Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 08:00
J'ai les pieds bien stables sur le présent. Je peux regarder très loin devant grâce à la découverte de la métamatière. Et je vois l'éternité ! La Croyance a découvert une infinité de fratries humaines comme le Terrien sur une infinité de planètes habitables comme la Terre. Ces fratries humaines sont dans tous les stades d'évolution. Certaines sont dans la prime enfance comme nous l'avons été lorsque nous étions Homme de Cro-magnon. D'autres sont dans l'enfance de leur évolution comme nous l'avons été. D'autres sont dans l'adolescence comme nous le sommes actuellement. D'autres sont dans leur phase adulte. Elles sont capables de voyager dans l'espace intersidéral à la rencontre d'autres fratries humaines. Ces fratries humaines nous ont fait naître. Certaines sont dans leur vieillesse. Sur certaines planètes habitables, les fratries humaines se sont étteintes faute de reproduction. Sur d'autres elles sont en gestation comme lorque nous étions Australopitèque. Sur d'autres enfin, pas de trace humaine. Les planètes habitables sont dominées par une espèce animales ou végétale qui s'est suradaptée jusqu'au gigantisme.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 10:02
[La Croyance n'est pas l'Imagination. La preuve : Abraham : 4 milles ans après = encore des millions d'adeptes Bouddha : Des milliers d'annèes après = encore des millions d'adeptes. Jésus : 2000 ans après = encore des millards d'adeptes. Mahomet : 1000 ans après = encore des millards d'adeptes. La Croyance est un pôle d'activité majeur dans l'évolution humaine. Elle guide l'évolution. Elle a la vision sur l'érternité. Par contre elle est intrinsèquement paralytique. Elle peut guider l'évolution humaine mais ne peut pas la faire avancer. La Science est l'autre pôle activité majeur. Elle est le moteur de l'évolution. Elle fait avancer l'évolution humaine mais il est nécessaire de la guider sinon elle s'emballe et précipite inévitablement l'évolution humaine dans un fossé tel que nous en connaissons un, le dérèglement climatique. La méthode de d'évolution de la Croyance est toujours la même. Elle évolue par des découvertes faites par des génies en Croyance. A un moment donné dans l'évolution humaine, la nature de métamatière, détentrice et émettrice d'intelligence, dote un humain (et un seul) d'un surplus d'intelligence. Cet humain, grâce au surplus d'intelligence, découvre un pan supplémentaire de l'environnement métamatériel et tente de l'expliquer à ses contemporains. Appelons cet humain : Indicateur. Certaines gens que l'on peut nommer "Premiers" repèrent le surplus d'intelligence qui émane de la découverte de l'Indicateur. Ils s'en appropchent, arrivent à son niveau, puis avec le temps, s'en éloignent. Les Suiveurs suivent les Premiers. Lorsque la découvertes faite par l'Indicateur est trop en arrière de l'évolution des Premiers, ceux ci risquent de dévier dans des chemins funestes entrainant avec eux le reste des Suiveurs. C'est le moment choisi par la nature de métamatière pour installer un nouvel indicateur placé au devant de l'évolution. Cet Indicateur doté d'un surplus d'intelligence découvre un pan suplémentaire de l'environnement métamatériel et de sa relation avec l'envoironnement matériel. Il explique sa découverte. Les Premiers s'en approchent. Avec le temps ils arrivent à son niveau d'intelligence puis le dépassent en intelligence et s'éloignent en intelligence toujours suivi des Suiveurs. La nature de métamatière dote un autre indicateur d'un surplus d'intelligence et ainsi de suite jusqu'à l'extinction de la fratrie humaine sur sa planète habitable. &nsbp; &nsbp; La puissance qui émanent des découvertes de la Croyance. Croire est innée chez les humains. Ils naissent croyants. Ils ont besoin de croire comme ils ont besoin de manger ou de boire. Les croyants ne sont pas tous alignés sur une même ligne au buffet de la Croyance. Certains sont consommateurs de Croyance anciennes. D'autres consomment des croyances plus fraîches. D'autres encore, plus gastronomes, préfèrent se priver de croyance et attendre plutôt que de consommer des croyances avariées à leur gout. Mais attention, avec la privation de croyance vient l'anorexie en croyance qui se caractérise par la peur de la mort. Les humains sont faits ainsi : s'ils se privent de croire, les angoisses de la mort surviennent et leur santé morale se détèriore. Les humains sont faits pour être le lien entre le monde de matière et le monde de métamatière. La fonction Croire est là à cet effet. Croire est donc obligatoire chez les humains s'ils veulent Vivre sinon les angoisses de la mort surviennent et leur santé morale en pâtit. Un conseil de frère : recommences à croire avec force et persévérence et tes angoises de la mort disparaitront aussi vite quelles sont venues.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 09:29
Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue et qui s'adapte à l'évolution humaine et à l'évolution de la Science. L'image de Dieu est devenue obsolète. La Science moderne et évoluée l'a fait voler en éclats. C'est la loi de l'évolution ! Ce n'est pas à la Science de faire marche arrière. C'est à la Croyance d'avancer. C'est chose faite. La Croyance vient d'évoluer en découvrant l'univers de métamatière. Elle est maintenant capable de reprendre son rôle de guide d'évolution en partenaria avec le moteur Science. Les découvertes de la Croyance sont abérantes au regard de la Science et vice versa ? Normal ! Science et Croyance sont différentes pour une meilleur complémentarité au service de l'évolution humaine. Elles sont différentes et doivent se respecter tout en gardant leur intégrité. Il en va de l'équilibre de l'évolution humaine. Deux univers. Pas un de plus ! La Croyance vient de découvrir le deuxième univers.C'est un univers adjacents à notre univers de matière et non parrallèle. L'univers de métamatière est composé d'une nature sans matière où vivent des êtres vivants sans matière tous animés par une énergie, l'intelligence. les deux univers sont absolument égaux en puissance et en valeur. Ils vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. L'espèce humaine et l'espèce esprit sont les transmetteurs d'énergies de la symbiose des univers. Elles sont placées à l'interface des univers ; l'espèce humaine, coté univers de matière, l'espèce esprit, coté univers de métamatière. Humains et esprits sont progammés pour vivre en symbiose. Leur union est la seule et unique liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. Au travers de leur union passent toutes les énergies nécessaire au fonctionement de la super symbiose des univers. la Science a apporté les preuves matérielles qui les ont fait volé en éclats : Il n'y a pas de Dieu dans les Cieux !. La Science évoluée via sa filiale Astronomie a apporté les preuves matérielles de la non existence de Dieu dans les Cieux ! L'image de Dieu est devenue obsolète. La découverte de l'univers de métamatière l'a remplacé. C'est la suite logique de l'évolution de la Croyance. La Croyance a découvert le deuxième univers. Elle fait entrer les terriens dans leur phase adulte. Elle leur ouvre les portes de deux univers. De l'univers de métamatière et de l'univers de matière avec la découverte d'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables. Je suis le premier terrien a avoir visité en intelligence l'univers de métamatière et a avoir compris sa relation avec notre univers de matière. J'y ai découvert des êtres vivants sans matière animés par l'énergie intelligence. Ces êtres vivants ont une vie éternelle. Une fois nés, leur vie n'a pas de fin. Une espèce métamatérielle interresse les humains : l l'espèce esprit. Les esprits sont la symétrie des humains dans la nature de métamatière. Ils ont exactement le même rôle et la même position que les humains. Les humains sont hautement instinctifs parce qu'ils vivent dans une nature où règne l'instinct. Ils sont aussi intelligents. Leur intelligence est évolutive alors que leurs instincts sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. Les esprits sont hautement intelligents parce qu'ils vivent dans une nature où règne l'intelligence. Ils sont aussi instinctifs. Leurs instincts sont évolutifs alors que leur intelligence est figée au plus haut degré par les lois immuables de la nature de métamatière. Humains et esprits ont une communauté de sort. Ils sont tous deux intelligents et instinctifs. Ils sont compatibles. Ils sont programmés pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule et unique liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. L'univers de métamatière se percoit et se comprend uniquement avec un outil métamatériel, l'intelligence. Pour comparer : L'évolution de la Science est tributaire de l'efficacité et de la maturité de ses outils matériels. Qui donne la matière première aux outils matériels ? La nature de matière. C'est la même chose en Croyance. Son évolution est tributaire de l'efficacité et de la maturité de sont outil intelligence. Qui donne la matière première à l'outil intelligence ? La nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 08:16
Abraham aussi a raison. Moïse, Jésus, Bouddha, Mahomet, tous ont raison ! Mais ils ont raison en leur temps ! L'évolution humaine a avancé. Leurs découvertes sont restées en l'état. Elle n'ont pas évolué. Elles ne peuvent pas évoluer. Elles n'ont pas suivi l'évolution humaine parce que nous ne devons pas et ne pouvons pas changer une seule virgule de leurs Ecrits. Elles ont fait le bonheur de centaines de générations de croyants (et le font encore dans une certaine mesure) mais la Science moderne a apporté les preuves matérielles qui les ont fait volé en éclats : Il n'y a pas de Dieu dans les Cieux !. Ces croyances sont devenues obsolètes au regard de la Science et écartées des rouages de l'évolution humaine. L'évolution humaine s'est faite sans le guide Croyance seulement avec le moteur Science qui s'est imanquablement emballé faute de guide Croyance et a précipité l'évolution humaine contre le mur du réchauffement climatique.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 08:17
Je suis chercheur en Croyance. J'ai cherché. La nature de matématière m'a donné un surplus d'intelligence pour que je découvre un pan supplémentaire de son environnement. J'ai visité en intelligence le monde de métamatière. Je suis ambassadeur de la nature de métamatière auprès des terriens. La nature de matière a aussi choisi un ambassadeur : Al Gore. Les terreins lui ont même décerné un prix Nobel ! Quand à moi, ce n'est qu'offense ! sad.gif J'ai fait la plus grande découverte des temps modernes et mes contemporains me tournent en dérision. sad.gif La métamatière est le passage obligé pour un futur durable et serein. C'est un guide d'évolution fiable. Grâce à elle, la Croyance est maintenant capable de maîtriser l'emballement de la Science et de démanteler les entreprises qui nous détruisent afin de sortir l'évolution humaine du fossé dérèglement climatique pour retrouver un avenir durable. L'intelligence est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière. Par comparaison, l'instinct est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de matière. L'intelligence est une énergie métamatérielle. L'instinct est une énergie matérielle. L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de sortir des liens instinctifs établis par la nature de matière. La nature de matière bride le comportement des animaux et des végétaux par des lois instinctives idéales et immuables. Ils ne peuvent pas sortir de ces lois et vivre comme bon leurs semble. Seuls les humains peuvent le faire. Ils ont une deuxième énergie, l'intelligence. Ils deviennnent de ce fait des électrons libres dans une nature bridée par l'instinct. Cette libertée de comportement est nécessaire pour que fonctionne la super symbiose des univers. Les humains ont les mains libres pour transférer l'intelligence métamatérielle et la diffuser dans la nature de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 07:48
J'ai découvert un univers que l'on ne voit pas, que l'on ne sent pas, que l'on n'entend pas. Un univers non perceptible par nos sens matériels ni par nos outils matériels. Il est seulement perceptible par l'intelligence. J'ai découvert ses lois, son environnement, son énergie, ses êtres vivants, sa relation avec notre univrers de matière Il est impossible qu'un terrien fasse seul une telle découverte. La nature de métamatière, détentrice de l'énergie intelligence, m'a donné le surplus d'intelligence pour que je découvre un pan suplémentaire de son environnement sans matière avec comme consigne de l'expliquer à mes contemporains... Seulement leurs expliquer, pas les convaincre ! Alors, j'explique et ce que vous faites de ces explications ne me regarde plus ! L'esprit en gestation mémorise tout ce qui se dégage de la vie quotidienne de son gestateur humain sans possibilité d'arbitrer, le bien pour lui comme le mal. Ce qui est conforme métamatériellement comme ce qui est non conforme. A la naissance de l'esprit qui correspond à la mort de corps humain gestateur, la nature de métamatière juge si l'anatomie sans matière du nouvel esprit est viable ou non viable. Si l'esprit est viable, tout va bien ! Il accède de suite aux hautes sphères de la nature de métamatière. S'il est jugé non viable parce que son anatomie n'est pas conforme aux lois de la nature de métamatière, tout ce complique pour lui. Il ne meurt pas. La mort n'existe pas dans l'environnement métamatériel. Il erre dans les basses sphères métamatérielles, des lieux saturés d'angoisses métaphysiques qui oblige le maleureux à s'améliorer. Il ne peut pas s'accomoder de cet état. Impossible pour lui de s'habituer à ces angoisses. Elles sont trop profondes, trop intenses, trop insupportables. Le maheureux esprit n'a pas d'autre choix que de s'améliorer. La nature de matière n'a pas besoin d'angoisses aussi profondes pour "inviter" un être matériel a s'améliorer. La perspective de la mort via l'instinct de conservation suffit normalement à persuader à l'amélioration. Pas de mort dans la nature de métamatoière. Ce sont les angoisses métaphysiques qui obligent les êtres métamatériels non conformes à s'améliorer. Un humain gestateur d'un esprit non conforme, après la mort de son corps de matière, se voit lui aussi subir les angoisses de son hôte esprit. Il se voit lui aussi errer dans les basses sphères métamatérielles, là où rêgnent les angoisses infernales. Les extrémes s'élargissent considérablement dans la nature de métamatière pour un fonctionnement normal. Le coté bonheur s'élargit aussi. Il s'élargit autant que le coté angoisse pour un parfait équilibre.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 08:14
L'Humain n'est pas un animal et encore moins un végétal. Le soleil, la lune, la pluie, etc. e... bref les béatitudes matérielles ne sont pas pour lui. La nature de matière n'est pas un paradis pour lui. Pourquoi ? Parce qu'il possède une deuxième énergie que les animaux et les végétaux n'ont pas : l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Ils suivent les lois naturelles établies sans possibilité de dévier. A cause de l'intelligence, les humains n'ont pas accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Ils peuvent vivre comme bon leur semble mais la nature de matière n'est pas un paradis pour eux. Ils n'ont pas demandé l'intelligence. Elle leur a été imposée par la nature de métamatière pour faire la liaison entre le monde de matière et le monde de métamatière. Alors, où est l'avantage de posséder l'intelligence ? Où est l'utilité de leur vie matérielle ? Avec l'intelligence, les humains ont un pied dans la nature de métamatière. Ils possèdent son énergie. Ils héritent donc de droit la spécificité de la nature de métamatière, l'éternité. Grâce à l'intelligence, les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent mes animaux et les végétaux. Eux naissent, vivent, meurent et puis... plus rien. Le corps matériel des humains meurent mais les humains ne meurent pas. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. C'est la plus grande récompense qu'un être matériel mortel puissent espérer. La Croyance étudie la nature de métamatière et sa relation avec la nature de matière. Elle est évolutive comme la Science. Elle ne reste pas à l'état primaire. Elle ne vénère plus ce quelle vénérait il y a des millénaires comme la Science ne vénère plus ce quelle vénérait il y a très longtemps. Le soleil, la lune, etc ont comblé le besoin de croyance de nos lointains ancêtres. C'est bien ! Mais nous avons évolué. Ces croyances sont maintenant obsolètes. Grâce à la découverte de la métamatière, nous pouvons comprendre notre évolution à partir de l'univers de matière et non plus à partir de la Terre. La métamatière nous permet de voyager en intelligence dans l'univers de matière et de regarder la Terre plutôt que de regarder l'univers de matière à partir de la Terre. Pour comprendre notre évolution sur Terre et dans l'univers de matière, il nous manquait la maîtrise d'un étalon de mesure : l'éternité. La Croyance vient de la retrouver en découvrant l'univers de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 08:17
la découverte de la métamatière est une évolution de l'intelligence. Elle tire vers le haut l'intelligence humaine. C'est très difficile d'évoluer en intelligence. Croire est innée chez les humains. On naît croyant. Croire est naturel C'est bon pour la santé. La nature nous a fait croyant ; alors croyons !! Croire n'importe quoi ? Non ? Il y a une hiérarchie dans les théories de la Croyance du charlatan au génie. Seule la maturité d'intelligence de chacun peut prouver et faire la différence entre le vrai du faux en croyance. Vous êtes athées ? Impossible ! vous êtes nés croyants. Vous croyez à l'Athéisme... Ou alors vous êtes anorexique de croyance. Pour l'heure le chemin est bouché par le dérèglement climatique. L'avenir des terriens est compromis. La Scoience et ses dérivés ne pourront pas seuls régler ce problême. La Croyance peut aider l'évolution humaine à se sortir de cette impasse; Je suis un être normal. Je craind la mort via l'instinct de conservation. Je suis aussi intelligent. La Croyance est là pour empêcher l'intelligence d'exacerber l'instinct de conservation.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 08:09
le sommeil est une demie mort. Le coma est une trois quard mort. Dans ces états, les humains quittent momentanément le monde de matière. Seules leurs fonctions vitales restent en éveil. C'est le moment ou les humains sont en "tête à tête" avec le foétus d'esprit qui se génère dans leur vie quotidienne. Dans leurs rêves, ils visionnenent une autre nature, une nature sans matière, aux lois différentes de celles de la nature de matière. Ils la visionnent par l'intermédiaire du foétus d'esprit. Ils peuvent ainsi apprécier le degré et la qualité de la gestation de leur esprit. La nature de métamatière fait bien les choses. Elle n'accorde pas l'éternité aux humains au hasard. Leur éternité se prépare tout au long de leur vie matérielle. Ils peuvent la visionner de façon quasi quotidienne dans leurs rêves et examiner l'état de croissance et la qualité de de leur esprit. J'ai puisé la découverte l'univers de métamatière au source de l'intelligence : la nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 08:46
La Croyance est évolutive. Ce n'est pas un "marché" fermé. Elle est ouverte à toutes les théories. Les preuves intelligentes font la différence entre le vrai du faux en Croyance. C'est une vision d'ensemble pour faire la différence entre notre vie matérielle que l'on maitrise et notre avenir métamatériel que l'on ne maîtrise pas d'où l'importance de se forger un patrimoine métamatériel de qualité pendant qu'il en est temps, pendant notre vie matérielle mortelle, pendant que l'on maîtrise la formation de notre avenir métamatérielle éternel. Après notre vie matérielle, après la mort de notre corps de matière, nous ne maîtriserons plus rien. Nous subirons ou jouirons d'un avenir métamatériel non viable ou viable sans possibilité arbitrer. Je sais que tu sais qu'il est mort et entérré. Tu peux lire, relire et rerelire Beaudelaire comme tu peux lire; relire et rerelire les Ecrits Anciens Religieux , tu ne trouveras pas de solutions à nos problêmes et interrogations actuels. Ils ont répondu aux attentes de leurs contemporains, c'est bien, mais ils sont dépassés et obsolètes pour nos attentes. Normal, nous avons évolué. Pas eux Donc, mettons leurs écrits au musée de notre mémoire et regardons devant, les pieds bien stables sur le présent. C'est ce que l'on croyait (peut être) avant la découverte de l'univers de métamatière ! La Croyance évolue elle aussi. Dans la nature de métamatière tout est éternel. Son environnement étant sans matière, l'idée de place, de masse n'est pas de rigeur. Tout nouvel arrivant a autant de place et de chance pour se dévelloper contrairement à la nature de matière qui se protége de l'excès de matière par la mort. Un esprit est un être vivant métamatériel. Il a une vie sans matière dans la nature de métamatière. Il a une gestation dans la nature de matière au travers de la vie quotidienne d'un humain. Une fois l'esprit né dans la nature de métamatière sa vie n'a pas de fin. Et là, c'est l'humain gestateur qui se verra vivre au travers de la vie de l'esprit issu de sa propre vie. Les preuves matérielles sont du domaine de la Science. Pas de preuves matérielles en Croyance seulement des preuves intelligentes. Il faut avoir la maturité dans les outils et dans la technique pour apporter les preuves matérielles et faire la différence entre le vrai du faux en Science. Il faut avoir la maturité dans 'intelligence pour faire la différence entre le vrai du faux en Croyance. Quand tu dors, t'as de l'esprit ? rolleyes.gif Quand tu dors tu quittes momentanément le monde de matière. Tu te vois vivre dans une autre nature : la nature sans matière. Puis tu reviens dans la nature de matière au réveil. Un jour tu ne reviendras pas dans la nature de matière. Ton corps de matière cessera de vivra mais toi, tu continueras ton existence pour l'éternité dans la nature de métamatière. Cette existence métamatérielle se prépare pendant ta vie matérielle d'où l'importance d'orienter ta vie matérielle de façon à ce quelle produise un avenir métamatériel le plus viable que possible. La Croyance est justement là pour montrer aux humains comment se forger un patrimoine métamatériel de qualité.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article