Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 08:13
La Science étudie la matière et l'univers de matière. Elle a besoin de preuves matérielles pour être crédble. Les preuves matérielles sont apportées par des outils et techniques matériels. La Science a apporté les preuves matérielles qu'il n'y a pas de Dieu dans les Cieux. La Science ne trouvera jamais Dieu dans cet univers.


La Croyance étudie la métamatière et l'univers de métamatière. Les preuves matérielles sont bannies chez elle. Les preuves intelligentes suffsent. Si on apporte des preuves matérielles à une croyance, ce n'est plus une croyance. Ce n'est pas non plus une science. C'est une croyance devenue obsolète. C'est ce qui s'est passé avec la croyance en Dieu.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 08:14
Bonjour

Je suis chercheur en Croyance. J'ai découvert le deuxième univers. J'ai
découvert ses lois, ses êtres vivants parce qu'il est peuplé d'^tres
vivants comme l'univers de matière. J'ai découvert aussi son
environnement fait sans matière, sa relation avec notre univers de
matière et surtout j'ai découvert le rôle de l'espèce humaine dans
l'univers de matière. J'explique tout ça à mes contemporains,$ de façon
sincère et gratuite. Ecoutez-moi ! Je ne suis pas un charlatan en
Croyance.

Une évolution humaine durable et sereine est tributaire de deux
activités : la Science et la Croyance. La Science comme moteur
del'évolution, la Croyance comme guide de l'évolution. Encore faut-il
que ces deux activités soient crédibles l'une par rapport à l'autre. Si
l'une est en retard, l'évolution humaine perd son équilibre.

C'est ce qui se passe actuellement. La Croyance dominante, la croyance en
Dieu, est trop ancienne. La Science, elle, a évoluée. Elle a apporté
des preuves matérielles qui ont réduit à néant l'efficacité de la
Croyance ; il n'y a pas de Dieu dans les Cieux. La Science a donc fait
avancer seule les humains. elle les a fait avancer selon sa déontologie
matérielle jusqu'à l'apotéose de la matérialité, le dérèglement
climatique.

La Science est-elle en faute ? Non ! Elle a bien
fait son devoir de moteur de l'évolution ... Trop bien même ! Sans
guide Croyance, elle s'est carrément emballée. C'est la loi de
l'évolution ! C'est pas à la Science de révenire en arruère. C'est à la
Croyance d'évoluer.

C'est chose faite. La Croyance vient
d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle se place désormais
au niveau de la Science... sinon en avant.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
25 décembre 2007 2 25 /12 /décembre /2007 09:27
La Croyance maîtrise la notion d'éternité. La Science ne la maîtrise pas (ou pas encore). Elle a besoin de preuves matérielles pour être crédible. Ses outils et ses techniques ne sont pas assez matures pour maîtriser l'éternité. Elle la maîtrisera plus tard lorsqu'elle sera en mesure de voyager dans l'espace intersidéral au contact d'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables. Le Terrien sera alors adulte responsable. Il aura compris son rôle dans l'univers de matière. Il ne sera plus nuisible ni agressif condition sine qua non pour le contact de fratries humaines enfantines des plus vulnérables.

Pour l'heure, c'est la Croyance qui maîtrise la notion d'éternité. Elle vient de la retrouver avec la découverte de la métamatière. Elle l'avait perdu de vue un temps. Elle était de ce fait incapable de remplir son rôle de guide d'évolution. La Science a donc fait évoluer seule les terriens. Elle s'est emballée et les a précipité contre le mur du réchauffement climatique.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 09:38
L'univers de matière est éternel. Il renouvelle sans cesse sa matière.

Le big bang ne peut être le début de notre univers.

Notre univers n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et la quittera au passage.

Avant la venue du Terien sur Terre, une infinité de fratries humaines étaient en place sur une infinité de planètes habitables. Avant la venue de ces fratries humaines sur leur planète habitables une infinité d'autres fraturies huamines peuplaient déja une infinité de planètes habitables.

Après la disparition naturelle du Terrien sur Terre une infinité de fratries humaines peupleront une infinité de planètes habitables. Après la disparition naturelle de ces fratries humaines une infinité d'autres fratries humaines peupleraont une infinité de planètes habitables.

Autrement dit : il y aura toujours, toujours des planètes habitables qui abriteront toujours, toujours des fratries humaines comme le Terrien.

L'univers de matière est éternel
L'espèce humaine est éternelle.

La naissance de la fratrie humaine Terrien a été provoquée par une ou des fratries humaines extraterrestres hyperévoluées dans le but d'éterniser l'espèce humaine.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 07:49
Science et Croyance sont des pôles d'activité majeur dans l'évolution humaine. Elles sont distinctes et doivent garder leur intégrité. Elles sont néanmoins complèmentaires ; la Science est le moteur de l'évolution. la Croyance en est le guide. La Croyance seule ne peut pas faire avancer l'évolution humaine. La Science seule peut faire avancer les humains mais elle les fait avancer au hasard, elle s'emballe et les précipite inévitablement dans un mur comme nous en connaissons un actuellement, : le dérèglement climatique. Science et Croyance doivent faire avaner les humains ensemble, la main dans la main. Encore faut il que la Croyance soit crédible par rapport à la Science et vice versa. La Croyance n'était plus crédible car trop ancienne. L'image de Dieu est devenue obsolète et incapable de guider l'évolution humaine et la Science. La Croyance vient de découvrir l'univers de métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. elle est maintenant capable de guider l'évolution humaine de façon durable et sereine. La métamatière est ce qui compose l'univers de métamatière. Par comparaison avec la matière qui est ce qui compose l'univers de matière. L'univers de métamatière est composé d'êtres vivants sans matière soumis à des lois naturelles avec comme énergie, l'intelligence.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 08:11
Si tu veux en savoir plus sur la métamatière soit curieux et poses des questions ! rolleyes.gif La métamatière est un guide d'évolution pour la Croyance et pour l'évolution humaine. Un guide d'évolution est une croyance. Le Terrien en a eu un pendant des millénaires. Plusieurs génies en Croyance se sont succédés pour faire évoluer une croyance : la Croyance en Dieu. D'Abraham jusqu'à Mahomet en passant par Jésus. La croyance en Dieu a guidé l'évolution humaine pendant des millènaires mais la Science évoluée a apporté les preuves matérielles qui l'ont fait volé en éclats ; il n'y a pas de Dieu dans les Cieux. La Croyance en Dieu est devenue obsolète au regard de la Science. Elle a été retirée des rouages de l'évolution humaine. La Science s'est retrouvée seule, sans Croyance pour la guider. Elle a donc fait avancer les humains selon sa déontologie matérielle. Elle s'est emballée et a précipité l'évolution humaine contre le mur du dérèlement climatique ; le dérèglement climatique étant l'apothéose de la matérialité. La Croyance vient de découvrir un nouveau guide d'évolution plus en phase avec son temps ; la métamatière. Elle vient de découvrir le deuxième univers. Elle fait entrer les terriens dans leur phase adulte laquelle se caractérise par l'exploration de l'univers de matière et le contact d'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 08:00
J'ai les pieds bien stables sur le présent. Je peux regarder très loin devant grâce à la découverte de la métamatière. Et je vois l'éternité ! La Croyance a découvert une infinité de fratries humaines comme le Terrien sur une infinité de planètes habitables comme la Terre. Ces fratries humaines sont dans tous les stades d'évolution. Certaines sont dans la prime enfance comme nous l'avons été lorsque nous étions Homme de Cro-magnon. D'autres sont dans l'enfance de leur évolution comme nous l'avons été. D'autres sont dans l'adolescence comme nous le sommes actuellement. D'autres sont dans leur phase adulte. Elles sont capables de voyager dans l'espace intersidéral à la rencontre d'autres fratries humaines. Ces fratries humaines nous ont fait naître. Certaines sont dans leur vieillesse. Sur certaines planètes habitables, les fratries humaines se sont étteintes faute de reproduction. Sur d'autres elles sont en gestation comme lorque nous étions Australopitèque. Sur d'autres enfin, pas de trace humaine. Les planètes habitables sont dominées par une espèce animales ou végétale qui s'est suradaptée jusqu'au gigantisme.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 10:02
[La Croyance n'est pas l'Imagination. La preuve : Abraham : 4 milles ans après = encore des millions d'adeptes Bouddha : Des milliers d'annèes après = encore des millions d'adeptes. Jésus : 2000 ans après = encore des millards d'adeptes. Mahomet : 1000 ans après = encore des millards d'adeptes. La Croyance est un pôle d'activité majeur dans l'évolution humaine. Elle guide l'évolution. Elle a la vision sur l'érternité. Par contre elle est intrinsèquement paralytique. Elle peut guider l'évolution humaine mais ne peut pas la faire avancer. La Science est l'autre pôle activité majeur. Elle est le moteur de l'évolution. Elle fait avancer l'évolution humaine mais il est nécessaire de la guider sinon elle s'emballe et précipite inévitablement l'évolution humaine dans un fossé tel que nous en connaissons un, le dérèglement climatique. La méthode de d'évolution de la Croyance est toujours la même. Elle évolue par des découvertes faites par des génies en Croyance. A un moment donné dans l'évolution humaine, la nature de métamatière, détentrice et émettrice d'intelligence, dote un humain (et un seul) d'un surplus d'intelligence. Cet humain, grâce au surplus d'intelligence, découvre un pan supplémentaire de l'environnement métamatériel et tente de l'expliquer à ses contemporains. Appelons cet humain : Indicateur. Certaines gens que l'on peut nommer "Premiers" repèrent le surplus d'intelligence qui émane de la découverte de l'Indicateur. Ils s'en appropchent, arrivent à son niveau, puis avec le temps, s'en éloignent. Les Suiveurs suivent les Premiers. Lorsque la découvertes faite par l'Indicateur est trop en arrière de l'évolution des Premiers, ceux ci risquent de dévier dans des chemins funestes entrainant avec eux le reste des Suiveurs. C'est le moment choisi par la nature de métamatière pour installer un nouvel indicateur placé au devant de l'évolution. Cet Indicateur doté d'un surplus d'intelligence découvre un pan suplémentaire de l'environnement métamatériel et de sa relation avec l'envoironnement matériel. Il explique sa découverte. Les Premiers s'en approchent. Avec le temps ils arrivent à son niveau d'intelligence puis le dépassent en intelligence et s'éloignent en intelligence toujours suivi des Suiveurs. La nature de métamatière dote un autre indicateur d'un surplus d'intelligence et ainsi de suite jusqu'à l'extinction de la fratrie humaine sur sa planète habitable. &nsbp; &nsbp; La puissance qui émanent des découvertes de la Croyance. Croire est innée chez les humains. Ils naissent croyants. Ils ont besoin de croire comme ils ont besoin de manger ou de boire. Les croyants ne sont pas tous alignés sur une même ligne au buffet de la Croyance. Certains sont consommateurs de Croyance anciennes. D'autres consomment des croyances plus fraîches. D'autres encore, plus gastronomes, préfèrent se priver de croyance et attendre plutôt que de consommer des croyances avariées à leur gout. Mais attention, avec la privation de croyance vient l'anorexie en croyance qui se caractérise par la peur de la mort. Les humains sont faits ainsi : s'ils se privent de croire, les angoisses de la mort surviennent et leur santé morale se détèriore. Les humains sont faits pour être le lien entre le monde de matière et le monde de métamatière. La fonction Croire est là à cet effet. Croire est donc obligatoire chez les humains s'ils veulent Vivre sinon les angoisses de la mort surviennent et leur santé morale en pâtit. Un conseil de frère : recommences à croire avec force et persévérence et tes angoises de la mort disparaitront aussi vite quelles sont venues.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 09:29
Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue et qui s'adapte à l'évolution humaine et à l'évolution de la Science. L'image de Dieu est devenue obsolète. La Science moderne et évoluée l'a fait voler en éclats. C'est la loi de l'évolution ! Ce n'est pas à la Science de faire marche arrière. C'est à la Croyance d'avancer. C'est chose faite. La Croyance vient d'évoluer en découvrant l'univers de métamatière. Elle est maintenant capable de reprendre son rôle de guide d'évolution en partenaria avec le moteur Science. Les découvertes de la Croyance sont abérantes au regard de la Science et vice versa ? Normal ! Science et Croyance sont différentes pour une meilleur complémentarité au service de l'évolution humaine. Elles sont différentes et doivent se respecter tout en gardant leur intégrité. Il en va de l'équilibre de l'évolution humaine. Deux univers. Pas un de plus ! La Croyance vient de découvrir le deuxième univers.C'est un univers adjacents à notre univers de matière et non parrallèle. L'univers de métamatière est composé d'une nature sans matière où vivent des êtres vivants sans matière tous animés par une énergie, l'intelligence. les deux univers sont absolument égaux en puissance et en valeur. Ils vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. L'espèce humaine et l'espèce esprit sont les transmetteurs d'énergies de la symbiose des univers. Elles sont placées à l'interface des univers ; l'espèce humaine, coté univers de matière, l'espèce esprit, coté univers de métamatière. Humains et esprits sont progammés pour vivre en symbiose. Leur union est la seule et unique liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. Au travers de leur union passent toutes les énergies nécessaire au fonctionement de la super symbiose des univers. la Science a apporté les preuves matérielles qui les ont fait volé en éclats : Il n'y a pas de Dieu dans les Cieux !. La Science évoluée via sa filiale Astronomie a apporté les preuves matérielles de la non existence de Dieu dans les Cieux ! L'image de Dieu est devenue obsolète. La découverte de l'univers de métamatière l'a remplacé. C'est la suite logique de l'évolution de la Croyance. La Croyance a découvert le deuxième univers. Elle fait entrer les terriens dans leur phase adulte. Elle leur ouvre les portes de deux univers. De l'univers de métamatière et de l'univers de matière avec la découverte d'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables. Je suis le premier terrien a avoir visité en intelligence l'univers de métamatière et a avoir compris sa relation avec notre univers de matière. J'y ai découvert des êtres vivants sans matière animés par l'énergie intelligence. Ces êtres vivants ont une vie éternelle. Une fois nés, leur vie n'a pas de fin. Une espèce métamatérielle interresse les humains : l l'espèce esprit. Les esprits sont la symétrie des humains dans la nature de métamatière. Ils ont exactement le même rôle et la même position que les humains. Les humains sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans une nature où règne l'instinct. Ils sont aussi intelligents. Leur intelligence est évolutive alors que leurs instincts sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. Les esprits sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans une nature où règne l'intelligence. Ils sont aussi instinctifs. Leurs instincts sont évolutifs alors que leur intelligence est figée au plus haut degré par les lois immuables de la nature de métamatière. Humains et esprits ont une communauté de sort. Ils sont tous deux intelligents et instinctifs. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule et unique liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. L'univers de métamatière se percoit et se comprend uniquement avec un outil métamatériel, l'intelligence. Pour comparer : L'évolution de la Science est tributaire de l'efficacité et de la maturité de ses outils matériels. Qui donne la matière première aux outils matériels ? La nature de matière. C'est la même chose en Croyance. Son évolution est tributaire de l'efficacité et de la maturité de sont outil intelligence. Qui donne la matière première à l'outil intelligence ? La nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 08:16
Abraham aussi a raison. Moïse, Jésus, Bouddha, Mahomet, tous ont raison ! Mais ils ont raison en leur temps ! L'évolution humaine a avancé. Leurs découvertes sont restées en l'état. Elle n'ont pas évolué. Elles ne peuvent pas évoluer. Elles n'ont pas suivi l'évolution humaine parce que nous ne devons pas et ne pouvons pas changer une seule virgule de leurs Ecrits. Elles ont fait le bonheur de centaines de générations de croyants (et le font encore dans une certaine mesure) mais la Science moderne a apporté les preuves matérielles qui les ont fait volé en éclats : Il n'y a pas de Dieu dans les Cieux !. Ces croyances sont devenues obsolètes au regard de la Science et écartées des rouages de l'évolution humaine. L'évolution humaine s'est faite sans le guide Croyance seulement avec le moteur Science qui s'est imanquablement emballé faute de guide Croyance et a précipité l'évolution humaine contre le mur du réchauffement climatique.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article