Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 07:42
Imagination, pensée, conscience sont des filiales de l'intelligence. La technique est de la matière en contact avec une énergie. Deux énergies donc deux techniques : La matière en contact avec l'instinct. Exemple la technique chez les animaux et les végétaux. Elle n'évolue pas ou très peu. La matière en contact avec l'intelligence. Exemple, les techniques humaines. Elles sont en perpétuelle évolution. La matière étant une constante, on peut en déduire que l'énergie instinct n'évolue pas et que l'énergie intelligence est en constante évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 09:07
C'est la fête ! Alors continuons ! Je vous propose un voyage dans le temps et dans l'espace avec comme véhicule l'intelligence. Pas de limite matérielle pour l'intelligence. Avec elle, nous pouvons voyager infiniment loin et éternellement. Smile La Croyance, en découvrant l'univers de métamatière, a aussi découvert l'origine des terriens. Deux univers adjacents vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables. Ils s'échangent leur énergie via un seul point de passage, là où se situe l'espèce humaine, coté univer de matière. Dans l'univers de métamatière, tout est éternel. La mort n'existe pas. Sa structure étant faite sans matière, l'idée de place, de masse n'est pas de rigueur. L'univers de métamatière étant éternel, son partenaire de symbiose, l'univers de matière, est aussi éternel en renouvellant sans cesse sa matière. L'espèce humaine, transmettrice d'énergie de cette super symbiose, est, du fait de l'éternité des univers, éternelle elle aussi. Compte tenue qu'une fratrie humaine comme le Terrien et son foyer, la Terre finissent un jour par disparaitre naturellement, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables, de nouvelles fratries humaines, pour éterniser l'indispensable espèce humaine. Une fratrie humaine sur une planète habitable, ne naît jamais naturellement. Sa venue se provoque sciemment. La nature de matière ne concoît pas seule une espèce nuisible pour son environneent. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie. Une ou des fratries humaines, forcement extraterrestres, hyperévoluées car capables de voyager dans l'espace intersidéral, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine, ont repéré une planète habitable propice à la venue et à l'intallation d'une fratrie humaine.: la Terre. Un problême récurant sévissait sur cette planète. Un problême tout à fait naturel mais néfaste.pour l'univers. La structure de notre univers est faite de matière en perpétuel mouvement. Pour une question d'adaptation au mouvement aléatoire, l'univers de matière ne peut pas mettre et n'a pas mis de limite supérieur à l'adaptation des espèces animales et végétales. Les espèces tendent donc vers une suradaptation qui se caractérise par le gigantisme de ses éléments. Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète pour des millions d'années. Nos humains extraterrestres sont donc tombés sur une espèce animale suradaptée dominant la planète habitable qu'ils venaient de découvrir.. Impossible de fonder une nouvelle fratrie humaine dans de telle condition. Une seule solution : annuler cette domination reptillienne. C'est pas chose facile ! Les dinosaures sont bien implantés. Il ont employé les grands moyens : des météorites ! Oui, carremment des météorites ! Ils ont choisi des météorites de bon qualibre ni trop petites pour avoir l'effet escompté c'est à dire anéantir seulement les dinosaures ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie ; il faut absolument préserver les mammifères. Ils ont dévié ces météorites et les ont fait s'écraser sur Terre. L'effet a été imédiat, radical. Les dinosaures ont disparu. Les petits mammifères sont restés. Ils ont pu se dévellopper jusqu'à leur apogée : le Terrien. Voilà comment est né le Terrien. Il est issu de l'union d'une intervention intelligente dans un milieu instinctif. Il en a les marques d'affinité : l'instinct de sa matrice la nature de matière et l'intelligence de ses géniteurs humains.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 09:10
Les personnes moins matures en intelligence que la norme ne discutent pas dans ces forums. Ce que tu sais, je le sais. Beaucoup de gens le savent. Ce sont des concepts normalisés pour des intelligences standards. Ce que je sais, tu ne le sais pas. Très peu de gens le savent. L'intelligence est évolutive. La métamatière est un pas en avant suplémentaire dans l'évolution de la maturité de l'intelligence. Avec la métamatière , on sait. Quand on sait, on ose. Quand on ose, on avance. Quand on avance, on gagne. Ignorance ? Doute ? Oui ! Doute figé ? pas vraiment ! Le doute et l'ignorance demandent simplement à être levées avec l'évolution de la Croyance. C'est chose faite avec la découverte de la métamatière. La Science a douter elle aussi . Elle a laissé les humains dans l'ignorance et l'angoisse terribles. Ils pensaient par exemple que les morts se transformaient en vampires et sortaient de leur tombes la nuit pour importuner les vivants. Ce doute ne faisait pas sourire nos ancêtres . Au temps de Galillé, la Croyance dominait l'évolution humaine. Les découvreurs de génie en Science étaient malmenés. L'évolution humaine était figé car la Croyance, extrêment clairvoyante mais intrtrinsèquement paralytique, muselalit la Science intrinsèquement mécanique. De nos jours, la Science domine l'évolution humaine. Les découvreurs de génie en Croyance sont malmenés. L'évolution humaine progresse très vite mais au hasard car la Science, extrêmement mécanique mais intrinsèquemnt miope, muselle la Croyance intrinsèquement clairvoyante. Et le Terrien vient de buter contre le mur du dérèglement climatique. La Croyance, seule maîtresse de l'évolution humaine, n'est pas la bonne solution. L'évolution reste figée. La Science seule maîitresse de l'évolution n'est pas non plus bonne solution. L'évolution avance très vite mais au hasard et vient buter inévitablement contre un mur infranchissable tel que le dérèglement climatique. Cette collision fait mal. L'avenir des humains est bouché. Les angoisses surviennent. La solution est une part égale de maîtrise de l'évolution humaine. 50% de Science. 50% de Croyance. Science et Croyance, chacune dans leur fonction, la main dans la main ; la Science comme moteur de l'évolution, la Croyance comme guide de l'évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 08:54
C'est normal que vous ne compreniez pas la découverte de la métamatière ; c'est une évolution de l'intelligence ! Je suis ici pour vous aider à passer d'une intelligence standard à une intelligence un peu plus mature laquelle vous fera comprendre la métamatière. Science et Croyance sont des pôles d'activité majeurs chez les humains parce quelles les font évoluer. Science et Croyance sont distinctes l'une de l'autre ce qui fait leur complémentarité et leur éfficacité. Elles ne doivent pas se faire ingérence. Chacune dans leur domaine mais la main dans la main pour faire évoluer les humains de façon durable et sereine. La Science, intrinsèquement miope mais extrêmement mécanique, comme moteur de l'évolution. La Croyance, intrinsèquement paralytique mais extrêmement clairvoyante, comme guide de l'évolution. La Science sans la Croyance fait avancer l'évolution humaine. Elle a la motricité mais elle n'a pas la vision. L'avancement des humains fini inévitablement contre un mur tel que nous en conaissons un : le réchauffement climatique. La Croyance sans la Science ne fait pas avancer l'évolution humaine. Elle voit clair et loin mais elle n'a pas de motricité. La combinaison de la Science et de la Croyance est la seule façon d'évoluer durablement et de retrouver un avenir serein. Moteur Science et guide Croyance la main dans la main pour un avenir durable et serein.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 08:25
Il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance. Tout en bas se trouvent les charlatans en Croyance. Ils profitent de la spécificité de la Croyance, à savoir : pas de preuves matérielles, seulement des preuves intelligentes, pour se créer du patrimoine matériel. Viennent ensuite les généralistes en Croyance. Ils entretiennent le besoin de croyance de leurs contemportains et sont dépositaires des croyances ancestrales. Puis les généralistes. Plus férus dans certains domaines en Croyance. Viennent les chercheurs en Croyance. Ils cherchent à faire évoluer la Croyance selon les règles. En haut de la hiérarchie se trouvent les génies. Ils ont étudié la Croyance. Ils ont cherché. Ils ont découvert une nouvelle croyance. Leur découverte est une évolution de la Croyance et de l'intelligence. Les humains sont situés à l'interface de deux univers. Ils ont commez rôle de transférer les énergies symbiotiques des univers. Ils ont pour cela l'énergie des deux univers, l'instinct propre à tous les êtres vivants matériels et l'intelligence propre à tous les êtres vivants matamatériels. Evidement, l'intelligence et l'instinct de chacun se concentrent dabord dans le cerveau, pas dans les pieds ! Pas besoin d'être scientifique pour le comprendre ! Un corps de matière a besoin d'une énergie pour se mettre en mouvement, pour vivre. Cette énergie est l'instinct. Tous les êtres vivants ont la même énergie instinctive. Un corps sans énergie est un corps mort. Un être métamatériel a aussi besoin d'une énergie pour vivre. C'est l'intelligence. Tous les êtres métamatériels ont la même énergie intelligente. Les humains sont situés à l'interfce de deux univers adjacents qui vivent en symbiose. Ils ont pour rôle de transférer les énergies pour que se déroule la symbiose des univers. Ils transfèrent l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. Ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière. Ils ont les moyens d'accomplir leur rôle de transmetteurs d'énergies. Ils ont l'énergie des deux mondes : l'instint du monde matériel et l'intelligence du monde métamatériel alors que les autres êtres vivants matériels n'ont que l'instinct pour vivre et n'ont pas l'intelligence. Ce qui explique que nous pouvons par exemple fabriquer un ordinateur mais que les animaux et les végétaux ne pourront jamais le faire. Ils sont bridés par des lois instinctives idéales mises en place par la nature de matière. Ils ne peuvent pas sortir des liens de l'instinct. Seule l'espèce humaine peut le faire. Elle possède une deuxième énergie. Grace à l'intellgence les humains peuvent vivre comme bon leur semble. J'ai découvert la métamatière. Je sais. Je connais le passé lointain du Terrien, son présent et son futur lointain. Avec la métamatière je regarde la Terre et le Terien depuis l'univers alors que vous les regardez depuis la Terre. J'ai un avantage sur vous. Faites moi confiance. Je ne suis pas un gourou et ne veux pas devenir une secte. Je veux seulement expliquer la découverte de la métamatière à mes frères et soeurs terriens. Je maîtrise totalement ma découverte. La Croyance est l'ensemble des croyances, religions, sectes et autres spiritualités comme la Science est l'ensemble des sciences, médecine, physique, chimie, etc. La métamatière est ce qui compose l'univers de métamatière comme la matière est ce qui compose l'univers de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 08:21
L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés aux plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. La nature de matière maîtrise l'instinct. Elle ne maîtrise pas l'intelligence. L'intelligence n'est pas de son monde. La nature de métamatière, maîtresse de l'énergie intelligence, fait évoluer l'intelligence humaine par degré au fur et à mesure de l'évolution humaine. La découverte de la métamatière est une évolution de l'intelligence humaine. Elle provient directement de la source de l'intelligence : la nature de métamatière. Les humains ne connaissent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux. Ils ne meurt jamais. Ils sont éternels. Après la disparition de leur corps de matière, ils se voient vivre pour l'éternité dans une autre nature, la nature de métamatière. La nature de métamatière a des lois comme la nature de matière. Enfreindre ces lois expose le contrevenant à une riposte naturelle comme dans le monde de matière. L'avenir éternel des humains est donc assujetti au respect des lois de la nature de métamatière. L'avenir éternel des humains se génère pendant leur vie matérielle. Le comportement quotidient d'un humain produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des molécules de métamatière qui s'assemblent en un ensemble cohérent. un esprit. Le foétus d'esprit se génère dans la vie quotidienne de son gestateur humain. Il mémorise tout ce qui se dégage de la vie de son gestateur, ce qui est bien pour lui comme ce qui est mauvais pour lui, sans rien arbitrer. La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de l' esprit. A sa naissance, la nature de métamatière juge si le nouvel esprit est viable ou non viable. Elle juge si l'anatomie de l'esprit est conforme ou non à ses lois. La vie de l'esprit dans la nature de métamatière sera l'hôte de l'humain pour l'éternité. Mieux vaut donc que l'humain oriente sa vie quotidienne de façon à produire des molécules de métamatière saines qui génèreront un esprit conforme lequel accèdera de suite aux hautes sphères de la nature de métamatière. La Croyance sait comment faire pour orienter la vie quotidienne des humains de façon à ce qu'ils produisent des molécules de métamatière les plus saines que possible.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 08:54
La métamatière n'est pas du vide. Le vide intersidéral appartient à l'univers de matière. Ce n'est pas non plus rien. C'est quelque chose. Comment voir de la métamatière ? Il faut sortir de notre univers de matière momentanément ou définitivement pour voir de la métamatière dans une demie mort, une trois quart mort ou une mort complète. Les rêves sont une fenètre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains de façon quasi quotidienne. Quand nous rêvons, nous nous voyons vivre dans une nature sans matière aux lois différentes que la nature de matière. C'est la nature de métamatière. L'univers de matière est animé par une énergie, l'instinct. Tout bouge, tout vit d'instinct. Rien est fait sciemment. Les êtres vivants matériels n'ont que l'instinct pour vivre. Il n'y a pas l'ombre d'une intelligence dans cet univers sauf chez lzs humains. L'univers de métamatière est aussi animé par une énergie : l'intelligence. Tout vit d'intelligence dans cet univers. Il n'y a pas d'instinct sauf chez les esprits. Les esprits sont la réplique des humains dans la nature de métamatière. Les humains vivent dans la nature de matière. Ils ont deux énergies, l'instinct et l'intelligence alors que les autres êtres vivants matériels.n'ont que l'instinct pour vivre. Les esprits ont aussi deux énergies, l'intelligence et l'instinct alors que les autres êttres vivants métalatériels n'ont que l'intelligence pour vivre. Humains et esprits ont une communauté de sort. Ils sont compatibles. Ils sont faits pour vivre en symbiose. Leur symbiose est la seule liaison entre l'univers de matière et l'univers de métamatière. Au travers de leur symbiose passent tout l'instinct et toute l'intelligence nécessaire à la super symbiose de l'univers matériel et de l'univers de métamatière. Je ne suis pas une secte et je ne veux pas l'être. Je' suis un chercheur en Croyance qui a découvert le deuxième univers. Je l'explique à mes contemporains sans aucun bénéfice matériel dans le but de les aider à soritir de l'impasse dans laquelle la Science les a précipité faute de guide royance. J'aime mes frères et soeurs terriens. Je sais qu'ils ne sont pas fondamentalement nuisibles. Le Terrien est jeune. Il doit apprendre à se comporter de façon responsable dans son environnement pour retrouver une évolution durable et sereine. La Science tente de découvrir de la matière infiniment petite, des cordes. C'est louable. Etudier la matière et en découvrir, c'est son rôle. Toute cette matière découverte ou à découvrir fera toujours partie intégrante de notre univers de matière. Elle ne fera jamais d'un autre univers de matière. Notre univers de matière contient toute la matière. La Croyance vient de découvrir un deuxième univers adjacent à notre univers de matière. Il n'est pas fait de matière. Il est fait du contraire de la matière : de métamatière. A quoi nous sert cet univers de métamatière ? La Croyance vient de découvrir que les humains vivent leur vie matérielle dans l'univers de matière (c'est pas nouveau !) mais qu'après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre dans l'univers de métamatière ... pour l'éternité. La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Elle a découvert aussi que l'avenir métamatériel des humains se prépare dans la vie quotidienne de chacun. A quoi nous sert la Croyance ? La Croyance étudie la métamatière comme la Science étiudie la matière. La Croyance sait comment faire pour adapter sa vie quotidienne de façon à se forger un partrimoine métamatériel de qualité que l'on utilisera après la mort de notre corps de matière dans la nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 08:19
La Croyance est évolutive comme la Science. C'est un "marché" ouvert à toutes les théories. Les preuves intelligentes que dégagent les théories font la diférence entre le vrai du faux comme en Science où les preuves matérielles font la différence entre le vrai du faux. La métamatière est une découverte de la Croyance. La Croyance et Science sont des pôless d'activité diférents avec leur déontologie propre. Pas besoin de preuves matérielles en Croyance. Pas besoin d'outils matériels en Croyance. Les preuves intelligentes suffisent. D'où sa vision lointaine et son rôle de guide d'évolution humaine. Une porte d'entrée à toutes les erreurs en Croyance ? Oui ! Mais l'intelligence que dégage les théories fait la différence entre le vrai du faux, entre le génie et le charlatan. Trop longtemps nous sépare des découvertes des anciens génies de la Croyance. LestTerrien ont évolué. Les anciens génies de la Croyance s mort depuis longtemps. Personne ne peut parler à leur place. Leurs découvertes ont guidé l'évolution humaine pendant des siécles jusqu'à ce que la Science apporte les preuves matérielles qui les ont fait volé en éclats. C'est maintenant à d'autres personnes placées dans le courant de l'évolution de faire évoluer la Croyance, pas aux découvreurs ancestraux disparu depuis longtemps. Il est inutile de chercher à faire parler leurs découvertes pour guider notre évolution. Elles concernaient une période donnée. Nous avons évolué. Elles sont obsolètes. Respectons les Anciens. Respectons leurs découvertes. Mettons les au fond de notre mémoire et regardons loin devant. Tes cordes,, si petites soient elles, sont de la matière. Elle font partie de l'univers de matière. La Science n'a pas découvert d'autres univers de matière, elle suppose seulement l'existence de nouvelle matière évoluant dans l'univers de matière. Il n'y a pas d'autres univers de matière. Notre univers de matière rassemble toute la matière découverte ou à découvrir. La Croyance a découvert un deuxième univers. Ce n'est pas un univers de matière. C'est un univers fait sans matière. Sa structure est faite de métamatière. Il est peuplé d'êtres vivants sans matière qui évoluent dans une nature sans matière. ils sont animés par une énergie, l'intelligence. Pour comparer les univers : L'univers de matière est fait d'une structure de matière. L'univers de métamatière est fait d'une structure sans matière. Une nature matérielle. Une nature métamatérielle Des êtres vivants matériels animés par une énergie, l'instinct.. Des êtres vivants métamatériels. animés par une énergie, l'intelligence.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 09:13
Quelle cherche à comprendre le fonctionnement de la structure de l'univers, c'est son rôle. Notre univers a une structure de matière faite de planètes, d'étoiles, de galaxies, etc. séparées par du vide et en perpétuel mouvement. Il a une personnalité, la biodivesrsité présente sur les planètes habitables. Il a aussi une fierté, l'espèce humaine. A la Science d'étudier le fonctionnement de la structure matérielle de notre univers avec des outils matériels et des preuves matérielles. A la Croyance d'étudier la personalité et la fierté de notre univers avec un seul outil, l'intelligence et des preuves intelligentes. La vision de la Science est limitée par la technique de ses outils et par les preuves matérielles. Comment peut-elle oser dater notre univers quand l'unité de temps de cette entité est l'éternité ? Comment peut-elle chercher de nouveau univers avec le voile des preuves matérielles sur les yeux ? Elle n'est pas armée pour cela. Quelle utilité des univers parrallèles, qui ne se rencontrent jamais ? Aucune ! Deux univers adjacents qui vivent en symbiose sont utiles l'un à l'autre. La vision de la Croyance n'est pas limitée par les preuves matérielles. Elle voit très loin. Elle voit éternellement loin. Elle voit infiniment loin. Elle est capable de voir le fin fond de notre univers. Elle est même capable de sortir de notre univers de matière et là elle voit le deuxième univers, un univers fait sans matière qui vit en symbiose avec notre univers de matière. La Croyance est capable d'explorer l'univers de métamatière. Elle a compris ses lois, ses êtres vivants, son énergie, sa relation avec notre univers de matière. S'il manque de la matière cherches là dans notre univers de matière. Il n'y a pas d'autre univers de matière. Notre univers de matière concentre toute la matière. L'univers de métamatière concentre toute la métamatière. Qui a -t-il d'autre que de la matière et de la métamatière ? Rien ! Même le vide entre la matière appartient à l'univers de matière. Tu ressorts les théories des croyances ancestrales et désuettes. Moi aussi je peux ressortir le temps où la Science élevait des sansues pour guérir les maux des humains ou bien le temps ou elle arrachait les dents avec comme seule anestésie une bonne dose d'eau de vie ! La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle est maintenant au niveau de la Science. Ensemble, Science et Croyance, sortons l'évolution humaine du fossé dérèglement climatique et faisons lui retrouver une avancée durable et sereine. La Science se ridiculise ! Quelle reste dans son domaine, la matérialité ! 7 grammes c'est peut-être le poids de l'énergie qui animait le corps de l'humain défunt ! Après la mort de son corps de matière, l'humain se voit vivre dans la nature de métamatière. L'idée de masse, de place, de temps, d'espace n'existe pas dans la nature de métamatière. Grâce à la découverte de la métamatière, la Croyance a trouvé pourquoi les dinosaures ont disparu aussi brutalement. Le pourquoi de la disparition brutale des dinosaures est la clef pour comprendre le rôle des humains dans l'univers de matière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 09:13
Curiosité et persévérence sont les deux boosters de l'évolution. Tu as envie d'évoluer en intelligence ? Tu veux comprendre la découverte de la métamatière ? Ca ne viendra pas de moi mais de toi. Cherches et persévères. Je suis seulement là pour t'aider. La Croyance a entre autre découvert où vont les humùains après la mort de leur corps de matière. Ils changent de nature. Ils ont vécu dans la nature de matière. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Ce n'est pas à la Science de sonder la personnalité de l'univers. Elle ne maîtrise pas la notion d'éternité. C'est à la Croyance. Elle maîtrise cette notion. La Science cherche désespérément des univers parrallèles ? Elle fait fausse route. La Croyance a découvert le deuxième univers. Il est adjacent à notre univers de matière. Les deux univers se rencontrent en un seul et unique point. l'espèce humaine se situe sur ce point de rencontre coté univers de matière. De l'autre coté, coté univers de métamatière, une espèce métamatérielle a la même situation que l'espèce humaine, à l'interface des univers. Ces deux espèces ont pour rôle de transférer les énergies symbiotique de la super-symbiose des univers. Deux moyens permettent à l'évolution humaine d'avancer durablement et sereinement : la Science et la Croyance. La Science a un rôle de moteur de l'évolution humaine. Elle est soumise aux preuves matérielles; La Croyance a un rôle de guide de l'évolution humaine. Elle n'est pas soumise aux preuves matérielles. Les preuves intelligentes suffisent. A cause du besoin vital de preuves matérielles, la Science est intrinsèquement miope. Elle ne peut pas voir plus loin que le nez du satélite Hubble. La Croyance n'est pas bridée par les preuves matérielles. Elle voit loin devant et loin derrière, éternellement loin devant et éternellement loin derrière. Elle un rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est néanmoins intrinsèquement paralytique. Elle est incapable de faire avancer seule l'évolution humaine. Il lui faut la Science comme partenaire. La Science comme moteur, la Croyance comme guide. Le moteur Science seul ? Il s'emballe naturellement et, faute de gouvernail, il précipite l'évolution contre un mur tel que le dérèglement climatique. La Science fait fausse route faute de visibilité. Le Big-bang ne peut pas être le début de notre univers. L'univers de matière n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde éternelle. Le Terrien l'a pris et l'a quittera au poassage. Qui sommes-nous pour oser dater l'univers ? Qui sommes-nous pour nous mettre au centre et oser dater l'univers par rapport à nous ? Pratiquement rien en masse et en puissance par rapport à l'univers. La Science cherche l'antimatière ? La Croyance vient de découvrir tout un univers de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article