Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 08:42
La Science est tributaire des preuves matérielles pour être crédible. La Croyance , non ! Les preuves intelligentes suffisent. Pour cette raison la Science est le moteur de l'évolution et la Croyance le guide. A cause du besoin permanent de preuves matérielles, la Science ne maîtrise pas la notion d'éternité. Elle ne peut pas sonder la personnalité d'un univers matériel éternel. Elle ne voit pas de loin. Elle est intrinsèquement miope. Elle n'a pas le rôle de guide de l'évolution. Elle a le rôle de moteur de l'évolution. Quand elle n'est pas guidée par la Croyance, elle s'emballe et précipite l'évolution humaine dans un fossé tel que le dérèglement climatique. La Croyance a pour rôle de guider l'évolution humaine. Elle voit très loin. Elle maîtrise la notion d'éternité. Elle doit néanmoins évoluer pour s'adapter à lk'évolution de la Science. La Croyance n'avait pas évolué depuis des siècles. C'est chose faite ! Elle vient de découvrir la métamatière. Elle est maintenant capable de guider les humains pour qu'ils sortent de l'impasse dans laquelle la Science les a conduit et qu'ils retrouvent une évolution durable.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 08:53
La spiritualité fait partie de la Croyance comme les sectes et les religions. Croyance et Science sont les pôles d'activité majeurs de l'évolution humaine. Elle doivent évoluer ensemble et s'entendre pour faire évoluer les humains de façon durable. Actuellement, l'évolution humaine est dominée par la Science qui fait avancer seule les humains. Elle les fait avancer selon sa déontologie matérielle avec le résultat que l'on connait : le dérèglement clilmatique est l'apotéose de la matérialité ! Les humains doivent remettrent la Croyance dans les rouages de l'évolution pour se sortir du fossé dans lequel la Science les a précipité. La Croyance vient d'évoluer en découvrant la métamatière. Elle est maintenant capable de guider les humains de façon durable de concert avec la Science moteur de l'évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 09:00
C'est tout à fait légitime que la Science cherce à expliquer le comment de l'univers matériel. Mais comment trouver le comment sans comprendre le pourquoi ? Pourquoi un univers de matière ? Pourquoi de la matière bien palpable ? Pourquoi des humains ? Pourquoi des planètes habitables ? Pourquoi une biodiversité sur ces planètes habitables ? Pourquoi des humains capables de détruire l'environnement matériel réputé indestructible ? Pourquoi la fin brutale des dinosaures ? La Croyance a découvert la métamatière. Elle est capable de répondre à ces questions. Science et Croyance doivent maintenant s'entendre pour faire évoluer les humains de façon durable. Pour les sortir du piège dans lequel ils sont tombés : le dérèglement climatique et leurs redonner espoir dans un avenir serein. Le grenelle de l'environnement ? La Science cherche seule des solutions au désastre climatique. Elle cherche selon sa déontologie matérielle ; c'est normal ! Mais cette même déontologie matérielle nous a précipité dans le fossé : Le réchauffement climatique est l'apothéose de la matérialité. Science est Croyance doivent faire avancer las humains ensemble. La Science comme moteur de l'évolution. La Croyance comme guide de l'évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 06:55
L'emballement du moteur Science et l'absence de vision du gouvernail Croyance a dévié le navire évolution humaine dans des lieux malheureux. L'avenir sur le lointain est bouché par un brouillard d'impuissance dans une mer d'icebergs climatiques. La Croyance vient de retrouver la vision avec la découverte de la métamatière. Elle est maintenant en mesure de sortir les humains de l'impasse climatique et de les guider de façon durable : 1) Freiner l'emballement de la Science et la ramener à la raison. 2) Démenteler les entreprises qui détruisent l'environnement et qui nous détruisent.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 07:13
Peut-être mais de nos jours la Science fait évoluer seule les humains. La Croyance, n'étant plus crédible car trop ancienne, ne fait plus partie des rouages de l'évolution humaine. Le moteur Science, intrinsèquement aveugle, a fait avancer les humains sans le guide Croyance. L'évolution humaine a inmanquablement buté contre le mur du réchauffement climatique. La Science n'est pas totalement responsable de la déviance des humains dans l'environnement terrestre. La Croyance n'avait pas évolué depuis des siècles. Elle avait perdu la vision sur l'éternité indispensable pour son rôle de guide d'évolution. La Croyance vient découvrir l'univers de métamatière. Elle retrouve la vision sur l'éternité. Elle est maintenant capable de sortir l'évolution humaine de l'impasse dérèglement climatique et de la guider de façon durable. Deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Deux sphères adjacentes, infiniment puissantes, de même valeur, sont reliées en un seul et unique point. Par ce point passent toutes les énergies nécessaire à leur symbiose. L'espèce humaine est située sur ce point de rencontre. Les humains ont pout rôle de transférer les énergies symbiotiques. Ils ont pour cela l'énergie des deux univers. Ils ont l'instinct du Matériel et l'intelligence du Métamatériel alors que les autres êtres vivants matériels n'ont que l'instinct pour vivre. L'heure n'est plus à rire. L'avenir des humains est bouché par le dérèglement climatique. L'emballement du moteur Science a précipité l'évolution humaine contre un mur. La Croyance, avec la découverte de l'univers de métamatière, vient de retrouver son rôle de guide d'évolution. Elle est de nouveau capable de guider les humains de façon durable de concert avec un moteur Science ramené à la raison.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 07:13
La Croyance est faite de croyances ; religions et autres spiritiualités. Croyance et Science sont les pôles d'activité majeurs des humains. Elles doivent évoluer de concert pour ne pas déséquilibrer l'évolution humaine. La Croyance vient de découvrir l'univers de métamatière. Elle vient de ratrapper le retard quelle avait sur la Science. Non, une barrière infranchissable sépare l'univers de matière et l'univers de métamatière. Rien de ce qui est matière ne passe dans la nature de métamatière. Rien de ce qui est métamatériel ne passe dans la nature de matière. Sans cette barrière, les éléments des natures modèleraient l'espace oposé en leur faveur ce qui rendrait la vie dans les natures impossible. Si les humains pouvaient passer matériellement dans la nature de métamatière, ils la modifiraient au détriment les êtres métamatériels. Si les esprits pouvaient passer métamatériellement dans la natiure de métière, ils la modifiraient au détriment des êtres matériels. Les univers matériels et métamatériels sont ni parrallèles ni imbriqués. Ils sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul et unique point, là où sont situé les humains, coté matérière et les esprits, coté métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 07:25
La théorie des cordes !! La Science veut se faire Croyance ! La Science s'engoufre dans l'espace laissé libre par une Croyance devenue obsolète. La Science n'a pas vocation à faire croire. Elle est mal à l'aise dans un rôle de croyance. Elle est tributaire des preuves matérielles. Il a besoin de preuves matérielles pour être viable. La Théorie des cordes est l'essai d'une Science qui veut se faire Croyance. La Science est intrinsèquement aveugle. Elle ne voit pas sur le très très long terme. Elle doit resté dans son rôle de moteur de l'évolution et laisser à la Croyance le rôle de guide. La Croyance a vocation à faire croire. Elle n'a pas besoin de preuves matérielles pour être crédible. Les preuves intelligentes suffisent. La Croyance vient de découvrir un deuxième univers ; un univers de métamatière. Elle a retrouvé la vision sur l'éterniité. Deux univers. Pas trois, pas dix, pas une infinité d'univers. un univers de matière eyt un univers de métamatière qui vivent en symbiose et qui s'échangent leur énergie. L'instinct matériel se transfère dans la nature de métamatière, l'intelligence métamatérielle se transfère dans la nature de matière. L'espèce humaine a pour rôle de transférer les énergies symbiotiques.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 06:56
Darwin et Galilée sont des génies de la Science mais ils sont morts depuis longtemps et les teriens ont évolué sans eux. Je représente la Croyance et je suis bien en phase avec mon temps. J'ai découvert l'univers de métamatière. J'ai des éléments nouveaux qui permettenrt d'affirmer que les animaux et les végétaux n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien. Seuls les humains y ont accès. Ils se voient vivre dans la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière pour l'éternité ; la mort n''existe pas dans cette natiure. L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instinct humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. Ce qui veut dire que nous avons tous les même instincts mais pas tous la même intelligence. La découverte de la métamatière est une évolution de l'intelligence ; un plus d'intelligence. Pour accèder à cette maturité d'intelligence, les maîtres mots sont : envie d'évoluer, curiosité et persévérence. La Science est intrinsèquement aveugle. Elle n'a pas la vision sur l'éternité. Elle est assujétie aux preuves matérielles qui la lui trouble la vision sur le très très long terme. Elle n'a pas vocation à faire croire. Elle n'a pas vocation a guider l'évolution humaine. Elle a vocation a être le moteur de l'évolution. La Croyance a la vision sur l'éternité. Elle n'est pas perturbée par les preuves matérielles. Elle se nourrit de preuves intelligentes. L'univers de matière est éternel. Il n'a pas de commencement et n'aura pas de fin. C'est une ronde sans fin. Le Terrien l'a pris et l'a quittera au passage. Le Big-bang ne peut pas être le commencement de notre univers. Croire est innée chez les humains comme manger et boire. Un humain naît croyant. Il faut croire. Croire est naturel. Croire est bon pour la santé. Croire selon sa maturité d'intelligence. La maturité d'intelligence fait la différence entre le vrai du faux en Croyance.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 07:07
La seule façon de faire naîtrte une fratriie humaine sur une planète habitable est d'y installer une ambiance mammifère. Une fratrie humaine se génère, naît et se dévelloppe dans une ambiance mammifère. Elle ne peut pas se générer, naître et se dévellopper dans une ambiance reptile, insecte ou oiseau. Il convient donc de mettre en place une ambiance mammifère.et laisser le temps pour que la fratrie humaine se génère. Les fratries humaines extraterrestres qui ont fécondé de leur intelligence la nature terrestre maîtrise l'éternité. 60 millions d'années ne sont pour elles que le temps d'une gestation de fratrie humaine. La Science explique le comment. La Croyance explique le pourquoi. La Croyance fait confiance à la Science sur le comment : la ou les météorites. Grâce à la découverte de la métamatière, elle peut orienter la Science vers un détournement de météorites..Des humains hyperévolués, à intelligence mature, ont choisi des météorite de bon qualibre ni trop grosse pour ne pas anéantir toutes vies ni trop petites pour avoir l'effet escompté. Ils les ont dévié de leur trajectoire et les ont fait s'écraser sur Terre avec l'effet que l'on connait c'est à dire annuler la domination des dinosaures pour permettre aux mammifères de se dévellopper jusqu'à leur apogée le Terrien. Douter c'est s'abaisser. Croire, c'est s'élever. Doutes si c'est ta nature mais ne cesses pas de croire. Espères ! Les anorexiques de croyance et d'expèrance sont moribons.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 06:57
L'extinction qui a suprimer la domination des reptiles à été chirurgicale contrairement à d'autres extinctions qui ont été massives. L'extinction du Permien a été naturelle. L'instinction des dinosaures a été intelligente. Elle a été soigneusement préparé pour ne détruire que la domination reptilienne afin de laisser le champs libre aux mammifères qui se sont dévelloppés jusqu'à leur apogée, les humains. Cette pratique est courante dans l'univers de matière. C'est la seule façon de faire naître une fratrie humaine sur une planète habitable. La naissance d'une fratrie humaine ne naît pas de façon naturellement. Elle se provoque. La Science s'engoufre dans l'espace laissé libre par la Croyance. Faute d'évolution de la Croyance, la Science veut se faire Croyance. La Science n'a pas vocation à faire croire. Elle est mal à l'aise dans un rôle de croyance. Elle est tributaire des preuves matérielles.. Il lui faut des preuves matérielles pour être viable. La Théorie des cordes est l'essai manqué d'une Science qui veut se faire Croyance. De la Science fiction ! La Science est intrinsèquement avengle. Elle doit resté dans son rôle de moteur de l'évolution. et laisser à la Croyance le rôle de guide. La Croyance a vocation à faire croire. Elle n'a pas besoin de preuves matérielles pour être crédible. Elle vient de retrouver la vision sur l'éterniité. Elle a découvert l'univers de métamatière. Deux univers. Pas trois, pas dix, pas une infinité d'univers. Deux, qui vivent en symbiose et qui s'échangent leur énergie.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article