Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 08:31
Pour voir de la métamatière il faut sortir momentanément ou définitivement du monde matériel.

Trois états permettent aux humains de voir de la métamatière : le sommeil, le coma et la mort.

Le sommeil est une demie mort, le coma est une trois quard mort et la mort...c'est la mort !

Lorsqu'un humain meurt, les mélocules de métamatière c'est à dire les scènes de la vie quotidienne humaine qui se sont assemblées pour former un corps métamatériel entrent dans la nature de métamatière. Il se produit alors une amplification extraordinaire des images mémorisées ; le foètus d'esprit prend vie.

Plus on s'approche de la mort, plus on s'approche de la naissance de notre esprit, plus les images mémorisées par le foètus d'esprit sont amplifiées.

Il y a le rêve dans le sommeil où l'on visionne les images mémorisées par le foètus d'esprit.
Il y a le rêve dans le coma. Les images mémorisées sont amplifiées parce que l'humain est un degré de plus vers la mort qu'à l'état de sommeil et le foétus d'esprit est un degré de plus vers sa naissance.
Il y a le rêve éternel dans la mort. Amplification maximum des images mémorisées par le foètus d'esprit. Dans ce cas, mieux vaut pour l'esprit et pour l'humain gestateur que les images mémorisées soient de bonne qualité au regard de la nature de métamatière parce que l'esprit ne peut plus revenir en gestation. En phase de sommeil on peut toujours améliorer notre comportement quotidient au réveil pour améliorer les images mémorisées par le foètus d'esprit. En phase de coma, on peut toujours espérer se réveiller. Mais quand on est mort c'est fini. On ne peut plus rien faire. On ne peut que subir ou jouir d'une existence métamatérielle non-conforme ou conforme sans rien arbitrer !!!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 10:09
Attention ! On est éternel ! pour notre bonheur ou notre malheur. Donc méfiance !!!

Un conseil : constituons-nous un patrimoine métamatériel de qualité pendant qu'il en est temps, pendant que nous pouvons le faire facilement, pendant que nous vivons notre vie de tous les jours dans la nature de matière en adaptant un comportement intelligent adéquat.

Après la mort de notre corps de matière, lorsque nous nous verrons vivre dans la nature de métamatière ce sera trop tard. Nous ne pourrons plus rien faire. Nous ne pourrons que subir ou jouir d'un avenir métamatériel viable ou non-viable sans rien arbitrer.

Les rêves sont là pour voir le degré de formation de notre patrimoine métamatériel. Aux travers d'eux nous pouvons persévérer ou modifier notre comportement quotidient de façon à produire des molécules de métamatière saines qui nous garantirons un avenir métamatériel de qualité dans la nature de métamatière.

A la mort de notre corps de matière, la nature de métamatière fera la différence entre le conforme et le non conforme pour elle comme la nature de matière fait la différence entre le conforme et le non conforme pour elle.

La différence est que dans la nature métamatière la mort n'existe pas. Le non-conforme ne meurt pas. Il erre dans des lieux saturés d'angoisses métaphysiques qui obligent le maleureux à s'améliorer.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 09:34
Tout génie en Croyance se doit d'avoir un slogan donc pour ma mégalomanie, j'assume. C'est mon slogan de communication. Il faut une intelligence supérieure au standard pour découvrir l'univers de métamatière. Alors, pas de fausse modestie !

Un petit clin d'oeil à mon collège de la Croyance Jésus de Nazareth : Son slogan était "Fils de Dieu". C'était le comble de la mégalomanie à l'époque ! Sa génération ne l'a pas cru. Ils l'ont exécuté. Les générations suivantes l'ont cru.

La découverte de la métamatière donne la solution.
Pour expliquer les rêves ou la disparition des dinosaures par exemple je ne pars pas depuis le bas, depuis la Terre, depuis les causes et je monte vers la compréhension. Non, je pars du haut et je descend. Je pars de la conclusion parce que la métamatière me donne la conclusion et je descend vers les causes.

Avec la métamatière, je suis dans le futur et je descend vers le présent ; c'est un avantage considérable par rapport à ceux qui sont dans le présent et qui s'interrogent sur le futur. Je suis dans l'éternité à l'avant des terriens et je redescend vers eux. Je vois le futur lointain et très lointain des terriens. Je vois "l'après-terriens". Je vois "l'après-terre". Je vois "l'après-soleil" ; je vois le futur éternel.

Avec la métamatière je suis dans le passé et je monte vers le présent. C'est un avantage par rapport à ceux qui sont dans le présent et qui cherche à descendre dans le passé. Je suis dans le passé lointain du Terrien. Je vois sa fécondation par des humains extraterrestres, sa gestation quand il était australopitèques. Je vois "l'avant-terriens", "l'avant-Terre" ; je vois le passé éternel.

Avec la métamatière, je suis dans le présent et je compatis pleinement avec mes frères et soeurs terriens.

La découverte de l'univers de métamatière et de sa symbiose avec notre univers de matière est une évolution de la Croyance donc pas "christique" parce que "évolution". Ce n'est pas non plus du charlatanisme ; la découverte dégage une grande intelligence.

La découverte de la métamatière est la plus grande découverte du 21ème siècle !!
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 08:04

Ski

Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 09:12
C'est simple.

Prends un élément fait de matière : un animal par exemple. Il est fait de molécules de matière qui se sont assemblées en un ensemble cohérent. Cet ensemble cohérent est mu par une énergie : l'instinct. Sans cette énergie ce ne serait qu'un corps matériel sans vie.

C'est le même principe pour un élément fait de métamatière. Un élément métamatériel est fait de molécules de métamatière (la métamatière étant en dehors de la matière) qui se sont assemblées en un ensemble cohérent. Cet ensemble cohérent est mu par une énergie : l'intelligence. Sans cette énergie ce serait un corps métamatériel sans vie.

Comment pouvons-nous imaginer un corps de métamatière avec des yeux matériels ?

Prends un corps de matière vivant. Enleves lui la matière. Il ne reste que l'énergie.

Un corps de métamatière est fait que d'une énergie : l'intelligence.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 09:47
Courage !

C'est très très difficle d'évoluer en intelligence mais les résultats sont à la hauteur de l'effort fourni !

Un conseil pour mieux comprendre : Mais au fond de ta mémoire, sans le renier, ce que tu as appris et regardes vers l'avenir comme un enfant qui apprend !

Exemple : les rêves.
La science explique les rêves comme elle peut. C'est du standard. C'est ce que tout le monde sait mais il reste des zones d'ombre dans cette explication.
Mets ces explications au fond de ta mémoire sans les renier ; on ne renie pas les bases !
Ecoutes mes explications au sujet des rêves. J'apporte des éléments de compréhension nouveaux parce que j'ai découvert un univers de métamatière et les rêves font partie intégrante de cet univers.

Je ne dis pas : "oublies ce que tu as appris". Je dis : "mets ce que tu as appris au fond de ta mémoire sans le renier et regardes vers l'avant comme un humain neuf "
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 09:30
Les sciences matérielles avec leurs instruments matériels contrôlent et observent ce qui est matériel, pas ce qui est métamatériel !

Le sommeil avec les clignements des yeux ou les soubressauts du corps endormi est tout ce qu'il y a du plus matériel.

Le rêve lui est métamatériel. Il fait partie de la nature de métamatière. Les humains se voient vivre dans une nature différente que la nature de matière.

Les rêves ne sont pas observables par des moyens matériels ni étudiables par une science matérielle.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 09:10
Si les univers avaient le Grand Malheur de se retrouver avec une infinité de points de contact ils n'auraient plus aucun contrôle sur le passage de leur énergie ! Il se passerait alors une explosion thermoénergétique telle quelle serait capable de détruire deux univers.

L'Apocalypse Final! la fin de deux univers ! impensable ! incommensurable ! inimaginable !

Pas de crainte. Les univers sont en forme de sphère. Ils se rencontreront toujours en un seul et unique point ;là où se trouvent les humains coté matière et les esprits coté métamatière.

Les humains et les esprits seront pour l'éternité les deux seuls transmetteurs d'énergies de la super-symbiose des univers.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 08:48
Le sommeil fait parti de la nature matérielle.
Le rêve fait parti de la nature métamatérielle.

Pour se voir vivre dans la nature de métamatière il faut sortir momentanément ou définitivement de la nature de matière.

Le sommeil est une demi-mort pour la nature de matière.
Le coma est une trois-quart mort.

Au cours des états de sommeil et de coma les humains visionnenent la nature de métamatière ; ce sont les rêves !

Ils se voient vivre dans une nature aux lois différentes : c'est la nature de métamatière.

Rien n'est caché aux humains. Il suffit qu'ils aient la maturité d'intelligence pour analyser et créer.

Même l'invisible nature de métamatière n'est pas cachée. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves.
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 09:24
Les rêves font partie de la nature de métamatière. Aucun moyen ou outil matériel ne peut les mettre en évidence. Un seul "outil" métamatiériel le peut : l'intelligence.

Analyse avec la logique de ton intelligence :
Il faudrait se faire chat pour dire que les chats rêvent ou chien pour dire que les chiens rêvent.
Comment pouvons-nous affirmer que les animaux rêvent sans nous mettre dans leur peau ? Par les instruments ? Les instruments matériels analysent le sommeil, pas le rêve !! Le sommeil est matériel, le rêve métamatériel.

J'ai fait une découverte majeure. J'apporte des éléments de compréhension nouveaux. Les animaux ne rêvent pas ! Seuls les humains rêvent. Ils ont accès à la nature de métamatiére. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès.

Les rêves sont pour les humains une vision quasi quotidienne du degré de formation de leur foétus d'esprit. Au travers de leurs rêves les humains visionnent les molécules de métamatière que leur foétus d'esprit a mémorisé.

Le foétus d'esprit mémorise tout ce qui se dégage de la vie de son gestateur humain, le bien comme le mal, sans rien arbiter. D'où l'importance d'avoir un comportement quotidient adapté pour que les molécules de métamatière produites par ce comportement et mémorisées par le foétus d'esprit soient les plus conformes possibles. C'est de l'hygiène pour les humains ! C'est comme une femme enceinte qui s'abstient de fumer pour que son enfant naisse le plus viable possible !
Repost 0
Published by Claude DE BORTOLI - dans univers-sans-matiere
commenter cet article