Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 06:57
Dans l'univers de matière, deux façons de dominer une planète habitable ; soit par l'instinct soit par l'intelligence. Par l'instinct, c'est le gigantisme. Le gigantisme associé à l'instinct produit une biodiversité axée sur les besoins de l'espèce dominante. Les autres espèces non nécessaires restent au stade primaire. L'appétit de ces monstres de chair régule pour leur compte l'Animal et le végétal. Quelque part, il y a injustice. Ce n'est pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. Avec l'intelligence pas besoin de gigantisme, pas besoin de férocité. La taille de l'espèce qui possède l'intelligence, l'Humain, et son appétit sont raisonnables. Les espèces animales et vegétales peuvent se dévellopper à leur gré. La biodiversité issue d'une domination par l'intelligence est idéale pour l'univers de matière. Une biodiversité issue de l'intelligence est plus pointue mais plus fragile. L'intelligence peut se dévoyer parce quelle est évolutive. Vient alors un comportement anarchique qui modifie l'environnement à la faveur de l'espèce comme cela se passe avec une domination par l'instinct. L'univers de métamatière est détenteur et émetteur d'intelligence. Il vit en symbiose avec son partenaire l'univers de matière. C'est lui qui a doté les humains de son énergie l'intelligence. L'intelligence humaine est évolutive. L'iunivers de métamatière le sait. Il sait que les terriens n'ont pas de modèle intelligent pas leur entourage. L'univers de métamatière communique directement avec les teriens rpar la Croyance. Via la Croyance, il les guide tout au long de leur existence.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 08:46
Biodiversité !

Biodiversité ; c''est le mot le plus important.

La biodiversité des planètes habitables est la personnalité de l'univers de matière. Sans elle, l'univers n'est qu'un squelette de matière sans vie. L'ame, l'originalité, la vie del'univers de matière sont dans la biodiversité qui anime les planètes habitables.

La biodiversité matérielle est tellement importante que l'univers de matière s'est associé à l'univers de métamatière pour que celui-ci veille sur elle.

L'univers de matière et l'univers de métamatière ont scellé un pacte.
L'univers de mématière a dit à son partenaire l'univers de matière : "Je metterais mon énergie, l'intelligence , à ton service pour veiller au bon fonctionnement de ta biodiversité matérielle ".
L'univers de matière a dit à son partenaire l'univers de métamatière : "je metterais mon énergie, l'instinct, à ton service pour veiller au bon fonctionnement de ta biodiversité métamatérielle ".
Les univers ont scellé ce pacte depuis l'éternité et pour l'éternité.
A un moment donné dans l'éternité, une planète habitable est née ; la Terre. Elle s'est couverte de biodiversité.

L'univers de matière a un problême insurmontable : sa structure de matière est en perpétuel mouvement. Tout bouge, tout tourne, tout évolue. Les planète habitables n'échappent pas à cette singularité. Pour garantir sa chère biodiversité, l'univers de matière n'a pas mis de limite supérieure à l'adaptation des espèces animales et végétales. Les espèces animales et végétales tendent donc toutes vers une suradaptation pour la domination. La suradaptation se caractérise par le gigantisme et la férocité de ses éléments. Une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planéte pour des millions d'années.

La biodiversité qui résulte de la domination par suradaptation d'une espèce animale ou végétale n'est pas idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour vivre. C'est ce qui se passait sur Terre au temps de dinosaures. La biodiversité issue du règne des dinosaures n'était pas une biodiversité idéale pour l'univers de matière. C'était une biodiversité à la faveur des dinosaures, pas une biodiversité à la faveur de l'univers.

L'univers de métamatière est venu en aide à son partenaire l'univers de matière. L'intelligence métamatérielle a anéanti la domination des dinosaures. Mais le,problème est resté entier. Une autre espèce animale ou végétale ne tarderai pas à reprendre le dessus et dominerai de nouveau la planète empêchant la biodiversité idéale.

L'univers de métamatière décida de mettre une entenne intelligente permanente sur Terre. Cette entenne sera chargée de veiller à la biodiversité idéale chère à l'univers de matière.

La disparition brutale des dinosaures laissa le champ libre aux mammifères qui évoluairent jusqu'à leur apogée ; les humains. Les humains, mammifères omnivores, avec la position debout, les bras libérés de la marche et terminés par des mains en forme de pince qui peuvent prendre fermement de la matière intérressent l'univers de métamatière. Il va les choisir comme entennes intelligentes permanentes dans l'environement terrestre. Il va les doter de son énergie, l'intelligence, pour qu'ils veillent à la biodiversité matérielle. Ils devront néanmoins agir en intelligence sous couvert de l'entité émettrice d'intelligence, l'univers de métamatière. Et oui, ce ne sont pas les humains les partenanires de l'univers de matière ! c'est l'univers de métamatière. C'est lui qui décide. C'est lui qui planifie. Les humains ne sont que les bras armés de l'univers de métamatière dans l'unievrs de matière..

Les humains se retrouvent donc avec deux énergie, l'instinct commun aux êtres matériel et l'intelligence métamatérielle. L'instinct des humains ne pose pas problême. Il est figé par les lois immuables de la nature de matière. C'est plus difficile avec l'intelligence humaine. Elle est évolutive. Il faut apprendre à se comporter en intelligence. Le risque pour l'environnement matériel est que l'intelligence humaine se mette au service des instincts humains. Il s'en suit un comportement humain anarchique qui nuit et détruit la biodiversité idéale. Les humains dévoyés tendent à laisser dans leur environnement que ce qui leurs est nécessaire pour vivre.

Comme avec les dinosaures, l'univers de métamatière va aider son partenaire l'univers de matière dans son différent avec les humains dévoyés. Son énergie, l'intelligence, va corriger l'intelligence humaine dévoyée et va la ramener à la raison. .
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 07:45
La nature de métamatière est faite sans matière. Elle est égale en puissance à la nature de matière. Comme la nature de matière, elle a une énergie. C'est pas l'instinct, comme la nature de matière? c'est l'intelligence. La nature de métalatière est composée d'êtres vivants sans matière. Ces êtres vivants sont faits que d'une énergie, l'intelligence. La nature de métamatière a des lois immuables comme sa partenaire la nature de matière.

Les deux natures vivent en symbiose. Elle s'échangent leur énergie. La nature de matière transfère son énergie, l'instinct, dans la nature de métamatière. La nature de métamatière transfére son énergie, l'intelligence, dans la natuire de martière. Le transfère des énergies, pour le coté nature de matière, est fait par les humains. Pour pouvoir accomplir leur rôle les humains ont les énergies des deux nature, l'instinct matériel et l'intelligence métamatérielle, alors que les autres êtres vivants matériels n'ont que l'instinct et n'ont pas l'intelligence.


La Croyance est évolutive comme la Science. Comme la Science, elle évolue par des découvertes. Il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance comme en Science : il y a les charlatans, les généralistes, les spécialistes, les chercheurs et les génies.
Charlatan = gourou de secte.
Généraliste = prêtre, rabin, imam
Spécialiste = psi, médium, etc.
Chercheur = Claude De Bortoli
Génie = Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet, etc.
Les génies en Croyance sont des chercheurs en Croyance qui ont découvert une croyance ayant fait évoluer les humains en intellligence.

-------------------------

La Croyance évolue par des découvertes. La découverte de l'univers de métamatière est une évolution de la Croyance. C'est une évolution de l'intelligence humaine. Grace à cette découverte, la Croyance est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide pour fire évoluer les humains de façon durable est sortir l'avenir de l'impasse du réchauffement climatique. La Croyance avait perdu son rôle de guide parce quelle n'était plus crédible aux yeux de l'évolution humaine car trop ancienne et trop en arrière de l'évolution de la Science.

Avec la découverte de l'univers de métamatière, la Croyance a fait un bond en avant considérable. Elle a dépassé la Science en évolution. Elle se situe en avant de l'évolution humaine. La Croyance a retrouvé la vue. Une vue quelle avait perdu car trop ancienne. Elle a retrouver la vision sur l'éternité. Eternité derrière elle. Eternité devant elle. Elle est désormais capable de maintenir le cap de l'évolution avec la Science qui le moteur de l'évolution.

Je répète sans cesse les mêmes choes parce qu'on me pose toujours les mêmes questions preuve que mes interlocuteurs n'ont pas encore la maturité d'intelligence pour aller plus loin dans la découverte de l'univers de métamatière. La découverte de la métamatière est une évolution de l'intelligence. C'est apparement très difficile d'évoluer en intelligence. Il faut surtout de la persévérance je pense.

---------------------------

Ne pas confondre instruction et intelligence pure. L'instruction étant de l'intelligence en contact avec la matière.

La découverte de la métamatière est de l'intelligence pure issue directement de la nature émettrice d'intelligence, la nature de métamatière.

---------------------------

Oui. il n'y a qu'une seule nature de métamatière comme il y a une seule nature de matière.

Ton rêve t'es propre comme ton corps de matière t'es propre.

Ton corps de matière est unique dans la nature de matière.
Ton rêve est unique dans la nature de métamatière.

Comprends-tu ?
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 06:54
Pour se voir vivre dans la nature de métamatière un humain doit sortir du monde de matière dans une demie mort, une trois quart mort ou une mort complète ;dans les rêves, dans le coma ou dans la mort.

Un humain s'endort le soir et rêve. Il voit de la métamatière. Il se voit vivre dans la nature de métamatière jusqu'au réveil naturel de son corps de matière le lendemain matin.

Un humain tombe dans le coma par maladie ou par accident. Il rêve. Il se voit vivre dans la nature de métamatière. Dans une nature sans matière aux lois différentes de celles de la nature de métamtière. La Médecine ranime son corps de matière. L'humain se réveille. Il ne voit plus de métamatière.

Un SDF s'allonge sur un banc pour passer la nuit froide. Il s'endort. Il rêve qu'il est bien au chaud dans un palai entouré de serviteurs et d'épouses devant une table débordante de victuailles. Ben Laden passe dans le coin et pose une bombe sous banc où dort le SDF. Il fait sauter la bombe. Le coprs du SDF meurt pulvérusé. Le SDF continue de se voir vivre dans la nature de métamatière mais il n'a plus de corps de matière pour le ramener dans le monde de matière. Il reste dans la nature de métamatière pour l'éternité parce que la mort n'existe pas dans cette nature.

La mort est une spécificité matérielle. La nature de matière se protège de l'excès de matière par la mort. Il n'y a pas de matière dans la nature de métamatière. Tout est fait sans matière. La mort n'est donc pas nécessaire dans l'environnement métamatériel.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 06:47
C'est l'affrontement récurent entre Science et Croyance.

Actuellement la Science domine l'évolution humaine. Les scientifiques ont pignon sur rue. La Croyance n'est pas dans les rouages de l'évolution. Les chercheurs en Croyance sont marginalisés.

Avant, au temps de l'inquisition, c'était la Crpoyance qui dominait l'évolution humaine et qui marginalisait les scientifiques.

Science et Croyance doivent faire évoluer ensemble les humains pourne pas le déséquilibrer. Il est nécessaire de remettre la Croyance dans les rouages de l'évolution humaines pour se sortir de l'impasse du réchauffement climatique et retrouver un avenir durable.

-----------------------------

Tu vois de la métamatière quasiment quotidiennement quand tu rêves. Tu te vois vivre dans une nature sans matière aux lois différentes que celles de la nature de matière. C'est la nature de métamatière. Tu ne meurs jamais en rêves.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 06:55
La Science domine l'évolution humaine. Les scientifiques ont pignon sur rue.

Mon domaine d'activité est la Croyance.  Pas de place pour la Croyance dans les rouages de l'évolution humaine. Les chercheurs en Croyance sont relègés au rang de malfaiteurs.

Avant, au temps de l'inquisition, c'est la Croyance qui dominait l'évolution humaine et c'étaient les scientifiques qui étaient relégés au rang de malfaiteurs. C'était pas mieux.

Science et Croyance doivent faire évoluer ensemble les humains pour nje pas déséquilibrer leur évolution.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 09:55
La Croyance n'est pas la Science. En Croyance, seules les preuves intelligentes font foi.

La découverte de lamétamatière sont une évolution de la Croyance donc soit on a la maturité d'intelligence pour admettre, soit on croit sur parole, soit on ne croit pas.

------------------------------

 Dans la nature de matière se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier. Tout suit la même évolution : gestation, naissance, vie, mort, dissipation.

Dans la nature de métamatière tout est éternel. Tout suit la même évolution : gestation, naissance, vie.

------------------------

Oui, on est en présence de deux entités supérieures différentes. Une entité supérieure faite de matière, l'univers de matière. Une entité supérieure faite sans matière, l'univers de métamatière.

Ces deux entités vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Seule elles ne sont pas viables.

Je respecte les Anciens mais le monde avance. Je regarde devant en m'appuyant sur les bases solides du passé.

Spinosa, je le respecte et je laisse reposer en paix. Il est mort et je suis bien vivant. Ces découvertes ont fait un tempst évoluer mais ne peuvent plus suivre l'évolution. J'ai découvert une évolution de l'intelligence.

La Croyance est évolutive. Elle évolue par des découverte en Croyance. La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance.

La Science étudie l'univers de matière. La Croyance étudie l'univers de métamatière.

Science et Croyance sont utiles aux humains. Ils ont une vie mortelle dans la nature de métamatière et un avenir éternel dans la nature de métamatière.

La découverte de la métamatière ouvre les portes de deux univers. Elle permet aux terriens de comprendre le rôle des humains dans l'univers de matière. Elle est le début de leur destinée universelle avec la rencontre d'autres fratries humaines plus ou moins évoluées.

-------------------------

Les humains ont l'intelligence parce qu'ils ont pour rôle de veiller au bon fonctionnement de la biodiversité matérielle. Ils ont besoin d'avoir les "mains libres" pour remplir ce rôle et agir sciemment dans la nature de matière.

Les animaux ou les végétaux n'ont pas ce rôle. Ils n'ont pas besoin d'e l'ntelligence. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière.
La nature de matière a bridé leurs comportements par des lois immuables. Ils vivent d'instinct sans possibilté de sortir des liens instiunctifs. Les humains

Seuls les humains ont un pied dans la nature de métamatière parce qu'ils ont son énergie, l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas accès à la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière. Les humains y ont accès.

------------------------

De l'univers de matière et reste dans l'univers de matière. Rien de ce qui est matériel ne "passe" dans la nature de métamatière. Un fossé infranchiossable sépare la matière de la métamatière.

Un esprit n'est pas figé dans l'éternité. Il se renouvelle dans le matériel jusqu'à atteindre les hautes sphères de la nature de métamatière.

--------------------------

'ai découvert la métamatière en puisant directement à la source de l'intelligence, la nature de métamatière, sans intermédiaire humain.

Je ne suis pas une secte et ne veux pas être un gourou. Il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance du charlatan au génie. Je ne suis pas un charlatan. Je suis un chercheur en Croyance qui a fait une découverte et qui l'explique à ses contemporains.

J'ai découvert la métamatière. Ce n'est pas de la matière. Ce n'est pas rien ou du vide. Ce n'est pas non plus de l'antimatière.

L'ensemble de la métamatière est contenu dans une entité aussi puissante que notre univers de matière : l'univers de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 09:08
Le Big Bang ne peut pas être le debut de notre univers. L'univers de matière est éternel.Il n'a pas de début ni de fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage.

Qui sommes-nous pour oser dater l'univers ? Qui sommes-nous pour nous mettre au centre et dater l'univers à partir de nous ? Pratiquement rien !

L'univers de matière vit en symbiose avec l'univers de métamatière. Seuls ils ne sont pas viables. La mort n'existe pas dans l'unovers de métamatière. Tout est éternel chez lui. L'univers de matière est aussi éternel en renouvellant sans cesse sa matière.

--------------------------

La Science a apporté des preuves matièrelles à la non-existence de Dieu dans les Cieux. Cette croyance est devenue obsolète. C'est la loi de l'évolution !

La Croyance est évolutive. Elle évolue par des découvertes. Elle vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière.

-----------------------------

La preuve par l'intelligence :

La nature de métamatière n'étant pas faite de matière, tout nouvel arrivant à autant de place et de chance pour se dévellopper contrairement à la nature de matière qui est tenue de se protéger de l'excès de matière par la mort.

La mort, suppression de matière, n'est pas de rigueur dans la nature de métamatière. Tout est éternel dans la nature de métamatière.

La preuve par les rêves :

Les rêves sont une fenêtre sur la nature de métamatière accessible aux humains de façon quasi quotidienne. Les humains ne meurent jamais en rêve.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 09:54
L'intelligence humaine en contact avec l'instinct animal est du dressage.
L'intelligence humaine en contact avec l'intelligence enfantine est de l'aprentissage.

Les humains ont deux énergies, l'instinct et l'intelligence alors que les animaux et les végétaux en ont qu'une, l'instinct. L'intelligence humaine exacerbe les instincts humains et vice versa les instincts humains dévient l'intelligence humaine.

Amour et haine sont présents chez les animaux et les végétaux à un niveau raisonnable. Ils ne peuvent pas sortir des liens instinctifs que la nature de matière leur a imposé. Ils aiment et haïssent sans outre mesure selon les lois de la nature de matière sans possibilité de déviance.

Les humains ont une deuxième énergie. Les humains échappent au contrôle de la nature de matière. L'intelligence humaine exacerbe les instincts humains. Plus de limite dans l'amour et dans la haine chez les humains. Ils doivent apprendre seuls à se comporter de façon responsables.


-------------------------

L'intelligence ! L'intelligence que dégage ma découverte la valide.

Le meilleur média pour un chercheur en Croyance qui veut expliquer ses découvertes à ses contemporains est Internet.

C'est le lot de tous découvreurs ; soit fou, soit génie !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:27
Le Terrien est une fratrie humaine habitant la planète Terre.
Nous ne sommes pas l'ensemble des humains. D'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables forment avec le Terrien, l'Humanité.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article