Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 11:24
C'est simple !

Il n'y a pas un univers mais deux univers. Pas trois, pas dix, pas une infinité. Deux et seulement deux.

Les univers vivent en symbiose. Ils s'échangent leur énergie. Ils ne sont donc pas parrallèles. Ils sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul et unique point. Par cet unique point passe le flux d'énergie nécessaire à leur symbiose.

Les humains sont situés sur ce point de rencontre. Ils transfèrent les énergies symbiotiques pour le coté matériel. Ils récupèrent l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffusent dans la nature de matière. Ils transfèrent l'instinct de la nature de matière en direction de la nature de métamatière. Ils ont pour celà l'énergie des deux natures ; l'instinct qui est l'énergie qui anime les êtres viavnts de la nature de matière et l'intelligence qui est l'énergie qui anime les êtres vivants de la nature de métamatière.

----------------------------

On continue dans l'explication de la découverte si vous le voulez bien !

En découvrant la métamatière j'ai découvert pourquoi les dinosaures ont disparu aussi vite. Ils ont été anéantis par des humains extraterrestres hyperévolués pour que les mammifères puissent se dévellopper jusqu'à leur apogée, le Terrien. Sans leur intervention le Terrien ne serait jamais né sur Terre.

La nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement, seulement des espèces qui s'insèrent dans son harmonie. Le Terrien est pour l'heure hautement nuisible. Sa venue sur Terre ne s'est donc pas faite de façon "naturelle". Elle a été soigneusement préparée.

Des humains extraterrestres hyperévolués ont fécondé de leur intelligence la nature terrestre. Le Terrien en a les marques d'affinité, l'instinct de la matrice la nature et l'intelligence des géniteurs.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 08:55
La Croyance est évolutive. C'est un "marché" ouvert aux croyances.

C'est comme la Science. La Science est évolutive. Elle est ouverte aux découvertes. Tout le monde peut apporter des découvertes en Science. Les preuves matérielles feront la différence entre le vrai du faux en Science.

Tout le monde peut apporter ses découvertes en Croyance. L'intelligence que dégage les découvertes font la différence entre le vrai du faux en Croyance.

---------------------------

Deux pôles d'activité majeures animent l'évolution humaine : la Science et le Croyance.

La Croyance vient de faire une découverte. Elle vient de découvrir un deuxième univers ; un univers fait de métamatière.

L'univers de métamatière vit en symbiose avec notre univers de matière. Les deux univers s'échangent leur énergie.

L'énergie qui anime notre univers de matière est l'instinct.
L'énergie qui anime l'univers de métamatière est l'intelligence.

L'instinct de l'univers de matière est transfèré dans l'univers de métamatière.
L'intelligence de l'univers de métamatière est transfèré dans l'univers de matière.

Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils se rencontrent en un seul et unique point. Par ce point de rencontre passent toutes les énergies nécessaire à leur symbiose.

Les humains sont situés sur ce point de passage. Ils ont pour rôle de transférer les énergies symbiotiques. Ils ont pour celà les énergies des deux univers : l'instinct et l'intelligence. alors que les autres êtres vivants de la nature matérielle n'ont que l'instinct pour vivre. Ils transfèrent l'instinct en direction de la nature de métamatière. Ils récupèrent l'intelligence provenant de la nature de métamatière et la diffusent dans la nature de matière.

 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 10:19
Deux pôles d'activités majeures animent l'évolution humaine : La Science et la Croyance.

La Croyance vient de découvrir le pourquoi de la disparition brutale des dinosaures ; pour éterniser l'espèce humaine.

Il doit toujours, toujours y avoir des humains dans l'univers de matière. Compte tenue que tout est mortel dans cet univers, il importe de fonder sur de nouvelles planètes habitables de nouvelles fratries humaines pour éterniser l'indispensable espèce humaine.

La venue du Terrien sur Terre entre dans cette logique.

Des humains extraterrestres hyper-évolués ont annulé la domination des dinosaures pour permettre aux mammifères de se dévelloper jusqu'à son apogée, le Terrien.

---------------------------

Le dérèglement climatique est un prôblème d'intelligence humaine.

L'intelligence humaine est évolutive contrairement aux instincts humains qui sont figés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. Il faut donc apprendre à être responsable en intelligence envers notre environnement.

Au regard des erreurs comportementales du Terrien dans son environnement il apparait être au debut de l'adolescence de son existence. Il cherche son chemin. il est sujet aux erreurs.

Les humains extraterrestres qui ont fait naître le Terrien étaient dans la phase adulte de leur existence. Ils sont eux aussi passés par les phases agressives de l'enfance et de l'adolescence. Ils savent qu'il est difficile de trouver la voie de l'évolution durable.

Ils ont quand même fait naître une fratrie humaine sur Terre parce qu'ils savaient qu'après avoir passer les phases agressives et incertaines de l'enfance et de l'adolescence la fratrie humaine trouvera le chemin de l'évolution durable qui la conduira vers sa destinée adulte et responsable dans l'environnement universel.

-----------------------------

Le comportement du Terrien dans la nature de matière est une question de maturité de son intelligence. Avant d'atteindre cette maturité d'intelligence et d'avoir un comportement responsable le Terrien doit d'abord passer par les phases agressives qui nuisent à la nature de matière. C'est naturel.

Ca excuse son comportement ? Non mais il est jeune. Il doit apprendre. Il n'a pas de modèle intelligent dans son entourage. Il ne connait pas d'autres fratries humaines plus vieilles que lui pour prendre modèle. Il doit apprendre seul. Il doit, comme de nos jours, buter contre le mur du réchauffement climatique pour réorienter son évolution vers une destinée adulte et responsable envers l'environnement terrestre et l'environnement universel.


Le réchauffement climatique n'est pas d'aujourd'hui. Nous le faisons seulement avancer plus vite. On est peut-être dans le climat que nos descendants auraient du avoir. Nos descendants auront un peu plus chaud que ce qu'ils auraient du avoir ! C'est ce que tu penses ??
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 07:57
Bible, Evangiles, Coran, Paroles du Bouddha. Comme tous chercheurs j'ai fait des études en Croyance puis j'ai cherché et un jour ça a été "mais oui mais c'est... bien sur !!!" smile.gif J'ai découvert en peu de temps l'univers de métamatière, son fonctionnement, ses lois, ses êtres vivants, sa relation avec notre univers de matière, sa relation avec les humains ! wink.gif

-----------------------------

Non, ils ne peuvent pas. Ils ne peuvent plus contrôler l'emballement de la Science et l'exubérance des entreprises qui les détruise parce que le guide Croyance ne fait plus ârtie des rouages de l'évolution. Un e évolution durable se fait avec un guide et un moteur. Le guide est la Croyance. Le moteur est la Science. La Croyance n'était plus capable de guider l'évolution humaine car plus crédible parce que trop ancienne. Le moteur Science a fait évoluer seul les humains et s'est emballé faute de gouvernail. Les entreprises, intrinsèquement avides de matérialité, de biens matériels, que nous avions fabriqué pour nous protéger, pour nous nourir, pour nourir notre famille ont profité de l'emballement de la matérialité pour grossir considérablement. elles sont devenues tellement puissantes quelles sont maintenant incontrôlables.

Les entreprises ont visage humain parce que se sont des humains qui les ont fabriqué mais le fond est ihumain. Elles ne respirent pas ; l'atmosphère n'a aucun intéret pour elles. Elles ne mangent pas les même aliments que nous. Elle ne boivent pas ; la pureté de l'eau n'a pas d'intéret pour elles. Elles ne vivent pas comme les humains ; la nature de matière, les animaux, les végétaux n'ont aucun intéret pour elles.

--------------------------

Laisses Véronica tranquille SVP.

Ta lacheté te conduit à t'en prendre à plus faible que toi ?!?! grrr.gif

Serais-tu lache au point de t'en prendre à elle (ou à lui ?).

Mesures-toi à moi, pas à véronica !!!

----------------------

 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 09:27
Je t'ai compris. Je suis d'accord avec toi.  
 
Je te répète inlassablement, parce qu'apparament tu n'as pas la maturité d'intelligence pour me comprendre et la volonté d'évoluer, que la métamatière est une découverte de la Croyance, pas de la Science donc c'est tout à fait normal que la Science ne l'aprouve pas. Pour elle la métamatière est impossible comme tu dis. La Science a besoin de preuves matérielles pour  comprendre et pour aprouver. Pas de preuve matérielle en Croyance sinon c'est plus de la Croyance. Je te répète encore et encore que la Science et la Croyance sont des pôles d'activité différents. Elles doivent garder leur intégrité mais faire évoluer les humains la main dans la main.
 
Alors, impossible d'aller plus en profondeur dans la découverte de la métamatière tant que ces bases logiques ne sont pas aquises. C'est du copier/coller encore et encore.
 
-----------------------------

C'est pas à la Croyance de remanier son évolution. C'est aux humains d'évoluer en intelligence. Avec la découverte de la métamatière la Croyance est maintenant en avance sur l'évolution. L'évolution doit travailler, batailler, pour arriver à son niveau. Si la Croyance descend au niveau de l'évolution standart elle n'est plus un pas en avant pour les humains. C'est très difficile et très long pour une fratrie humaine d'évoluer en intelligence.  
 
-----------------------------

Un peu, oui ! mais tellement dépassé. On la définissait comme ça avant d'avoir découvert la métamatière comme on définissait l'Astronomie avant d'être aller sur la lune.  :)  
 
La métaphysique est pour la nature de métamatière ce que la physique est pour la nature de matière.  ;) 


 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 10:21
Elle voit surtout le fossé dans lequel le moteur Science a précipité l'évolution humaine. Elle voit l'avenir des terriens bouché par le réchauffement climatique. La solution de la Croyance est de freiner l'emballement de la Science et de démanteler les entreprises qui nous détruisent. Ces entreprises que nous avions fabriqué de toutes pièces pour nous protéger, pour nous faire vivre, pour nourir nos familles, sont intrinsèquement très avides de matérialité, un peu comme une éponge qui se gonfle lentement avec des gouttes d'eau. L'emballement de la Science et le manque de guide Croyance leurs a donné l'occasion unique de se gaver de matérialité. Elles sont devenues tellement énormes, tellement puissantes que l'évolution humaine ne peut plus les contrôler. L'excès de leur matérialité est en train de détruire notre environnement et de nous détruire. Elles sont en train de nous consumer dans un feu
alimenté par leur besoin insatiable de matérialité. Toujours plus de profits. Eviter de stagner. Surtout ne pas réculer ; tel est leurs devise !

------------------------

Les chefs religieux sont les gardiens des découvertes faites par les génies en Croyance. Ils ne sont pas les génies en Croyance. Ce seraient aux anciens génies en Croyance d'apporter des solutions au réchauffement climatique mais ils ont disparu depuis longtemps. C'est à d'autres génies en Croyance de faire évoluer les humains en Croyance et d'apporter des solutions au problême climatique.



------------------------------

Il faut seulement que les petits frères aident les grands frères à se sortir de l'impasse du réchauffemùent climatique.  Je m'explique : 

L'évolution de la fratrie humaine Terrien ne se fait pas sur une même ligne. Il y a des grands frères et des petits frères. Les grands frères sont au devant de l'évolution. Ce sont eux qui tracent le sillon de l'évolution. Les petits frères suivent les grands frères et leurs font confiance.

 

L'évolution faite par les grands frères a buter contre le mur du dérèglement climatique parce qu'ils ont sorti le guide Croyance des rouages de l'évolution car plus crédible à leurs yeux. Ils ont utilisé seulement le moteur Science pour avancer lequel s'est emballé faute de régulation et a précipité l'évolution dans le fossé du réchauffement climatique.

 

Les grands frrères ne peuvent plus s'en sortir seuls. Ils sont bloqués dans ce fossé. Leur avenir est bouché. Il faudrait qu'ils remettent un guide croyance crédible dans leur évolution mais c'est très long à réaliser et le temps presse. De plus la Science qui tient la situation d'une main d'acier ne l'entend pas de cette même façon. Elle veut garder sa maitrise sur l'évolution. Elle veut garder sa vitesse excessive. Elle se plait ainsi. Elle a atteint des sommets dans la matérialité sans précédent.

 

Pas d'espoir donc de retrouver une évolution durable du coté d'un engagement responsable des grands frères. L'espoir ne peut venir que des petits frères. Ils doivent aider les grands frères et l'évolution à se sortir de l'impasse du dérèglement climatique. Il en va aussi de leur propre existence.

-------------------------

 

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 09:29
Tranquille, non ! Surpris ? Non plus ! L'intelligence humaine n'a pas de limite dans la cruauté. L'animal prédateur, lui, est contrôlé par l'instinct. Sa prédation ne dépasse pas un seuil raisonnable établi par la nature de matière depuis toujours et pour toujours.
 
Qu'est ce qui vous émeut le plus dans ces images ? Parce que ce sont des dauphins ?  
 
Imaginez la cruauté dans les camps d'extermination nazis.
 
Est ce que leurs actions leurs préparent un enfer ? Quelle différence entre leurs actions contre les dauphins pour se nourir et des Bédouins qui égorgent des chameaux selon le rite musulman pour se nourir ? Les bédouins ont la bénédiction de la nature de métamatière dans leurs actions, les autres non !
--------------------------------

Il y a une hiérarchie chez les acteurs de la Croyance comme en Science.

Au bas de la hiérarchie, se trouvent les charlatans en Croyance. Ils se servent de la Croyance pour des profits purement matériels.

Puis viennent les généralistes en Croyance. Ils entretiennent les croyances chez leurs concitoyens.

Puis les spécialistes en Croyance. Plus poussés dans certaines matières en Croyance.

En haut de la hiérarchie se trouvent les chercheurs en Croyance. Ils cherchent à faire évoluer la Croyance.

Enfin, tout en haut, viennent les génies en Croyance. Ils ont cherché et ont découvert une évolution de la Croyance. L'intelligence que dégage leur découverte fait la différence entre le vrai du faux en Croyance.

------------------------------------


Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 08:50
La découverte de l'univers de métamatière est une évolution de la Croyance. Elle remplace les croyances ancestrales devenues obsolètes du fait de l'évolution de la Science et des humains. Une croyance obsolète est incapable de remplir son rôle de guide de l'évolution.

Il suffit que les humains remettent la Croyance qui a maintenant évolué dans les rouages de leur évolution pour quelle les guide de façon durable.

La première chose que fera la Croyance sera de freiner l'emballement de la Science. Elle la mettera à une vitesse raisonnable qui permetttra une conduite viable de l'évolution.

Ensuite, elle démantellera les entreprises qui nous détruisent et qui détruisent l'environnement.

--------------------------------

Les animaux et les végétaux ne rêvent pas parce qu'ils n'ont pas l'intelligence. Ton chimpanzé s'il n'arrive pas à casser ses noix avec une pierre il se passera de nouriture mais ne fabriquera pas un cassenoix plus sofistiqué. Il n'a pas l'intelligence pour le faire. Il n'a que l'instinct. La nature de matière lui a imposé des lois instinctives. Ils ne peut pas s'en sortir. S'il n'arrive pas à casser les noix avec ce que la nature lui a imposé, une pierre, il se passera de noix.

----------------------------------

 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 16:48
Tout ce qui a un cerveau vit.  
Ils vivent d'instinct : les animaux et les végétaux.
Ils vivent d'instinct et d'intelligence : les humains.

-------------------------------------

La Science pense que les animaux (et pourquoi pas les végétaux) rêvent mais elle se trompe. Avec ses instruments de mesure branchés sur l'animal en sommeil, la Science enrigistre seulement les soubresauts du corps induit par le cerveau en sommeil. Elle pense que ce sont les rêves. Elle ne peut pas afficher sur l'écran le déroullement des rêves.  
 
Les rêves sont du domaine de la Croyance. La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle apporte des  éléments de compréhension nouveaux. Elle peut désormais affirmer que les animaux et les végétaux ne peuvent pas rêver parce que pour rêver il faut avoir accès à la nature de métamatière au travers de l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette deuxième énergie. Ils vivent seulement d'instinct. Ils n'ont pas l'intelligence et donc ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière après la mort de leur corps de matière. Ils connaissent la Mort. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis... plus rien !
 
Les humains eux sont éternels. Ils naissent, ils vivent, ils meurent mais après la mort de leur corps de matière ils se voient vivre éternellement dans l'esprit issu de leur propre vie.
 
-------------------------------

Ma découverte est de la Croyance, pas de la Science. La Croyance s'est enfin adaptée à l'évolution humaine et donc à l'évolution de la Science. Elle est désormais capable de guider l'évolution humaine de façon durable.  
 
Avant la découverte de la métamatière, la Croyance ne pouvait plus remplir son rôle de guide de l'évolution car ses découvertes étaient trop anciennes et étaient devenues obsolètes aux yeux de l'évolution. L'évolution humaine a ignoré la Croyance et a avancé seulement avec un moteur Science en plein rendement qui s'est finalement emballé et à précipité l'évolution humaine dans le fossé du dérèglement climatique. 

------------------------------

 
 Je ne sais pas ce que c'est le paradis terrestre puisque je n'y ai pas accès.

Par contre contre, en regardant vivre les animaux et les végétaux dans leur milieu naturel je constate qu'ils y ont accès.

---------------------------------

Les humains ont une récompense pour avoir porté l'intelligence et de ce fait faire une croix sur le paradis terrestre. Ils sont éternels. Ils ne connaisent pas la Mort comme la connaissent les animaux et les végétaux. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Les animaux et les végétaux sont seulement instinctifs. Ils ont accès aux béatitudes qui présentent la nature de matière comme un paradis. Ils connaissent la Mort. Ils naissent, ils vivent, ils meurent et puis, plus rien !

Les humains ont deux énergies, l'instinct et l'intelligence. A cause de leur intelligence, ils n'ont pas accès au paradis terrestre. Par contre, grâce à leur intelligence, ils ont accès à la nature de métamatière. La mort n'existe pas dans la nature de métamatière.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 09:29
Quand un esprit est jugé non viable par la nature de métamatière il ne meurt pas ; la mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Il erre dans des lieux saturés d'angoisses métaphysiques qui l'oblige à s'améliorer. Il ne peut pas s'accomoder de cet état. Il est obliger de s'améliorer.
 
Pour comparer,  
la nature de matière se protège de la non-conformité de ses éléments par la mort.
La nature de métamatière se protège de la non-conformité de ses éléments par la souffrance métaphysique insupportable. Les extrêmes s'élargissent considérablement dans la nature de métamatière. Le coté bonheur s'élargit de la même façon pour un équilibre parfait de l'environnement métamatériel.
 
Un esprit nait avec une anatomie métamatérielle générée dans la vie d'un humain. Le comportement humain produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des molécules de métamatière qui s'assemblent en un ensemble cohérent, un esprit.  
 
Le foétus d'esprit tire sa formation de la vie quotidienne de son gestateur humain sans rien arbitrer. Il mémorise ce qui est bien pour lui comme ce qui est mal pour lui. A la naissance de l'esprit, qui correspond à la mort du corps humain gestateur, la nature de métamatière juge les proportions des cellules métamatérielles saines et des cellules métamatérielles malsaines.  
 
Un esprit avec une proportion de cellules saines supérieures aux cellules malsaines accèdera de suite aux hautes sphères de la nature de métamatière. Dans le cas contraire, elle errera dans les basses sphères, des lieux saturés d'angoisses métaphysiques  qui vont obliger le malheureux esprit à s'améliorer. Il ne peut pas s'accomoder de cet état. Les angoisses sont trop profondes. La douleur trop intense, trop métaphysique. Pour s'améliorer un esprit doit faire appel à un humain qui peut ne pas être disposé à cette entente.
 
L'humain gestateur de cet esprit non-viable se verra vivre dans la vie de son esprit après la mort de son corps de matière. Il éprouvera lui aussi les angoisses infernales de son malheureux hôte esprit. L'humain ne pourra plus rien faire ; ce n'est plus sa vie. Il ne pourra plus revenir en arrière ; son corps matériel est mort. Il subira aussi les angoisses de son hôte sans rien pouvoir faire.
 
L'hygiène pour un humain est donc de produire, pendant sa vie quotidienne, pendant qu'il en est temps, pendant qu'l peut le faire facilement, des molécules de métamatière les plus conformes que possible lesquelles vont générer un esprit viable de suite. Les meilleures molécules de métamatière sont celles produites par un comportement intelligent de paix et de responsabilté.
Paix et responsabilté avec soi-même.
Paix et responsabilité avec les humains.
Paix et responsabilité avec les animaux et les végétaux.
Paix et responsabilité avec la nature de matière.

--------------------------------

Le propre de la matière est quelle est mortelle.
Le propre de la métamatière est quelle est éternelle.
 
L'univers de métamatière est éternel. La mort n'existe pas dans ce monde.
L'univers de métamatière et l'univers de matière vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables. Seuls leur environnement se dégrade.
L'univers de matière est donc aussi éternel en renouvellant sans cesse sa matière.  
 
La spécificité de la nature de métamatière est l'éternité.
La spécificité de la nature de matière est le renouvellement.
 
Les humains sont des êtres vivant dans la nature de matière. Ils hériitent de la spécificité de la nature de matière, la mort. Ils se renouvellent sans cesse grace à l'instinct de procréation.
Les esprits sont des êtres viavnt dans la nature de métamatière. Ils héritent de la spécificité de cette nature, l'éternité.
 
Les humains ont aussi un pied dans la nature de métamatière dans la mesure ou ils possèdent l'intelligence métamatérielle. Ils héritent aussi de la spécificité de la nature de métamatière, l'éternité.
Les esprits ont aussi un pied dans la nature de matière dans la mesure où ils possèdent l'instinct matériel. Ils héritent aussi de la spécificité de la nature de matière, le renouvellement.
 
Les esprits et les humains sont intrinsèquement faits pour vivre en symbiose.
Les humains sont instinctifs et intelligents. Leurs instinct sont figés aux plus degré par les lois immuables de la nature de matière. Ils n'évoluent pas en instinct. Par contre leur intelligence est évolutive. Ils ont besoin d'évoluer en intelligence. Ils ont une carence intelligente.
Les esprits sont intelligents et instinctifs. Leur intelligence est figée au plus haut degré par les lois immuables de la nature de métamatière. Leurs instincts sont évolutifs. Ils ont besoin d'évoluer en instinct. Ils ont une carence instinctive.
 
Cette carence est nécessaire pour que fonctionne la symbiose des humains et des esprits. Un esprit va chercher à évoluer en instinct en vivant en symbiose avec un humain qui lui même va chercher à évoluer en intelligence. L'esprit hautement intelligent va contrôler l'intelligence de son partenaire humain. En ayant un contrôle efficace de son intelligence, l'humain va améliorer son environnement et son comportement qui produiront des molécules de métamatière lesquelles seront captées par l'esprit qui s'en servira pour évoluer en instinct.
 
Plus le comportement de l'humain est contrôlé efficacement par l'esprit, plus les molécules de métamatière seront conformes. L'esprit s'en servira pour améliorer son environnement et son comportement. En améliorant son environnement il améliorera sa communication avec son partenaire humain.  
 
La symbiose humain/esprit fonctionne à la condition que l'humain ne coupe pas unilatéralement la communication avec son partenaire esprit et avec la nature de métamatière. Dans ce cas, l'intelligence humaine n'est plus contrôlée par la nature de métamatière via l'esprit. L'intelligence humaine se met au service des instincts humains. Il s'en suit des situations anarchiques qui détruisent l'environnement matériel et à terme qui détruisent les humains.  
 
----------------------------

Le principe de non ingérence. Les univers vivent en symbiose, s'échangent leur énergie mais ne s'ingére pas dans le monde partenaire.
 
La nature de métamatière aide sa partenaire la nature de matière au maintient de l'harmonie de son environnement mais ne s'ingère pas. La nature de métamatière ne s'interresse qu'aux humains. Elle leurs donne son intelligence pour qu'ils agissent sous son couvert dans la nature de matière. Elle ne s'intéresse pas aux animaux et aux végétaux. Elle ne leur donne pas l'intelligence. Ils restent de ce fait bridés par les lois instinctives matérielles sans possibilité d'en sortir.
 
Pareil pour la nature de matière. Elle ne s'ingère pas dans la nature de métamatière. Elle  aide sa partenaire au maintient de l'harmonie métamatérielle sans s'ingérer. Dans la nature de métamatière, la nature de matière ne s'interresse qu'aux esprits. Elle les dote d'instinct pour qu'ils agissent sous son couvert dans l'environnement métamatériel.  
 
 
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article