution humaine dans des chemins funestes tel que le dérèglement climatique.. Vous êtes des croyants. Vous campez sur vos positions. Eux sont des scientifiques. Ils campent sur leurs positions. Si chacun campent sur leurs positions l'évolution humaine n'est pas prête à sortir du fossé dérèglement climatique. Toujours plus de pétrole. Toujours plus de pollution. 50% de matérialité, 50% de métamatérialité, 50% de moteur, 50% de guide, c'est le cockail idéale pour retrouver une évolution durable et sereine. La Croyance vient d'évoluer. Elle vient de découvrir l'univers de métamatière et sa relation avec notre univers de matière. La Croyance se rapproche de la Science pour qu'ensemble, la main dans la main, Science et Croyance fassent évoluer les humains de façon durable. Actuellement, la Science et ses dérivés dominent l'évolution humaine. Elle l'a tellement bien dominée dans sa matérialité quelle en a déréglé le climat. Le dérèglement climatique est l'apothéose de la matérialité. La Science ne viendra pas vers la Croyance. C'est à la Croyance de faire le premier pas vers la Science. Il en va de l'avenir de notre planète ! La Croyance recherche des personnes averties et solides en Croyance pour expliquer aux autres et surtout à la Science la découverte de l'univers de métamatière. Leur salaire ? La bénédiction sur eux et sur leur famille !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 08:05
La Croyance a besoin de personnes averties et solides en Croyance pour expliquer la découverte de la métamatière.

C'est l'autorité qui gouverne ta vie, à savoir la société axée sur la Science et sur la matérialité, qui a banni des mots clefs en Croyance et t'a persuadé de les bannir aussi.

La Science tient à rester seule maîtresse de l'évolution humaine ; c'est de bonne guerre ! Avant, au temps de l'Inquisition, quand la Croyance dominait l'évolution humaine, elle faisait la même chose avec la Science.

Le malheur est que la Science nous a précipité contre le mur du réchauffement climatique. L'avenir des humains est bouché. Seule la Croyance peut aider l'évolution humaine à sortir de cette impasse. Elle en a les moyens. Elle a retrouvé la vision sur l'éternité.


 Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue pour s'adapter à l'évolution humaine et à l'évolution de la Science.

Science et Croyance doivent être crédibles l'une par rapport à l'autre pour pouvoir faire évoluer ensemble les humains sinon il y a déséquilibre. Quand il y a déséquilibre il y a perte de stabilité et déviance. Nous connaissons une déviance : le dérèglement climatique. La Croyance n'était plus crédible au regard de la Science. L'évolution humaine a avancé seulement avec une Science lancée au hasard, à plein régime. Elle a finalement précipité l'évolution humaine contre le mur du dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer. Elle vient de découvrir le deuxième univers. Elle a retrouvé la vision sur l'éternité, vision indispensable pour guider les humains ensemble avec le moteur Science revenu à la raison.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 08:18
Deux univers vivent en symbiose.Ils se rencontrent en un seul et unique point. Par ce point passent toutes les énergies nécessaire au fonctionnement de la symabiose.

Les univers se sont dotés de transmetteurs pour faire passer l'énergie instinct et l'énergie intelligence d'un univers à l'autre ; l'espèce humaine pour le coté univers de matière et l'espèce esprit pour l'univers de métamatière. L'espèce humaine et l'espèce esprit sont face à face chacune dans leur univers.

Comment les énergies peuvent passer d'un univers à l'autre compte tenue de la barrière infranchissable entre la matière et la métamatière ? Par une autre symbiose. Les énergies nécessaire à la super-symbiose des univers passent au travers de la symbiose des humains et des esprits.

Pour faire fonctionner leur symbiose les univers se sont donnés les moyens. Ils sont sont dotés de transmetteurs d'énergie et les ont fait de telle façon qu'ils doivent vivre en symbiose. Tout l'instinct, toute l'intelligence, toutes les énergies symbiotiques passent au travers de cette symbiose d'où l'importance capitale d'une symbiose humains/esprits saine.

Les humains sont intrinsèquement faits pour vivre en symbiose avec les esprits et vice versa. Seuls ils ne vivent pas. Ils végètent !

Au cours de sa vie quotidienne un humain produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des molécules de métamatière qui génère un foétus d'esprit mais pas seulement. Coté métamatière, un esprit capte ces molécules de métamatière et s'en sert pour s'améliorer. En contre partie l'esprit produit des molécules intelligentes. L'humain les capte, à condition qu'il soit en communication avec la nature de métamatière, et s'en sert pour améliorer son comportement et son environnement. Plus le comportement et l'environnement de l'humain s'améliore, plus les molécules de métamatière produites sont saines. L'esprits parrain les capte et améliore son comportement et son environnement. Plus le comportement et l'environnement de l'esprit s'améliore, plus les molécules intelligentes s'améliorent. L'humain parrain les capte et améliore encore son comportement et son environnement.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 19:22
Nous avons une seule vie, notre vie quotidienne dans la nature de matière. Elle commence à notre naissance et se finira à la mort de notre corps de matière. Nous n'aurons pas d'autres vies.

Après la mort de notre corps de matière ce n'est plus une vie, c'est un avenir métamatériel qui nous attend.

Différence entre vie et avenir :

Une vie est un état que l'on maîtrise. Un avenir est un état que l'on ne maîtrise pas.

Nous maîtrisons notre vie quotidienne. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons avoir le comportement que nous voulons. Après la mort de notre vie matérielle nous ne maîtrisons plus notre avenir métamatériel. C'est l'esprit issu de notre vie quotidienne qui maîtrise sa vie. Nous serons seulement l'hôte de sa vie. Nous nous verrons vivre dans la vie d'un esprit sans rien arbitrer. Nous subirons ou jouirons de la vie de notre hôte esprit sans possibilité de réagir.

Le foétus d'esprit qui se génère dans notre vie quotidienne mémorise tout ce qui se dégage de notre vie quotidienne sans possibilité d'arbitrer. il mémorise le bien pour lui comme le mal pour lui. Il mémorise ce que nous lui donnons à mémoriser sans possibilité de réaction. Il est l'hôte de notre vie.

A la naissance de notre esprit qui correspond à la mort de notre corps de ùmatière nous nous verrons vovre dans la vie de notre esprit. Et là c'est nous qui serons l'hôte de sa vie et ne pourrons plus rien arbitrer.

Donc l'hygienne pour un humain est d'orienter sa vie quotidienne de façon à ce quelle génère un esprit le plus viable que possible. Il est facile de le faire. Par contre il est très difficile pour un esprit né non viable de s'améliorer. Et tous les humains se voient vivre dans la vie de leur esprit après la mort de leur corps de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 09:23
Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue pour s'adapter à l'évolution humaine et à l'évolution de la Science. Science et Croyance doivent être crédible l'une par rapport à l'autre pour faire évoluer ensemble les humains. Si l'une et en retard par rapport à l'autre, l'évolution humaine en est déséquilibée.

Entre la Croyance en Dieu ancestrale et la découverte de la métamatière seule la forme évolue pour s'adapter à l'évolutioin humaine.

Les bases de la découverte sont les suivantes :

Deux univers, absolument égaux en puissance, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : un univers de matière avec comme énergie l'instinct et un univers de métamatière avec comme énergie l'intelligence.

L'univers de métamatière transfère son intelligence chez son partenaire l'univers de matière.
L'univers de matière transfère son instinct chez son partenaire l'univers de métamatière.

L'espèce humaine a pour rôle de transférer les énergies symbiotiques pour la partie univers de matière. Elle se situe à l'interface des univers. Pour accomplir son rôle de transmetteurs d'énergies, elle a les énergies des deux mondes : l'instinct matériel et l'intelligence métamatérielle alors que les autres espèces matérielles, les animaux et les végétaux, n'ont que instinct pour vivre et n'ont pas l'intelligence.

 Grâce à la découverte de la métamatière, la Croyance a découvert d'où viennent les terriens :

La nature terrerestre est incapable de créer seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie. Si la nature matérielle créait des espèce nuisibles pour elle même ce serait le début de sa fin.

Le Terrien est pour l'heure hautement nuisible. Sa venue sur Terre ne s'est donc pas faite de façon hasardeuse. Si elle ne s'est pas faite de façon hasardeuse, elle a été sciemment provoquée. Provoquée ! Mais par qui ?

Regardons au niveau de la symbiose des univers. Deux univers vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables. Dans l'univers de métamatière, la mort n'existe pas. Tout est éternel contrairement à l'univers de matière ou tout est mortel. Si l'univers de métamatière est éternel son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en, renouvellant sans cesse sa matière.

L'espèce humaine est indispensable à la symbiose des univers compte tenue quelle transfère les énergies symbiotiques. Il importe donc qu'il y ait toujours, toujours des humains dans l'univers de matière. Une fratrie humaine comme le Terrien est mortelle. Une planète habitable comme la Terre est aussi mortelle. Il importe donc de fonder sur d'autres planètes habitables d'autres fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine. La naissance du Terrien sur Terre entre dans cette logique : éterniser l'espèce humaine. Une ou des fratries humaines adultes, hyperévoluées, forcement extraterrestres, ont fait naître le Terrien sur Terre. Il en a les marques d'affinité, l'instinct de la matrice la nature terrestre et l'intelligence des gestateurs humains.


 Tu es fais des deux états : une vie matérielle mortelle et un avenir métamatériel éternel après la mort de ton corps de matière.

Quest ce c'est que cet avenir métamatériel ?

Regardons au niveau de la symbiose des univers.
Les humains sont placés, coté matériel, à l'interface de deux univers vivant en symbiose. De l'autre coté, coté univers de métamatière, une espèce sans matière a exactement le même rôle de transmetteurs d'énergie que les humains et le même emplacement à l'interface des univers. J'ai apellé cette espèce d'^tres vivants sans matière, les esprits.

Humains et esprits se font face au sein de la super symbiose des univers. Les uns coté matière, les autres coté métamatière. Ils ont tous deux les énergies des deux mondes. Les humains sont instinctifs parce qu'ils vivent dans un monde dominé par l'instinct, ils sont aussi intelligents. Les esprits sont intelligents parce qu'ils vivent dans un monde dominé par l'intellience, ils sont aussi instinctifs. Les deux esoèces ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est l'unique point de rencontre de la supersymbiose des univers. Par là passent toutes les énergies symbiotiques nécessaire à la vie des univers.

Regardons maintenant les esprits. Un esprit est un être vivant dans la nature de métamatière. Il a une vie sans matière éternelle. Il a une vie, il a donc une gestation. La gestation d'un esprit se déroule dans la vie quotidienne d'un humain. Un humain, au cours de sa vie de tous les jours, produit sans qu'il sans rende compte des molécules de métamatière qui s'assemble en un ensemble cohérent, un foétus d'esprit. Le foétus d'esprit mémorise toout ce qui se dégage de la vie de son dgestateur humain sans rien arbiter. La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l'esprit. Il entre dans la nature de métamatière avec comme anatomie les images mémorisées de la vie de son gestateur humain. Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur, après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de son esprit pour l'éternité.

Mieux vaut donc à cet humain d'orienter son comportement quotidient de façon à produire des molècules de métamatière les plus conformes que possible afin de générer un esprit le plus viable que possible. Il est très difficile pour un esprit né non viable de s'améliorer. 

Les rêves sont une vision sur l'état de croissance du foétus d'esprit qui se génère au dépend de notre vie quotidienne. Au travers des rêves nous pouvons orienter notre vie quotidienne de façon à ce que le foétus d'esprit se génère de façon le plus conforme que possible. Cet esprit sera notre hôte pour l'éternité après lma mort de notre corps de matière. L'hygienne pour nous est donc d'orienter notre vie de façon à ce que notre esprit naissent le plus viable que possible.

Les images vues dans les rêves importe peu. C'est le fond du rêve qui est important. Il faut toujours se voir sortir vainqueur des situations de nos rêves.


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 09:13
NDE ou ECM ! Connais pas !!

Je connais la métamatière. J'en vissionne toutes les nuits quand je dors et je rêve. La Science n'est pas conçue pour étudier la métamatière. Il lui faut des preuves matérielles. Il n'y a pas de preuves matérielles pour étudier un univers sans matière.

L'étude de l'univers de métamatière, de son environnement sans matière, de ses êtres vivants, de ses lois, de sa relation avec notre univers de matière est du ressort de la Croyance. La Croyance est habilité pour étudier l'univers sans matière parce que chez elle les preuves matérielles sont exclues. Seules les preuves intelligentes font foi.


 La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est extrêmement mécanique d'où son rôle de moteur. Mais elle est intrinsèquement miope. Elle ne voit pas et ne peut pas voir plus loin que ce que voient ses instruments et outils. Par exemple, au niveau de notre univers de matière, elle ne voit pas plus loin que le bout du nez du téléscope Hubble.

La Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle est extrêmement clairvoyante d'où son rôle de guide. Mais elle est intrinsèquement paralytique. Seule, elle ne peut pas faire avancer les humains.

La Science seule peut faire avancer l'évolution humaine mais elle la fait avancer au hasard, en aveugle, et la précipite inévitablement contre un mur. C'est ce qui se passe actuellement avec notre évolution. La Science a fait avancer seule les humains parce que la Croyance, devenue obsolète et plus crédible car trop ancienne, a été écartée des rouages de l'évolution. La Science, sans guide Croyance, s'est emballée dans sa matérialité et a précipité l'évolution humaine contre le mur du dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle a retrouvé sa vision sur l'éternité. Elle est en mesure de reprendre son rôle de guide d'évolution. Il suffit de la remettre dans les rouage de l'évolution pour quelle sorte les humains de l'impasse du dérèglement climatique. La Science seule ne pourra pas sortir les humains de cette impasse. Il faudrait quelle se saborde !!

 Il faut quitter momentanément ou définitivement le monde de matière pour voir le monde de métamatière.

Lorsque que tu dort et que tu rêves tu sors de la nature de matière et tu te retrouves dans une nature faite sans matière. Seul ton corps de matière via les organes vitaux restent en éveil dans la nature de matière.

Comment se peut-il ?

Parce qu'un humain est fait de deux états ; un état de matière pendant sa vie matérielle dans la nature de matière et un état sans matière dans la nature de métamatière après la mort de son corps de matière.

L'avenir sans matière d'un humain se prépare dans sa vie matérielle. Tout au long de sa vie quotidienne, un humain se forge un patrimoine métamatériel qu'il utilisera après la mort de son corps de matière dans la nature de métamatière. Encore faut-il qu'il ait un aperçu quasi quotidient de son patrimoine métamatériel pour orienter sa vie matérielle de façon à générer un patrimoine métamatériel le plus conforme que possible. Ce sont les rêves. Les rêves sont un apercu de la formation du patrimoine métamatériel que chaque humain se forge pendant sa vie matérielle.

Donc, quand tu dors, quand tu es dans le coma, quand tu es en NDR, quand tu es en état de rêve éveillé, bref quand tu sors momentanément de la nature de matière tu visionnes la nature de métamatière au travers de ton patrimoine métamatériel. Puis tu reviens dans la nature de matière au réveil. Un jour, tu ne te réveilleras pas. Ton corps de matière mourra mais toi tu ne mourras pas. Tu te verras vivre dans la nature de métamatière au travers de ton patrimoine métamatériel pour l'éternité ; la mort n'existe pas dans la nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 08:13
La Science étudie la matière et l'univers de matière. Elle a besoin de preuves matérielles pour être crédble. Les preuves matérielles sont apportées par des outils et techniques matériels. La Science a apporté les preuves matérielles qu'il n'y a pas de Dieu dans les Cieux. La Science ne trouvera jamais Dieu dans cet univers.


La Croyance étudie la métamatière et l'univers de métamatière. Les preuves matérielles sont bannies chez elle. Les preuves intelligentes suffsent. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance, ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète. C'est ce qui s'est passé avec la croyance en Dieu.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article